Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

Cloison BA13 sur rail....

Message » 24 Nov 2009 22:39

bss a écrit:
wakup2 a écrit: la mise en œuvre est parfaitement connu par tout les professionnels


la j'ai un gros doute, si tu savais ce j'ai du rattraper chez certain et parfois démolir ... .. . l'erreur la plus répandu même chez les "pro" est de placer par exemple le rail de l'ossature métallique de pied de cloison au milieu de la bande résiliente :roll: , mais bon j'ai l'impression que certain s'autoproclame "pro" ... .
:wink:


Oui, après je parle dans le cas de professionnels sérieux, j'ai aussi pas mal d'exemple assez marrant tant que c'est pas pour chez moi :lol:

Tu peut préciser le coup du rail avec la bande résiliente ?

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Nov 2009 22:39

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Nov 2009 22:44

ClementW a écrit:
bss a écrit:
wakup2 a écrit: la mise en œuvre est parfaitement connu par tout les professionnels

l'erreur la plus répandu même chez les "pro" est de placer par exemple le rail de l'ossature métallique de pied de cloison au milieu de la bande résiliente


Si j'ai bien compris le gag... ils mettent la bande au milieu ce qui fait qu'ensuite les plaques de plâtre touchent le sol ? Si c'est bien çà, c'est trop fort :D :D :D

Sans compter qu'en utilisation "musique" et non "domestique" ces bandes résilientes minces de style Phaltex ou autre sont sûrement un peu légères pour éviter les transmissions de basses fréquences à la structure du bâtiment.


Dans tout les systèmes de montage de cloison, et quelque soit le cas on ne doit jamais faire toucher les plaques au sol.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Nov 2009 22:49

bss a écrit:
wakup2 a écrit:Pas forcement.

Pour une cloison séparative type S180 constitué de 2 peaux de BA13 d'un côté et de 3 de l'autre avec 2 laine minérale de 45mm et double ossature métallique indépendante, Rw+C = 64dB.

Y'en a pas pour plus de 50€ de fourniture (et encore la je part sur des prix très fort) et la on est déjà dans de la bonne prestation, ce type de cloison a été d'ailleurs conçu pour respecter la NRA entre 2 appartements en logements collectifs.

Julien


excuse moi, mais je ne vois pas ou tu précises que les deux ossatures métalliques sont désolidarisées ???


Une cloison constitué d'une double ossature indépendante de type S180 est désolidarisé, après c'est sur on peut confondre avec une SL ou SLA mais la c'est pour de la grande hauteur, les contraintes mécanique ne sont plus les même.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Nov 2009 22:55

wakup2 a écrit:Tu peut préciser le coup du rail avec la bande résiliente ?


la masse surfacique des doubles ou triples peaux n'ayant jamais était intégrée au calcul, la bande forme un trapèze particulier au mieux et au pire un triangle vue en coupe, bonjour les perfs, sans parler de l'absence de joints entre les bandes exploitées en longueur de 1 m par exemple .... etc ... .
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 24 Nov 2009 22:59

bss a écrit:
wakup2 a écrit:Tu peut préciser le coup du rail avec la bande résiliente ?


la masse surfacique des doubles ou triples peaux n'ayant jamais était intégrée au calcul, la bande forme un trapèze particulier au mieux et au pire un triangle vue en coupe, bonjour les perfs, sans parler de l'absence de joints entre les bandes exploitées en longueur de 1 m par exemple .... etc ... .


Oui, excuse, j'avais pas vu t'a réponse sur l'autre page concernant cela......en effet, c'est courant ça ! mais là, c'est aussi au fabricant et concepteur de système de bien informer les entreprises la dessus.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Nov 2009 23:00

on vas y arriver et enfin cette discussion s'ouvre un peu et donne des informations interressantes.....

dans mon cas j'ai fais attention a ce que les plaques de platres ne soit pas en contact avec le sol , il n' a pas de liaison directe entre le mur a isoler et la cloison,j'ai fais tres attention en mettant ma laine de roche de facon a ce qu'il n'y ai pas de trou, il n'y a pas de boite ou coffret electrique dans l'isolant ,mes plaques de ba 13 sont toutes jointées (les 2 peaux) bref j'ai respecté a la lettre le cahier des charges rokwool....
de plus ,je le rapelle ce mur etait deja isolé de 10 cm de ldv + ba13 (de maniere thermique) coté habitation...donc c'est pour cela que je me permet d'avancer un tel affaiblissement (certainement plaus faible deans les basses frequences)
pour le cout je calcul uniquement les materiaux (rockplus 10 cm + rails + ba13 je n'est pas detaillé les vis,les bandes ect mais on doit touner aux environs de 20 e de materiaux au m²)

messieurs les pro SVP
CONTINUEZ A NOUS DONNER LES ERREURS A NE PAS FAIRE

merci pour tous les debutants (dont je fais partis)
pascal 95
 
Messages: 2107
Inscription Forum: 24 Mar 2007 22:50
Localisation: luzarches 95
  • offline

Message » 24 Nov 2009 23:17

Ce que je rajouterai en ce qui concerne le cout de l'isolation, c'est que tout dépend des cas, des contraintes, et du cahier des charge que l'on se fixe.
C'est sur que si l'ont veut obtenir des perfs rare, il va falloir taper fort, et la pas de secret, la structure devra être soigner pour.... et là, le cout en est tout autre !

Mais bon, là on est tout de même sur un forum amateur, on peut tout de même arriver à des perfs intéressantes tout en restant dans un budget raisonnable et un peut d'huile de coude :wink:

Et pour en revenir à la bande résiliente, j'ai tout de même l'impression que vous êtes mitigé mais il suffit de faire l'essai sans et avec, mais sinon il est bien clair qu'il y'aura toujours transmission en basse fréquence mais bon, qui peut financer un bancher ou une dalle découplé par amortisseur anti-vibratile ???? il existe certes des solution beaucoup moins efficaces mais aussi beaucoup plus simple et a un cout abordable.

Julien

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Nov 2009 23:55

wakup2 a écrit:Ce que je rajouterai en ce qui concerne le cout de l'isolation, c'est que tout dépend des cas, des contraintes, et du cahier des charge que l'on se fixe.
C'est sur que si l'ont veut obtenir des perfs rare, il va falloir taper fort, et la pas de secret, la structure devra être soigner pour.... et là, le cout en est tout autre !

Mais bon, là on est tout de même sur un forum amateur, on peut tout de même arriver à des perfs intéressantes tout en restant dans un budget raisonnable et un peut d'huile de coude :wink:

Et pour en revenir à la bande résiliente, j'ai tout de même l'impression que vous êtes mitigé mais il suffit de faire l'essai sans et avec, mais sinon il est bien clair qu'il y'aura toujours transmission en basse fréquence mais bon, qui peut financer un bancher ou une dalle découplé par amortisseur anti-vibratile ???? il existe certes des solution beaucoup moins efficaces mais aussi beaucoup plus simple et a un cout abordable.

Julien


sans utiliser forcement des boites a ressors (solution élitiste je te l'accorde) afin d'obtenir une FR de 3 ou 4 Hz, il existe d'autres procédés effectivement moins performant, mais également bcp moins chère et avec lesquels on peut déjà se faire plaisir. mais comme partout le "zéro compromis" coute très chère "pour une amélioration représentant quantitativement le 50 ème de la somme ajoutée qui elle, est astronomique".
il faut simplement rester sérieux et réaliste, ne parlons pas comme j'ai pu le lire a de nombreuses reprises dans la section installations, de système "boite dans la boite" parce que l'on a placé un morceau de liège derrière une ossature en bois .... . :roll:
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 25 Nov 2009 0:10

wakup2 a écrit:Et pour en revenir à la bande résiliente, j'ai tout de même l'impression que vous êtes mitigé mais il suffit de faire l'essai sans et avec, mais sinon il est bien clair qu'il y'aura toujours transmission en basse fréquence mais bon, qui peut financer un bancher ou une dalle découplé par amortisseur anti-vibratile ???? il existe certes des solution beaucoup moins efficaces mais aussi beaucoup plus simple et a un cout abordable.

Julien
Je ne sais pas ce qu'en pense Jean-Pierre, mais dans le cadre d'utilisation d'enceintes acoustiques un peu sérieuses et/ou de caisson de basses on commence à avoir des besoins sérieux en terme d'isolation des basses fréquences, même si on n'est pas dans le même cas qu'un ampli de basse électrique réglé suffisamment fort pour jouer en acoustique avec une batterie acoustique. L'isolation acoustique correcte d'équipements souvent mis en œuvre par les participants de ce forum me semble tout à fait dans le sujet. A quoi bon s'équiper en matériels qui sont capables de reproduire des belles basses sans pouvoir les utiliser ?
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 25 Nov 2009 0:13

bss a écrit:
wakup2 a écrit:Ce que je rajouterai en ce qui concerne le cout de l'isolation, c'est que tout dépend des cas, des contraintes, et du cahier des charge que l'on se fixe.
C'est sur que si l'ont veut obtenir des perfs rare, il va falloir taper fort, et la pas de secret, la structure devra être soigner pour.... et là, le cout en est tout autre !

Mais bon, là on est tout de même sur un forum amateur, on peut tout de même arriver à des perfs intéressantes tout en restant dans un budget raisonnable et un peut d'huile de coude :wink:

Et pour en revenir à la bande résiliente, j'ai tout de même l'impression que vous êtes mitigé mais il suffit de faire l'essai sans et avec, mais sinon il est bien clair qu'il y'aura toujours transmission en basse fréquence mais bon, qui peut financer un bancher ou une dalle découplé par amortisseur anti-vibratile ???? il existe certes des solution beaucoup moins efficaces mais aussi beaucoup plus simple et a un cout abordable.

Julien


sans utiliser forcement des boites a ressors (solution élitiste je te l'accorde) afin d'obtenir une FR de 3 ou 4 Hz, il existe d'autres procédés effectivement moins performant, mais également bcp moins chère et avec lesquels on peut déjà se faire plaisir. mais comme partout le "zéro compromis" coute très chère "pour une amélioration représentant quantitativement le 50 ème de la somme ajoutée qui elle, est astronomique".
il faut simplement rester sérieux et réaliste, ne parlons pas comme j'ai pu le lire a de nombreuses reprises dans la section installations, de système "boite dans la boite" parce que l'on a placé un morceau de liège derrière une ossature en bois .... . :roll:


Exactement :wink: +1000

D'ailleurs, plus on visera une isolation importante et plus les pertes dues au condition "chantier" seront importante (transmission latérales, volume du local, et révérb)
La différence entre l'indice Rw+C et le DnTA sera de plus en plus important......en général.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 25 Nov 2009 0:25

ClementW a écrit:
wakup2 a écrit:Et pour en revenir à la bande résiliente, j'ai tout de même l'impression que vous êtes mitigé mais il suffit de faire l'essai sans et avec, mais sinon il est bien clair qu'il y'aura toujours transmission en basse fréquence mais bon, qui peut financer un bancher ou une dalle découplé par amortisseur anti-vibratile ???? il existe certes des solution beaucoup moins efficaces mais aussi beaucoup plus simple et a un cout abordable.

Julien
Je ne sais pas ce qu'en pense Jean-Pierre, mais dans le cadre d'utilisation d'enceintes acoustiques un peu sérieuses et/ou de caisson de basses on commence à avoir des besoins sérieux en terme d'isolation des basses fréquences, même si on n'est pas dans le même cas qu'un ampli de basse électrique réglé suffisamment fort pour jouer en acoustique avec une batterie acoustique. L'isolation acoustique correcte d'équipements souvent mis en œuvre par les participants de ce forum me semble tout à fait dans le sujet. A quoi bon s'équiper en matériels qui sont capables de reproduire des belles basses sans pouvoir les utiliser ?


L'utilisation de ces bande résilisante seront bénéfique, crois moi, c'est sur qu'on est très loin d'un découplage sérieux, mais il suffit de faire l'essai avec et sans.
D'ailleurs, je pense qu'il est aussi important de considérer que cette bande apporte une meilleur étanchéité a la jonction du plancher ce qui n'est pas négligeable.

Il faut aussi savoir que Lafarge, Knauf, ou encore Placo ne certifie l'isolation de sa paroi que par la mise en œuvre de ces bande résiliante pour les cloisons de type S pour Lafarge, KMA pour Knauf ou encore SAD chez Placo, et que le jour ou vous avez des problème d'isolation acoustique et que l'entreprise n'a pas mis en place ces bandes, Le fabricant n'en prendra pas la responsabilité a cause d'une mise en œuvre non conforme.

Julien

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 25 Nov 2009 2:07

Julien,

C'est très bien que tu rappelles ces principes généraux. Je me permet simplement de préciser qu'en utilisation musique seule l'isolation des basses compte vraiment, enfin... disons plutôt que si l'isolation dans les basses est réussie et que l'étanchéité est correcte il y a de très fortes probabilités pour qu'il n'y ai strictement aucun problème dans le reste du spectre. Les valeurs d'indice d'affaiblissement acoustique pondéré sont intéressantes par rapport au respect de la réglementation, mais ne sont pas adaptées pour caractériser une isolation acoustique dans un environnement musical. L'allure de la courbe est tout aussi importante que la valeur d'indice d'affaiblissement pondéré. Les solutions "triple peau" qu'on voit parfois ont des valeurs d'indice d'affaiblissement très élevées... alors que l'affaiblissement effectif dans les basses est souvent assez réduit voir négatif par rapport à une solution double peau bien conçue de masse surfacique équivalente.

Pour revenir aux bandes résilientes : Par exemple Phaltex (ca tombe sur Phaltex, mais ce n'est pas le seul produit dans le même cas) ne donne pas de valeur de charge statique nominale applicable à ses produits. Simplement une compressibilité maxi de 0.5 mm. En supposant que la bande sous charge soit compressée de 0.25 mm (hypothèse optimiste ?) la fréquence de résonance est d'une trentaine de Hz(*). Autour de cette fréquence l'affaiblissement acoustique est inférieur à ce qu'il aurait été sans bande résiliente. On sort de l'influence néfaste de cette résonance vers 42 Hz et une amélioration sensible de l'isolement ne se produit qu'environ une octave au dessus, soit vers 84 Hz. Ca veut dire que le spectre couvert par un caisson de basse n'est pas affecté par ce découplage, l'effet est d'ailleurs plutôt inverse. Si je dois monter une cloison de ce type, c'est à dire une cloison reposant sur la structure du bâtiment je préfère utiliser des produits dont les caractéristiques physiques sont bien connues et qui permettent de créer un système ayant une fréquence de résonance bien plus basse.

* : Cette fréquence fait partie du spectre musical : corde si d'une guitare basse électrique à 5 cordes, si grave du piano.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 25 Nov 2009 4:37

ClementW a écrit:Julien,

C'est très bien que tu rappelles ces principes généraux. Je me permet simplement de préciser qu'en utilisation musique seule l'isolation des basses compte vraiment, enfin... disons plutôt que si l'isolation dans les basses est réussie et que l'étanchéité est correcte il y a de très fortes probabilités pour qu'il n'y ai strictement aucun problème dans le reste du spectre. Les valeurs d'indice d'affaiblissement acoustique pondéré sont intéressantes par rapport au respect de la réglementation, mais ne sont pas adaptées pour caractériser une isolation acoustique dans un environnement musical. L'allure de la courbe est tout aussi importante que la valeur d'indice d'affaiblissement pondéré. Les solutions "triple peau" qu'on voit parfois ont des valeurs d'indice d'affaiblissement très élevées... alors que l'affaiblissement effectif dans les basses est souvent assez réduit voir négatif par rapport à une solution double peau bien conçue de masse surfacique équivalente.

Pour revenir aux bandes résilientes : Par exemple Phaltex (ca tombe sur Phaltex, mais ce n'est pas le seul produit dans le même cas) ne donne pas de valeur de charge statique nominale applicable à ses produits. Simplement une compressibilité maxi de 0.5 mm. En supposant que la bande sous charge soit compressée de 0.25 mm (hypothèse optimiste ?) la fréquence de résonance est d'une trentaine de Hz(*). Autour de cette fréquence l'affaiblissement acoustique est inférieur à ce qu'il aurait été sans bande résiliente. On sort de l'influence néfaste de cette résonance vers 42 Hz et une amélioration sensible de l'isolement ne se produit qu'environ une octave au dessus, soit vers 84 Hz. Ca veut dire que le spectre couvert par un caisson de basse n'est pas affecté par ce découplage, l'effet est d'ailleurs plutôt inverse. Si je dois monter une cloison de ce type, c'est à dire une cloison reposant sur la structure du bâtiment je préfère utiliser des produits dont les caractéristiques physiques sont bien connues et qui permettent de créer un système ayant une fréquence de résonance bien plus basse.

* : Cette fréquence fait partie du spectre musical : corde si d'une guitare basse électrique à 5 cordes, si grave du piano.



+ 100000000 ....... :)
pas mieux, je le dis depuis le début lorsque l'exercice n'est pas maitrisé, il est très facile de faire plus de mal que de bien, et les fournisseurs ne sont pas fous, ils communiquent très très peu les caractéristiques de leurs produits ... . exemple en début de post en soulignant pascal95 et ses passes fils en caoutchouc détournés en pseudo silent bloc.
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 25 Nov 2009 13:29

Tout à fait d'accord, mais j'ai souligné plus haut que le point important de la bande résiliente, c'est surtout au point de vue étanchéïté.
L'avis technique précise aussi d'appliquer un joint mastic acrylique a la jonction de la dernière peau sur le sol ! Pour les basses fréquences, il est clair qu'une paroi légère sera moins efficace a ces fréquence....la c'est surtout la loi de masse qui compte :wink: et concernant la résonance, il faudrait aussi connaitre sa sélectivité en fréquence.
Dernière édition par wakup2 le 25 Nov 2009 13:34, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 25 Nov 2009 13:32

Doublons :oops:
Dernière édition par wakup2 le 25 Nov 2009 13:33, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message