Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: OA20 et 3 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

L'acoustique du home-cinéma pour les néophytes

Message » 16 Mai 2010 7:58

Réponse à ClementW

D'abord on brûle les étapes car, avant de débattre des avantages d'une méthode d'isolation par rapport à une autre, il y a encore beaucoup à dire pour comprendre comment le son se transmet entre les pièces non isolées. Considérons ce qui suit comme une parenthèse sur laquelle il faudra revenir.

Le post contient plusieurs questions. Pour les néophytes, une cloison séparative ou de doublage est dite "sèche" quand elle est construite sans utiliser d'eau. Elle est souvent constituée d'une ossature en bois ou en métal et d'un parement sur une ou deux faces, chaque parement comprenant une ou plusieurs peaux faites en panneaux de plâtre cartonné, de bois, ou de composés divers.

Est-ce que cette valeur ne dépend pas du nombre de plaques ?
Dans le principe, non. A partir d'un certain poids, l'élévation du rapport entre la masse du parement et celle de l'ossature masque progressivement les caractéristiques de cette dernière, mais l'affaiblissement est toujours meilleur avec les structures légères en acier.

L'isolation acoustique nécessite un matériaux souple et lourd. L'acier laisse une certaine souplesse, le bois de son côté ajoute de la masse
Pas vraiment d'accord. Vous confondez la rigidité de l'ossature et celle du parement qui ont des fonctions différentes.

Les systèmes d'isolation performants s'appuient tous sur le principe masse-ressort-masse. L'isolation idéale serait une coque étanche d'une rigidité et d'une masse infinies, reposant sur un coussin d'air (le ressort) dans une autre coque de masse infinie.
Dans ce schéma, la rigidité de la paroi intérieure est souhaitée. Elle permet de réfléchir toute l'énergie vers l'intérieur de la pièce (qui devient très réverbérante). La coque intérieure étant désolidarisée, sa souplesse n'est pas requise ici. Elle participe à d'autres fonctions (dont la correction).

La souplesse permet à la paroi de vibrer. Si cette vibration n'est pas amortie, la paroi se comporte comme une membrane et le son passe allègrement de l'autre coté.
La masse du parement rend la vibration plus difficile. La rigidité de l'ossature réduit aussi cette vibration et participe activement à la l'isolement. La masse de l'ossature n'a rien à faire ici, seule sa rigidité importe.

Vous confondez peut-être aussi la souplesse du parement avec son amortissement. L'amortissement interne du parement limite la propagation dans le matériau. C'est utile, d'abord et surtout pour éviter la transmission vers les autres éléments de construction et accessoirement pour absorber les fréquences basses ou atténuer certaines résonances (mais là, on entre dans la correction).

Idéalement, il faut:
- un parement lourd et amorti.
- une ossature légère et rigide
Je reviendrai longuement sur les méthodes d'amortissement car elles méritent d'être développées.

Dans mes constructions je double les montants dos à dos pour augmenter la rigidité de l'ossature. (C'est une recette personnelle non obligatoire mais qui offre une meilleure isolation). Toutes mes réalisations professionnelles bénéficient de ce traitement.
je n'aime pas le métal, ca zingue.
Je comprends qu'on préfère travailler le bois, plus noble, plus chaleureux, plus facile que le métal. Mais ici, je parle de performance acoustique. L'acier "ne zingue pas" quand il est correctement assemblé. La densité des vis de fixation participe à l'isolation. 1 vis tous les 20cm minimum. C'est écrit dans tous les guides de construction.

Les graphes ci-dessous montrent les courbes d'affaiblissement pour des cloisons séparatives avec une ossature en bois (courbe verte) et en acier (courbe rouge). La cloison mesure 4 x 2,5m. L' ossature est en profil Placostil de 90mm ou en lambourdes rabotées de 90x50mm. La cavité est amortie avec une laine de verre (épaisseur 75mm, densité 30kg/m3).
Le graphe de gauche illustre cette cloison avec 1 simple peau en en BA13 sur chaque face.
Le graphe de droite montre la même cloison avec 2 peaux en BA13 sur chaque face.

Image

L'écart se situe essentiellement à partir du haut médium, avec un maximum pouvant atteindre 10dB entre 500 et 2500Hz. La cloison sont trop légères et insuffisamment amorties pour isoler correctement les basses.

Indices globaux sur la moyenne pondérée des fréquences:
Avec un simple parement l'indice d'affaiblissement Rw est 41dB pour le bois et 45dB avec l'acier.
Avec un double parement, on a 48dB pour le bois en 55dB pour l'acier.
Le gain est de 4dB dans le premier cas, car les panneaux trop légers sont responsables de la majeure partie de la transmission. On mesure mieux l'avantage de l'acier avec un parement plus lourd: (gain = 7dB).
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2739
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Mai 2010 7:58

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Mai 2010 16:18

Bonjour à tous,

cela fait quelques temps que je consulte inlassablement ce site pour trouver des réponses à mes questions sur l'isolement acoustique (je ne parle pas encore de traitement acoustique), je profite donc de ce sujet qui me semble rigoureux pour enfin m'inscrire et pour poser ces questions qui m'obsèdent :D .

Je serai bientôt propriétaire d'une maison individuelle de plain-pied et je compte réaliser une extension (de 8,1m x 4,4m surface utile) pour y faire un home-cinéma. Pas de sous-sol donc :(
Je ferais faire le gros-oeuvre, toute l'isolation serait faite par mes soins. Partant d'une page blanche, je suis donc en pleine recherche de LA solution idéale (quelle utopie 8)) pour isoler phoniquement cette pièce. Je voudrais pouvoir regarder des films le soir sans trop gêner le voisinage. Classique jusque là...

On lit partout que la solution idéale serait "la boite dans la boite". C'est ce que je compte faire mais à force de naviguer sur les différentes installations de Homecinema-fr.com (qui font rêver...), des doutes finissent par s'installer dans mon esprit. Globalement, dans toutes les install du site, c'est toujours la boite dans la boite qui est réalisée mais les solutions techniques mises en oeuvre sont toutes relativement différentes.

Je ne sais pas si c’est bien l’endroit pour poser les questions qui suivent, mais elles restent assez générales, donc les voici :

- Je n’ai pas réussi à trouver une réponse satisfaisante sur le type d’isolant à privilégier : laine de verre ou laine de roche ?

- Vous dites que le doublage sur ossature métallique (type Placostyle) est plus performant que sur ossature bois. Pourquoi quasiment toutes les réalisations de ce site sont-elles réalisées avec du bois ? Attention, je ne cherche pas à mettre vos dires en porte-à-faux, je cherche simplement à comprendre.

- Beaucoup décident de laisser volontairement un espace de plusieurs centimètres d'air entre les murs de la pièce à isoler et le doublage. J’imagine qu’elle est là pour laisser respirer la pièce, vu que la plupart des installations sont en sous-sol (humides donc). Mais cette lame d'air participe-t-elle réellement à l'isolation acoustique ? Personnellement je finis par en douter car la VMC renouvelant l'air, cet air n'est plus immobile. Ne risque-t-il pas justement de détruire l'isolation thermique et phonique ?

- Quand on regarde toutes les réalisations de ce site, quasiment personnes n’a utilisé les solutions classiques d’isolation (rails, montants, fourrures métalliques). Sont-ce des solutions acoustiques inadaptées ? Pourtant les solutions techniques du lien ci-dessous (page 17 et 19) me semblent séduisantes. Je sais que c’est une doc commerciale mais bon… Qu’en pensez-vous ?
http://www.placo.fr/var/placo/storage/o ... 68dda2.pdf

- Concernant les parements à utiliser, il en existe plusieurs : le placo simple, le Fermacell, le placo phonique, l’OSB, l’aggloméré, le MDF… Autant le bois (OSB et agglo) isole relativement peu, autant le Fermacell, semble à priori ce qu’il y a de mieux mais les plaques sont extrêmement lourdes (45Kg). Pour le placo phonique (vous en parliez au début de ce post), celui-ci est affiché à -3db. Même si c’est un mensonge de dire que le son est divisé par 2 (n’oublions pas que c’est un argument commercial), ce type de produit pourrait être un bon compromis entre des plaques de plâtre « classiques » et des plaques de Fermacell. Qu’en pensez-vous ? La différence de prix avec le placo classique vaut-elle le détour ?

- Pour le plafond, dans mon extension il n’y aurait pas de plafond en dur (poutrelles+hourdis par exemple), il n’y aurait que les fermettes de combles perdus sans plancher. Ca va être la galère à isoler ça !! Je sais qu’il est préférable de réaliser (tant qu’on le peut) un plafond totalement autoporteur. C'est-à-dire sans suspente, constitué de montants emboités dans des 2 rails fixés sur les murs, il est complètement désolidarisé du dessus. C’est idéal en appart ou pour isoler des pièces supérieures, mais ce type de plafond vaut-il le coup dans mon cas ? Sinon avez-vous une meilleure idée ? Faut-il que je prévois l'isolation du toit ?
A ce propos, selon vous, quelle est la contribution des suspentes dans la propagation du bruit aérien ?
Toujours dans ce type de plafond autoporteur, est-il préférable de fixer les rails sur les murs de la boite ou bien sur les murs de la pièce à isoler (dans le second cas, ce sont les murs qui viennent se fixer sur le plafond) ? Il s’agit là du traitement d’un point dit « singulier ».

- Concernant la désolidarisation des murs et plafond de la « boite dans la boite », quels sont les matériaux à proscrire et ceux à privilégier ? A quels endroits stratégiques faut-il les placer ?

- Pour une maison de plain-pied et individuelle comme la mienne, y a-t-il un intérêt à isoler le sol de la pièce (avec un sol Fermacell par exemple) ?

Même si toutes ces questions semblent assez spécifiques à mon cas particulier, je pense qu’elles pourraient intéresser pas mal de personnes qui, comme moi, se posent ce genres de questions sur l'isolation acoustique. En tout cas, je vous remercie par avance si vous y répondez. De plus, j'ai certainement du oublier des points importants... 8)
Byakhee
 
Messages: 22
Inscription: 16 Mai 2010 13:51
  • offline

Message » 16 Mai 2010 16:44

Vous dites que le doublage sur ossature métallique (type Placostyle) est plus performant que sur ossature bois. Pourquoi quasiment toutes les réalisations de ce site sont-elles réalisées avec du bois ? Attention, je ne cherche pas à mettre vos dires en porte-à-faux, je cherche simplement à comprendre.


Dans la section acoustique du forum HCFR, on a la chance d’avoir l'intervention de plusieurs professionnelles du monde l’acoustique, alors que la rubrique installation concerne plutôt des échanges entre bricoleurs.

Pour une maison de plain-pied et individuelle comme la mienne, y a-t-il un intérêt à isoler le sol de la pièce (avec un sol Fermacell par exemple) ?


À mon avis, il n’y a peut-être pas lieu de faire une isolation dans les règles de l’art surtout si les voisins directs sont assez loin et que vos écoutes ont plutôt lieu en période de diurne sur des films peu démonstratif :wink:
En champ libre, l’intensité sonore décroît en 1/r^2, dit autrement le niveau perd 6 dB par doublement de la distance à la source de bruit. Si les voisins sont à deux ou trois dizaines de mètres, à l’intérieur de leur maison, il est très peu probable qu’ils perçoivent la moindre gêne même fenêtre ouverte même si votre local est à isolation standard :wink:
:D :( :-?
Bouzouk
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1657
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • online

Message » 16 Mai 2010 16:50

Réponse à Byakhee
Je répondrai à toutes vos questions au fil de cette discussion, mais je ne souhaite pas brûler les étapes. Vos questions sont pertinentes, mais si je vous réponds tout de suite, les autres membres vont se focaliser sur cette solution en pensant que c'est la seule valable.
Pour l'instant, s'il n'est pas trop tard, pensez à placer votre plafond le plus haut possible (3,50m n'est pas un luxe, vous en aurez besoin).

Ce n'est pas moi qui dit que l'ossature en acier isole mieux que celle en bois. C'est l'expérience de labo et de terrain qui le montre. Il suffit de mesurer ou de lire les tests du CSTB.

En ce qui concerne les installs de ce forum (et d'autres aussi), je les lis avec attention pour constituer le plus grand bêtisier du monde que je publierai à l'occasion. Cela dit, il n'y a pas que du mauvais. Il y a surtout des erreurs et des dépenses inutiles. Ce serait bien de donner les conseils pour éviter de les reproduire.
JPL
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 16 Mai 2010 17:44, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2739
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 16 Mai 2010 17:14

Jean-Pierre Lafont a écrit: En ce qui concerne les installs de ce forum (et d'autres aussi), je les lis avec attention pour constituer le plus grand bêtisier du monde que je publierai à l'occasion.
JPL


Bachibousouk a écrit:Dans la section acoustique du forum HCFR, on a la chance d’avoir l'intervention de plusieurs professionnelles du monde l’acoustique, alors que la rubrique installation concerne plutôt des échanges entre bricoleurs.


Pour informer les "bricoleurs" de l'existence de ce topic, il serait vraiment bien de mettre un lien permanent dans la rubrique installation je trouve, cela éviterait que pas mal d'erreurs soient commises à l'avenir. Je l'avais déjà suggéré mais il n'y a eu aucune réaction alors je ne sais si cela a été fait.
reidemeister philippe
 
Messages: 3061
Inscription: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Message » 16 Mai 2010 17:36

@reidemeister philippe

Ton idée est louable mis le pb avec le forum installation est que quand tu fais autre chose que le standard (du forum installation) ou que tu dis par exemple :"au lieu de mettre 20cm de placo+laine pour isoler des basses construit plutôt un mur de parpaing de 20" on t'ignore complétement .....

Par exemple: dans mon topic dédié j'ai voulu offrir aux autres la possibilité de me questionner sur la mise en oeuvre de mon plafond désolidarisé sur suspente ressort akustar (double peau+madex). Aucune réaction, pas de questions (ou très peu). Pourtant ce système est très efficace mais un peu galère à mettre en œuvre quand on est un amateur comme moi.

Je trouve sain que ce topic reste à l'écart du forum installation car les gens qui viennent ici se posent les bonnes questions. Là-bas on parle surtout de solution ... mais de solution à quoi ???

La configuration dans mon profil


Performances Home Cinema, blog sur le home cinema et la calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 10482
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77
  • offline

Message » 16 Mai 2010 18:09

Je suis tout à fait d'accord avec Alex: les démarches de constructions de salles qui sont postées sur la partie "Installations" sont pour la plupart initiées par des néophytes fermés à toute notion d'acoustique et qui prennent mal les propos visant à les raisonner en leur proposant se renseigner plutôt que de foncer tête baissée. J'ai été envoyé boulé nombre de fois par des forumeurs de cette sections qui avaient l'impression que je critiquais en mal leur installation alors que mon but était simplement de leur indiquer qu'il existe une section "Acoustique" sur le forum...
nahkmos
 
Messages: 6147
Inscription: 20 Oct 2007 22:55
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Mai 2010 18:36

Catastrophique mon NC, :cry: ,
Mais bon ±6dB de marge d'erreur avec le micro Behringer ECM8000….
et c'est juste le PC qui fait tous le bruit !
Il faudrait que je refasse une mesure avec le PC dans une autre pièce….galére de tous déplacer….
Autrement sa marche bien avec RoomEQ, en dehors du micro je pense que la chaîne de mesure doit être fiable, j’ai fait un calibrage du SPL de REQ avec mon sonomètre, à l’ouverture du soft, ce dernier intègre un fichier de calibration pour le micro et la carte son.
Image
Dernière édition par d-d le 20 Mai 2010 13:01, édité 1 fois.
d-d
 
Messages: 1225
Inscription: 20 Oct 2005 0:28
  • offline

Message » 16 Mai 2010 19:44

alex_t a écrit:@reidemeister philippe

Ton idée est louable mis le pb avec le forum installation est que quand tu fais autre chose que le standard (du forum installation) ou que tu dis par exemple :"au lieu de mettre 20cm de placo+laine pour isoler des basses construit plutôt un mur de parpaing de 20" on t'ignore complétement .....

Par exemple: dans mon topic dédié j'ai voulu offrir aux autres la possibilité de me questionner sur la mise en oeuvre de mon plafond désolidarisé sur suspente ressort akustar (double peau+madex). Aucune réaction, pas de questions (ou très peu). Pourtant ce système est très efficace mais un peu galère à mettre en œuvre quand on est un amateur comme moi.

Je trouve sain que ce topic reste à l'écart du forum installation car les gens qui viennent ici se posent les bonnes questions. Là-bas on parle surtout de solution ... mais de solution à quoi ???

nahkmos a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec Alex: les démarches de constructions de salles qui sont postées sur la partie "Installations" sont pour la plupart initiées par des néophytes fermés à toute notion d'acoustique et qui prennent mal les propos visant à les raisonner en leur proposant se renseigner plutôt que de foncer tête baissée. J'ai été envoyé boulé nombre de fois par des forumeurs de cette sections qui avaient l'impression que je critiquais en mal leur installation alors que mon but était simplement de leur indiquer qu'il existe une section "Acoustique" sur le forum...

Dommage, cela aurait quand même pu informer quelques personnes (pas toutes c'est vrai, je comprends très bien qu'il y en ait un grand nombre qui soient butées) intéressées de l'existence de ce topic mais qui n'auraient pas eu l'idée de passer par la section acoustique.
Mais je n'insiste pas davantage, content déjà d'avoir eu cette fois-ci un retour du staff concernant ce point. :wink:
reidemeister philippe
 
Messages: 3061
Inscription: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Message » 16 Mai 2010 20:24

reidemeister philippe a écrit:
[...]

Dommage, cela aurait quand même pu informer quelques personnes (pas toutes c'est vrai, je comprends très bien qu'il y en ait un grand nombre qui soient butées) intéressées de l'existence de ce topic mais qui n'auraient pas eu l'idée de passer par la section acoustique.
Mais je n'insiste pas davantage, content déjà d'avoir eu cette fois-ci un retour du staff concernant ce point. :wink:


C'est un avis qui n'engage que moi (mon avis de forumeur), pas le staff.

La configuration dans mon profil


Performances Home Cinema, blog sur le home cinema et la calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 10482
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77
  • offline

Message » 16 Mai 2010 20:50

Ben je trouve que mon post viewtopic.php?p=173771739#p173771739
n'a pas beaucoup de succès. J'attendais quelques réactions pour continuer...
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2739
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 16 Mai 2010 22:38

Ce qu'il faudrait comprendre c'est que les murs jouent le role de membrane. Et plus la membrane possède une superficie importante, plus elle va bouger. Ceci n'est valable que si la membrane est souple. A priori, un mur n'est pas souple et pourtant les basses fréquences passent à travers sans problème.
Donc, plus les murs seront petits, meilleure l'isolation sera. A l'inverse, la réponse (l'acoustique) sera mauvaise.... Corrigez moins si je me trompe.
Encore une affaire de compromis :roll:

Maintenant, une structure suffisament rigide pour empêcher les vibrations n'existe pas. Les laines minérales sont présentes pour amortir ces vibrations.
Il semble donc complètement illusoire d'utiliser des isolants minces. Mais, qu'entend-on par "mince" ? Tout est relatif ! Une laine minérale de 100mm (quelques centaines de g/m²), est-ce mince ou bien épais au regard d'un double parement de platre (20Kg/m²) ou bien d'un mur de parpaing (plusieurs centaines de Kg/m²) ?
N'est-ce pas illusoire de mettre de la laine de verre tout simplement ?

Plus ca va, moins je comprends :(
Byakhee
 
Messages: 22
Inscription: 16 Mai 2010 13:51
  • offline

Message » 17 Mai 2010 11:22

Jean-Pierre Lafont a écrit:Prenons l'exemple du plafond. La magnitude de la vibration ne dépasse pas 1/10e de millimètre à 100Hz (c'est un exemple). C'est invisible à l'oeil nu, mais sur 25m², c'est énorme. Posez votre main sur un mur quand la musique joue assez fort. Vous sentez la vibration? Dans notre exemple, le déplacement d'air est le même que celui d'une membrane d'un haut-parleur de 38cm avec un mouvement de 22mm! Un super boomer chez le voisin de dessus! Même chose pour les autres parois. C'est à dire 6 boomers qui sortent de la pièce!

Autre détail généralement pas ou mal considéré: les murs ne sont pas en carton. En appuyant la main sur la membrane d'un HP vous pouvez arrêter le mouvement, ou en tout cas l'amortir fortement, parce que la force que vous exercez est considérable en regard de la force et de la masse de la membrane. Un mur de 6 x 2,5m en parpaing creux pèse 5 tonnes. Vous pouvez toujours vous appuyer dessus, vous n'êtes pas en mesure de lutter et la vibration restera intacte.


Ce que j'en comprends en tant que néophyte :oops: :

1) isoler efficacement est donc équivalent à réduire tant que possible, les vibrations des parois du local d'écoute, les ouvertures (sources de fuites sonores) et en rendant le local plus étanche possible à l'air.

Imaginons que la salle d'écoute soit un contenant rempli de liquide, celle ci doit être capable d'éviter l'écoulement de l'eau, aux travers de ces parois et de son ouverture. (Sans aller vers des budgets extravageant pour la mise en oeuvre de l'isolation phonique, pour l'image, je pense qu'un très léger suintement sera toléré dans nos cas !?)

La multiplication des ouvertures (portes, fenetres, ventilation ...) complique le traitement phonique d'un local. L'ideal, me semble donc être de limiter un local dédié d'écoute, à une porte (nécessaire), une ventilation silencieuse, et une climatisation silencieuse.

2) pour réduire la vibration d'une paroi, il faudrait exercer une contre pression ... Plus la paroi est légère, plus il semble simple d'arrêter la vibration.

Il semble évident qu'il est plus aisé d'exercer une contre pression sur une plaque de platre que sur un mur de beton. :idee: :mdr:

Par exemple, la mise en oeuvre d'une seconde structure beaucoup plus légère (ex: placostil M90 + BA (fermacell ou autre), et de part la multiplication des points d'appuis (les montants), permettra par la contre pression exercé par ces points d'appuis, de réduire le "fluage" de la paroi légère, et donc de réduire en partie les vibrations... en partie car je pense que cela réduira les "vibrations horizontales", les "vibrations verticales" devront être réduites par le même principe au sol et plafond.

L 'efficacité relative de l'ensemble (traitement des vibrations horizontales et verticales) sera amené par la désolidarisation des parois entre elles, à la fois, au niveau des "couches" (ex: nb de plaques de parement), qu'au niveau des liaisons (murs - murs, murs - sol, murs - plafond et sol - sol ).
Cette désolidarisation réduira la transmission des vibrations aux autres parois de la pièce.

Au sein des parois, devront être insérés des amortissants permettant de réduire les réflexions des vibrations résiduelles (celles qui n'ont pas été stopper par le montage de la boite) entre la paroi "lourde" et la "légère".

La configuration dans mon profil


May the best sound and picture be with you
Akoustics
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2418
Inscription: 01 Juin 2004 11:58
Localisation: Seine-et-Marne
  • offline

Message » 17 Mai 2010 13:05

Le but étant surtout de créer des ruptures d'impédance pour simplifier (par exemple en alternant un matériaux d'une densité tendant vers l'infini prenant en "sandwich" un matériaux d'une densité la plus faible possible, béton - air - béton par exemple, 4 ruptures d'impédance importante).

Il faut aussi faire attention de rejeter la fréquence de résonance du système masse ressort le plus bas possible, en dehors de la bande passante utile.
Dernière édition par wakup2 le 17 Mai 2010 13:13, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 6282
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 17 Mai 2010 13:10

La première partie de votre analyse est juste. Dans la réalité, ne rempli pas le HC avec de l'eau, sinon ça devient une piscine (c'est bien mais c'est autre chose), on met la pièce sous pression (en soufflant par les gaines de ventilation et en fermant l'extraction) et on mesure la vitesse à laquelle la pression redescend.

A partir de ceci, je ne vous suis plus.
Plus la paroi est légère, plus il semble simple d'arrêter la vibration.
On a besoin au contraire d'une paroi aussi lourde que possible. Plus elle est lourde, moins il sera facile de la faire vibrer. C'est expliqué en haut de cette page.
La contre pression exercée par l'ossature est trop clairsemée et reste dérisoire. Si le parement a envie de vibrer, il vibrera. Ce qu'il faut, c'est une paroi lourde et amortie.

L 'efficacité relative de l'ensemble ... sera amené par la désolidarisation des parois entre elles, ... au niveau des "couches" (ex: nb de plaques de parement),
Le nombre de plaques de parement participe à l'amortissement surtout si les épaisseurs sont différentes. Les plaques vibrent à des vitesses différentes et la friction mécanique entre les plaques transforme l'énergie sonore en chaleur.
Mais il existe d'autres méthodes associées, bien plus efficaces.

Ok pour le dernier paragraphe.
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2739
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message