Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: peter.pan, rossoneri68, viking44rb et 7 invités

Les amplificateurs de puissance : blocs mono et 2 canaux

blocs à tubes ET pré à transistors ?

Message » 27 Avr 2012 22:02

bonjour,
je possède le pré amplificateur Atoll PR300, ainsi que le bloc de puissance Atoll AM200(tous 2 à trnasistors)

auparavant je fonctionnais avec des amplis à tubes
j'ai eu aussi de l'hybride(donc préampli à tubes et ampli de puissance à transistors)

ma question est la suivante:
qu'en serait- il de conjuguer, à l'onverse, un préampli à transistor( dans mon cas l'atoll pr300) avec des blocs de puissance par contre à tubes (des el 34 par exemple)

je n'ai jamais essayé cette combinaison

quelqu'un a t il déjà expérimenté cela ? quels résultats cela a t-il donné?
merci
pat08lef
 
Messages: 752
Inscription Forum: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Avr 2012 22:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Avr 2012 15:42

Oui moi j'utilise un préampli Naim à transistors avec un ampli de puissance à tubes (EL34).

Le son est très différent d'un buffer à tube, d'un lecteur de CD à étage de sortie à tube ou d'un préampli à tubes si le reste est suivi de transistors uniquement.
Mais le préampli de la marque Naim y est aussi pour quelque chose...

On utilise souvent des tubes de type Ecc82 ou équivalent pour "réchauffer" le son ou le rendre moins numérique, avec moins de duretés, cela au niveau de la source ou du préampli, voire en entrée de bloc de puissance (le reste étant du transistors en classe AB).
Pour moi non seulement on dégrade la source trop tôt mais en plus on est loin du résultat obtenu avec de vrais tubes d'amplification type EL34 ou plus puissants, car le revers de la médaille c'est la puissance justement. Mais chez moi 2x30W suffisent largement! (préampli à 10h).

Naim en préampli apporte cette matière et densité au son, ce rythme aussi alors que les tubes comme des EL34 vont l'ouvrir et donner fluidité en même temps que chaleur, sans perdre en substance. Il y a en plus quelque chose d'évanescent, de "magique" comme on lit souvent, qui dépasse le côté attendu et prévisible des transistors.

Le plus flagrant pour moi a été le piano dont je n'étais pas très friand mais qui là retrouve des dimensions réalistes, des timbres très pleins, une présence incroyable.
Et je me mets à aimer cet instrument!

Mon bloc de puissance ne m'a coûté que 300 Euros en enchère, c'est un AMC CVT2030 qui a une partie en mosfets fonctionnant en classe A et 4 tubes EL34. C'est une version améliorée car auparavant les tubes étaient soudés sur les cartes, là j'ai des sockets.
Son look ressemble à du NAD et il a l'avantage de pouvoir supporter un appareil dessus par manque de place.

Il a remplacé un bloc Naim Nap180 et je n'ai pas perdu en dynamique ni dimensions sonores par contre sur les timbres, la musicalité, la plénitude... bref je ne peux plus m'en passer! :wink:

Autres points améliorés : les voix sur du jazz, de l'opéra ou de la variété, la membrane tendue d'un tambour devient ultra-réaliste, ou la couleur d'une flûte.
Egalement j'écoute plus facilement des CDs de musique de films (BO ou compilation), le son devenant bien plus prenant (comme si j'avais l'image).
Ha-Dê
 
Messages: 5437
Inscription Forum: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 29 Avr 2012 17:58

c'est vrai que si l'on se documente, on fait la synthèse qu'il existe:
des amplis à transistors
des amplis à tubes
des amplis avec préampli à tubes et ampli de puissance à trnasistrors( hybride)

mais la réflexion que j'apporte, et les essais que tu as effectyué ha dê, je n'ai jamais rien lu là dessus

et apparemment, d'après ce que tu dis( et je t'ai déjà lu souvent et sais que tu as déjà expériementé mille choses), ce serait une solution très interessante.

effectivement, d'après mes diverses écoutes, j'ai constaté que:
les amplis à tubes ont une sonorité artificielle, et certains très peu de basses.
les amplis à transistors apportent parfois une fluidité insuffisante
les amplis hybride n'ont pas une transparence exeptionnelle

c'est pourquoi j'ai pensé qu'un pré-ampli à trarnsistors très transparent et appotant du détail, allié à la fluidité d'une amplification de puissance à tubes ,pourraient peut être le graal?
pat08lef
 
Messages: 752
Inscription Forum: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 29 Avr 2012 20:37

Il n'y a pas d'association type parfaite entre element, cela se saurait depuis le temps, Il n'y a pas de graal ou de solution miracle c'est le plus souvent le hasard des aquisitions qui construit un systeme. un bon systeme audio, lui est un systeme équilibré, l'equilibre se trouve effectivement dans un jeu de compensation entre elements, cables et enceintes. l'avantage ou le desavantage cela depent de la qualité des oreilles du possesseur des element a tube, c'est que la meme reference d'un tube suivant le époques, sa construction interne (black plate...) sa marque a une sonorité differente, on peut donc ajuster les elements à son ecoute. Et quand on commence a avoir des tubes de partout cela deviens vite compliqué a gérer
drune
 
Messages: 247
Inscription Forum: 24 Mai 2008 18:11
Localisation: Montelimar / Orange
  • offline

Message » 29 Avr 2012 20:51

j'ai bien sûr constaté qu'en ajustant certains maillons, l'on pouvait obtenir un meilleur fonctionnement de sa chaîne.(rien que changer les tubes, les cables HP, le cable modul, cela modifie énormément)
certains changent d'amplis, alors qu'il suffit de changer 2 tubes parfois !

je posais simplement la question de savoir, ce que pouvait donner un couple pré-ampli à transistors+ ampli de puissance à tubes, combinaison dont personne, absolument personne ne parle .
étrange non ?
pat08lef
 
Messages: 752
Inscription Forum: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 29 Avr 2012 21:25

Je crois qu'en fait le choix se porte sur la combinaison inverse pour des couts de fonctionnement ( les tubes de puissance coutent plus cher que les petites triodes) et de caractéristiques (impédance).

Au dela, il est possible aussi que l'on préfère généralement "adoucir" le son avec un préampli à tubes devant un ampli à transistors plutôt que l'inverse.
dgohyeres
 
Messages: 4022
Inscription Forum: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 29 Avr 2012 21:44

oui, mais j'ai trouvé,que sur les 3 amplis à tubes que j'ai possédés( et de marque différente), avec la pré-amplification à tubes, la dynamique n'était pas bonne.
pour ceux qui désirent une musique relax, c'est parfait, mais bon, à la fin, on s'endort.
c''est vrai que cela détend, et puis j'en ai eu marre. L'envie de changer , de voir autre chose.
je suis repassé à un ampli à transistors, mais d'un certain prix.
la dynamique n'a plus rien à voir.ça vit.
si j'ai une très bonne fluidité, une très bonne bande passante, une bonne scène, en étant pointilleux, il manque un petit quelque chose de la magie tubes.
alors, une idée géniale, et si je plaçais un ampli de puissance à tubes(au lieu de l'ampli de puissance à transitors) , après mon pré ampli transistors ?!
les deux mondes pour le meilleur non ?
pat08lef
 
Messages: 752
Inscription Forum: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 29 Avr 2012 21:59

Je ne sais pas te dire : j'attends mes derniers achats : un préampli à tubes et un ampli hybride. Une autre solution encore. :zen:
dgohyeres
 
Messages: 4022
Inscription Forum: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 29 Avr 2012 22:15

pourquoi? un ampli de puissance peut être également hybride ?
je pensais qu'il ne pouvait,lui,n 'être, qu'à tubes ou à transistors!
pat08lef
 
Messages: 752
Inscription Forum: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 30 Avr 2012 6:42

Si, si , ce que j'ai acheté a un "valve first stage" et des mosfets derrière. C'est la typologie d'un Artec aussi il me semble mais l'inverse existe aussi.
dgohyeres
 
Messages: 4022
Inscription Forum: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 30 Avr 2012 8:46

dgohyeres a écrit:Je crois qu'en fait le choix se porte sur la combinaison inverse pour des couts de fonctionnement ( les tubes de puissance coutent plus cher que les petites triodes) et de caractéristiques (impédance).

Au dela, il est possible aussi que l'on préfère généralement "adoucir" le son avec un préampli à tubes devant un ampli à transistors plutôt que l'inverse.


je partage l'opinion les gens preferent le preampli a tube à l'ampli car le cout a l'usage des tubes et moindre et les tubes d'entrées on une durée de vie 10 fois superieures.

Le peampli amplifie et met en forme des signaux tres faible, c'est lui qui va développer la scene sonore, laisser la dynamique s'exprimer, les timbres s'épanouir , l'ampli va se contenter de doper cela en essayant de rien rajouter ou dénaturer, ce qui est difficile sur un ampli a tube rarement neutre dans sont rendu ( c'est pour cela que l'on les aimes il me semble ). On se rend compte au final que preamp a a transistor + ampli a tube ne presente que peu d'intérêt bien qu'il soit possible d'y faire des association heureuse.
un préampli a tube est donc la voie royale dans ce domaine, la majorité des meilleurs pré-ampli du monde sont encore a tube (GAT conrad johnson, les ref des chez ARC, Amstrong, Wavac, hovland, ect...)
drune
 
Messages: 247
Inscription Forum: 24 Mai 2008 18:11
Localisation: Montelimar / Orange
  • offline

Message » 30 Avr 2012 12:43

merci drune, pour votre apport interessant.

les amplis à tubes que j'ai possédés avaient effectivement, la capacité à développer une bonne scène sonore, à avoir de beaux timbres , mais quelquesoit la marque (dared, windak, cononance notamment), la dynamique n'était pas à la hauteur d'un bon ampli à transistors.

de plus sur les écoutes longues, j'ai remarqué que le son devenait de plus en plus mou, voire finissant en soupe générale, sans véritable séparation parfaite des instruments, chose que je ne rencontre aucunement avec les amplifications atoll actuelles (pr300+am200)

par contre, s'il est vrai que l'ampli dope ce qui est produit par le pré-ampli, cela en essayant de rien rajouter ou dénaturer, j'ai constaté qu'en changeant les tubes de puissance ,on pouvait améliorer telle ou telle qualité. La marque Gold Lion est vraiment remarquable à ce titre.
pat08lef
 
Messages: 752
Inscription Forum: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 06 Mai 2012 8:31

drune a écrit:Il n'y a pas d'association type parfaite entre element, cela se saurait depuis le temps, Il n'y a pas de graal ou de solution miracle c'est le plus souvent le hasard des aquisitions qui construit un systeme. un bon systeme audio, lui est un systeme équilibré, l'equilibre se trouve effectivement dans un jeu de compensation entre elements, cables et enceintes. l'avantage ou le desavantage cela depent de la qualité des oreilles du possesseur des element a tube, c'est que la meme reference d'un tube suivant le époques, sa construction interne (black plate...) sa marque a une sonorité differente, on peut donc ajuster les elements à son ecoute. Et quand on commence a avoir des tubes de partout cela deviens vite compliqué a gérer


Très intéressant ce topic!

Entièrement d'accord avec cette remarque. J'ai acquis mon préampli Naim parce qu'il y avait une très belle occasion que je ne voulais pas manquer (en plus ce n'était pas le moment financièrement). Mais je ne regrette pas cet achat; j'avais déjà eu des platines CD Naim mais en préampli ils sont encore plus forts!
Je me suis intéressé à l'association avec un ampli à tubes car :
. un ensemble 100% Naim je trouvais cela too much, trop de foot taping, image immense, timbres trop riches (lol oui c'est possible que l'on trouve l'excès indigeste quand certains n'arrivent pas à trouver ces propriétés) mais la fluidité elle insuffisante!
. j'avais acquis un ampli à tubes Stax pour mon casque et je trouvais que le son avait une magie palpable extraordinaire (rien à voir avec un lecteur CD à tube ou un buffer) et l'idée m'est venue de vouloir essayer un ampli à tubes pour ma chaîne principale
Ha-Dê
 
Messages: 5437
Inscription Forum: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 06 Mai 2012 8:48

dgohyeres a écrit:Je crois qu'en fait le choix se porte sur la combinaison inverse pour des couts de fonctionnement ( les tubes de puissance coutent plus cher que les petites triodes) et de caractéristiques (impédance).

Au dela, il est possible aussi que l'on préfère généralement "adoucir" le son avec un préampli à tubes devant un ampli à transistors plutôt que l'inverse.


A mon avis comme déjà dit, il y a une mode de mettre un tube soit en sortie de lecteur, soit à l'entrée de l'ampli avec des petits tubes type Ecc88, qui sont de petits tubes pour faibles signaux. ça donne en plus une image rétro, soit disant analogique et chaude, et un bel éclairage si elle est visible...
Mettre des tubes de puissance comme des EL34 voire des KT88 demande des alimentations conséquentes (grosses, lourdes et dégageant de la chaleur).

Il y a sans doute d'excellents préamplis à tubes mais certains sont très onéreux.

Mon expérience avec des lecteurs à étage de sortie à tube ou préampli à tube d'une gamme moyenne, c'est que le son est certes adouci mais avec une perte de tout : détails, bande passante, timbres même.
Bref on ne gagne pas avec un petit tube les avantages qu'on en dit et effectivement depuis mon expérience avec un ampli à tubes de puissance, le son n'a rien à voir.
Ha-Dê
 
Messages: 5437
Inscription Forum: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 06 Mai 2012 9:29

drune a écrit:
dgohyeres a écrit:Je crois qu'en fait le choix se porte sur la combinaison inverse pour des couts de fonctionnement ( les tubes de puissance coutent plus cher que les petites triodes) et de caractéristiques (impédance).

Au dela, il est possible aussi que l'on préfère généralement "adoucir" le son avec un préampli à tubes devant un ampli à transistors plutôt que l'inverse.


je partage l'opinion les gens preferent le preampli a tube à l'ampli car le cout a l'usage des tubes et moindre et les tubes d'entrées on une durée de vie 10 fois superieures.

Le peampli amplifie et met en forme des signaux tres faible, c'est lui qui va développer la scene sonore, laisser la dynamique s'exprimer, les timbres s'épanouir , l'ampli va se contenter de doper cela en essayant de rien rajouter ou dénaturer, ce qui est difficile sur un ampli a tube rarement neutre dans sont rendu ( c'est pour cela que l'on les aimes il me semble ). On se rend compte au final que preamp a a transistor + ampli a tube ne presente que peu d'intérêt bien qu'il soit possible d'y faire des association heureuse.
un préampli a tube est donc la voie royale dans ce domaine, la majorité des meilleurs pré-ampli du monde sont encore a tube (GAT conrad johnson, les ref des chez ARC, Amstrong, Wavac, hovland, ect...)


Intéressant même si on l'aura compris, je me suis rangé du côté de ceux qui ont une amplification à tubes avec un préampli à transistors.

Afin de mettre un peu de son "tube", on a inventé le buffer à tube, qui a 2 entrées RCA et 2 sorties, que l'on peut donc insérer entre son lecteur CD et son préampli ou ampli intégré, mais on peut aussi le mettre entre le préampli et le bloc de puissance :
Image

Certains l'ont intégré directement dans le lecteur CD (à étage de sortie à tube donc...) :
Image

ou intégré dans un ampli hybride juste après l'entrée (le reste étant à transistors) :
Image

Certains ont fait des amplis plus hybrides, alternant les 2 technologies dans le circuit :
Image

Mais le vrai bloc mono à tubes de puissance ressemble à cela :
Image
(Notez la taille des transfos...)

Pour moi ce n'est pas intégrable et je me suis intéressé à l'AMC CVT2030 qui a un look classique :
Image

Mais l'intérieur montre des vrais tubes de puissance (EL34) et la plupart des composants sont des circuits en classe A avec de gros transfos pour les alimenter même s'il y a un étage d'entrée hybride avec des mosfets :
Image
(Chez moi j'ai même osé mettre un appareil dessus, c'est un bloc en classe A surélevé pour que la chaleur puisse circuler en dessous, mais lui même chauffe encore plus en marche!)

Avec un préampli Naim, j'ai un résultat bluffant avec ce bloc à tubes : de la densité, du rythme, une image large haute et profonde à la fois, mais aussi des timbres pleins et variés, une émotion sur les voix quasi magique, l'impression qu'on ne sait pas ce que le CD nous réserve alors qu'on le connaît déjà, bref on est très loin du son "hifi électronique" caricatural, on se croirait en Live!
Dernière édition par Ha-Dê le 06 Mai 2012 9:33, édité 1 fois.
Ha-Dê
 
Messages: 5437
Inscription Forum: 23 Avr 2007 16:11
  • offline


Retourner vers Amplificateurs de puissance

 
  • Articles en relation
    Dernier message