Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

CR sur divers tests simples / approche empirique

Message » 31 Mai 2009 16:22

reidemeister philippe a écrit:Message pertinent, qui ne fait absolument pas double emploi avec le précédent... :lol:







Que n'ai-je écrit là, j'espère que tu ne vas encore me demander pour qui je me prends... :idee:


Monsieur est rancunier. :wink: J'ai bookmarké la fonction egosearch, qui est mon point d'entrée sur le forum. A partit de là, j'ouvre une bonne dizaine d'onglets qui correspondent aux fils que je j'ai décidé de lire. Entre-temps, on peut m'appeler pour aider à préparer le repas, par exemple. Et quand je reviens à mon navigateur, je réponds à un post alors que d'autres ont été écrits entre temps. Cela m'arrive régulièrement. J'espère qu'à la lumière de ces explications qui ne devraient rien avoir à faire ici, tu es rassuré quant au degré de pertinence du dit message.
Paull
 
Messages: 8679
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Annonce

Message par Google » 31 Mai 2009 16:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Mai 2009 16:37

Bon, là, j'ai bien lu jusqu'au bout et vérifié que personne n'a déjà posé ma question. (Mais je ne suis pas pour autant à l'abri de poser une question bête)

Distance aux parois
Si l'on considère les réflexions proches, càd le HP de départ, noté 0, et les HP notés 1A et 1B, le conseil c'est d'éviter que les interférences venant de l'addition des rayonnements des HP 1A et 1B soient identiques. Ce qui correspond à des longueurs des trajets sonores des HP 1A et 1B à l'auditeur identiques. Ce qui n'est le cas que sur la médiatrice de l'angle,en pointillé. Comme l'auditeur n'est pas souvent plaçé sur cette médiatrice, je ne vois pas l'intérêt du conseil.



Comme c'est peut-être souvent le cas dans les pièces rectangulaires et de faible largeur, pour un système disposé comme sur le schéma dans le sens de la longueur de la pièce : si l'enceinte est positionnée beaucoup plus près du mur latéral que du mur arrière, alors on a des chances que la médiatrice de l'angle passe sur l'auditeur ou très près de lui, non? Ce serait une situation à éviter, si j'ai bien compris.

[Edit : à la réflexion -si je puis dire- ce serait plutôt dans le cas où l'enceinte serait positionnée plus près du mur arrière que du mur latéral. ?]
Paull
 
Messages: 8679
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 31 Mai 2009 17:48

reidemeister philippe a écrit:Cool ça, on devrait beaucoup plus développer l'écoute comparative chez les uns et les autres; tu as pu organiser ces écoutes grâce à ce forum?


En fait, les écoutes ont eu lieu chez des passionnés qui vendaient du matériel dans les petites annonces. Mais tu as raison, des réunions «tupperware» chez des amateurs de hifi seraient très sympas, histoire de partager nos connaissances et de faire avancer le schmilblick. Je suis à Madrid, si quelqu'un veut passer chez moi, bienvenue ! :)

reidemeister philippe a écrit:Ca ne m'étonne pas trop, j'ai chez moi aussi, avec 1 mètre de libre de chaque côté des enceintes (ce que préconise bien leur constructeur sur le manuel), une belle ampleur (pas d'office bien entendu, selon les l'enregistrements); mais l'espace latéral est-il suffisant pour la garantir (ne plus avoir le côté étriqué de ta restitution)? Seul un test pourra le confirmer. Cela mériterait en effet de déplacer tes enceintes et ton point d'écoute le temps de tester tout ça et puis, si tu le veux bien :wink: , venir nous dire ce que tu en penses.

Je vais m'en occuper, cela fait plusieurs semaines que je pense faire le test. Je vous tiendrai informé.
Halx
 
Messages: 1233
Inscription: 17 Déc 2004 2:00
Localisation: Madrid

Message » 31 Mai 2009 18:58

Bonsoir,

je cite :

Je suis allé récemment faire des écoutes chez des particuliers qui avaient placé leurs enceintes orientées dans le sens de la largeur de la pièce plutôt que celui de la longueur comme chez moi. Et bien j'ai été stupéfait par l'ampleur de l'image sonore. Dans les 2 cas, la distance entre les enceintes et les murs latéraux était supérieure à 1 m, voir 2 m. En revanche elles étaient très proches du mur arrière qui n'était pas traité : environ 50 cm max. L'auditeur était placé assez proche de la paire d'enceinte et le mur arrière aussi car les pièces étaient peu profondes (mais très larges). Dans les deux cas un grand et large sofa en tissu montant très haut annulait les réflexions venant de derrière l'auditeur. Cela m'a donné à réfléchir sur la pertinence de ma configuration (mon image stereo est étriquée).

C'est exactement ce à quoi je suis arrivé chez moi aprés pleins d'essais : le son est d'autant plus directif qu'il est aigu; en plus, les médium (disons en gros, jusqu'a 10 cm de longueur d'onde) sont encore trés présent sur les cotés : il vaut donc mieux commencer par éloigner ses enceintes des murs lattéraux : perso, à 50 cms des cotés et 1,5 m du fond de la pièce, le résultat était exécrable : médium confus, peu de grâves malgrés des absorbants sur les cotés; par contre, à 1,5m des murs des cotés et 50cm du mur arrière, le résultat est bon : bas du spectre un peu en avant mais excellente lisibilité dans le médium-aigu....
SEBASTINUS
 
Messages: 152
Inscription: 16 Mai 2009 12:18
  • offline

Message » 31 Mai 2009 19:05

Comme quoi il semblerait bien qu'avant de commencer à traiter, il faut d'abord prendre du temps en essayant un maximum de placements différents des enceintes/du point d'écoute (en respectant, en principe, le fameux triangle équilatéral). Et ce pour trouver le meilleur équilibre non seulement sur le rendu du grave mais notamment, comme le mentionne également JP Lafont http://www.lafontaudio.com/criteres.htm (s'il y a encore une erreur, ohl corrigera... :lol: :wink: ), sur le rapport champ direct/champ réverbéré ("distance critique") au point d'écoute. Chercher le meilleur placement des enceintes - et de ce fait la meilleure position du point d'écoute - est donc une priorité, prenons donc le temps de procéder à de multiples essais.

J'ai pour ma part (toujours de façon empirique), une fois trouvé ce qui me semblait être le meilleur placement, tenté de vérifier si le rapport champ direct/champ réverbéré était égal en procédant de la sorte: mettre ses mains devant ses oreilles (pas contre bien entendu :lol: , mais perpendiculairement) pour capter le champ réberbéré, puis derrière les oreilles pour capter le champ direct et enfin les retirer pour constater que les deux se fondent et se complètent, on a alors (enfin je le suppose...) trouvé la "distance critique". Ma méthode vaut ce qu'elle vaut mais moi je trouve que ça le fait. Si je suis à côté de la plaque :oops: , faut pas hésiter à le dire! :lol:
Dernière édition par reidemeister philippe le 01 Juin 2009 14:10, édité 1 fois.
reidemeister philippe
 
Messages: 3035
Inscription: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Message » 01 Juin 2009 11:09

Ai édité le post ci-dessus.
reidemeister philippe
 
Messages: 3035
Inscription: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Message » 01 Juin 2009 11:42

Chercher le meilleur placement des enceintes - et de ce fait la meilleure position du point d'écoute - est donc une priorité...


c'est clair que la conception géométrique du système est à effectuer avant les traitements acoustiques (qui eux vont en découler ensuite..)

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4785
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 01 Juin 2009 14:22

On pourrait synthétiser quelques règles, ou du moins quelques principes, ou plus simplement encore quelques écueils à éviter? Car j'imagine qu'il n'y a pas une unique méthode universelle.
Paull
 
Messages: 8679
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 01 Juin 2009 17:22

Paull a écrit:On pourrait synthétiser quelques règles, ou du moins quelques principes, ou plus simplement encore quelques écueils à éviter? Car j'imagine qu'il n'y a pas une unique méthode universelle.


C'est clair que les solutions en audio ne sont pas uniques.... de plus, on est dans un domaine qui relève plus de ce que j'appelle de l'alchimie (mélange savant d'art et de science), et qu'il est nécessaire de prendre en compte un nombre important de paramètres (surtout pour une pièce à vivre existante) qui sont en général interactifs entre eux.....

En règle générale, je préfères les pièces organisées en largeur, le son "respire" mieux et la spatialisation ne s'en porte que mieux :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4785
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 01 Juin 2009 19:32

J'ai fait un test de positionement sur une enceinte par rapport au mur latéral \ arriére
Sur les courbes il n'y a pas de nette amélioration....

Voitr Test N°2 ici -->http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1292&t=29914585
d-d
 
Messages: 1225
Inscription: 20 Oct 2005 0:28
  • offline

Message » 01 Juin 2009 19:56

La position 5 (+-100cm des murs latéraux et +-50cm du mur arrière) semblerait celle qui donne un bon rendu (ampleur, aération et spatialisation) de façon empirique, à confirmer par d'autres tests bien entendu. Tes courbes, sur le test n°2, c'est juste la réponse en fréquence (la 5 semble justement équilibrée, tu confirmes?), très utile, mais les autres courbes (ms) ça peut nous aider pour évaluer l'aération et la spatialisation?
reidemeister philippe
 
Messages: 3035
Inscription: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Message » 01 Juin 2009 20:22

reidemeister philippe a écrit:La position 5 (+-100cm des murs latéraux et +-50cm du mur arrière) semblerait celle qui donne un bon rendu (ampleur, aération et spatialisation) de façon empirique, à confirmer par d'autres tests bien entendu. Tes courbes, sur le test n°2, c'est juste la réponse en fréquence (la 5 semble justement équilibrée, tu confirmes?), très utile, mais les autres courbes (ms) ça peut nous aider pour évaluer l'aération et la spatialisation?



En faite sa dépend de la gamme de fréquence, je ne trouve pas que la position N°5 est mieux équilibrée, il n'y a pas de position qui soit mieux sur toute la gamme des fréquences....
Mais on peut choisir la position la moins mauvaise et qui permet un traitement acoustique plus aisé: par exemple on sait qu'il est plus facile d'amortir de 500Hz à 1Kz qu’à 40Hz.....
d-d
 
Messages: 1225
Inscription: 20 Oct 2005 0:28
  • offline

Message » 01 Juin 2009 21:55

...placé leurs enceintes orientées dans le sens de la largeur de la pièce plutôt que celui de la longueur

En règle générale, je préfères les pièces organisées en largeur, le son "respire" mieux et la spatialisation ne s'en porte que mieux

on peut expliquer pourquoi il est agréable d'utiliser la pièce dans sa largeur :
la direction préférentielle des premières réflexions est à environ 60°. Quand les deux enceintes et l'auditeur forment un triangle équilatéral, et pour que les premières réflexions soient donc à 60°, il faut placer les enceintes à une distance du mur latéral égal au quart de la largeur de la pièce. Ainsi l'écart entre les enceintes est égal à la moitié de la largeur de la pièce. Pour avoir cette même géométrie dans la longueur, il faudrait une pièce plus grande.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1584
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 01 Juin 2009 22:39

Bonsoir,

Bingo !!

Comme par hasard j'ai perso excactement la moitié entre les 2 enceintes et la plus grande largueur.... par contre, les 2 h.P. ne sont pas à la même distances des murs lattéraux.
Tous ces témoignages sont trés intéressant; on progresse un peu....
SEBASTINUS
 
Messages: 152
Inscription: 16 Mai 2009 12:18
  • offline

Message » 02 Juin 2009 2:10

Ça y est, j'ai changé la configuration de mon séjour ce week-end.

Les enceintes sont maintenant orientées dans le sens de la largeur. Mon triangle équilatéral fait environ 2 m de côté. La pièce mesure 5 x 3,40 m. Le point d'écoute est un sofa collé au mur. J'ai placé des coussins derrière ma tête pour annuler la réflexion de l'onde à l'arrière. Entre les enceintes, en retrait, il y a une bibliothèque de 1,50 m de côté constituée de casiers remplis de bric à brac et qui, je pense, doit faire office de diffuseur. Sur les côtés, des meubles divers qui peut-être font aussi office de diffuseur. Au sol, un tapis. Au plafond, rien pour l'instant.

Question équilibre, quel changement ! La différence est vraiment impressionante. C'est bien plus net, il y a bien moins de distorsion. Pour preuve le son est devenu bien plus doux, moins agressif, cela ne «crie» plus, les graves sont plus présents. Ce confort d'écoute a néanmoins une limite qui apparait lorsque je monte le volume très fort. Peut-on dire que la pièce «sature» ? L'ajout de matériaux absorbants sur les murs pourrait-il repousser un peu plus loin cette limite du local d'écoute ?

Au sujet de l'image stéréo, elle est maintenant bien plus grande et j'ai l'impression qu'il y a plus d'espace dans la musique, surtout en largeur et hauteur, l'écoute est devenue infiniment plus agréable. Par contre la sensation de profondeur n'est pas très présente. Est-ce parce que les enceintes sont très proches du mur situé derrière elles ? En plus ce mur n'est pas droit à cause d'un renfoncement(l'enceinte droite est à 25 cm du mur arrière, celle de gauche est à 60 cm) ce qui certainement provoque un déséquilibre de balance entre gauche et droite. Je ne peux hélas pas corrigé cela car ma pièce n'est pas très large (3,40 m). Mais je vais tenter d'optimiser davantage en plaçant des matériaux absorbants derrière les enceintes.

Les 3 heures passées à tout réagencer ont vraiment valu la peine, le résultat me plait vraiment. Il reste cependant encore quelques ajustements à faire (comme placer des matériaux absorbants ici et là). Si vous avez des conseils, n'hésitez pas.

À suivre donc… Merci à tous !
Halx
 
Messages: 1233
Inscription: 17 Déc 2004 2:00
Localisation: Madrid


Retourner vers Correction Acoustique Passive