Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

Loi de Rayleigh-Réflexion/diffusion

Message » 21 Mar 2010 18:36

ohl a écrit:]Pourquoi pas la même réponse qu'avant : diffuser le plus bas possible ?

En diffusant "le plus bas possible" on est confronté à :
  • la distance d'écoute minimale évoquée par Peter D'Antonio, ce qui rend la chose assez impraticable dans la plupart des auditoriums particuliers
  • la fréquence de coupure du diffuseur dans les hautes fréquences
  • le coût élevé de l'installation, financier et en terme de place perdue
  • l'interrogation qui reste : dans un petit local, doit-on diffuser dès la fréquence de Schroeder ?
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Mar 2010 18:36

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Avr 2010 19:27

Clement W pose parfaitement la problématique de la diffusion en environnement domestique dans cette dernière intervention :-?
Je regrette juste que les érudits des choses de l’acoustique se désintéressent de cette discussion :roll:
:) :o 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 07 Avr 2010 21:12

Alors je me répond à moi même :)

Pratiquement les polycylindres n'ont pas les limitations citées plus haut : pas d'effet de lobe, pas de fréquence de coupure dans les hautes fréquences, fabrication plus simple que les diffuseurs cellulaires et donc moins coûteuse.

Pour aller plus loin, le rapport de recherche d'Angelo Farina est très intéressant (en anglais) :
http://www.spectra.it/download/files/documenti/150-ACTA2000.pdf
ou bien :
http://pcfarina.eng.unipr.it/Public/Papers/150-ACTA2000.PDF
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 08 Avr 2010 22:04

En diffusant "le plus bas possible" on est confronté à :
* la distance d'écoute minimale évoquée par Peter D'Antonio, ce qui rend la chose assez impraticable dans la plupart des auditoriums particuliers

dans quel livre ou papier, quelle page ?
En général, les distances minimales sont surtout établies parce que le calcul devient trop complexe à faible distance. De plus, on parle de distance minimale en considérant un diffuseur. Quand il y a plusieurs diffuseurs, cela devient bien plus compliqué, me semble-t-il. Parler de distance minimale reste-t-il alors valide ?
* la fréquence de coupure du diffuseur dans les hautes fréquences

en imaginant un diffuseur basé sur des fractales, il ne devrait pas y avoir de limite haute.
* le coût élevé de l'installation, financier et en terme de place perdue

C'est exact, mais pour l'instant ces considérations n'étaient pas évoquées
* l'interrogation qui reste : dans un petit local, doit-on diffuser dès la fréquence de Schroeder ?

Je n'ai pas de réponse vraiment fondée mais juste le sentiment qu'il est préférable de limiter la zone modale.
Mais comme tout le monde, je n'ai jamais pu comparer en commutation instantanée, un local diffusant bas et un local diffusant moins bas. Sans doute des outils d'auralisation adaptés permettront-ils de le faire plus facilement.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 09 Avr 2010 9:17

ohl a écrit:
ClementW a écrit:En diffusant "le plus bas possible" on est confronté à :
* la distance d'écoute minimale évoquée par Peter D'Antonio, ce qui rend la chose assez impraticable dans la plupart des auditoriums particuliers

dans quel livre ou papier, quelle page ?

Peter D'Antonio in TechBullDiffCritList.pdf a écrit:It is suggested that a listener should be at least three wavelengths away from scattering surfaces. Since diffusor used in listening rooms applications have a lower frequency limit of rouqhly 300-500 Hz, this would mean a working distance of 10' (3 m) or larger is recommended... Many of the phasing anomalies reported by room designers are simply due to the fact they are not far enough away from the diffusor and they are hearing near field comb filtering and lobing effects.

TechBullDiffCritList.pdf

ohl a écrit:
ClementW a écrit: * la fréquence de coupure du diffuseur dans les hautes fréquences

en imaginant un diffuseur basé sur des fractales, il ne devrait pas y avoir de limite haute.

Ces diffuseurs existent et grèvent la note encore plus : env. 500 €/m2 non posé dans la version de base. Mais surtout sont-ils vraiment adaptés à des environnements domestiques vu ce qui est dit plus haut ?

ohl a écrit:
ClementW a écrit: * l'interrogation qui reste : dans un petit local, doit-on diffuser dès la fréquence de Schroeder ?

Je n'ai pas de réponse vraiment fondée mais juste le sentiment qu'il est préférable de limiter la zone modale.
Mais comme tout le monde, je n'ai jamais pu comparer en commutation instantanée, un local diffusant bas et un local diffusant moins bas. Sans doute des outils d'auralisation adaptés permettront-ils de le faire plus facilement.

Je n'ai pas de réponse fondée non plus ;). Si la diffusion est assez efficace pour traiter la zone où le filtrage en peigne se fait le plus sentir on a — à mon avis — fait une grande partie du chemin. Le médium se traite par une combinaison d'absorption et de diffraction. Le bas medium est une zone plus délicate où les diffuseurs ne peuvent pas entrer en jeu et où les solutions simples trouvent leurs limites. C'est d'ailleurs souvent ce qui fait la différence entre un bon local d'écoute et les autres.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 09 Avr 2010 21:54

TechBullDiffCritList.pdf

merci pour l'info
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 09 Avr 2010 23:30

Merci sincèrement pour ce fil lancé par Bachi. :) Je n'interviendrais pas, mes connaissances sont trop exigües mais les vôtres m'enrichissent, merci encore. :wink:
manitao17
 
Messages: 12226
Inscription Forum: 12 Nov 2008 22:54
Localisation: Emigré de La Rochelle
  • offline

Maximum length sequence ?

Message » 27 Oct 2011 17:10

Toujours à la recherche d’un diffuseur simple et pas cher, j’ avais sous les yoeux le panneau MLS figurant dans le document de CSTB et je ne l’avais pas remarquer :(

Image

Outre le fait que l’on connaît ses coefficients de dispersion mesurés par le CSTB qui permettra une comparaison aisée avec d’autres diffuseurs plus élaborés, la particularité du MLS réside surtout dans la facilité de construction. C’est presque un diffuseur sans clous ni vis, car seuls de grands tasseaux à section carré disposée convenablement contre une paroi feront l’affaire. Bref, le MLS est le diffuseur parfait pour les manchots du bricolage.

J’ai cru comprendre dans le livre de Trevor J Cox et P. D’Antonio que Schroeder lui-même avait initialement travaillé sur des diffuseurs à séquence MLS. Bien sûr, Schroeder ne la pas retenu, mais faute de mieux un diffuseur MLS pourrait s’avérer suffisamment efficace pour diffuser dans les zones secondaires pour diffuser un rayon sous incidence rasante par exemple ou un MLS semble relativement efficace.
Pour un MLS avec N=7 la séquence s’écrit 1,1, 0, 1, 0, 0, 0 donc il faut seulement trois Tasseaux pour une longuer de 7 :)
Par contre j’ignore complètement comment se calcul une séquence MLS pour N=13, 17 ... ?

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 27 Oct 2011 17:19

est-ce que la matiére a son importance ?

Matiére : Contre plaqué, bois, plexiglass, polystirene, carré en alu...

Merci

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 28 Oct 2011 9:14

Et dire que je construit un 2D super compliqué alors qu'il suffit de coller 7 tasseaux :mdr:
Ca peut m'interesser pour les murs de côté ou le plafond... la hauteur des tasseaux joue sur la fréquence traitée ?
Dernière édition par terminazor le 28 Oct 2011 10:20, édité 1 fois.
terminazor
 
Messages: 1415
Inscription Forum: 21 Jan 2008 22:04
Localisation: (78) Yvelines
  • offline

Message » 28 Oct 2011 10:18

Euh... je n’ai pas de réponse à vos questions, c’est juste une idée comme ça, une sorte de diffuseur du pauvre toujours plus efficace qu’une surface plane. Toutefois, je pense que la hauteur des tasseaux à autant d’importance que la profondeur des puits pour un Schroeder, il faut donc de gros tasseaux comme sur la photo du CSTB. Mais tout cela mérite réflexion :roll:
:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 28 Oct 2011 10:28

Salut Bachi,

si ca peut t'interesser....un truc pour des diffuseurs du pauvre :mdr:
viewtopic.php?p=175031249#p175031249

Alex :wink:
LBTRMA
 
Messages: 9807
Inscription Forum: 03 Fév 2011 21:48
Localisation: Proche de Dunkerque
  • offline

Message » 28 Oct 2011 10:36

LBTRMA a écrit:Salut Bachi,

si ca peut t'interesser....un truc pour des diffuseurs du pauvre :mdr:
viewtopic.php?p=175031249#p175031249

Alex :wink:

C'est quand même soffistiqué par rapport aux tasseaux car pas de hauteur à gérer. En fait le MLS c'ert le diffuseur du bricoleur débutant ou le diffuseur zéro prise de tête :mdr:
terminazor
 
Messages: 1415
Inscription Forum: 21 Jan 2008 22:04
Localisation: (78) Yvelines
  • offline

N=7 sur trois périodes

Message » 28 Oct 2011 14:36

LBTRMA a écrit:Salut Bachi,

si ca peut t'interesser....un truc pour des diffuseurs du pauvre :mdr:
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... p175031249

Alex :wink:


Diffuseur du pauvre pour génie du bricolage, car Ptisik avec son fil électrique à couper le beurre fait plutôt partie de l’élite :lol: L’intérêt du MLS réside surtout dans sa simplicité de mise en oeuvre, rien à voir avec un diffuseur QRD.
Voici une séquence MLS avec N= 7 sur trois périodes. Avec 9 tasseaux de section 100 x 100 mm et de hauteur 1,40 m la surface diffusante est quasiment de 3 m2.

Image

A priori, une telle séquence MLS est efficace sur seulement une octave ( vers 850 Hz en considérant l’optimum en Lambda sur 4). Mais étendre la diffusion vers le haut du spectre est à peine plus compliqué, car il suffit de venir coller sur cette structure des petits tasseaux de 14 mm pour réaliser une fractale. J’ignore si cette idée est vraiment pertinente, mais des que j’aurai accru mon niveau de connaissance en matière de diffusion, je viendrais rendre compte :wink:
:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 28 Oct 2011 14:51

Attention quand même au poids de l'ensemble : 82 Kg sans la structure porteuse.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message