Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

L'acoustique du home-cinéma pour les néophytes

Message » 21 Mai 2010 17:28

bss a écrit:
JPL a écrit:- le découplage est neutre à 24Hz ,ce qui correspond à fc^0,5, (valeur optimiste, je préfère fc x 2 = 34Hz)


même constat tres récemment.


Cela dépend aussi en très grande partie du coef de surtension du système résonnant, perso je n'est pas fait de comparaison de ces valeurs.
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 6294
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Mai 2010 17:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Mai 2010 17:39

Bachibousouk a écrit:Pour ma part, je lis avec beaucoup d’intérêt se sujet qui je pense est une référence sur le Web, même si j'intervient pas. J’attends avec impatience la partie traitement et enceinte dont je serais curieux de connaître les caractéristiques optimales.
:) :o 8)
Bachi


Presque pareille, je sais c'est pas original..... mais pour être tous à fait honnête, j'attend surtout la partie traitement, et sa partie mesure et ces exercices pratique, qu'elle dommage que JPL ne peux pas ce cloner sur plusieurs post........ :mdr:
d-d
 
Messages: 1225
Inscription: 20 Oct 2005 0:28
  • offline

Message » 21 Mai 2010 17:59

pour le calcul du système masse/ressort, je te met 20/20 ;-)

je pense néanmoins qu'il manque l'effet des joints de bord, ils ont un effet sur l'isolation si ils n'y sont pas, mais ont-ils un effet sur le calcul de la raideur du ressort ?
de plus ce calcul ne prend pas en compte le fluage et les liaisons des différentes plaques entre elles, mais cela est peut-être un effet du second ordre
thebustre
 
Messages: 242
Inscription: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 21 Mai 2010 19:33

Bachibouzouk a écrit:
le petit calcul suivant est-il valable pour choisir la raideur des suspentes dans le cas d’une isolation avec plafond suspendu ?

k étant la raideur d’une suspente.
Pour N suspentes la raideur équivalente est K=Nk
Si m est la masse surfacique du plafond et S la surface, la masse totale M du plafond est alors M=mS.
La fréquence propre f du système masse-ressort est donnée par la formule: f=1/2∏√(K/M)
soit encore avec nos données: f=1/2∏√(Nk/(mS))

En «retournant» la formule on obtient
k=4∏^2.Smf^2/N
k=39.Smf^2/N

Avec un plafond de 4,2 x 6= 25,2 m2,
de N=54 suspentes,
de masse surfacique m=12 kg/m2
et en ciblant une fréquence propre de 10 Hz,

il nous faut une suspente de raideur :
k=39 x 25,2 x 12 x 10^2/54
k= 21 840 N/m

Ce modèle de calcul est-il crédible ou pas ?

La fréquence de résonance s'obtient effectivement avec f=1/2∏√(K/M)
Connaissant la charge par suspente et la fréquence on peut déterminer la raideur et choisir la suspente qui va bien.

En mettant tout ça sur Excel, on peut tracer la courbe de transmission.
Exemple http://www.lafontaudio.com/divers/suspentes2.jpg (reproduction partielle)
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2740
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Mai 2010 19:55

pourquoi la courbe aux basses fréquences ne redescend pas comme un vrai système masse/ressort/masse ? :o
thebustre
 
Messages: 242
Inscription: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 21 Mai 2010 20:01

Parce qu'on se rapproche de la position statique (fréquence nulle)
pour laquelle la transmissibilité est égale à 1.

Pour tout savoir sur le sujet: "Noise and Vibration Control Engineering"
de Istvan Vér et Léo Beranek, editions Wiley, chapitre 13, pages 557 à 578.
Cliquer ici
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2740
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Mai 2010 20:09

Bonsoir à tous ,

je m'introduis dans votre topic car j'ai dans un futur proche, l'intention de construire une salle dédiée HC . J'ai donc acheté des suspentes élastomères (Akustik) en Sylomer pour le plafond ainsi que des plots antivibratiles en Sylomer , également , pour le sol. Par contre j'ai un souci ; j'ai une charpente à 3 pans (avec au sol une dalle béton et en-dessous , le garage). C'est vrai que c'est plus facile quand on a une pièce cubique mais on fera avec !
Comment dois-je m'y prendre ? Je suis ce topic depuis un bon moment et je suis largué dès que vous mettez des calculs ou des formules : les maths et la physique c'est pas mon point fort. Pouvez-vous m'aider avec des calculs et un vocabulaire simple .
Merci d'avance.

PS: Mr Lafont , ne découragez pas , je pense que beaucoup de monde lit votre sujet avec intérêt mais n'ose pas intervenir (comme dans mon cas) pour passer pour un idiot. Je continuerai à vous lire de toute manière .
kakoukris
 
Messages: 236
Inscription: 08 Juin 2008 18:18
Localisation: Val d'Oise , 10 mn de Chantilly
  • offline

Message » 21 Mai 2010 20:12

ah, ok, je comprend mieux la grandeur "transmissiilité" qui doit-être le log(amplitude du mouvement du plafond/amplitude du mouvement de la plaque) ou quelque chose dans le genre

merci

pour le livre, c'est trop cher, vous êtes gratuits :wink:

je continue à suivre ce sujet avec attention ...
thebustre
 
Messages: 242
Inscription: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 21 Mai 2010 20:15

Re ,

Pourriez-vous , Mr Lafont , mettre + de photos sur l'installation , la mise en place des matériaux à utiliser (ex: au sujet des suspentes). Mais je sais que cela ne correspondra pas forcément à notre pièce mais ça donnera une petite idée.

Merci.
kakoukris
 
Messages: 236
Inscription: 08 Juin 2008 18:18
Localisation: Val d'Oise , 10 mn de Chantilly
  • offline

Message » 21 Mai 2010 20:16

kakoukris:
la réponse sera (je pense): quelle est l'atténuation cherchée ? ;)
thebustre
 
Messages: 242
Inscription: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 21 Mai 2010 20:26

Oui c'est vrai j'ai oublié quelques détails.
En fait ma pièce va être accolée à la chambre de mon fils(5 ans) et donc j'aimerai que mon fils puisse dormir quand papa regarde un bon film ou écoute un bon CD !!!
kakoukris
 
Messages: 236
Inscription: 08 Juin 2008 18:18
Localisation: Val d'Oise , 10 mn de Chantilly
  • offline

Message » 21 Mai 2010 21:40

kakoukris a écrit:En fait ma pièce va être accolée à la chambre de mon fils(5 ans) et donc j'aimerai que mon fils puisse dormir quand papa regarde un bon film ou écoute un bon CD !!!

Fichtre!
Il vaut mieux initier tout de suite votre fils au cinéma, car même en lui achetant des boules Quiès, ça va pas le faire. A moins que vous écoutiez au casque ou que vous soyez très riche.
Parce qu'un film d'action, c'est aussi fort qu'une discothèque. Accolé à une chambre, ça demande 90dB d'isolation, ce qui fait une sacré muraille! Nous aurons l'occasion de voir ça.
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2740
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Mai 2010 23:41

Je suis de tps en tps ce fil... Encore bravo à JPL pour la qualité de ses interventions. Je n'ai rien à redire sur les suspentes.. et je ne suis pas le seul.

Pas le temps de répondre ces temps-ci sur les autres sujets, mais l'ambiance de ce fil me fait quand même penser à une histoire :

Le restau bistrot en face de chez moi et très sympa, mais petit. Un jour où il n'y avait plus de place, Fernand le patron m'a proposé de me mettre à la même table que notre gentille médecin généraliste du quartier qui mangeait seule. J'ai dit : "ca tombe bien, je ne suis pas malade"... et Fernand a répondu : "mais moi j'escroque une consultation de temps de en temps". :)

Pour JPL : c'est bien le même bistrot...
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 637
Inscription: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 22 Mai 2010 7:59

lorsque j'ai lu votre poste je me suis dit "ce doit-être un professionnel de l'acoustique ou quelqu'un qui s'y connait un peu pour ne pas vouloir instruire les autres au point de décourager ceux qui le font"

je vois que je n'avais pas tort, et j'en suis désolé ...

quelqu'un d'instruit ira prendre conseil auprès d'un professionnel, sinon il fera des conneries qu'il aura lu sur internet

votre site est instructif et bien fait, je vois d'ailleurs que vous vendez des produits à base de laine de roche (plafond suspendu) et il me semble que l'air est plus isolant que la laine de roche, ou est mon erreur ?

merci
thebustre
 
Messages: 242
Inscription: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Les suspentes (2eme épisode)

Message » 22 Mai 2010 8:20

last.ico a écrit: Je dois faire l'isolation thermique de ma pièce. Le Calibel est donc ma solution dans un premier temps.

Je lis que tout le monde ou presque préfère une boîte dans la boîte. Certes, c'est la méthode qui offre les meilleurs résultats, mais réfléchissez avant de vous précipiter vers cette solution. Quand on considère le coût des matériaux, le travail que ça représente et la place que ça prend, on se dit que les complexes isolants de sont pas une trop mauvaise solution, surtout si on prend la peine de les amortir et de les renforcer. L'isolement est inférieur à celui d'une véritable boîte, mais souvent suffisant pour protéger le HC des bruits de la maison.
Veillez à choisir un complexe placo/laine qui convient à la fois pour l'isolation acoustique et thermique, alors qu'un polystyrène ne sera que thermique.

Le problème c'est que vous ne pouvez pas construire un plafond en Calibel. Vous ne pourrez pas non plus appuyer un plafond autoportant sur des parois en Calibel. Il ne reste alors qu'une solution, c'est de construire un plafond suspendu, tenu par des suspentes élastiques.

Si vous manquez de hauteur, comme c'est souvent le cas dans les sous-sols, vous avez besoin d'un plafond mince. Pour cela, achetez des suspentes courtes avec un plot en élastomère. Les performances resterons modestes mais compatibles avec le complexe (6 à 12dB).

Déterminez le nombre de suspentes en fonction de la charge à venir. Par commodité, choisissez un modèle qui se clipse dans les fourrures de 50mm. Une fourrure est un rail en U conçu pour les ossatures légères des plafonds. Ref Placo F530.

Si vous disposez d'au moins 12cm pour le plafond, prenez des suspentes à ressort, le découplage sera meilleur. Les suspentes LR530 sont faites pour être clipsées directement sur les fourrures F530.

L'espacement des suspentes doit correspondre avec le calepinage des panneaux, au moins sur un axe, pour que les raccords coïncident avec les fourrures. Un pas de 60cm convient parfaitement. Ajustez l'espacement des suspentes dans l'autre axe pour répartir la charge de manière optimale. Les suspentes peuvent suivre un quadrillage rectangulaire ou être placées en quinconce. Les fourrures s'arrêtent à 5cm des murs. Les suspentes doivent rester distantes d'au moins 30cm des murs.

Pour les ancrer dans le béton, prenez des chevilles métalliques de 10mm avec un taraudage intérieur de 6mm. Percez le plafond à 10mm, posez la cheville et fixez la suspente avec une vis de 6mm + rondelle large si le plafond reste mince ou avec une tige filetée si le plénum est plus important.

Le plénum, c'est l'espace qui sépare le parement du doublage (les plaques de plâtres) de la paroi dure (mur ou plafond). Plus cet espace est important, plus l'isolement acoustique est performant.

Si le plafond d'origine est en bois, placez les suspente dans la hauteur des lambourdes pour gagner de l'espace. Pour cela, achetez des équerres en acier dans un magasin de bricolage, fixez solidement l'équerre à la lambourde puis la suspente sous l'équerre. L'étrier de la suspente (le bas) doit dépasser de 2,5 ou 3cm du bas de la lambourde.

Alignez la hauteur des suspentes avec les vis ou les tiges filetées de manière à ce que le nivellement soit parfait. Utilisez un rayon laser ou une ficelle tendue et un niveau. Cette opération est très importante pour que le plafond soit rectiligne mais aussi et surtout, pour que la charge soit uniformément répartie et que toutes les suspentes travaillent ensemble. Si une suspente n'est pas en traction, elle va vibrer sur sa vis et le bruit pourra être transmis. Clipsez les fourrures et vérifiez encore l'alignement vertical.

(A suivre)
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2740
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message