Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: yannosaeba et 2 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

L'acoustique du home-cinéma pour les néophytes

Message » 10 Mar 2020 15:17

Bonjour à tous,
Je viens enfin d'arriver au bout de la lecture de ces 202 pages sur l'isolation acoustique que j'ai commencé il y a environ 3 semaines.
Un grand merci à Jean Pierre Lafont pour toutes ses contributions et aussi autre qui on fait vivre cette discussion.

Je déménage début avril dans le 77 dans un pavillon avec sous sol total ou je vais pouvoir enfin pouvoir me lancer dans la conception d'un HC. je pense avoir compris comment concevoir une isolation acoustique avec cette fameuse boite dans la boite.

Ce que ne sait pas encore c'est si j'en ai vraiment besoin car je suis en sous sol avec dalle de béton et mur en parpaing dont certain son enterré. De toutes fassons, il va falloir attendre d'y être et de faire des mesures acoustiques.

Je n'ai pas vraiment compris non plus comment faire passer les câbles dans la boite.

Je vais me lancer maintenant dans le post sur le traitement acoustique et dès que j'ai déménagé je lancerai mon sujet dans la partie installation pour essayer de partager mon aventure et prendre les bonnes décision afin de ne pas faire n'importe quoi.

Encore merci,
Christophe
titounes
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 25
Inscription Forum: 17 Jan 2020 23:11
Localisation: Seine et marne (77)
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Mar 2020 15:17

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Mar 2020 2:44

Idem! Je suis arrivé au bout! Merci à tous!
Dreador
 
Messages: 78
Inscription Forum: 08 Mai 2019 7:59
Localisation: Haut-Rhin
  • offline

Message » 25 Nov 2020 0:28

Bonsoir,

Je viens de terminer la lecture de ce post et je remercie JPL et tous ceux qui ont contribué. :ohmg:

J'ai surtout appris que mon ignorance était encore plus grande que je pensais. Ce n'est pas une très grande surprise mais elle est doublée d'une ignorance dans les matériaux de construction et triplée par mes talents de bricoleur qui s'expriment avec deux mains gauches.

Fort de cela j'ai compris que mon seul salut est de recourir à un professionnel.

Mais sur les sites en lignes d'intégrateurs (je crois que c'est le bon terme) je ne vois que l'aspect déco mis en avant à des tarifs prohibitifs pour des solutions packagées sans que l'isolation soit mise en avant et avec des photos qui montre le non-respect de certains principes énoncés par JPL : fauteuils près des murs, en cuir, appuies-têtes, vidéoprojecteur juste au dessus de la tête, etc...

J'ai raison ? J'ai été contaminé par ce forum ? Je ne suis pas tombé sur des sites sérieux ?

Encore merci avec mention spéciale pour JPL. :thks:
LuxurySedan
 
Messages: 5
Inscription Forum: 03 Nov 2020 12:02
  • offline

Message » 25 Nov 2020 19:26

Merci pour avoir lu ces pages.
Il est pourtant simple de construire, agencer ou installer un home-cinéma de qualité. Mais est-ce vraiment désiré ?
L'expression est dévoyée depuis longtemps. A l'instar de la hifi, l'expérience home-cinématographique est tout sauf fidèle. Le critère qualitatif n'est que l'expression d'une subjectivité.

D'ailleurs, qu'entend-t-on par home-cinéma ?
Pour le plus grand nombre, un home cinéma est un ensemble de cartons que l'on promène sur le parking d'une grande surface.
Pour d'autres, souvent les mêmes, c'est une guirlande de haut-parleurs disposés dans le salon autour du téléviseur et du canapé, jusqu'au plafond.
Pour ceux qui peuvent s'offrir une pièce dédiée, c'est d'abord l'occasion d'exhiber leurs goûts décoratifs à des amis crédules vautrés dans de confortables fauteuils totalement inadaptés.
Enfin, pour une petite minorité, c'est un moyen de regarder des films chez-soi dans des conditions décentes, souvent à moindre coût.

Marcello Mastroianni (repris par Philippe Noiret) disait: "Le cinéma, c'est quand les acteurs sont plus grands que les spectateurs". Au jour où certains regardent les films sur un smartphone ou sur une tablette a-t-on encore une idée de ce qu'est le cinéma ?
Comme il m'a été répondu dans ce forum : "on s'en tape".
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 25 Nov 2020 19:50

Celui qui a, ou ceux qui ont répondu ça, n'est ou ne sont pas très malin. Pour ma part, avec mes modestes connaissances et surtout vos précieux conseils, dans ma pièce dédiée j'essais petit à petit d'aller dans le bon sens et d’améliorer les choses, en faisant bien entendu avec les contraintes des dimensions de la pièce. Certes c'est finalement "assez simple" vu que ça part de loin. Mais à ma plus grande satisfaction cela progresse, et en 5.1. :wink:
Gruit
 
Messages: 2167
Inscription Forum: 08 Juin 2007 13:49
  • offline

Message » 25 Nov 2020 20:36

Jean-Pierre Lafont a écrit:Merci pour avoir lu ces pages.
Il est pourtant simple de construire, agencer ou installer un home-cinéma de qualité. Mais est-ce vraiment désiré ?
L'expression est dévoyée depuis longtemps. A l'instar de la hifi, l'expérience home-cinématographique est tout sauf fidèle. Le critère qualitatif n'est que l'expression d'une subjectivité.

D'ailleurs, qu'entend-t-on par home-cinéma ?
Pour le plus grand nombre, un home cinéma est un ensemble de cartons que l'on promène sur le parking d'une grande surface.
Pour d'autres, souvent les mêmes, c'est une guirlande de haut-parleurs disposés dans le salon autour du téléviseur et du canapé, jusqu'au plafond.
Pour ceux qui peuvent s'offrir une pièce dédiée, c'est d'abord l'occasion d'exhiber leurs goûts décoratifs à des amis crédules vautrés dans de confortables fauteuils totalement inadaptés.
Enfin, pour une petite minorité, c'est un moyen de regarder des films chez-soi dans des conditions décentes, souvent à moindre coût.

Marcello Mastroianni (repris par Philippe Noiret) disait: "Le cinéma, c'est quand les acteurs sont plus grands que les spectateurs". Au jour où certains regardent les films sur un smartphone ou sur une tablette a-t-on encore une idée de ce qu'est le cinéma ?
Comme il m'a été répondu dans ce forum : "on s'en tape".


Je me classe dans la petite minorité mais je suis conscient de mon incompétence à bien faire et des grosses contraintes de la pièce c'est pour cela que j'ai fait appel à vos services et que nous sommes en contact en dehors de ce forum.
LuxurySedan
 
Messages: 5
Inscription Forum: 03 Nov 2020 12:02
  • offline

Message » 25 Nov 2020 20:46

Maintenant je vais m'atteler au post sur la correction acoustique.
LuxurySedan
 
Messages: 5
Inscription Forum: 03 Nov 2020 12:02
  • offline

Message » 07 Déc 2020 14:10

Jean-Pierre Lafont a écrit:Image
Vous pouvez zoomer dans l'image


Monsieur Lafont, vous disiez précédemment qu’il ne fallait pas orienter les enceintes surrounds vers l’auditeur central; pourquoi est-ce différent pour ce studio que vous construisez : la configuration pour réaliser le mixage est différente de celle pour la reproduction dans un (home)-cinema?
Fre.Mo
 
Messages: 4237
Inscription Forum: 19 Déc 2002 10:42
Localisation: Corse
  • offline

Message » 07 Déc 2020 14:39

A mon avis cela dépend du traitement acoustique. Là il est optimum donc probablement pas de réflexions (ou maitrisées), et niveau quantité d'enceintes surrounds il y a la dose !
Chez soi c'est différent. Donc probablement pour donner l'impression dans un HC d'avoir un son plus diffus, en profitant pour le coup des réflexions ... simples hypothèse.
Gruit
 
Messages: 2167
Inscription Forum: 08 Juin 2007 13:49
  • offline

Message » 07 Déc 2020 19:11

Fre.Mo a écrit:Monsieur Lafont, vous disiez précédemment qu’il ne fallait pas orienter les enceintes surrounds vers l’auditeur central; pourquoi est-ce différent pour ce studio que vous construisez : la configuration pour réaliser le mixage est différente de celle pour la reproduction dans un (home)-cinema?

Dans un cinéma ou home-cinéma non Atmos, on cherche l'enveloppement des spectateurs dans deux (5.1) ou quatre (7.1) nuages sonores diffus et non localisables. Ce sont les ambiances.
En Atmos professionnel, les ambiances restent diffuses et non localisables. Pour que tous les spectateurs profitent de ces ambiances qui représentent 80 à 95% du contenu surround les enceintes n'ont pas besoin d'être orientées.

Or, elle le sont car les sons objets doivent être localisables.
Quand un son objet émane d'une enceinte située au milieu d'un mur latéral ou du plafond, l'objet est devant pour les spectateurs assis au fond de la salle et derrière pour ceux du premier rang. Ce qui est totalement incohérent.
Pour cette raison, Dolby a décidé que seule une toute petite surface limitée à quelques fauteuils peut recevoir correctement les sons objets. Les enceintes sont donc orientées vers cette surface restreinte. Notez que l'orientation ne concerne que les axes X et Y. En vertical, elles ne sont orientées que vers un point situé à plus de 7 mètres (axes en pointillés).
En revanche, pour préserver la diffusion des ambiances les enceintes surround ont une directivité très large (100 x 100° ou davantage), 120 x 120 pour les JBL SCS-8).
Dans un studio ou la qualité de l'écoute est primordiale, la zone d'écoute est encore plus resserrée.

Dans un home-cinéma, les ambiances et les objets sont confondus dans une enceinte unique pour chaque canal. Il convient là aussi d'utiliser des enceintes à directivité large pour préserver un minimum de diffusivité. Mais il existe peu d'enceintes qui respectent ce critère. Dans ce cas, comme il n'est pas possible de cibler les enceintes à 7 mètres et plus, il est préférable de les orienter hors champ.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Déc 2020 20:08

Merci Monsieur Lafont, c’est toujours un plaisir de vous lire et effectivement l’explication est simple et limpide.
Fre.Mo
 
Messages: 4237
Inscription Forum: 19 Déc 2002 10:42
Localisation: Corse
  • offline

Message » 04 Jan 2021 14:56

Bonjour a tous,

Je suis au début de la lecture sur ce post, j'en suis a la page 60 :siffle: (le début de la boite dans la boite). Je me lance dans l'aménagement d'un grenier et il me reste de la place pour me faire une pièce "ciné" (au départ, le projet était juste de rajouter une chambre).

et paf, rien encore de commencé dans le travaux, que je vais avoir tout faux pour tenter d'isoler (du bruit) un tant soit peu cette pièce de la chambre :
ayant 30 à 50cm de niveau a rattraper, et contraint par un poids qui doit être contenu, mon artisan du bâtiment a prévu de faire une première dalle en béton allégé (bille de polystyrène) puis 2 couches de dalle polystyrènes de 10cm, et une dalle de finition certainement allégé aussi.

Or, je viens de lire (si j'ai bien compris) que le polystyrène est conducteur / amplificateur de bruit.

du coup, on peux des faire des dalles non jointes différentes, mais pour le reste, l'artisan a déjà commandé...

ma question, avec une seul couche de 10cm de dalle polystyrène et autre chose au dessus ça peut aller ?

Je cherche pas la performance absolu, je suis en rase campagne, mais si je peux éviter de l'entendre dans toute la maison, ça serait mieux.
yazyaz
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 26
Inscription Forum: 04 Déc 2020 14:02
  • offline

Message » 04 Jan 2021 21:46

Pour information, une chape mortier de 50 mm + 40 mm de XPS (Polyst. extrudé) sur une dalle bois en lamellé collé de 120 mm:

-Transmission du bruit de choc 71 dB pour 53 dB maxi autorisés.
- Isolement au bruit aérien 47 dB pour 52 dB requis.

Mesuré dans un logement rénové assujetti à la norme suisse SIA181

Un bel exemple de ce qu’il ne faut pas faire :(

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1835
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 04 Jan 2021 22:00

merci pour la réponse,

Du coup il faut quelque chose d'autre mais quoi ? A la limite, je le laisse le polystyrène entre les dalles pour la chambre ? (toujours pour rattraper la hauteur) et autre chose pour isolé entre les 2 dalles quitte à avoir une marche pour descendre dans la pièce, mais quoi ?

Je retourne a ma page 61 :hehe:
yazyaz
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 26
Inscription Forum: 04 Déc 2020 14:02
  • offline

Message » 08 Jan 2021 21:18

hello tous le monde :D

lecture page 150 :o ça avance,

si je passe de XPS (Polyst. extrudé) à une dalle beton flottante sous placher bois ? (et les bois seront sur une nouvelle dalle)
genre :
https://www.programmepacte.fr/sites/def ... 178web.pdf
page 33 à 35
faut quand même un isolant acoustique ? genre rocksol ? au dessus ou en dessous du placher bois ? (dans le plenum si j'ai bien compris :hehe: mais ds le plenum c'est LDV ?)
et je met mes montants rail sur se plancher sans toucher les murs de la maison, ni la piece a coté (il faudra une poutre / madrier / morceau de bois :hehe: ) sur la périphérie juste en dessous.
c'est mieux comme solution, ou y'a plus simple pour récuperer de la hauteur (mais j'ai cru comprendre que je ne pouvais pas faire pire :ane: )?
@+
Cédric


bon, ca sera une dalle de 8cm avec bille de polystyrène, rocksol et dalle flottante béton / bille de polystyrène de 8cm.
yazyaz
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 26
Inscription Forum: 04 Déc 2020 14:02
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message