Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

Cloison BA13 sur rail....

Message » 20 Sep 2009 19:06

J’ai encore des choses à bûcher et c’est tant mieux, car ça va m’occuper encore un peu :-?
Merci pour ce complément d’explication.
:) :o 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1844
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Sep 2009 19:06

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Sep 2009 15:19

J'ai lu rapidement les 2 précédentes pages, si j'ai bien compris, tu es mitoyen avec les voisins, et tu veux pouvoir envoyer le soir sans se soucier d'eux?

Si c'est ça je suis dans la meme situation, comblem, voisins mitoyens, rénovation... suaf que moi c'est fini.

Donc j'apporte juste ma pierre à l'édifice, j'ai pour ma part séparer ma cloison de 10cm par rapport au mur d'origine, ensuite, isolation acoustique, c'est fait pour, en rouleaux, puis 2 couches de BA13 en quinconce.

Aux étages en dessous, j'entend les voisins monter les escaliers et leur horloge sonner pour te donner une idée, en haut, ils ne se sont jmais plaint de la musique, pourtant le soir, il arrive d'écouter tard du live à faire trembler les murs. :mdr:

Pour le rail au sol, dans ta situation, je poserais celui du bas sur un chevron de 5x5 puis avec des tasseaux, je le fixerait au mur d'orgine, ça bougera pas et aucun risque de percer ton PE.

Bon courage! :)
BillyboyK
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 1411
Inscription Forum: 15 Mar 2004 22:50
Localisation: Pays de Gex dans l'Ain
  • offline

Message » 30 Sep 2009 21:55

si je peut me permettre ,voici mon experience personelle...
j'ai habillé mes murs (parpaing creux) avec la solution suivante:

Murs peripheriques:
- rails placostyle monté sur silent bloc (en fait ce sont des passes fils caoutchouc avec un trou central de 8 mm et un diametre exterieure de 16 mm .ils sont pris entre 2 rondelles et fixer au sol avec de la cheville a frapper.)
-une plaque de laine de roche en 5kg (rockplus) en 100 mm
- un vide d'air de l'epaisseur du rail (48mm) pour passer mes cables
- et 2 plaque de ba13 en joint croisés

Plafond
-rail placostyle monté sur mes silentbloc maison une plaque de ba13 et 10 cm de rockplus + 20 cm de ldv

Rampants
idem mais seulement avec 10 cm de ldv

Sol
20 mm de rocksol sur dalle beton (un parquet flottant le recouvre) et 10 cm de ldv sous la dalle beton + ba 13 (le plafond de mon garage )

le resultat est probant au niveau de l'isolation acoustique (il est vrai que le mur mitoyen etait deja isole par 10cm de ldv et une plaque de ba13 de plus ce mur donne en grande partie sur la sdb qui elle est carrelée (donc lourd)

apres des essais (relativement simple) je me retrouve avec une atenuation d environ 60/65 db


mons seul probleme a elucider reste ....la porte mais je cherche......
pascal 95
 
Messages: 2107
Inscription Forum: 24 Mar 2007 22:50
Localisation: luzarches 95
  • offline

porte

Message » 30 Sep 2009 22:22

Bon chantier ! :D

J'utilise une porte double Tryba en verre , sur mesure - 43 dB, 160 Kg, mais très difficile d'arriver a 60dB :-?

Igor kirkwood

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9357
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 01 Oct 2009 7:21

pascal 95 a écrit:si je peut me permettre ,voici mon experience personelle...
j'ai habillé mes murs (parpaing creux) avec la solution suivante:

Murs peripheriques:
- rails placostyle monté sur silent bloc (en fait ce sont des passes fils caoutchouc avec un trou central de 8 mm et un diametre exterieure de 16 mm .ils sont pris entre 2 rondelles et fixer au sol avec de la cheville a frapper.)


ATTENTION A CE TYPE DE MONTAGE, car vous n'avez aucune connaissance des caractéristiques des matériaux que vous détournez en pseudo "silent bloc", et notamment leurs FR ... .. . lorsque que l'on ne simule pas les résultats ou que l'on ne connait pas les caractéristiques, l'on obtient très souvent l'inverse de l'effet recherché, avec des FC et plateaux de watters dans la BP la plus sensible a l'oreille. et la :oops:


pascal 95 a écrit:apres des essais (relativement simple) je me retrouve avec une atenuation d environ 60/65 db


on ne peut tirer quelques infos de cette donnée. La tolérance de [+0,+5] est énorme lorsque l'on parle d'isolement. Et très sincèrement vous êtes plus proche des 54/55 dB que des 65. Avec quel niveau et type de bruit ( rose/routier etc ..) avez vous mesuré ??? S'agit il d'une valeur d'isolement acoustique brut D, normalisé Dn, standardisé pondéré DnTA ???
Cette valeur tient elle compte des Tl, avec quelle valeur de a ?? Des Tp ?? ....
:wink:
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

isolation phonique: mesures

Message » 01 Oct 2009 9:12

Effectivement comme le souligne bss comment la mesure de 60 a 65 dB a t elle été possible?

En effet sans encore de porte le pont phonique serait important pour un chiffre aussi élevé. :-?

Et bien sur comme signalé encore par bss le moindre "détail" peut couter cher en dégradation des résultats obtenus sur une isolation phonique.

Moral tout de même ! :D

Igor Kirkwood

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9357
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 01 Oct 2009 9:17

Sur le site Isolbruit, on peut acheter des accessoires "silent bloc" : http://isolbruit.fr/index.php?option=co ... &Itemid=93
Voir la video de démonstration sur le site.
MachA57
 
Messages: 277
Inscription Forum: 31 Oct 2008 17:00
  • offline

Message » 03 Oct 2009 22:43

Igor Kirkwood a écrit:Bon chantier ! :D

J'utilise une porte double Tryba en verre , sur mesure - 43 dB, 160 Kg, mais très difficile d'arriver a 60dB :-?

Igor kirkwood


Quelle est la distance entre chaque porte? Un minimum de 12 cm (voir plutôt 15 cm) est recommandé.
reidemeister philippe
 
Messages: 3099
Inscription Forum: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Message » 07 Oct 2009 13:24

Pascal 95 ???? Ou es tu ???
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 25 Oct 2009 13:00

il est vrai que je ne connais pas les caracteristique acoustique des silent bloc mais, dans tous les cas cela sera plus efficace qu'un rail en contact direct sur la dalle beton le tout solidarisé par une cheville......
mais cela correspond a la fiche technique de rockwool
http://guide-solutions.rockwool.fr/medi ... 0698-2.pdf
cela me parrait donc coherent....
je rapelle la structure du mur (de l'interieure vers l'exterieure)
-2*ba13+10 cm de rockplus+parpaing creux 20 cm + 10 cm ldv + ba13 (recouvert de carrelage)

pour le test la procedure a été la suivante :
emission d'un bruit blanc genere par PC ( adobe audition) et enregistrement de celui-ci par un autre pc avec calage du niveau d'entré a 0 db

puis fermeture des portes (et deplacement du pc et du micro dans piece concernée qui n'a aucun acces direct avec la salle hc mais en reste separé par un seul mur ) et relecture et enregistrement du fichier sans toucher au reglages
le niveau du signal ressort entr - 60 et - 65 db CQFD
maintenant il est vrai que je ne tient pas compte de la reponse en frequence du micro et des HP.....mais cela donne tout de meme une bonne idée

(il est possible que l'affaiblissement soit reduit dans les basses frequences...)

A+

pour la reponse du lieu je suis a luzarches
pascal 95
 
Messages: 2107
Inscription Forum: 24 Mar 2007 22:50
Localisation: luzarches 95
  • offline

double

Message » 30 Oct 2009 23:23

reidemeister philippe a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:Bon chantier ! :D

J'utilise une porte double Tryba en verre , sur mesure - 43 dB, 160 Kg, mais très difficile d'arriver a 60dB :-?

Igor kirkwood


Quelle est la distance entre chaque porte? Un minimum de 12 cm (voir plutôt 15 cm) est recommandé.


Philippe, la porte de mon Studio est a deux ventaux de 80 kg chacun.


L'efficacité d'un système a réellement deux portes est importante ( il faut alors amortir le vide entre les deux portes). Mais cela occupe de la place :mdr: . Par contre l'ensemble à deux vraies portes coute bien moins cher a efficacité égale en isolation phonique. :D .

Tu peux voir la photo de la porte sur le lien Ep... dans ma signature.

Igor Kirkwood

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9357
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 05 Nov 2009 0:38

Bonsoir,

Étant a la base métreur dans une entreprise de plâtrerie / revêtement de sols / chape liquide, j'ai peut être quelque réponses à apporter.

Déja, il est clair qu'il vaut mieux faire gaffe quand splitter les rail sur la chape avec les tuyaux du chauffagiste en dessous, par contre tu peut très bien coller.
Pour la désolidarisation tu a la bande phaltex :

http://www.steico.com/download/pdf/Fich ... 03f74e529a

Comme dit plus haut, la meilleur isolation consiste donc a faire une boite dans la boite sans point de transmission (ce qui est bien sur impossible).
Donc premièrement, optimiser au maximum ces liaisons quand on ne peut les éviter en désolidarisant.

J'ai utilisé des système d'ouvrage et matériaux extrême, par exemple sur la réhabilitation d'un conservatoire de musique (cloison de type double ossature croisé avec 4 peaux de BA13 d'un côté et 3 peaux de l'autre....45cm d'épaisseur final, plafond suspendu sur suspente anti-vibratile reprenant 150Kg par point de charge un plafond de 4 BA13........bref, du lourd de chez lourd).

pour l'isolation d'un doublage, il vaut mieux préférer une ossature plus importante sans point de fixation intermédiaire, les montants sont fixé seulement de la dalle basse à la dalle haute (avec des montant de 48 et BA13 simple peaux on doit un appuis intermédiaire).
Pour les cloisons, il vaut largement mieux préférer une ossature de 48mm mais avec 2 peaux de chaque côté qu'une ossature de 70 avec simple peau.
le meilleur étant bien sur une cloison avec double ossature, dans ce cas il n'y a pas de liaison, mais forcement ça coute plus chère et ça prend au mini 120mm pour la plus petite, par contre rien a voir en terme d'isolation avec une cloison standard.

Une chose aussi importante, l'avantage des cloisons sur ossature, et de pouvoir faire des sandwich, et donc des rupture d'impédance (qui est la base de l'isolation acoustique), comme par exemple mettre une BA13 avec un Contreplaqué, OSB ou autre qui possède des caractéristique très différente en terme de fréquence critique ect....tout comme les cloison, il est très intéressant de faire des parois dissymétrique afin d'avoir 2 paroi ayant des fréquence de résonances différentes (je possède un fichier de Lafarges Pro concernant les performances d'isolation de tout leur systèmes, performances non moyenné bien sur, ou l'on peut observer les performances en fonction des fréquences ainsi que les fréquences de résonances des différents montage).

sinon, je rejoint ce que dit alpacou un peut plus haut, en général la meilleur isolation reste tout de même l'isolation par la masse (en faisant tout de même attention car dans certain cas on a aussi des problème de liaison et de désolidarisation) , mais tout dépend aussi des contraintes du chantier et aussi du cout final.

Julien

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7877
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 07 Nov 2009 1:01

Bonjour à tous
J'ai bien quelques connaissances acoustiques, mais parfois vous arrivez à me larguer.
Perso pour mon mur que j'avais à créer, j'avais hésité entre du platre en 70mm et du béton cellulaire, mais j'ai retenu sur conseil de prendre le plus lourd / dense donc le platre plein (23 kg la plaque de 50*66Cm. (j'ai fait un mur de 3m * 2m ...
Je n'ai pas à l'ordre 1 de pb d'amortissement acoustique mais plutôt d'adaptation acoustique de la salle (sans autorisation de tissu tendu ... WAF compliant) ...

Je suis en cours de réalisation mais mon super conseiller plaquiste, m'a conforté dans l'idée de partir sur une structure de rail avec des montants tous les 60 Cm pour bien rigidifier l'ensemble. Pour la partie avant, je vais installer du Plaquo gyptone avec 15 cm de Ldr en plque (la plus dense possible) pour amortir un peu et de même sur le 1/3 retour avant.
J'ai fini de fixer les rails en les découpalnt avec de l'isolmur de 6 mm. (est ce suffisant pour du middle cost rapide)

Quel est votre avis sur ma réalisation, sachant que mes murs latéraux n'auront que 6à mm d'isolation

Peremier résultat normalement dans 15 jours...
aujourd'hui en full ciement, le simple claquement deans les mains fait bien comprendre le TR60 trainant...

Lancelot94
Lancelot94
 
Messages: 122
Inscription Forum: 04 Aoû 2009 13:33
Localisation: Au Sud de Lutece à la frontière du neuf quatre et du neuf un
  • offline

Message » 13 Nov 2009 16:57

pascal 95 a écrit:il est vrai que je ne connais pas les caracteristique acoustique des silent bloc mais, dans tous les cas cela sera plus efficace qu'un rail en contact direct sur la dalle beton le tout solidarisé par une cheville......
mais cela correspond a la fiche technique de rockwool
http://guide-solutions.rockwool.fr/medi ... 0698-2.pdf
cela me parrait donc coherent....
je rapelle la structure du mur (de l'interieure vers l'exterieure)
-2*ba13+10 cm de rockplus+parpaing creux 20 cm + 10 cm ldv + ba13 (recouvert de carrelage)

pour le test la procedure a été la suivante :
emission d'un bruit blanc genere par PC ( adobe audition) et enregistrement de celui-ci par un autre pc avec calage du niveau d'entré a 0 db

puis fermeture des portes (et deplacement du pc et du micro dans piece concernée qui n'a aucun acces direct avec la salle hc mais en reste separé par un seul mur ) et relecture et enregistrement du fichier sans toucher au reglages
le niveau du signal ressort entr - 60 et - 65 db CQFD
maintenant il est vrai que je ne tient pas compte de la reponse en frequence du micro et des HP.....mais cela donne tout de meme une bonne idée

(il est possible que l'affaiblissement soit reduit dans les basses frequences...)

A+

pour la reponse du lieu je suis a luzarches



me voila avec un peu de temps devant moi,

Ce n’est malheureusement pas si simple.

Dans un premier temps le fait de dire, « je ne connais pas les caracteristique acoustique des silent bloc mais, dans tous les cas cela sera plus efficace qu'un rail en contact direct sur la dalle beton » est faux dans 95% des cas, pour des raisons que j’ai déjà cité, sachant qu’il existe une très forte probabilité de se retrouver avec des FC et plateaux de Watters dans la BP la plus sensible a l’oreille si l’on effectue pas un choix judicieux et donc étudié, de nos besoins.

Si ce n’était pas le cas, une question me viendrait immédiatement a l’esprit … … pourquoi l’étude est la réalisation d’une isolation phonique performante coute-elle si chère (en dehors du fait qu’il faut que tout le monde vive), dans la mesure où il suffit de placer entre la dalle et le rail une rondelle d’élastomère qui a une bonne tête ???

Mais prenons un exemple peut être plus parlant que la mise en résonance des ondes de flexions d’une paroi.
Prenons un mur constitué de béton plein et d’épaisseur de16cm. Celui-ci a un indice d’affaiblissement acoustique de 58dB. Avec le même mur doublé de polystyrène expansé (80mm) + une plaque de plâtre (10mm) l’on mesure 55 dB soit -3dB sur l’indice d’affaiblissement. En vue d’une isolation phonique, c’est donc une très mauvaise solution.

Maintenant en ce qui concerne le résultat de cette mesure (décrite ci-dessus) il ne peut être en aucun cas probant pour beaucoup de raisons et d’absence de précisions.

Le matériel,
votre carte son et votre micro sont ils calibrés ??
les deux pc ont-ils fait l’objet de cette attention ??
Ou était placé le HP d’émission dans la salle, qu’elle est sa BP ?
Les niveaux ont-ils été correctement calibrés, de quelle manière ?
La ventilation était elle en marche ? dans un, ou les deux locaux ?
De qu’elles bandes d’octaves parlent-on ?
Quelle est la valeur tu Tr des différentes bandes d’octaves concernées du local de réception ?
Toutes les mesures d’acoustique destinées à une mesure d’affaiblissement des bruits d’intérieurs sont réalisées a partir d’un bruit rose et non blanc …
La tolérance de votre « mesure » est énorme (+-5dB) en terme d’isolation phonique …
ETC, ETC …. .. .

Ce que j’essaye de faire comprendre a ceux qui lisent ce post, c’est qu’il ne faut pas espérer atteindre cet affaiblissement chez vous-même si vous réalisez cette structure. Pourquoi ?

Dans un premier temps, pour toutes les raisons inhérentes au protocole et aux matériels, mais surtout parce que le niveau sonore mesuré dans le local de réception, dépend de l’absorption de ce local et donc de son volume. Moins le local est absorbant plus le niveau sonore reçu est important. En effet, aux bruits transmis à un instant donné doit être ajouté le bruit transmis précédemment qui continue à se réfléchir sur les parois. L’isolement dépend de la plus ou moins grande réverbération (mesuré par bandes ou 1/3 d’octaves) du local de réception et donc de la manière dont ce local est meublé ou traité. (D’où les différents indices d’isolements acoustiques DnT, DnTA, ou par exemple l’isolement acoustique normalisé Dn. Cet isolement acoustique normalisé a été défini afin de comparer l’isolement d’un local quelconque, très souvent vide quand on n’y fait des mesures, a celui d’un locale normalement meublé, il prend en compte l’absorption du local de référence en la comparant a une absorption de référence.)Intimement lié au Tr, le volume du local de réception a donc son influence, car plus le local de réception et important moins il y a d’énergie par unité de volume (en conservant toutes proportions gardées en relations avec les matériaux employés constituant la paroi séparative).l’isolement entre les deux locaux est d’autant plus important que le volume du local de réception est grand. C’est l’une des raisons pour lesquelles un isolement n’est généralement pas symétrique. L’isolement d’un local A par rapport a un local B n’est pas le même que l’isolement du local B par rapport au local A.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que, en admettant que vous réaliseriez chez vous cette structure et que cette valeur d’affaiblissement soit valable, vous ne mesureriez de toute façon pas cette valeur dans le local de réception pour la bonne est simple raison que vous aurez peut être une chambre a la place d’une salle d’eau et part conséquent un TR et un volume différent.

Je précise pour les experts, que j’ai volontairement passé sous silence, tous les phénomènes d’énergie acoustique transmise dans le local de réception, par les parois liées a la paroi séparatrice (valeur de a), transmission latérales, et les divers accidents, dus, par exemple, au passage de canalisations, ventilation et surtout aux défauts d’exécution (parpaings/ placo mal jointoyés et non enduits ; une ancienne mesure du CSTB donnant les spectres d’un mur en bloc de béton pleins de 12,5cm d’épaisseur, avec et sans enduit en plâtre, permet de constater l’importance de l’enduit sur le résultat. Avec enduit, R rose= 52dBA et sans enduit R rose=29dBA entre 125 et 4KHz (dB(A) car il s’agit d’une ancienne mesure)), les transmissions parasites, tout ceci dans le cas ou l’on souhaiterait cloner cette structure dans le but d’atteindre cette valeur d’affaiblissement.

L’isolement et le traitement acoustique reviennent chers car chaque cas est un cas particulier qui nécessite connaissances/expériences, matériels, mesures et interprétations, qui lorsque l’on n’a pas affaire à une personne auto proclamé, « plombent » malheureusement la facture… .. Mais la satisfaction est au bout.
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

isolé

Message » 13 Nov 2009 18:45

Il parle comme un livre bss :D .

Le problème de l'isolation phonique est complexe, et plus difficile (a mon avis) a résoudre que celui de l'acoustique du local pour des écoutes Hi Fi.

Personnellement, je n'aurais pas autant investi en matériel de reproduction sonore, si je n'avais la certitude qu'une très sérieuse isolation phonique allait m'autoriser des écoutes de l'ordre de 90-100 dB a toute heure y compris en extrême grave.

Igor Kirkwood

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9357
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message