Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

La correction acoustique du home-cinéma

Message » 21 Sep 2010 17:40

Merci pour vos réponses sylvio et JPL, même si quelque chose m'échappe encore je reviendrai dessus en fonction de la suite, en tout cas cela me met au clair avec les différents termes employés.
manitao17
 
Messages: 12226
Inscription Forum: 12 Nov 2008 22:54
Localisation: Emigré de La Rochelle
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Sep 2010 17:40

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Sep 2010 17:53

Petite précision:
Jusqu’à présent, j’ai raisonné comme si le chemin de propagation de l’onde était un faisceau étroit, réduit à une simple ligne droite (ne confondez pas le chemin de propagation avec les courbes d’amplitude).

Ne perdez pas de vue non plus que l’onde est une sphère dont la surface grandit avec le carré de la distance parcourue. Même si on ne considère qu’un morceau de cette sphère et qu’on l’assimile à un faisceau rectangulaire, il occupe pour notre exemple, une surface au moins aussi grande que le mur.

Si on représente l'amplitude résultante des ondes stationnaires sur un seul axe, on observe une suite de vagues successives comme le montre la figure ci-dessous.

..............................Image
(à suivre)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Sep 2010 17:58

Peut-on supposer que ces ondes n'existent que si une source est sur un des deux murs opposés? Cela a-t'il du sens de parler de la résonance sur la largeur de la salle (avec point d'écoute au centre) quand la source est au au bout de la grande longueur? (les calculs de mode des salles sans distinction de la position de la source me laissent pantois)
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3653
Inscription Forum: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 21 Sep 2010 18:02

@JPL j'aimerais les numéros du loto en MP, vous lisez dans les pensées, non?
manitao17
 
Messages: 12226
Inscription Forum: 12 Nov 2008 22:54
Localisation: Emigré de La Rochelle
  • offline

Message » 21 Sep 2010 18:06

Pour préciser j'étais rester en 2D et comprendre que la sphère (comme un caillou dans une mare) évolue sur une autre dimension puis s'entrecroise à son retour me fais rappeler ce que vous avez nommer de manière imaginative un "damier". Après les calculs... ,c'est clair, cela reste :o
manitao17
 
Messages: 12226
Inscription Forum: 12 Nov 2008 22:54
Localisation: Emigré de La Rochelle
  • offline

Message » 21 Sep 2010 18:09

Jean-Pierre Lafont a écrit:
Et peux on espérer voir ces nœuds et ventre de pression (d'environ 30dB) diminuer de combien avec une correction passive....?

On peut les supprimer totalement.


partire de qu'elle valeur mini d’écart en dB, ces nœuds et ventre de pression deviennent négligeable, ou inaudible pour un amateur à l'oreille exercé

A ces fréquences, un écart de 10dB est difficilement décelable.



Oua ! la vache ! j'aurais pas cru cela possible avec une correction passive !
10db d'écart sont négligeable ! je vais regarder mes courbes SPL autrement avec cette info....

Pourtant si j'augmente le niveau de 10dB j'entend bien la différence...mais dans ce cas toutes les fréquences joué sont augmenté de 10db, et c'est bien pour cela que c'est différents, et qu'il ne faut pas que le nœud ou le ventre de pression soit trop rapproché mais bien espacé d'ou l'idée "d'avoir une bonne distribution modale" avec les bonne dimensions pour la piéce
d-d
 
Messages: 1225
Inscription Forum: 20 Oct 2005 0:28
  • offline

Message » 21 Sep 2010 18:15

Nexus.6 a écrit:Peut-on supposer que ces ondes n'existent que si une source est sur un des deux murs opposés? (les calculs de mode des salles sans distinction de la position de la source me laissent pantois)

Les ondes stationnaires apparaissent quelle que soit la position de la source dans l'espace. On peut déterminer leur fréquence et leur orientation sans se préoccuper de l'emplacement de la source.
Par contre, quand nous évoquerons l'amplitude (plus tard), nous verrons que certaines résonances sont accentuées ou atténuées suivant la position de la source.

Cela a-t'il du sens de parler de la résonance sur la largeur de la salle (avec point d'écoute au centre) quand la source est au au bout de la grande longueur?

Oui, ça a du sens. Nous parlerons aussi de cela.
JPL
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 21 Sep 2010 18:57, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Sep 2010 18:36

J'ai écrit: On peut les supprimer totalement.

Oui je confirme qu'on peut supprimer totalement les ondes stationnaires dans une pièce d'écoute avec une correction passive.
En voici la preuve. Une réponse linéaire pour les 3 enceintes de façade sans artifice électronique.

Mais je suis obligé d'émettre un bémol. La correction passive utilisée dans cet exemple n'est pas un truc de Mickey. Prévoyez de la place et prévenez madame parce que le salon va subir quelques changements.

Image

Pourtant si j'augmente le niveau de 10dB j'entend bien la différence

Second bémol:
N'oubliez pas que la sensibilité de l'oreille varie avec la fréquence.
Un signal de 85dB à 30Hz ne parait pas plus fort qu'un signal de 30dB à 1500Hz.
3dB d'écart à 100Hz ou 10dB à 30Hz font à peu près la même différence et c'est encore plus difficile à évaluer sur de la musique que sur une fréquence pure.
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Sep 2010 19:32

Je me posé une question (si si ,ca arrive :mdr: )

Tout ceci n'es t'il pas valable que dans une piece Fermer et Vide ??
Lorsque l'on y met des obstacles (table basse,1er rangé de fauteuil,Spectateurs ???....) ces ondes sont d'autant plus dispersés non,donc d'autant plus difficile a contrôler ???
warrior
 
Messages: 4152
Inscription Forum: 20 Déc 2003 23:34
Localisation: ISERE
  • offline

Message » 21 Sep 2010 19:34

8) C'est mieux que chez la revue NRDS les courbes là.

Sinon, les 3 courbes ont été prise à trois endroit vraiment différents dans la pièce ?

P.S.: La suppression n'est pas totale par contre là ? Ou est-ce dû aux enceintes elles-même ces variation de 4/5 dB entre 120-180 Hz et 50-70 Hz et 25-40 Hz et 400-700 Hz ?

Sinon, j'attends la suite avec impatience :D .
sylvio50
 
Messages: 186
Inscription Forum: 22 Juin 2010 1:06
  • offline

Message » 21 Sep 2010 19:38

Oui d'ailleurs sur le dernier graphe est-ce que la courbe est corrigée? Parce que bien souvent les enceintes (même en champ libre) n'ont pas une courbe de réponse aussi linéaire. Ou alors le soft/appareil qui généré le signal pour la mesure de la réponse de la pièce arrive à corriger la réponse de l'enceinte?? :idee:
JiCé57
 
Messages: 2488
Inscription Forum: 22 Juin 2006 19:29
Localisation: Metz
  • offline

Message » 21 Sep 2010 19:50

...sans artifice électronique
.

D'ailleurs, je vient de relire et il s'agit de 3 enceintes identique ? à 3 endroits différents donc.
sylvio50
 
Messages: 186
Inscription Forum: 22 Juin 2010 1:06
  • offline

Message » 21 Sep 2010 19:57

sylvio50 a écrit:Sinon, les 3 courbes ont été prise à trois endroit vraiment différents dans la pièce ?

Non, elles ont été prises au même endroit (dans un rayon de 80cm) pour 3 enceintes de façade (Gauche, Centre, Droite)

La suppression n'est pas totale par contre là ? Ou est-ce dû aux enceintes elles-même ces variation de 4/5 dB entre 120-180 Hz et 50-70 Hz et 25-40 Hz et 400-700 Hz ?

Ces courbes montrent la réponse totale (pas seulement les variations dues aux ondes stationnaires). Les accidents viennent aussi des réflexions sur les murs et sur le mobilier.

Jicé57 a écrit:
Oui d'ailleurs sur le dernier graphe est-ce que la courbe est corrigée? Parce que bien souvent les enceintes (même en champ libre) n'ont pas une courbe de réponse aussi linéaire.

Non, la courbe n'est pas corrigée d'aucune manière (sauf les filtres de coupure derrière les enceintes pour raccorder avec les subs). Ce sont des Genelec 1038B avec 2 Subwoofers 7071A.

Ou alors le soft/appareil qui généré le signal pour la mesure de la réponse de la pièce arrive à corriger la réponse de l'enceinte??

Non, le matériel de mesure n'a aucune correction ni influence.
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Sep 2010 20:41

Doublement intéressant alors, sur la "neutralité" du local mesuré ainsi que sur la linéarité des enceintes. :wink:
JiCé57
 
Messages: 2488
Inscription Forum: 22 Juin 2006 19:29
Localisation: Metz
  • offline

Message » 21 Sep 2010 21:33

JiCé57 a écrit:Doublement intéressant alors, sur la "neutralité" du local mesuré ainsi que sur la linéarité des enceintes.

Ben oui, mais ce sont des Studio Monitor Reference tri amplifiées, chaque enceinte repose sur une dalle en béton de 800kg, chaque dalle est désolidarisée sur des ressorts, il y a 1 mètre de laine de verre sur tout le mur de façade, le plénum du plafond fait 1m d'épaisseur, le mur arrière est couvert de diffuseurs cellulaires de 80cm de profondeur, etc, etc...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message