Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

Cloison BA13 sur rail....

Message » 19 Nov 2009 23:43

je ne pretend pas avoir trouve la recette miracle et la seule chose que je puisse dire est ce que j'ai cité plus haut

pour repondre a tes question

- pas de calibration

- enceintes a leur place finale (voie avant)

- bande passante annoncée 45 hz / 18 khz +/- 3 db dans l'axe (jm lab 706 opale)+ ampli yamaha en mode directe

- ventilation en marche dans les 2 locaux

- bruit blanc generé par adobe audition (voila ce quer me dit la doc : •Blanc correspond à un bruit d'une fréquence spectrale de 1, c'est-à-dire qu'il contient toutes les fréquences à proportions égales. L'oreille humaine étant plus sensible aux fréquences hautes, le bruit blanc est un son très sifflant. Adobe Audition génère un bruit blanc en choisissant des valeurs aléatoires pour chaque échantillon.)

- on peut retenir 60 db si cela te fait plaisir



mon but et de pouvoir utiliser la salle a un niveau raisonable (je sait c'est relatif) sans trop gener les autres habitants de la maison

petites questions BSS
quel solution a tu employé pour ton isolation?
quel en sont les resultats?
quel en est le cout?

dans mon cas moins de 20 € le m² de cloison
pascal 95
 
Messages: 2107
Inscription Forum: 24 Mar 2007 22:50
Localisation: luzarches 95
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Nov 2009 23:43

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Nov 2009 19:02

pascal 95 a écrit:petites questions BSS
quel solution a tu employé pour ton isolation?
quel en sont les resultats?
quel en est le cout?

dans mon cas moins de 20 € le m² de cloison


ca n'a pas grand intérêt puisque peu de personnes seraient concernées par les moyens mis en œuvre.
mais il est évident que nous sommes a des années lumière de 20 euros/m2.
en revanche les résultats .... .
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 23 Nov 2009 20:30

bss a écrit:il est évident que nous sommes a des années lumière de 20 euros/m2.


Pas forcement.

Pour une cloison séparative type S180 constitué de 2 peaux de BA13 d'un côté et de 3 de l'autre avec 2 laine minérale de 45mm et double ossature métallique indépendante, Rw+C = 64dB.

Y'en a pas pour plus de 50€ de fourniture (et encore la je part sur des prix très fort) et la on est déjà dans de la bonne prestation, ce type de cloison a été d'ailleurs conçu pour respecter la NRA entre 2 appartements en logements collectifs.

Julien

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 23 Nov 2009 22:10

c'est ce qui est annoncé par le descriptif que j'ai utilisé
http://guide-solutions.rockwool.fr/medi ... 0698-2.pdf
mais apparament cela n'est pas possible

quel domage que bss ne puisse pas nous donner sa solution car va les connaissance qu'il a en isolation acoustique,cela aurai eviter que d'autre reproduise mon erreur......

A bientot
pascal 95
 
Messages: 2107
Inscription Forum: 24 Mar 2007 22:50
Localisation: luzarches 95
  • offline

Message » 23 Nov 2009 22:40

pascal 95 a écrit:c'est ce qui est annoncé par le descriptif que j'ai utilisé
http://guide-solutions.rockwool.fr/medi ... 0698-2.pdf
mais apparament cela n'est pas possible


C'est à dire ?

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Nov 2009 0:25

La solution montré par Rockwool est une bonne solution en ce qui concerne l'isolation acoustique, tu n'a pas de point de fixation intermédiaire en utilisant des montant et rail de 90 donc tu limite fortement la transmission ce qui est une chose très importante pour un doublage et même une cloison, c'est pour cela que l'on fait des cloison a double ossature indépendante, afin de ne plus avoir de point de transmission, enfin, seulement plancher à plancher.....
Après il existe des solutions anti-vibratile, mais la c'est pour une question de mécanique, lorsque l'on se trouve face à une trop grande hauteur pour se passer de liaison.
Sinon, en pied de cloison, le semelle résiliante de type bande phaltex est une bonne solution, d'ailleurs, ce sont des système qui possèdent des procès verbaux bien établi, avec mesure CSTB etc...

sinon, ce que je conseil, c'est de faire une paroi à peau mixte, genre panneaux de bois + BA13 ou BA18, il existe aussi plein d'autre matériaux comme le Fermacell, les plaque de type fibrociment, les plaque de chez Promat aussi.....mais déjà le plus important, et c'est ce que j'ai dit déjà plus loin, c'est de limiter au maximum les points de liaisons et ensuite d'optimiser ces derniers !

Sinon, une chose importante, la mise en œuvre ! la mise en œuvre conditionne totalement le résultat acoustique, en ne faisant pas les choses correctement on peut vraiment y perdre, je pense notamment aux passage de gaines, boitiers électriques, huisserie......il suffit d'un petit problème "d'étanchéïté" pour tout mettre par terre ! et des cas j'en connais vraiment pas mal....dernièrement un architecte après une modification d'un logement pour un bâtiment d'habitation collectif avait fait faire une cloison séparative après les chapes liquide....de plus l'éléctricien avait positionner ces boitier quasiment face à face et pour couronner le tout il y'avai un passage de gaine en plafond qui traversai la cloison et qui était très mal calfeutré......



Julien

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Nov 2009 9:31

wakup2 a écrit:
bss a écrit:il est évident que nous sommes a des années lumière de 20 euros/m2.

Pas forcement.

Pour une cloison séparative type S180 constitué de 2 peaux de BA13 d'un côté et de 3 de l'autre avec 2 laine minérale de 45mm et double ossature métallique indépendante, Rw+C = 64dB.


Y'en a pas pour plus de 50€ de fourniture (et encore la je part sur des prix très fort) et la on est déjà dans de la bonne prestation, ce type de cloison a été d'ailleurs conçu pour respecter la NRA entre 2 appartements en logements collectifs.
Julien


le mètre linéaire ?? les deux structures sont elles désolidarisées ? (et oui elles doivent l'être pour obtenir un indices d'affaiblissement acoustique pondérés (rw+c) des cloisons sèches de 64dB, ce que tu ne précises pas !!) ou est précisément placée cette fameuse bande résiliente qui permet d'obtenir ce résultat ?? de quelle façon sont jointées tes plaques de ba 13 au sol au plafond, avec quel matériaux, sont elles décalées ? est ce le prix posé, a poser ?? car je pense que tu en es conscient, le plus difficile n'est pas d'acheter du ba 13 ou 15 ou 18 mais bien de réaliser une cloison sans pont phonique. et la ca se complique ......
même les pro du bâtiment, travaillent la plus part du temps a l'envers phonétiquement parlant. plaques de plâtre collées par plots, plafond monté avant les murs, etc .... . .

quand au tarif, si tu peux me faire une dalle découplée par des boites a ressorts même dans les 200 euros le m2, donne moi une adresse de suite ....

:wink:
Dernière édition par bss le 24 Nov 2009 11:50, édité 2 fois.
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 24 Nov 2009 9:35

wakup2 a écrit:La solution montré par Rockwool est une bonne solution en ce qui concerne l'isolation acoustique, tu n'a pas de point de fixation intermédiaire en utilisant des montant et rail de 90 donc tu limite fortement la transmission ce qui est une chose très importante pour un doublage et même une cloison, c'est pour cela que l'on fait des cloison a double ossature indépendante, afin de ne plus avoir de point de transmission, enfin, seulement plancher à plancher.....
Après il existe des solutions anti-vibratile, mais la c'est pour une question de mécanique, lorsque l'on se trouve face à une trop grande hauteur pour se passer de liaison.
Sinon, en pied de cloison, le semelle résiliante de type bande phaltex est une bonne solution, d'ailleurs, ce sont des système qui possèdent des procès verbaux bien établi, avec mesure CSTB etc...

quand est il du protocole de pose de cette bande résiliente ?? ceci est très important !

sinon, ce que je conseil, c'est de faire une paroi à peau mixte
, genre panneaux de bois + BA13 ou BA18, il existe aussi plein d'autre matériaux comme le Fermacell, les plaque de type fibrociment, les plaque de chez Promat aussi.....mais déjà le plus important, et c'est ce que j'ai dit déjà plus loin, c'est de limiter au maximum les points de liaisons et ensuite d'optimiser ces derniers !

+ 1000 :wink:

Sinon, une chose importante, la mise en œuvre ! la mise en œuvre conditionne totalement le résultat acoustique, en ne faisant pas les choses correctement on peut vraiment y perdre, je pense notamment aux passage de gaines, boitiers électriques, huisserie......il suffit d'un petit problème "d'étanchéïté" pour tout mettre par terre ! et des cas j'en connais vraiment pas mal....dernièrement un architecte après une modification d'un logement pour un bâtiment d'habitation collectif avait fait faire une cloison séparative après les chapes liquide....de plus l'éléctricien avait positionner ces boitier quasiment face à face et pour couronner le tout il y'avai un passage de gaine en plafond qui traversai la cloison et qui était très mal calfeutré......

on en revient a ce que je disais, les pro du bâtiment parfois .... .. :roll:

Julien
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 24 Nov 2009 14:13

bss a écrit:
wakup2 a écrit:
bss a écrit:il est évident que nous sommes a des années lumière de 20 euros/m2.

Pas forcement.

Pour une cloison séparative type S180 constitué de 2 peaux de BA13 d'un côté et de 3 de l'autre avec 2 laine minérale de 45mm et double ossature métallique indépendante, Rw+C = 64dB.


Y'en a pas pour plus de 50€ de fourniture (et encore la je part sur des prix très fort) et la on est déjà dans de la bonne prestation, ce type de cloison a été d'ailleurs conçu pour respecter la NRA entre 2 appartements en logements collectifs.
Julien


le mètre linéaire ?? les deux structures sont elles désolidarisées ? (et oui elles doivent l'être pour obtenir un indices d'affaiblissement acoustique pondérés (rw+c) des cloisons sèches de 64dB, ce que tu ne précises pas !!) ou est précisément placée cette fameuse bande résiliente qui permet d'obtenir ce résultat ?? de quelle façon sont jointées tes plaques de ba 13 au sol au plafond, avec quel matériaux, sont elles décalées ? est ce le prix posé, a poser ?? car je pense que tu en es conscient, le plus difficile n'est pas d'acheter du ba 13 ou 15 ou 18 mais bien de réaliser une cloison sans pont phonique. et la ca se complique ......
même les pro du bâtiment, travaillent la plus part du temps a l'envers phonétiquement parlant. plaques de plâtre collées par plots, plafond monté avant les murs, etc .... . .

quand au tarif, si tu peux me faire une dalle découplée par des boites a ressorts même dans les 200 euros le m2, donne moi une adresse de suite ....

:wink:


Le m² bien sur, j'ai précisé 50€ de fourniture, donc sans la main d'œuvre.
Une S180 se vend environ 80€ du m², après ça dépend de pas mal de chose mais je pense que c'est une bonne moyenne.

Sinon, j'ai justement précisé que cette cloison possède une double ossature désolidarisé ! je ne voie pas ou est le problème ?
Je suis justement Professionnel du bâtiment et je connais parfaitement mon sujet, je vend très souvent ce type de cloison, je travail souvent en relation avec les acousticiens et étudie aussi des salles de spectacle, ou autre conservatoire...donc j'ai tout de même un peut l'habitude de se genre de construction et il n'y aucune surprise, la mise en œuvre est parfaitement connu par tout les professionnels, si tu veut des détails je peut les les fournir sans problème :wink:

Et pour le sens de la mise en oeuvre (Cloison, Doublage, Plafond, Chape, etc...) tout dépend de la disposition des locaux et de leur priorité acoustique.
Si l'isolation la plus importante a obtenir est entre 2 locaux l'un a côté de l'autre.

1° Cloison séparative
2° Doublage
3° Plafond

Et en ce qui concerne une dalle découplé par ce genre de découplage

http://www.amcsa.es/docs/fr/productos/v ... /9_amc.pdf

Je pense que tout dépend de notre exigence en ce qui concerne l'isolation, on a pas forcement le même cahier des charges que les studio de radio france.
Sinon, c'est sur qu'on est plus dans les même prix, mais déjà je connais très peut de construction d'habitation traditionnel en béton banché.....

Julien

PS : en tout cas je suis assez d'accord avec ce que tu dit en général :wink:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Nov 2009 21:53

wakup2 a écrit: la mise en œuvre est parfaitement connu par tout les professionnels


la j'ai un gros doute, si tu savais ce j'ai du rattraper chez certain et parfois démolir ... .. . l'erreur la plus répandu même chez les "pro" est de placer par exemple le rail de l'ossature métallique de pied de cloison au milieu de la bande résiliente :roll: , mais bon j'ai l'impression que certain s'autoproclame "pro" ... .
:wink:
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 24 Nov 2009 22:02

bss a écrit:
wakup2 a écrit: la mise en œuvre est parfaitement connu par tout les professionnels

l'erreur la plus répandu même chez les "pro" est de placer par exemple le rail de l'ossature métallique de pied de cloison au milieu de la bande résiliente


Si j'ai bien compris le gag... ils mettent la bande au milieu ce qui fait qu'ensuite les plaques de plâtre touchent le sol ? Si c'est bien çà, c'est trop fort :D :D :D

Sans compter qu'en utilisation "musique" et non "domestique" ces bandes résilientes minces de style Phaltex ou autre sont sûrement un peu légères pour éviter les transmissions de basses fréquences à la structure du bâtiment.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 24 Nov 2009 22:20

petit extrait d'un forum d'a coté .... ..

Bonjour,
J'ai voulu me faire une omelette, j'ai dû casser 2 oeufs, ça m'a couté tout mon blé. J'en ai parlé aux poules, elles m'ont dit qu'elles gagnaient à peine de quoi béqueter...

Plus sérieusement, la boutade ci-dessus résume bien la réalité. On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs comme on ne construit pas une isolation acoustique sans casser la tirelire. Et pourtant, le métier d'acousticien n'est pas particulièrement lucratif (je le saurais).

Il n'existe pas à ma connaissance de peinture insonorisante, ni de matériau à coller sur les murs capable d'isoler correctement. Pour isoler un local, il faut construire une enveloppe désolidarisée, lourde et étanche.
Eh bien... ça fait beaucoup de matériaux et beaucoup de travail!

Oublions un instant le coût de l'étude et de la main d'œuvre. Je ne connais pas la surface de votre local, mais je peux vous donner un exemple:
pour isoler une pièce rectangulaire de 25m2 avec une porte et une fenêtre fixe, comptez 12000 euros pour les matériaux (je parle de produits courants, qualité ordinaire en promo chez Casto ou Point-P) et 500 heures de travail (hors correction acoustique et ventilation).

Si vous connaissez moins cher ou plus rapide (à performance égale), je suis preneur!

Les entreprises générales du bâtiment préconisent des solutions toutes prêtes généralement inadéquates car détournées de leur usage normal, ou bien elles sont désorientées devant les techniques de construction préconisées. Elles ne savent pas monter une ossature flottante, elles laissent volontiers tomber un gravat derrière un doublage (sans le dire), elles pensent qu'un double vitrage isole, elles confondent les densité des laines, elles encastrent les prises électriques, etc... la liste est longue.

Je viens de vivre cette expérience avec une entreprise qui prétendait savoir. Les travaux prévus pour durer 6 semaines ont duré un an. L'entreprise est au bord de la faillite et le client est mécontent de tout ce temps perdu.

Je me souviens aussi de cet artisan, (la gitane papier maïs dans le bec), lisant à l'envers un plan de Tom Hidley, en anglais, coté en pieds et en pouces, disant: ouais ouais, vous savez, on a l'habitude...

Je suis sollicité tous les jours pour intervenir après travaux. Et là, il faut casser...
A mon avis, quand on est pas riche, il vaut mieux construire soi-même. C'est mieux fait et ça coûte moins cher.

Jean-Pierre Lafont
Dernière édition par bss le 24 Nov 2009 22:34, édité 1 fois.
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 24 Nov 2009 22:28

ClementW a écrit:
bss a écrit:
wakup2 a écrit: la mise en œuvre est parfaitement connu par tout les professionnels

l'erreur la plus répandu même chez les "pro" est de placer par exemple le rail de l'ossature métallique de pied de cloison au milieu de la bande résiliente


Si j'ai bien compris le gag... ils mettent la bande au milieu ce qui fait qu'ensuite les plaques de plâtre touchent le sol ? Si c'est bien çà, c'est trop fort :D :D :D

c'est bien ca, "mais je ne comprends pas ou est le problème ???? on a placé une bande résiliente sous le rail comme prévu !!!!" la masse surfacique des doubles ou triples peaux n'ayant jamais était intégrée au calcul, la bande forme un trapèze particulier au mieux et au pire un triangle vue en coupe, bonjour les perfs, sans parler de l'absence de joint entre les bandes exploitées en longueur de 1 m par exemple .... etc ... .

Sans compter qu'en utilisation "musique" et non "domestique" ces bandes résilientes minces de style Phaltex ou autre sont sûrement un peu légères pour éviter les transmissions de basses fréquences à la structure du bâtiment.

+ 10000 :lol:

Dernière édition par bss le 24 Nov 2009 22:56, édité 1 fois.
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 24 Nov 2009 22:32

wakup2 a écrit:Pas forcement.

Pour une cloison séparative type S180 constitué de 2 peaux de BA13 d'un côté et de 3 de l'autre avec 2 laine minérale de 45mm et double ossature métallique indépendante, Rw+C = 64dB.

Y'en a pas pour plus de 50€ de fourniture (et encore la je part sur des prix très fort) et la on est déjà dans de la bonne prestation, ce type de cloison a été d'ailleurs conçu pour respecter la NRA entre 2 appartements en logements collectifs.

Julien


excuse moi, mais je ne vois pas ou tu précises que les deux ossatures métalliques sont désolidarisées ???
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 24 Nov 2009 22:38

bss a écrit:Je suis sollicité tous les jours pour intervenir après travaux. Et là, il faut casser...

Probablement l'aspect le moins drôle de cette activité :cry:
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message