Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: FRANCOIS64 et 1 invité

Les amplificateurs de puissance : blocs mono et 2 canaux

rotel classe D et B&W : trop brillant?

Message » 22 Déc 2017 19:12

Bonjour à tous.

mes CM9 sont bi-amplifiées par mon ROTEL RSX1560 (bouuuhhhh un ampli intégré HC!). à l'achat, l'ampli me servait à alimenter un 5.1. aujourd'hui, après 2 déménagements, il ne me sert plus qu'à une écoute exclusivement hifi.

en montant le potard j'ai toujours eu une impression de mise en avant des aigus, devenant très brillant et agressif, et ce dans les 3 pieces dans lesquelles l'ensemble s'est retrouvé.
dernièrement j'ai testé en amplifiant "simplement" les CM9. c'est plus brouillon, les basses sont moins tendus, il y a du mieux mais il reste toujours cet aspect mat en haut.

aujourd'hui je me demande si ce n'est pas la classe D qui me donne cette impression.
aussi je me demande si ces options pourrait changer quelque chose:

- prendre un RB1552 pour la partie médium aigu, dans le cas ou je souhaite toujours bi-amplifier,
- changer l'ampli pour quelque chose d'autre (un creek destiny ou un naim nait XS).

qu'en pensez vous?
une autre alternative?
merci d'avance. :ohmg:
Aurmorea
 
Messages: 214
Inscription: 16 Jan 2011 15:18
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Déc 2017 19:12

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Déc 2017 18:51

un petit up, apres 240 vues, personne n’a une idee? :zen:

Psonne n’a deja vu bi amplifier une enceinte par du classe AB pour les mediums/aigus et par du classe D pour les basses?
Aurmorea
 
Messages: 214
Inscription: 16 Jan 2011 15:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Déc 2017 16:19

Apprécier un son c'est subjectif et la pièce joue aussi, alors s'avancer n'est pas facile.
Toutefois marier du Rotel avec des CM9 et obtenir ce résultat ne m'étonne qu'à moitié : ce sont des marques avec personnalité dont le mariage suivant les goûts et la pièce peut ne pas convenir. Et pourtant c'est un mariage que je vois souvent exposé/recommandé chez le Serpent, le Volcan et autres grossistes.
Ha-Dê
 
Messages: 5425
Inscription: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

ICE POWER Classe D

Message » 29 Déc 2017 17:33

Aurmorea a écrit:un petit up, apres 240 vues, personne n’a une idee? :zen:

Psonne n’a deja vu bi amplifier une enceinte par du classe AB pour les mediums/aigus et par du classe D pour les basses?


Le résultat auditif sera identique pour un ampli (adapté en puissance) qu'il soit en classe A ,AB, D .....

Si l'on veut raffiner

1/ l'ampli en classe A sera le plus cher, le plus énergivore, le plus chaud (pas en son mais en dégagement de chaleur)

2/l'ampli en classe AB dans la moyenne en consommation d'énergie

3/l'ampli en classe D (et les nombreuses variantes) le plus écologique, le plus économique, le plus froid (d'où le nom ICE POWER) et ans doute le moins cher.

PS: je possède en Studio 6 canaux ICE POWER /2 canaux Hypex / et 2 caissons (avec 2 amplis en classe D

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
installations-homecinema-dediees/4-3-igor-kirkwood-by-ohl-qsc-4-ns1000x-4svs-sony75zd9-t30097156.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8608
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 30 Déc 2017 14:16

merci pour vos réponses.
elles m'étonnent un peu cependant:


Ha-Dê a écrit:Apprécier un son c'est subjectif et la pièce joue aussi, alors s'avancer n'est pas facile.
Toutefois marier du Rotel avec des CM9 et obtenir ce résultat ne m'étonne qu'à moitié : ce sont des marques avec personnalité dont le mariage suivant les goûts et la pièce peut ne pas convenir. Et pourtant c'est un mariage que je vois souvent exposé/recommandé chez le Serpent, le Volcan et autres grossistes.

c'est une association reconnue, vu que c'est le même distributeur/constructeur.
les B&W sont reconnus pour leur neutralité. justement les associer avec des ampli rotel devrait permettre de rester dans le genre sans mettre en avant quoi que ce soit. En théorie on est loin d'une asso "atoll/triangle". Donc ce n'est pas la personnalité B&W/rotel qui met en avant ces aigus. l'environnement doit jouer j'en conviens.


Igor Kirkwood a écrit:Le résultat auditif sera identique pour un ampli (adapté en puissance) qu'il soit en classe A ,AB, D .....


donc si je te comprend, changer l'ampli ne modiefiera rien, seul l'électronique en amont pourrait faire quelque chose?
Aurmorea
 
Messages: 214
Inscription: 16 Jan 2011 15:18
Localisation: Paris
  • offline

Rien

Message » 30 Déc 2017 14:27

Aurmorea a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:Le résultat auditif sera identique pour un ampli (adapté en puissance) qu'il soit en classe A ,AB, D .....


donc si je te comprend, changer l'ampli ne modiefiera rien, seul l'électronique en amont pourrait faire quelque chose?


Changer l'électronique en amont....ne changera rien; sauf si tu tentes l'égalisation: le plus simple via un ampli HC

L' amplis, le lecteur de CD, le préampli sont neutres d'où l'expression "fil droit avec du gain.

Nota: La quasi totalité des Pros du Son seront en accord avec cette remarque. Mais pas la majorité des forumeurs de HCFR

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
installations-homecinema-dediees/4-3-igor-kirkwood-by-ohl-qsc-4-ns1000x-4svs-sony75zd9-t30097156.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8608
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 30 Déc 2017 14:39

Aurmorea a écrit:mes CM9
une impression de mise en avant des aigus, devenant très brillant et agressif,

ce n'est pas une caractéristique de ces enceintes la

Igor Kirkwood a écrit:Changer l'électronique en amont....ne changera rien...

L' amplis, le lecteur de CD, le préampli sont neutres d'où l'expression "fil droit avec du gain.

et ce ne sont donc pas les électroniques non plus !

ni les enceintes, ni les électroniques... le mystère est donc total !! :o
corintin
 
Messages: 2001
Inscription: 24 Mai 2009 22:25
  • offline

Message » 30 Déc 2017 14:51

Aurmorea a écrit:Bonjour à tous.

mes CM9 sont bi-amplifiées par mon ROTEL RSX1560 (bouuuhhhh un ampli intégré HC!). à l'achat, l'ampli me servait à alimenter un 5.1. aujourd'hui, après 2 déménagements, il ne me sert plus qu'à une écoute exclusivement hifi.

en montant le potard j'ai toujours eu une impression de mise en avant des aigus, devenant très brillant et agressif, et ce dans les 3 pieces dans lesquelles l'ensemble s'est retrouvé.
dernièrement j'ai testé en amplifiant "simplement" les CM9. c'est plus brouillon, les basses sont moins tendus, il y a du mieux mais il reste toujours cet aspect mat en haut.

aujourd'hui je me demande si ce n'est pas la classe D qui me donne cette impression.
aussi je me demande si ces options pourrait changer quelque chose:

- prendre un RB1552 pour la partie médium aigu, dans le cas ou je souhaite toujours bi-amplifier,
- changer l'ampli pour quelque chose d'autre (un creek destiny ou un naim nait XS).

qu'en pensez vous?
une autre alternative?
merci d'avance. :ohmg:


Hello,

Prend tout ce que je vais te dire avec réserve car les informations que je te donne sont sujettes à caution. Il se peut que je confonde avec une autre série de chez B&W. Je crois me souvenir que les séries CM sont des enceintes volontairement déséquilibrées afin de correspondre aux goûts d'une clientèle écoutant à faible niveau sonore. En fonction de Fletcher et Munson ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_isosonique ), ces enceintes présenteraient donc une courbe de réponse non pas droite mais favorisant les aigus et les graves. En d'autres termes, ces enceintes font comme si une fonction loudness était activée afin de distiller des timbres réalistes lorsque l'on écoute à faible niveau. Le soucis étant qu'avec de telles enceintes, lorsque l'on monte le son pour écouter à niveau réel, le déséquilibre devient de plus en plus audible.

La solution - à court terme - est de créer une fonction loudness inverse à celle des enceintes en utilisant les réglages de tonalité grave/aigu de l'amplificateur.
syber
 
Messages: 11315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

mystère

Message » 30 Déc 2017 15:00

corintin a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:Changer l'électronique en amont....ne changera rien...

L' amplis, le lecteur de CD, le préampli sont neutres d'où l'expression "fil droit avec du gain".

et ce ne sont donc pas les électroniques non plus !

ni les enceintes, ni les électroniques... le mystère est donc total !! :o


Et.....! Pas de mystère, le changement ou le positionnement des enceintes cela change vraiment le son :D

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
installations-homecinema-dediees/4-3-igor-kirkwood-by-ohl-qsc-4-ns1000x-4svs-sony75zd9-t30097156.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8608
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 30 Déc 2017 17:18

Bonjour Aurmorea,

Ce que te dit Igor, c'est qu'apres un réglage des timbres (la réponse en fréquence via pententiometres ou egaliseur (EQ) la transparence d'un ampli ou l'autre reste sensiblement le meme, pas de différence fondamentale entre une classe amplificatrice ou l'autre, ça joue sur des différences trop faibles pour que ce soit un critère de changement ou de choix d'un ampli X ou Y, on est sur des marges finales de qqs % au plus, il y a d'autres points à régler avant... On peut parler plus tard de ces petits %, mais pour l'instant, ce n'est pas utile.

Syber te dit la meme chose, le reglage de la balance tonale varie entre amplificateurs, modèles, marques etc... c'est donc un réglage de la réponse en fréquence qu'il suffit de faire, et c'est comme cela dans bien des cas et pas que sur des associations théoriques amplis / enceintes.

L'association entre l'amplificateur X et la marque d'enceinte Y est un simple mythe audiophile... identifiable bien souvent par un ampli, par exemple, un peu poussé sur les graves, avec une marque d'enceintes dont les graves sont faibles, c'est dans l'absolue, une bonne idée d'association, mais ce n'est...qu'un réglage de la réponse en fréquence à faire. Mais ce simple point suffit t'il à dire qu'il s'agit d'une obligation d'association ???
Le réglage fin de la réponse en fréquence est très important en effet !

Pio, sur ce forum, nous indique ou peuvent etre les différences sur la transparence (si on dit que le mot transparence qualifie la qualité finale d'un système) apres avoir effectuée une EQ de la réponse en fréquence.

Tu trouveras cela sur la page 2 de ce post (à lire en entier car ça réponds bien à ta question) :D : http://www.homecinema-fr.com/forum/general-haute-fidelite/le-vrai-du-faux-transparence-ou-egalisation-t30084614.html

Bonne lecture à toi et on est là pour t'aider si tu as d'autres questions ! :D :D :D

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5762
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Déc 2017 17:59

Igor Kirkwood a écrit:
corintin a écrit:
et ce ne sont donc pas les électroniques non plus !

ni les enceintes, ni les électroniques... le mystère est donc total !! :o


Et.....! Pas de mystère, le changement ou le positionnement des enceintes cela change vraiment le son :D


Il est important d'identifier le fautif du défaut, et ça n'est pas toujours évident.
J'ai changé 3 fois d'enceintes (JMR Twin Signature => Focal 1008Be => JMR Cantabile Suprême), essayé plusieurs sources et amplis, sans efficacité. Bon ces 2 dernières ont quand même apporté une belle amélioration.. Mais le problème était toujours là (et même d'avantage, sur les graves :ko: :zen: ).

C'est en changeant le placement, en traitant les réflexions primaires et en EQ que j'ai réglé le problème qui était du uniquement à la pièce.
zx
 
Messages: 329
Inscription: 06 Sep 2003 14:06
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 30 Déc 2017 18:16

zx a écrit:
Il est important d'identifier le fautif du défaut, et ça n'est pas toujours évident.
J'ai changé 3 fois d'enceintes (JMR Twin Signature => Focal 1008Be => JMR Cantabile Suprême), essayé plusieurs sources et amplis, sans efficacité. Bon ces 2 dernières ont quand même apporté une belle amélioration.. Mais le problème était toujours là (et même d'avantage, sur les graves :ko: :zen: ).

C'est en changeant le placement, en traitant les réflexions primaires et en EQ que j'ai réglé le problème qui était du uniquement à la pièce.


Rien d'étonnant, c'est la base de la base de la reproduction sonore en milieu domestque ( voir le post de la HIFI PAR ORDRE DES PRIORITES ) :D
http://www.homecinema-fr.com/forum/general-haute-fidelite/la-hifi-par-ordre-des-priorites-t30083597.html

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5762
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Déc 2017 20:59

Merci pour la lecture!
En attendant d’avoir assimilé ces pages, un complement d’info et un petit retex de mon apres midi.

Complement d’info:
je precise que je by-pass l’electronique du rotel. En effet ma seule source etant mes flac sur PC, je lui colle a la prise USb un DAC Chord Mojo.

Retex de l’apres midi:
Un ami est venu avec son ampli CEC amp3800 sous le coude (marque japonaise, 2x64W classe A).
Apres écoute, en synthese:
- rotel en bi-amp: plutot droit et dur, beaucoup de details mais brillant. Leger creux dans le medium (c’est surtout mon ami qui l´a ressenti, filtrage perfectible de l’enceinte?).
- rotel en amp « normale »: moins de details mais plus harmonieux. Reste un peu brillant en haut mais moins qu’en bi-amp.
- CEC en amp: plus musical et chaleureux que le rotel en amp normal, mais un chouilla moins detaillé. Un peu de brillance encore en haut mais moins que le rotel en amp normale.
- rotel en amp sur basse, cec sur medium/aigu (pour pas mourir bete, le CEC est branché sur le pre out du rotel. Electroniques du rotel en fonction ou by-passées, le pre out sort bien un signal). Difficile de trouver le bon niveau de volume sur le CEC pour etre coherent. L’ensemble sonne alors sourd.

Nous sommes tombes d’accord sur le fait que le salon raisonne, et en avons deduit que la majorite de la brillance en decoulait.

Du coup je suis un peu perdu.
Pas sur effectivement que passer en AB sur les mediums aigus chez rotel ameliore mon probleme de brillance.
Je passerais bien sur un autre ampli classe AB plus chaleureux et musical egalement (et laisser tomber la bi-amp) mais en restant conscient que ca ne resoudra que partiellement le probleme de brillance. L’autre partie consistant a traiter la pièce.
Aurmorea
 
Messages: 214
Inscription: 16 Jan 2011 15:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Déc 2017 21:04

Comme souvent, c’est la pièce le facteur limitant... qui devrait être le premier à traiter en cas de souci!
Vynz100
 
Messages: 2114
Inscription: 09 Mar 2006 19:54
Localisation: Chicago, USA
  • offline

Message » 30 Déc 2017 21:10

Vynz100 a écrit:Comme souvent, c’est la pièce le facteur limitant... qui devrait être le premier à traiter en cas de souci!

Ca tombe bien, on ouvre un post dédié à l'acoustique en HiFi :D

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5762
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Amplificateurs de puissance

 
  • Articles en relation
    Dernier message