Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

La correction acoustique du home-cinéma

Message » 22 Sep 2010 11:26

thebustre a écrit:il ne faut pas oublier que l'onde est une sphère qui grossit au court de sa propagation, son intensité décroit donc naturellement (l'intensité se répartit sur la surface de la sphère qui grossit), d'où les 50 rebonds je pense

Oui, mais là encore j'ai beaucoup simplifié (trop, peut-être?).
J'ai considéré 2 murs, en supposant que les autres n'existaient pas.
Dans la réalité, la sphère rebondit sur tous les murs, chacun absorbant une quantité d'énergie différente à cause de l'angle d'incidence et de sa capacité d'absorption.
Il faut remettre mes choses à leur place.J'ai seulement voulu expliquer un mécanisme. En aucun cas, je n'ai essayé de reproduire les détails (trop nombreux) d'une situation réelle.

nexus6 a écrit: je peux très bien dire "mon salaire a été augmenté de 3dB cette anné

Exact, je cite souvent les variations de mes revenus en dB ce qui horrifie ma femme.

Mais une fenêtre ouverte qui absorbe 100% de l'énergie incidente. ça fait combien de dB dans l'absolu ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Sep 2010 11:26

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Sep 2010 11:29

le dB est une unité sans dimension (comme les unités d'angle) et non mesurable (arf!) au sens de la théorie de la mesure, si on veut chipoter :wink:

il va pas aimer le "log" qu'on lui mette "0" dedans ;-)
thebustre
 
Messages: 242
Inscription Forum: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 22 Sep 2010 11:31

Jean-Pierre Lafont a écrit:Mais une fenêtre ouverte qui absorbe 100% de l'énergie incidente. ça fait combien de dB dans l'absolu ?

Energie onde incidente : 1, énergie absorbé fenêtre : 1, énergie onde réflechie : 1-1=0

Gain=10Log(0/1) (aïe!)

Donc si on arrive à pas faire crier son prof de math en écrivant cela, le "pragmatique" en concluera que l'onde réflechie est atténuée de -(l'infini)dB

A partir de -60dB, on commence à dire que c'est beaucoup (utilisé je crois dans la définition du RT60)
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3653
Inscription Forum: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Sep 2010 11:41

Ben voilà, nous sommes d'accord.

D'autre part, nous sommes habitués à exprimer l'absorption en coefficients.
Un fabricant vendra un matériau ayant un coefficient d'absorption de 0,9. Par contre s'il parle d'une absorption de 10dB (ce qui est la même chose) il le vendra moins facilement.
(Surtout que les fabricants annoncent joyeusement des coefficients supérieurs à 1, ça leur pose un sacré problème pour les traduire en dB).
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 22 Sep 2010 11:44

sur les alphasabine de certains produits pour le traitement acoustique il y a aussi des coef >1 suivant la fréquence
comme le alphasabine est plus subtil qu'un simple coef d'absorption, avez-vous une explication ?
thebustre
 
Messages: 242
Inscription Forum: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 22 Sep 2010 12:00

thebustre a écrit:sur les alphasabine de certains produits pour le traitement acoustique il y a aussi des coef >1 suivant la fréquence
comme le alphasabine est plus subtil qu'un simple coef d'absorption, avez-vous une explication ?

En quoi l'Alphasabine est différent du coefficient d'absorption?
J'aimerais connaître la différence (sans plaisanter).

La seule définition que je connaisse est celle-ci:
Souvent appelé "alpha Sabine", le coefficient d'absorption acoustique d'un matériau est la fraction d'une onde acoustique incidente absorbée par le matériau .

L'aire d'absorption équivalente A remplace parfois le coefficient d'absorption mais ça revient au même quand le nombre A dépasse la surface de l'échantillon en m².
A part la réponse à ma première question, je ne souhaite pas poursuivre tout de suite la discussion sur ce sujet car nous allons en avoir pour 20 pages. Nous y reviendrons en préambule au contrôle de la réverbération.
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 22 Sep 2010 13:27

Jean-Pierre Lafont a écrit:Oui, mais là encore j'ai beaucoup simplifié (trop, peut-être?).
J'ai considéré 2 murs, en supposant que les autres n'existaient pas.

Oui, oui, j'ai suivi le sujet et ça a été dit au moment où une seule et unique dimension été évoquée (avec une ligne droite).


Jean-Pierre Lafont a écrit:
nexus6 a écrit: je peux très bien dire "mon salaire a été augmenté de 3dB cette anné

Exact, je cite souvent les variations de mes revenus en dB ce qui horrifie ma femme.

Mais une fenêtre ouverte qui absorbe 100% de l'énergie incidente. ça fait combien de dB dans l'absolu ?

Vous êtes sûr de vous ? Parce que pour moi, l'échelle logaritmique des dB sert à obtenir un rapport de puissance (en watts) et non un rapport quelquonque, tout comme l'échelle richter par principe sert à donner un écart d'énergie (en joules) ? La fréquence (en Hz ou en s-1) même si elle est compressable logarithmiquement ne peut pas s'exprimer en dB (10 log de 20 Hz = 13 dB ?). D'ailleurs, la pression s'exprime par 20 log de X et non 10 log de X, ce qui montre qu'il s'agit d'un écart de puissance. Donc pour un revenu, c'est 20 log de x ou 10 log de x ?

Je suis dans le faux ou pas :D .
sylvio50
 
Messages: 186
Inscription Forum: 22 Juin 2010 1:06
  • offline

Message » 22 Sep 2010 13:41

La réponse est contenue dans votre intervention.
l'échelle logaritmique des dB sert à obtenir un rapport


Autrement, il faut une grandeur de référence. Par exemple, pour un niveau d’intensité sonore ( L=10 log(I/Iréf) ) la référence est prise à 10^-12 W/m2, le seuil d’audibilité de l’oreille.
:) :o 8)
Bachi

http://fr.wikipedia.org/wiki/Décibel
Dernière édition par Bachibousouk le 22 Sep 2010 13:46, édité 2 fois.
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 22 Sep 2010 13:43

Richter n'exprime pas l'énergie mais l'amplitude des vibrations du séisme
on faut ce qu'on veut avec les log (la preuve cette discussion) c'est pour ça que les unités en log sont non mesurables théoriquement

@JPL:
je pensais que le alpha sabine était définit à partir du temps de réverbération, ce qui pourrait impliquer quelques nuances, de forme notament ("emprisonner" le son dans un endroit particulier à la manière d'une onde lumineuse)
exemple de coefficient>1: http://www.akustar.com/tech/020_m_k1010.htm
d'où ma question
thebustre
 
Messages: 242
Inscription Forum: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 22 Sep 2010 14:01

@Bachibousouk,
Il est lié (le Bel) à de la puissance aussi.
sylvio50
 
Messages: 186
Inscription Forum: 22 Juin 2010 1:06
  • offline

Message » 22 Sep 2010 14:05

Super intéressant :o Merci JPL

Bon il faudra que je relise ces post 2-3 fois pour bien piger le truc mais je pense que ça répond à un problème que j'ai dans mon salon.
Comme beaucoup, je pense, je n'ai pas de salle dédiée (pour l'instant :roll: ) donc j'aimerais pouvoir apporter quelques corrections acoustiques dans le salon. J'ai déjà entendu parler de panneaux Schroeder etc... mais bon ça reste fort flou pour moi.
J'espère qu'on va aussi parler des méthodes de correction que l'on pourrait appliquer facilement.
Donc je vous lis avec beaucoup d'attention :)
Moonchild
 
Messages: 218
Inscription Forum: 30 Oct 2006 14:37
Localisation: Belgique - Beersel
  • offline

Message » 22 Sep 2010 16:25

je pensais que le alpha sabine était définit à partir du temps de réverbération, ce qui pourrait impliquer quelques nuances

Oui, c'est exact, mais il n'est vrai que dans les espaces réverbérants et conduit à des aberrations dans les autres cas.
En outre, les coefficients obtenus de cette manière ne sont pas exploitables par les logiciels d'étude acoustique
bien que tous les fabricants les utilisent.

Lisez ceci, avant qu'on revienne sur le sujet avec la réverbération.
http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?p=173982240#p173982240
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 22 Sep 2010 16:57

ok, merci
il parait logique que dans un milieu trés réverbérant, un absorbant paresse plus efficace que dans un milieu déjà absorbant

ceci dit même Akustar montre ces coef et trouve même des coef>1 :wink: (sauf si les mesures sont différentes des autres)
thebustre
 
Messages: 242
Inscription Forum: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 22 Sep 2010 17:41

Ce serait bien de ne pas dévier sur des sujets différents sinon, on ne va pas y arriver.

Une question (pour changer):
D'après vous, quels modes stationnaires sont les plus méchants ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 22 Sep 2010 17:45

1.0.0, 0.1.0 et 0.0.1

Car ils impliquent moins de reflexions et donc semblent être plus puissants..?
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3653
Inscription Forum: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message