Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: pm57, themouloud, ZuZu56 et 10 invités

Les amplificateurs de puissance : blocs mono et 2 canaux

Puissance et dynamique

Message » 09 Fév 2017 10:58

J'ouvre ce sujet car je constate que nous avons souvent tendqnce à confondre puissance d'un ampli et dynamique.
La puissance est la quantité d'energie électrique que l'ampli peut fournir à un haut parleur.
La dynamique est sa capacité à retranscrire temporellement l'écart d'amplitude entre le maximum atteint (sans saturation) et la limite audible.

IL s'agit donc bien de deux notion trés différentes et bien entendu complémentaires, car un ampli aussi puissant soit-il s'il n'arrive pas à réagir sur des changements brusques d'intonation paraîtra mou.
De la même manière qu'un ampli hyper véloce en terme de dynamique pourra rapidement dégrader le signal lors d'une augmentation importante du volume s'il n'a pas une réserve de puissance suffisante.

Je pense que le sujet est passionnant car il aborde directement la manière dont chacun écoute la musique (ou les films).

Dans mon cas, j'ai fini par comprendre après de nombreuses erreurs de matériel ce dont j'ai besoin.
En effet, écoutant à volume que je qualifierai de faible à modéré, le nombre de watts m'importe finalement assez peu, ayant surtout besoin d'un ampli pouvant dans l'idéal réagir instantanément à des changements de dynamique.

Je suis déja un fervent détracteur de la compression de dynamique devenu "tueuse de musique" depuis l'avènement du mastering moderne (le cahier des charges des studios imposent depuis une dizaine d'année une compression absolue afin de pouvoir passer sur les supports qualitativement mauvais prisés par les masses, smartphones et enceintes bluetooth notamment).

Ceci couplé au mp3, il est clair que je souffre de cette perte d'expression dans la restranscription des informations musicales, et j'ai eu beaucoup de mal à trouver dans l'amplification moderne un produit à la hauteur de mes attentes, tout en restant dans les budgets que je m'était fixé.

Bref, la confusion de ces deux notions de puissance et dynamique étant fréquente, j'espère que ce sujet permettra à certains de mieux en comprendre le sens.

La configuration dans mon profil


"La télé aide à dormir, le cinéma à rêver."
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8645
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: Désactivée
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Fév 2017 10:58

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Fév 2017 11:15

La dynamique, c'est le rapport entre niveau maximal et niveau minimal qui sera dans le cas d'un ampli son bruit de fond.
La dynamique est en dB donc logarithmique tout comme système auditif tandis que la puissance est linéaire.
Il n'y a pas de notion de "vitesse" là-dedans, un ampli pouvant passer du 20kHz, c'est 0.05mS; 100Hz c'est 10mS. (millisecondes)

Dans nos système d'écoute, ce sera le bruit de fond de la pièce le point le plus limitatif et tout comme tu le signale, l'enregistrement en lui-même.
thierryvalk
 
Messages: 5524
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 09 Fév 2017 11:22

thierryvalk a écrit:La dynamique, c'est le rapport entre niveau maximal et niveau minimal qui sera dans le cas d'un ampli son bruit de fond.
La dynamique est en dB donc logarithmique tout comme système auditif tandis que la puissance est linéaire.
Il n'y a pas de notion de "vitesse" là-dedans, un ampli pouvant passer du 20kHz, c'est 0.05mS; 100Hz c'est 10mS. (millisecondes)

Dans nos système d'écoute, ce sera le bruit de fond de la pièce le point le plus limitatif et tout comme tu le signale, l'enregistrement en lui-même.

La dynamique d'un point de vue électrique inclue une notion temporelle, d'où la "vitesse" évoquée.

La configuration dans mon profil


"La télé aide à dormir, le cinéma à rêver."
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8645
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: Désactivée
  • offline

Message » 09 Fév 2017 11:37

Meep a écrit:Je suis déja un fervent détracteur de la compression de dynamique devenu "tueuse de musique" depuis l'avènement du mastering moderne (le cahier des charges des studios imposent depuis une dizaine d'année une compression absolue afin de pouvoir passer sur les supports qualitativement mauvais prisés par les masses, smartphones et enceintes bluetooth notamment).


Quelle horreur, oui, moi aussi je déteste ça. Rien de plus désagréable d'entendre une musique sans dynamique. On se rend bien compte dans Foobar en regardant le " Peak Meter " que certaines stagnent sur une certaine intervale assez réduite qu'il y ait des instruments ou des voix, tandis que d'autres font traverser presque la moitié du Peak Meter ...

Skyfall d'Adèle, très belle musique mais tellement compressée que je ne l'écoute jamais. Et il y a plein d'autres exemples.
Subway2400
 
Messages: 11691
Inscription: 11 Oct 2011 22:05
  • online

Message » 09 Fév 2017 11:59

thierryvalk a écrit:La dynamique, c'est le rapport entre niveau maximal et niveau minimal qui sera dans le cas d'un ampli son bruit de fond.
La dynamique est en dB donc logarithmique tout comme système auditif tandis que la puissance est linéaire.
Il n'y a pas de notion de "vitesse" là-dedans, un ampli pouvant passer du 20kHz, c'est 0.05mS; 100Hz c'est 10mS. (millisecondes)


+1

ImageImage

Plus l'ampli va laisser passer d'harmonique plus ça va monté vite.

La configuration dans mon profil


LG OLED65C8, MARANTZ SR7012, 3 x CROWN XLS 1502, Platine UHD LG UBK90, HC-PC Asrock Deskmini A300, NVIDIA Shield, B&W CM10 S2, center 2xB&W CM5, B&W 686 S2, caisson SydneyAcoustic AR12.
Avant j'étais Stefc13, mais c'etait avant...
Stefc13_2
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 944
Inscription: 27 Jan 2014 11:51
  • online

Message » 09 Fév 2017 13:06

Meep a écrit:
thierryvalk a écrit:La dynamique, c'est le rapport entre niveau maximal et niveau minimal qui sera dans le cas d'un ampli son bruit de fond.
La dynamique est en dB donc logarithmique tout comme système auditif tandis que la puissance est linéaire.
Il n'y a pas de notion de "vitesse" là-dedans, un ampli pouvant passer du 20kHz, c'est 0.05mS; 100Hz c'est 10mS. (millisecondes)

Dans nos système d'écoute, ce sera le bruit de fond de la pièce le point le plus limitatif et tout comme tu le signale, l'enregistrement en lui-même.

La dynamique d'un point de vue électrique inclue une notion temporelle, d'où la "vitesse" évoquée.


Ce qui veux dire ?
Parler de basse rapide s'agissant d'un ampli correct a peu de sens. Même un temps de montée de 5 microsecondes (donc quelconque) s'avère infiniment plus rapide que n'imorte quel HP medium ou basse
Par contre il est vrai que certains amplis donnent un impression de mollesse, mais c'est plus simplement au fait que l'ampli est incapable de délivrer suffisamment de puissance en crête , ce qui tasse la dynamique

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 6517
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 09 Fév 2017 13:43

Powerdoc a écrit:mais c'est plus simplement au fait que l'ampli est incapable de délivrer suffisamment de puissance en crête , ce qui tasse la dynamique

Ça va pas plaire à certains ,surtout avec certains amplis dit "HiFi" :ko:
Samsara
 
Messages: 5271
Inscription: 20 Avr 2000 2:00
  • offline

Message » 09 Fév 2017 14:00

Powerdoc a écrit:Par contre il est vrai que certains amplis donnent un impression de mollesse, mais c'est plus simplement au fait que l'ampli est incapable de délivrer suffisamment de puissance en crête , ce qui tasse la dynamique


Tu veux dire qu'il y a des amplis qui peuvent délivrer de la puissance à la fois en continu et en crête, et d'autres qui peuvent délivrer de la puissance en continu, mais pas en crête ? Comment est-ce que cela se caractérise ?

Meep, est-ce que la notion de dynamique dont tu parles existe à volume d'écoute modéré ? Ou bien est-ce que le manque de dynamique n'existe que lorsqu'on monte le volume et que l'ampli doit fournir des watts ?
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7389
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 09 Fév 2017 14:12

Bonjour,

j'ai un audio analyser qui mesure la dynamique d'un ampli ou préampli
on branche la sortie du générateur de l'analyseur à l'ampli et on rèle le niveau pour que l'ampli soit à la puissance maxi sans écrêtage
on branche l'entré analyse sur la sortie de l'ampli
l'analyseur envoie alternativement une seconde de signal suivi d'une seconde sans aucun signal
il mesure l'écart entre le bruit de fond sans signal et le signal maxi
l'affichage se lit directement en dB sur l'appareil
il n'y a aucune notion de vitesse
le temps de montée se mesure avec un générateur d'impulsions et un oscilloscope montant à plus de 100 MHz
un ampli qui n'a pas la courbe de puissance proportionnelle au niveau du signal d'entré a ce qui s'appelle de la "distorsion d'amplitude"

Image

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 4457
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 09 Fév 2017 14:57

MickeyCam a écrit:Bonjour,

j'ai un audio analyser qui mesure la dynamique d'un ampli ou préampli
on branche la sortie du générateur de l'analyseur à l'ampli et on rèle le niveau pour que l'ampli soit à la puissance maxi sans écrêtage
on branche l'entré analyse sur la sortie de l'ampli
l'analyseur envoie alternativement une seconde de signal suivi d'une seconde sans aucun signal
il mesure l'écart entre le bruit de fond sans signal et le signal maxi
l'affichage se lit directement en dB sur l'appareil
il n'y a aucune notion de vitesse
le temps de montée se mesure avec un générateur d'impulsions et un oscilloscope montant à plus de 100 MHz
un ampli qui n'a pas la courbe de puissance proportionnelle au niveau du signal d'entré a ce qui s'appelle de la "distorsion d'amplitude"

Image

Michel...

+1 avec Michel
pour moi la dynamique est limitée en "bas" par le bruit de fond résiduel, en "haut" par la puissance maxi sans écrêtage ...
donc si un ampli n'est pas dynamique c'est qu'il est soit trop bruyant, soit pas assez puissant pour les enceintes qui lui sont raccordées
quant au temps de montée il est mettre en relation directe avec la bande passante rien de plus
j_yves
 
Messages: 4879
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 09 Fév 2017 15:08

Pio2001 a écrit:Tu veux dire qu'il y a des amplis qui peuvent délivrer de la puissance à la fois en continu et en crête, et d'autres qui peuvent délivrer de la puissance en continu, mais pas en crête ? Comment est-ce que cela se caractérise ?

La puissance "continue" est la puissance que peut débiter un ampli 24/24 (normalement),c'est la puissance qu'affiche le fabricant dans les caractéristiques ,la puissance crête est indépendante des limitations thermiques , indiquée "burst mode" dans les caractéristiques ,mais cette dernière ne peut en aucun cas dépasser la tension permise par l'alimentation.
La puissance "continue" des petits amplis est fortement limité par l'alimentation (la puissance "burst" étant quasiment égale à cette puissance) et fortement compressé par des artifices ,donc perte de dynamique ,ce qui plait à certains et induit en erreur quant à l'impression auditive (très peu de dynamique donc le son parait plus fort).
Samsara
 
Messages: 5271
Inscription: 20 Avr 2000 2:00
  • offline

Message » 09 Fév 2017 15:36

Meep, est-ce que la notion de dynamique dont tu parles existe à volume d'écoute modéré ? Ou bien est-ce que le manque de dynamique n'existe que lorsqu'on monte le volume et que l'ampli doit fournir des watts ?

C'est justement la confusion que mon thread tente de dissiper.
Dynamique ne signifie absolument pas puissance.
Un ampli peut être trés puissant tout en manquant de dynamique, et à contrario un autre sera très dynamique sans pouvoir atteindre une forte puissance.

La configuration dans mon profil


"La télé aide à dormir, le cinéma à rêver."
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8645
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: Désactivée
  • offline

Message » 09 Fév 2017 15:44

Un ampli peut être trés puissant tout en manquant de dynamique

Dans ce cas il est vraiment, mais vraiment très mauvais.
thierryvalk
 
Messages: 5524
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 09 Fév 2017 15:46

ce qui serait intéressant c'est de dire ce qui fait la dynamique d'un ampli... :siffle:
concrètement...et qu'est-ce que cela donne sur l'écoute.

peut-être que notre technicien MickeyCam à quelque chose à nous dire à ce sujet ?
jeoffrey59
 
Messages: 3398
Inscription: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 09 Fév 2017 15:56

Meep a écrit:J'ouvre ce sujet car je constate que nous avons souvent tendqnce à confondre puissance d'un ampli et dynamique.
La puissance est la quantité d'energie électrique que l'ampli peut fournir à un haut parleur.
La dynamique est sa capacité à retranscrire temporellement l'écart d'amplitude entre le maximum atteint (sans saturation) et la limite audible.

IL s'agit donc bien de deux notion trés différentes et bien entendu complémentaires, car un ampli aussi puissant soit-il s'il n'arrive pas à réagir sur des changements brusques d'intonation paraîtra mou.
De la même manière qu'un ampli hyper véloce en terme de dynamique pourra rapidement dégrader le signal lors d'une augmentation importante du volume s'il n'a pas une réserve de puissance suffisante.

Je pense que le sujet est passionnant car il aborde directement la manière dont chacun écoute la musique (ou les films).

Dans mon cas, j'ai fini par comprendre après de nombreuses erreurs de matériel ce dont j'ai besoin.
En effet, écoutant à volume que je qualifierai de faible à modéré, le nombre de watts m'importe finalement assez peu, ayant surtout besoin d'un ampli pouvant dans l'idéal réagir instantanément à des changements de dynamique.


Je suis déja un fervent détracteur de la compression de dynamique devenu "tueuse de musique" depuis l'avènement du mastering moderne (le cahier des charges des studios imposent depuis une dizaine d'année une compression absolue afin de pouvoir passer sur les supports qualitativement mauvais prisés par les masses, smartphones et enceintes bluetooth notamment).

Ceci couplé au mp3, il est clair que je souffre de cette perte d'expression dans la restranscription des informations musicales, et j'ai eu beaucoup de mal à trouver dans l'amplification moderne un produit à la hauteur de mes attentes, tout en restant dans les budgets que je m'était fixé.

Bref, la confusion de ces deux notions de puissance et dynamique étant fréquente, j'espère que ce sujet permettra à certains de mieux en comprendre le sens.


idem, et dans mon cas j'ai enfin trouver comment choisir mon ampli.

donc dans l'idéal, pour qu'un ampli réagisse instantanément à des changements de dynamique, qu'est-ce qu'il faut concrètement ? pour la construction de l'ampli ?
je crois connaitre la réponse, mais je laisse répondre les pro techniciens sur ce fil... :ane:
jeoffrey59
 
Messages: 3398
Inscription: 30 Mai 2011 20:55
  • offline


Retourner vers Amplificateurs de puissance

 
  • Articles en relation
    Dernier message