Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

REX mesures MMM et corrections PEQ

Message » 17 Sep 2019 22:13

Fin 2017, je me suis lancé dans le hobbit de la "hifi" et du "diy", n'ayant jamais pratiqué ni l'un ni l'autre.

Et lorsque j'y repense, il se trouve que les premiers papiers que j'ai lu détaillaient la méthode MMM superbement expliquée ici et ici :)
Bref, je ne suis pas encore prêt à 'publier', mais les REX c'est à ma portée !

Code: Tout sélectionner
Au fait, mon enceinte DIY une deux voies 1" + 5.5" bass reflex de 12 litres. Active (miniDSP 2x4HD + Rotel 956). Courbe dans l'axe parfaitement droite, hors axe: moyen  :siffle: (Je bosse dessus encore beaucoup)


Problème

Comme beaucoup de gens, mon salon n'est pas du tout adapté à une écoute hifi.
Installé en largeur ( :ko: ) peu de tissus (Je viens de déménager), sur le plan on ne voit pas l'escalier et sa cage à droite, ni la cuisine à gauche qui par vers le haut de l'illustration. A oui. Et je suis collé dos à une fenêtre ! Niquel, parfait.

Image

Alors sa résonne sévèrement

Image

Sans mesurer, les basses, c'est vraiment pas ça. Du coup l'équilibre tonal c'est pas ça non plus. Et du coup, pas content je suis.

Ma solution

Travailler sur deux fronts.

Et si correction il doit y avoir, elle sera 'logique' ou essayera de l'être.
J'ai pas mal lu, et je lis encore beaucoup sur ces problèmes de pièces. J'apprends autant que je peux. Un jour même je saurais de quoi ça parle la phase dans une pièce ! (Un jour elle sera mienne, oh oui, un jour elle sera mienne)
Alors bon, pour l'instant j'en suis à l'approche pragmatique ++ (Un peu documentée). Du coup approximations, tests et re tests et rere tests sont mon sacerdoce .
Ceci dit depuis 1 an maintenant, j'applique la méthode ci-dessous avec des résultats très satisfaisants. Et surtout répétables (dans les mesures et le ressenti) lorsque je change d'endroit, ou de paire d'HP.

Les basses fréquences

1. On commence par identifier la plage de fréquence que l'on va travailler.
Mesures Sweeps fullrange. 9 positions du micro autour de la position d'écoute, façon Dirac.

Image

Je ne vais pas détailler, et ça serait osé de tenter de l'expliquer. Mais j'ai compris qu'on pouvait identifier trois zones où 3 types d’effets prédominent dans les petites pièces. Et surtout que c'est dans la partie 3 qu'il faut travailler !!

2. Stéréo
On écoute en stéréo. On corrige enceinte gauche et enceinte droite séparément ! Pour le reste de la pres, j'illustrerais une seule d'entre elle.

3. Niveaux et délais
Ce n'est pas trop le sujet alors, je passe rapidement.
En 2 sweeps au point d'écoute, on obtient dans REW une indication sur le niveau à corriger entre les enceintes si nécessaire.

Image

Et aussi le délais. Si nécessaire aussi !

Image

4. Identifier les endroits où l'on se permettra un PEQ positif
Toujours pas de MMM :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: un sweep au point d'écoute.

Grossièrement il y a plusieurs phénomènes physique qui jouent dans les basses (Régimes modal, réflexions etc...) et pour les PEQ positifs qu'il faut limiter à 4db max pour un Q=4 (Si on veut éviter de tuer son ampli) on ne les mettra que sur des zones stables. Cf group delay, excess phase ... par exemple:

Image
Image

A gauche ça va. Mais à droite ce sera sans PEQ positifs !

5. ENFIN, MMM et corrections
Je préfère générer et enregistrer en utilisant la même longeur de FFT. Le reste, tout est dans la méthode MMM.

Image
Image

Le plus difficile est de définir une cible de correction avec une réponse en fréquence comme cela.

Image

Mais l’intérêt du DSP prends tout son sens. En général, je fais 3 versions de la correction avec 3 cibles. La plus haute un peu en dessous des premiers pics. La plus basse qui "s'appuie" sur la bande 7/10 khz. Et ensuite je choisis à l'oreille.
Par exemple:

Image

Code: Tout sélectionner
Ah oui, en général à l'affichage j'utilise le lissage 'var' de REW


Le reste des fréquences

Bon. Les gens sont assez clair sur le côté "Toi là, dans ta petite pièce, ne touche pas aux fréquences plus hautes" parfois pour des raisons différentes, mais globalement je suis d'accord avec le message.
Le seul "truc" que je m'autorise c'est une légère pente entre 1 khz et 20 khz de -2 ou -3 db.
D'ailleurs, techniquement je ne pense pas que ce soit de la correction de pièce façon "House curve" mais plutôt une correction de la tonalité de l'enceinte (Champ proche) inspirée par les réalisations de Troel G.

Image

A coup de HS -0,5db Q=0,5 pour les fréquences (1, 2, 4, 8 et 16 khz) 5 PEQs par voies.

Résultat

Techniquement tout est dans les deux liens cités en début de REX. L'intérêt de la méthode. Les limites. Tout.
Comme d'habitude, dans notre hobbit, tout est affaire de compromis. Et aujourd'hui cette méthode est pour moi le meilleur compromis.
Et surtout j'ai "la main" dessus. Je la comprends et je peux dérouler mon réglage.

Alors c'est sûr, je préférais avoir une pièce dédiée et les moyens de l'équiper. Mais clairement, je ne pourrais plus jamais me passer de cette technique !
J'ai une meilleure stéréo dans le bas et les médiums. L'équilibre tonal est plaisant. Et surtout, je me régale !

Je me souviens une conférence ou un interview de Siegfried L. qui expliquait que
Parfois moins de basses, signifie plus de basses

MAIS COMMENT IL AVAIT RAISON !!!

Je ne dirais pas la même chose de la DRC, Dirac etc... qui me semblent "marchoter" et que je n'arrive pas à stabiliser dans les effets. Bref, je ne maitrise tout simplement pas.
Et pourtant je suis plutôt bon avec un rephase et un brutefir dans les mains :)

Allez je retourne écouter la musique et mes basses :)
HoberM
 
Messages: 142
Inscription: 27 Jan 2018 16:06
Localisation: Toulouse
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Sep 2019 22:13

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Sep 2019 23:11

HoberM a écrit:Grossièrement il y a plusieurs phénomènes physique qui jouent dans les basses (Régimes modal, réflexions etc...) et pour les PEQ positifs qu'il faut limiter à 4db max pour un Q=4 (Si on veut éviter de tuer son ampli) on ne les mettra que sur des zones stables. Cf group delay, excess phase ... par exemple:

Image
Image

A gauche ça va. Mais à droite ce sera sans PEQ positifs !


Bravo pour toutes ces mesures.

Qu'est-ce qui est représenté ici ? Le group delay ou l'excess group delay ? Et pourquoi ne pas faire de correction positive spécialement à cet endroit ?

HoberM a écrit:Le plus difficile est de définir une cible de correction avec une réponse en fréquence comme cela.

Image

Mais l’intérêt du DSP prends tout son sens. En général, je fais 3 versions de la correction avec 3 cibles. La plus haute un peu en dessous des premiers pics. La plus basse qui "s'appuie" sur la bande 7/10 khz. Et ensuite je choisis à l'oreille.


C'est exactement ce que fait Indien29.
Par contre, de mon côté, après de très longs ajustements sur la fréquence de début du plateau, le niveau du plateau et la pente du plateau, basés sur l'écoute d'enregistrements les plus divers, les uns hyper chargés en grave (Astralasia, DJ Sash, Paul van Dyk...) d'autre complètement anémiques (Sandra, Ultravox, The Gathering), d'autres profonds (Resistance D, The Enigma TNG), et d'autres avec seulement du haut grave (Sisters of Mercy, Nightwish...), d'autres encore avec des résonances dans le haut grave (Erutan...)... j'ai fini par trouver un réglage qui convient à tout. Un vrai bonheur.
Mais ce n'est pas simple : le plateau n'est même pas plat.

HoberM a écrit:Bon. Les gens sont assez clair sur le côté "Toi là, dans ta petite pièce, ne touche pas aux fréquences plus hautes" parfois pour des raisons différentes, mais globalement je suis d'accord avec le message.
Le seul "truc" que je m'autorise c'est une légère pente entre 1 khz et 20 khz de -2 ou -3 db.


Et sais-tu d'où vient ta bosse à 4 kHz ? Elle est assez inquiétante.
Tu peux corriger cette partie du spectre si tu fais une mesure dite "fenêtrée". Il faut éloigner l'enceinte le plus possible de tout objet (mur, meuble, sol, plafond), placer le micro à un mètre devant l'enceinte, bras tendu au maximum pour qu'il y ait le plus d'espace possible autour du micro. Faire une mesure classique. Pas besoin qu'elle soit lente. Répéter avec le micro à hauteur du tweeter, puis avec le micro un peu décalé sur le côté.

Ensuite, il faut aller dans "IR Windows" tout en affichant la courbe "impulse".
Dans IR Windows, descendre le paramètre "left window" à 2, et "right window" à 3. Valider. La fenêtre apparaît alors sur le graphe, de -2 à +3 ms.
Ajuster ensuite "Right window" detelle sorte que la première réflexion, qui est visible sur le graphe impulse sous forme d'un tout petit sursaut, le premier après la grande impulsion initiale, soit exclu par le fenêtrage.
Sa position théorique se calcule en soustrayant la distance enceinte - micro (qui fournit l'impulsion principale) à la distance enceinte - objet le plus proche (par exemple le sol) - micro (qui fournit le premier petit soubresaut parasite).
Une fois cet élément exclu, quand tu reviens à l'affichage de la courbe deréponse, la partie gauche a disparu, et la partie de droite montre la réponse anéchoïque de l'enceinte. Elle dépend de la hauteur du micro devant l'enceinte. Sa résolution est assez faible. Ne pas la lisser.

Tu peux l'égaliser, et la cible doit être plate. Peut-être l'occasion de corriger ce pic à 4 kHz s'il demeure visible sur cette mesure. C'est ça l'intérêt : voir si le pic disparaît ou non. Et cela permettrait aussi de tester la neutralité de la légère pente que tu as choisie. Cela peut même te permettre de l'affiner.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7505
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 19 Sep 2019 9:34

Et merci pour tes remarques ! C'est toujours constructif d'avoir des retours !

Qu'est-ce qui est représenté ici ? Le group delay ou l'excess group delay ? Et pourquoi ne pas faire de correction positive spécialement à cet endroit ?

C'est l'excess group delay. Alors comme je le disais, je me pose encore beaucoup trop de question à propos de la phase :lol: (Enceinte en mesures quasi anechoid, impact de la pièces, système à phase minimale, tout ça...) J'ai simplement lu sur la doc de REW que la lecture de l'excess group delay permettait d'identifier une zone de phase minimale, et qu'elle était candidate à de la correction :-?

j'ai fini par trouver un réglage qui convient à tout. Un vrai bonheur. Mais ce n'est pas simple : le plateau n'est même pas plat.

Effectivement je me dis qu'avec plus d'investigations, et quelques notions de psycho acoustique, on pourrait tenter de définir "une courbe cible".
Mais de mon côté je n'ai pas encore lu, comment dire, de consensus sur ça. Du coup dans une tentative d'approche minimaliste (Less is more) j'ai bossé comme ça.
Ceci dit j'admire ta persévérance pour déterminer LA courbe qui te convient !

Si tu me permet un aparté à ce sujet, j'ai dans l'idée que sur un ensemble enceinte + pièce relativement plat (de façon active ou passive peu importe) la correction de tonalité façon amplis old shool (bass + medium + treble) permet justement de résoudre ce problème de préférence:
On part d'une base "propre" et l'auditeur va appuyer ou réduire les zones qu'il préfère.

Et sais-tu d'où vient ta bosse à 4 kHz ? Elle est assez inquiétante. Tu peux corriger cette partie du spe [...]

Alors oui, cette bosse me rend fou !
L'enceinte est filtrée de façon active, j'avais fait un REX sur ma méthode ici.
Donc, en anechoid, pas de problème. Corrections individuelles droite / gauche.
Mesures dans l'axe 60 / 80 / 100 / 120cm avec fenêtre excluant première réflexion: no problemo.
Mais dès que je passe dans la pièce en RTA: BOOM montagne à 4khz :wtf: :wtf: :wtf:

J'ai deux hypothèses:
- Mon baffle à un profil façon Troel (Des angles partout, partout, partout) et je me demande si la réponse hors axe ne serait pas complètement pourrie et viendrait polluer cette mesure. (C'est la première et dernière fois que j'utilise ça. Je trouve ça très joli, mais si vous voyez la mesure du tweeter ! OMG !
- Sinon, ma pièce toute de carrelage vêtue, avec une grande et large table basse devant mon canapé, lui même collé à une fenêtre me plombe l'ambiance :( Je compte ajouter rideaux et tapis dans un avenir très proche.)

J'ai bien tenter de l'équaliser sur la mesure MMM: mais ce n'est pas probant, ça me rends plus difficile l'histoire du plateau, et j'ai une préférence pour l'hypothèse 2 :P
Mais bon. CA ME SAOULE SEVERE :friend:
HoberM
 
Messages: 142
Inscription: 27 Jan 2018 16:06
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 19 Sep 2019 13:53

HoberM a écrit:C'est l'excess group delay. Alors comme je le disais, je me pose encore beaucoup trop de question à propos de la phase :lol: (Enceinte en mesures quasi anechoid, impact de la pièces, système à phase minimale, tout ça...) J'ai simplement lu sur la doc de REW que la lecture de l'excess group delay permettait d'identifier une zone de phase minimale, et qu'elle était candidate à de la correction :-?


Avant de conclure, il faut régénérer la courbe de phase minimale à partir de la réponse brute non lissée. En principe le lissage Var n'agit pas aux basses fréquences, mais deux précautions valent mieux qu'une.
De toutes façons, c'est un trou de 15 dB. On ne pourra pas le corriger.

Mais dans le cas d'une bosse, excess phase ou pas, quand on a besoin de l'aplatir, il ne faut pas hésiter. La présence d'excess group delay ou d'excess phase indique alors que ce sera en théorie un peu meilleur si on corrige la phase en plus de corriger l'amplitude. Sans excess phase, on peut corriger l'amplitude seule (à phase minimale).

Si tu me permet un aparté à ce sujet, j'ai dans l'idée que sur un ensemble enceinte + pièce relativement plat (de façon active ou passive peu importe) la correction de tonalité façon amplis old shool (bass + medium + treble) permet justement de résoudre ce problème de préférence:
On part d'une base "propre" et l'auditeur va appuyer ou réduire les zones qu'il préfère.


Le problème, c'est que ces correcteurs standards sont souvent centrés sur 100 Hz. On aimerait un peu plus de correction sous 100 Hz, et un peu moins à 100 Hz.

Mais dès que je passe dans la pièce en RTA: BOOM montagne à 4khz :wtf: :wtf: :wtf:

J'ai deux hypothèses:
- Mon baffle à un profil façon Troel (Des angles partout, partout, partout) et je me demande si la réponse hors axe ne serait pas complètement pourrie et viendrait polluer cette mesure. (C'est la première et dernière fois que j'utilise ça. Je trouve ça très joli, mais si vous voyez la mesure du tweeter ! OMG !
- Sinon, ma pièce toute de carrelage vêtue, avec une grande et large table basse devant mon canapé, lui même collé à une fenêtre me plombe l'ambiance :( Je compte ajouter rideaux et tapis dans un avenir très proche.)

J'ai bien tenter de l'équaliser sur la mesure MMM: mais ce n'est pas probant, ça me rends plus difficile l'histoire du plateau, et j'ai une préférence pour l'hypothèse 2 :P
Mais bon. CA ME SAOULE SEVERE :friend:


Bel exemple d'écart entre la mesure MMM et la mesure fenêtrée !
La première cause d'écart dans mon cas, c'est quand les enceintes ne sont pas dirigées exactement vers le point d'écoute, en particulier quand elles ne sont pas à la bonne hauteur. Est-ce le cas dans ta configuration ? La bosse disparaîtra peut-être si les enceintes sont exactement à la hauteur du point d'écoute.

Sinon, c'est peu probable qu'il s'agisse d'une réflexion dans la pièce. L'obstacle serait à quelques centimètres de l'enceinte. Est-ce que cela correspond à la fréquence de transition entre deux haut-parleurs ?
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7505
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 19 Sep 2019 15:15

Pour les deux premiers points c'est noté !! (Et merci)

Pour le la bosse à 4khz, je comprends qu'il faut donc éliminer l'idée (2) de la réflexion de la table basse ou du vitrage arrière.
J'écoute/mesure au point d'écoute pourtant à peu prêt à la même hauteur que le tweeter (La même hauteur qui m'a servi à mettre en place le filtre actif)

Du coup il reste deux trucs:
- Les enceintes sont de part et d'autre d'une TV.
- Elles ont un profil façon Troel
- Les tweeter sont excentrés.

ou bien

- Le filtre. A la place de voir une bosse à 4khz, on pourrait voir plutôt un trou à 2khz, à la fc :o
- Pourtant à 80 cm / fenetré je n'ai pas cette bosse/trou :roll:

Ce matin j'ai joué avec le rta et déplacé le micro devant une des enceintes, et effectivement je peux sentir/présumer que la position du micro et la distance d'écoute jouent tout deux sur ce trou/bosse :cry:
Mais là du coup je ne sais pas trop quoi en penser. :ko: On m'avait dit qu'un filtre réglé à 80/100cm dans l'axe d'écoute c'était tout bon :ko:

Tout de même, si je reprends ma checklist de mise en place du filtre je m'aperçois qu'après avoir réglé :
fc / pentes / niveaux / delais
et contrôlé :
Réponse dans l'axe et suivi de la phase autour de fc


Pour "faire du fir" j'ai ajouté un espèce de filtre FIR générique, le même sur toutes les voies (Woofer/tweeter, gauche et droite) que j'ai généré à partir de rephase en indiquant simplement la fréquence de l'alignement BR et la pente/frequence du filtre.
ET, je n'ai pas claqué de mesure après cet ajout (honteux). Ce soir je teste en désactivant le FIR.
HoberM
 
Messages: 142
Inscription: 27 Jan 2018 16:06
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 19 Sep 2019 20:19

Bonjour HoberM,

D'abord, félicitation pour ton travail et le temps que tu as du prendre pour lire, c'est pas simple !

Ca fait plaisir en tout cas de voir que c'est lu, car c'est long a écrire aussi ! :D et surtout de voir que tu as compris et réussi à mettre en oeuvre, c'est top !

Pour la courbe cible, ça ne fait pas consensus, comme tu le dis, des avis indiquent que la corrections des accidents lus sur une mesure au point d'écoute sont bénéfiques (correction des peignes), d'autres disent le contraire, chacun fait donc ce qu'il veut et peut faire ses tests.

Ce qui marche et qui est sur et fait consensus, c'est ça : https://www.homecinema-fr.com/forum/general-haute-fidelite/comment-mesurer-et-corriger-au-point-d-ecoute-en-mmm-t30098001.html

Donc pas de correction au dessus de la fréquence de transition.

Pour avoir tester les 2, si la courbe cible est bien faite, la correction pleine bande ne me semble pas apporter de défauts supplémentaire, ça ne me semble pas pire à l'écoute, je ne sai spas non plus si c'est mieux, n'ayant pas encore fait de tests concret entre une simple EQ sous les 400Hz au point d'écoute et le reste mesuré et égalisé en champ proche.

Ce que je corrige pleine bande et à partir de mesures completes au point d'écoute en MMM (c'est aussi possible en sinesweep mais plus long, multi points) surtout l'asymétrie d'un défaut de pièce (une enceinte en encoigure, pas l'autre)

Voici les échanges récents à ce sujet : https://www.homecinema-fr.com/forum/acoustique-correction-active-et-logiciels-de-mesure/courbes-cibles-en-stereo-2-0-eq-temporelle-en-basse-freq-t30074235-480.html


Pour la courbe cible (ou plutot courbe de sauvegarde), sans moyens plus avancés (ceux qu'utilises JL Ohl par exemple) voici ce que je fais, ça permet de cumuler la correction sous les 400Hz et la correction en champ libre des enceintes (si besoin de corrections)
Ca intègre les défauts trouvés au point d'écoute, qui sont corrigés (alors que l'on est pas sur que ceci soient à corriger ou non), mais cette courbe de sauvegarde permet des corrections rapides en alternant écoute / mesures / corrections, un bon moyen pour corroborer les 2 et trouver finalement ce qui convient.



Voici la méthode proposée pour collecter la courbe cible (courbe de sauvegarde de mesure à distance), je l'avais déjà décrite ailleurs mais c'était mal expliqué, je vais tenter de faire mieux :

La théorie de base pour récupérer une courbe cible complète consisterait à faire une mesure et une égalisation de l'enceinte pour qu'elle soit absolument plate en freefield (chambre sourde ou extérieur).
Un bon moniteur de studio actif ne doit pas être loin de cette performance avec des tolérances très faibles.

Il est possible d'y arriver aussi en salle par une mesure en sinesweep fenêtrée.

Edit le 12/09 : Par exemple, par une mesure de proximité à environ 30cm de l'enceinte, micro à équidistance du tweeter et du woofer si l'enceinte est petite, ou par 2 ou 3 mesures (1 par voie, micro en face du HP) si l'enceinte est plus grosse

L'enceinte est au milieu de pièce pas trop surélevée pour ne pas avoir de réflexion plafond trop précoces et comme le disait plus haut Thierry38, oreiller, couettes au sol au pied de l'enceinte.

Avec ça, au dessus de 300 / 400Hz, on a une base de mesure en salle permettant d'isoler le champ direct de l'enceinte des réflexions.

De cette base, on apporte les corrections à l'enceinte (fonction EQ, courbe plate par l'automate de REW) et on vérifie à nouveau par la même mesure que c'est plat
L'enceinte est maintenant égalisée de 400 Hz à 20 khz.

On place ensuite les enceintes sur leurs positions dans la salle

On mesure en MMM au point d'écoute, les 2 enceintes en même temps en 1 passe (mono) on trouve une courbe.

Par différence avec une courbe plate, cette courbe corresponds à la décroissance du son généré par les enceintes, du à plusieurs effets, décroissance par absorption des parois, absorption de l'air et décroissance par les cumuls / annulations / peignes.

Sous la fréquence de transition de la pièce (zone progressive 200 - 400Hz dans des salons), on va trouver sur cette courbe la naissance du régime modal avec les gros modes sous les 100Hz.

On peut donc tracer la courbe cible de 400Hz à 20 Khz... au travers des petits accidents sur la réponse mesurée en MMM.
Sous les 400 Hz, je tire droit en prolongeant la courbe jusque 20Hz.

Je refais une MMM puis j'égalise pleine bande à partir de ma première courbe cible, (prenons le cas simple d'une EQ en mono, donc EQ identique sur les 2 enceintes)

J'écoute, puis, pour le grave, pas d'autre solution que de régler à l'écoute le bas de la courbe cible, chaque salle aura une courbe très différentes en fonction de son RT et aussi des accidents les cumuls / annulations / peignes et c'est très variables, de plusieurs dB (expérience faite chez Igor avec ma courbe cible et mes enceintes)

Je corrige donc la courbe cible en fonction, à titre perso, j'utilise un égaliseur graphique, ça va vite pour trouver le bon équilibre dans le grave.
Je mesure encore en MMM, cette courbe est la bonne, je trace 1 droite ou 2 ou 3 au travers de la réponse dans le grave, raccord en fonction de la fréquence de transition 300 / 400 Hz, le ou les modes sont écrasés à ce moment.

Les EQ dans REW ont des boosts maxi comme ceci :

dd.jpg


Je cale la courbe cible sur la partie la plus base de la courbe à corriger, j'occulte le message de REW indiquant que je suis en dessus du seuil de réduction en dB.

Ce moyen est pour moi le bon pour tracer avec la meilleure précision la courbe cible d'un couple enceinte / pièce / zone d'écoute à position fixe.

C''est fastidieux mais quand c'est fait, le jeu des comparatifs peu commencer et on peut entrer dans des phases de comparaisons d'EQ et d'enceintes "à la volée" 10 minutes chronos avec des MMM pleine bande et utilisation de l'automate de REW > export de biquads vers mini DSP (IIR), ou vers REW puis Rephase (et 18 bandes paramétriques dans REW :o ) pour jouer en plus avec la phase et faire le fichier d'impulsion vers le convolueur de son choix.

A bonne courbe cible de salle et à enceinte quasi identique comme les 2 modèles que tu possèdes, ça doit marcher, les directivités de ces 2 modèles doivent être proche.
En ABX après ce type d'EQ, tu ne devrais plus distinguer les JBL des Neumann (sauf si coloration audible d'un HP pour cause d'une montée anormale de THD, mais c'est mesurable aussi par REW.)



Pour Dirac et autre, en effet, les courbes cibles toutes tracées sont fausses, la courbe cible est un rapport entre la directivité des enceintes à une position données et de leurs influences sur le champ réverbéré, ne pas respecter ce principe, c'est etre certain de détimbrer les enceintes et de se retrouver avec de belles catastrophes.

Pour ceux qui utilisent ces systèmes, mieux vaut ne corriger que sous la fréquence de transition, sinon :oops:

La mesure de RT faite dans le protocole complet de mesure de JLO semble proche du résultat obtenu par la méthode ci-dessus, mais dans le grave, ça ne doit pas être simple quand même du premier coup, surtout que ça dépends aussi des morceaux et du gout de chaque auditeur...

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6433
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 19 Sep 2019 20:38

HoberM a écrit:Pour les deux premiers points c'est noté !! (Et merci)

Pour le la bosse à 4khz, je comprends qu'il faut donc éliminer l'idée (2) de la réflexion de la table basse ou du vitrage arrière.
J'écoute/mesure au point d'écoute pourtant à peu prêt à la même hauteur que le tweeter (La même hauteur qui m'a servi à mettre en place le filtre actif)

Du coup il reste deux trucs:
- Les enceintes sont de part et d'autre d'une TV.
- Elles ont un profil façon Troel
- Les tweeter sont excentrés.

ou bien

- Le filtre. A la place de voir une bosse à 4khz, on pourrait voir plutôt un trou à 2khz, à la fc :o
- Pourtant à 80 cm / fenetré je n'ai pas cette bosse/trou :roll:

Ce matin j'ai joué avec le rta et déplacé le micro devant une des enceintes, et effectivement je peux sentir/présumer que la position du micro et la distance d'écoute jouent tout deux sur ce trou/bosse :cry:
Mais là du coup je ne sais pas trop quoi en penser. :ko: On m'avait dit qu'un filtre réglé à 80/100cm dans l'axe d'écoute c'était tout bon :ko:

Tout de même, si je reprends ma checklist de mise en place du filtre je m'aperçois qu'après avoir réglé :
fc / pentes / niveaux / delais
et contrôlé :
Réponse dans l'axe et suivi de la phase autour de fc


Pour "faire du fir" j'ai ajouté un espèce de filtre FIR générique, le même sur toutes les voies (Woofer/tweeter, gauche et droite) que j'ai généré à partir de rephase en indiquant simplement la fréquence de l'alignement BR et la pente/frequence du filtre.
ET, je n'ai pas claqué de mesure après cet ajout (honteux). Ce soir je teste en désactivant le FIR.


La on est dans la partie "conception enceintes / filtrage", seul les mesures en champ proches valent, faut donc régler le filtrage et etre certain des enceintes sur tout ce qui est relatif au filtrage, symétrie acoustique des pentes en fonction d'un gabarit type puis délais / phase / DG.
Puis s'assurer que la réponse de l'enceinte est plate au raccord, ainsi que sur toute la bande, l'égaliser (si le filtrage est OK)

Tu avais peut etre lu ce post initié par Speedbad : https://www.homecinema-fr.com/forum/diy-enceintes/conception-et-mise-au-point-d-enceintes-actif-passif-t30097147.html

Quand c'est fini, l'étape 2 peut commencer, régler le grave dans la salle depuis le point d'écoute, étudier les modes, les corriger, écouter, là c'est fini.

L'étape 3, pour test peut etre faite (ce que je décris plus haut) pour l'asymétrie acoustique et si envie de jouer.
Normalement à l'étape 2, tout doit etre OK.

Sur les constats des défauts au point d'écoute, faut idéalement trouvé quelle est la réflexion gênante et la corriger si possible (déplacement de mobilier, placement d'une bibliothèque sur la zone du mur qui provoque la réflexion, ou d'un panneau diffusant etc, enfin travailler déjà l'acoustique de la pièce à partir des gros défauts notés.

L'EQ c'est la rustine à la fin quand il n'y a plus d'autre solution et que l'EQ améliore l'écoute.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6433
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 19 Sep 2019 21:33

Salut l'indien !
Alors je me garde ton post pour une lecture dans 5/10 minutes :lol:

Pour l'instant j'ai trouvé !
Le trou à 4khz: Ma TV :hein:

J'ai repris mes enceintes sur pied et mesuré fenêtrées: pas de pb !
Et avec le RTA à 50cm, en déplaçant le micro vers l'extérieur (Hors TV): courbe relativement plate.
Déplacement du côté de la TV: Trou de 10 db :-?

J'ai toujours dis que la TV c'est du bullshit :)
Mais à priori je vais décider de faire avec (Difficile de dégager la TV à la maison :) )

En revanche il va falloir que je passe sur le post mise au point d'enceinte, car avec / sans le filtre FIR ça me donne une impule cool / pas cool:
Bleu sans correction FIR, Rouge avec le filtre FIR correction de la phase générique (Rephase: fréquence et pente du filtre et fréquence du bass reflex)
Image

A part ça, continue tes travaux ! Tu défriches pour les autres, mais c'est très intéressant, et tu ne lâches pas l'affaire ! :thks:
HoberM
 
Messages: 142
Inscription: 27 Jan 2018 16:06
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 19 Sep 2019 22:22

OK.
C'est quand que vous descendez sur Toulouse tous les deux ?
Je vous paie un coup et on passe la soirée à écouter le musique et faire chauffer le miniDSP :)

Pio, dans ta vidéo, le vector average de tes 12 mesures, tu le fais après avoir aligné les impulsions ?
HoberM
 
Messages: 142
Inscription: 27 Jan 2018 16:06
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 19 Sep 2019 23:38

HoberM a écrit:Pio, dans ta vidéo, le vector average de tes 12 mesures, tu le fais après avoir aligné les impulsions ?


Non, j'ai vérifié une ou deux fois et les impulsions étaient déjà calées.
Mais je ne crois pas que ce soit un vector average. C'est le bouton average de la fenêtre All SPL. Le résultat n'a pas de phase.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7505
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 19 Sep 2019 23:55

HoberM a écrit:
En revanche il va falloir que je passe sur le post mise au point d'enceinte, car avec / sans le filtre FIR ça me donne une impule cool / pas cool:
Bleu sans correction FIR, Rouge avec le filtre FIR correction de la phase générique (Rephase: fréquence et pente du filtre et fréquence du bass reflex)

Image

Combien de Taps pour ton filtre FIR ?
Sur cette impulse, je pense que c'est le délai du FIR, plus le nombre de Taps est élevé, plus il y a du retard. Pas de stress donc

HoberM a écrit:
A part ça, continue tes travaux ! Tu défriches pour les autres, mais c'est très intéressant, et tu ne lâches pas l'affaire ! :thks:

Ce qui est intéressant, c'est que l'on tente de comprendre et que les spécialistes jouent le jeu et répondent, ils sont patients !
Merci à eux pour leurs aide !
Ce qui est sympa ensuite, c'est de faire un récap de ce que l'on a compris (quand c'est compris... :zzzz: )

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6433
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 20 Sep 2019 9:28

Combien de Taps pour ton filtre FIR ?


:bravo:

Bon sang, mais c'est bien sûr ! le délais ... Je sent que je vais pourrir le week-end de ma femme avec des sweeps tout dimanche :)
HoberM
 
Messages: 142
Inscription: 27 Jan 2018 16:06
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure