Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Les amplificateurs de puissance : blocs mono et 2 canaux

Source en direct sur ampli de puissance

Message » 15 Jan 2018 11:24

Attention au dénomination en nombre de bits.
Si le convertisseur le traitements 32bits peut être uniquement en interne pour surréchantillonage des fois , j'ai pas regardé le DATA de l'ESS Sabre mais souvent les convertisseur son également précédé d'interface buffer sensé corrigé le jitler qui elle même peuvent n'être que 24 bits par exemple.

Pour les processeurs d'ampli SE cela ne sera pas une solution idéal par contre et la pertes sur un ampli classique push pull devront être en corrélation avec l'exploitation du rapport signal bruit de l'ampli même pour resté cohérent chose pas toujours évidente.

L'idéal à mon sens reste quelque soit la configuration de pouvoir exploité aux maximum tout les composants de la chaine en évitant sur les transistors de saturé et au contraire sur les tubes de le faire sur 3 ou 6db max.

Pour la ma part un bon vieux potard Alps en Pi et suivie d'une impédance d'entrée marteau d'un tube me conviennent le bruit de fond en restant imperceptible un classique en somme.
Du temps de mon HC, j'avais fait des test dans sens, mais à niveau modéré le son m'a toujours parue trop froid, fautes à un ampli également trop puissant qui me poussé sous les 60% du volume en 24 bits à l'époque à partir d'un PC.
C'est mon avis.
Colbert67
 
Messages: 249
Inscription Forum: 06 Aoû 2014 20:53
Localisation: Grand Est
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Jan 2018 11:24

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Jan 2018 11:52

Un autre point important :
Si vous utilisez un signal surréchantilloné votre signal le plus souvent ne sera pas lissé, mais recalculé de manière logarithmique (d'où l'impression généralement de gain de dynamique)donc votre grave sera certes dans les clous niveaux qualité de perception de par le fait qu'il est presque toujours plus ample en terme d'amplitude sauf à écouté de la cornemuse.
Et votre oreille sera presque inverssement proportionnellement plus sensible dans le medium (tout particulièrement -60db à niveau modéré) et l'aigus, sauf à ecouté à 100DB en permanence ou elle vient à se protégé naturellement et à se linéarisé un peu plus en diminuent sa sensibilitée ...
Le suréchantionage vous donnant donc une amplitude inverssement plus faible à votre signal 16 bits ou 14 bits pour les MP3, il en viendra une pertes audibles dans le medium voir l'aigus sur les subtilités des signaux à bas niveaux (châleur d'origine de la prise de son, reverberation, micro détails, etc..).
Colbert67
 
Messages: 249
Inscription Forum: 06 Aoû 2014 20:53
Localisation: Grand Est
  • offline

Message » 15 Jan 2018 15:49

En général mauvaise idée, c'est le meilleur moyen d'avoir un restitution mollassonne. Le pré-ampli est un maillon très important de la chaine.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 11 Mar 2018 18:53

Le percheron a écrit:En général mauvaise idée, c'est le meilleur moyen d'avoir un restitution mollassonne. Le pré-ampli est un maillon très important de la chaine.

Peux tu développer STP.

Je n'ai plus de pré-ampli, n'ayant pas réussi à en trouvé un dans mon secteur de recherche.

Utilisateur de JRiver, c'est ce dernier qui fait office de pré-amp :
- sortie USB du PC => USB DAC Topping D30, sortie RCA => bloc de puissance Advance BX1 => HP ;
- volume interne de JRiver sélectionner.
Pas de restitution mollassonne bien au contraire, j'ai même eu l'impression d’obtenir une meilleure restitution :bravo: :love:

Je me demande même si, je ne resterai pas ainsi :wtf:
letit69
 
Messages: 2687
Inscription Forum: 09 Oct 2011 10:21
Localisation: Rhône (69)
  • offline

Message » 11 Mar 2018 19:15

J'ai utilisé ma platine CD (Accuphase Dp500) pendant un moment branchée en direct sur l'ampli (de la meme Marque) et le resultat etait decevant, à bas volume, tout etait bien trop attenué, manquant de matiere... Le passage à un Pre ampli à été plus que salvateur..
gil2b
 
Messages: 18073
Inscription Forum: 28 Déc 2003 19:52
  • offline

Message » 11 Mar 2018 19:29

Comme quoi, d'une expérience à une autre, les résultats sont opposés.

Je vais dés demain essayer une interface audio USB afin de brancher toutes sources analogiques et numériques.
Elle sera intégrée, gérer les sources externes au travers du moteur de JRiver.
letit69
 
Messages: 2687
Inscription Forum: 09 Oct 2011 10:21
Localisation: Rhône (69)
  • offline

Message » 11 Mar 2018 20:05

Multipliés les étages de gains peut donner différents résultats dynamiques ou de compressions selon les schémas et les technologies.
Mais attention à ne pas saturés trop l'entrée ou la sortie de l'ampli pour la qualitée au delà le signal est plat. (Boum boum en somme), pour dire simple l'ampli envoie du continue dans les HP et les fait talonnés et donc génère des blancs dans le message sonore au profit d'un HP en fin de course.

Mais une simple résistance montée en pi de type Alps sur une entrée tube ne souffre d'aucune parodie fautes à l'impédances d'entrée de 1 million d'ohm (...) quelques peut insensibles aux problèmes d'adaptation d'impédances que vous suggérés par molasses en transistors.

Toute résistance génère du bruit, mais plus la résistance à une proportion importante par rapport à l'impédance d'entrée du premier composants et plus les problèmes de dynamique de son sec ou moux comme dit peuvent apparaitre.
Certains constructeurs applique générallement des étages buffers d'entrées pour equilibré la masse si le signal et symétrique , mais égallement pour éventuellement soit rabaissé d'entrée le signal de manière active afin de limité l'atténuation necessaire à travers se buffer (transistor ou AOP).
Soit en en seconde solution, il peut permettre d'optenir un signal plus élevé pour s'élevé au delà du niveau de bruit.
Nelson pass proposé bien un péré ampli Zen qui n'appliqué l'atténuation qu'en sortie du pré-ampli sur un signal fort, ce qui permet d'expanssé et donc d'avoir un signal compressez simplement.
C'est comme certains Dac à tube qui se passe d'étages de transformateurs de sortie en y ajoutant un simple jeux de résistance, j'avais sur un ancien Cayin 2x16kohm en pi (parallèle série) en sortie , soi une impédance vue du tube de 8kohm hors impédnace d'entrée de l'ampli.
La dynamique était enorme bien que le son froid fautes des pertes et de l'effet expanssif des composants passif.
Pour rappel le bruit d'une résistance apparait à bas niveau donc en atténuant sa valeur croix.
Ceci explique l'interrez des transformateurs d'adaptation d'impédance sur les DAC à tubes haut de gamme ce qui permet de gardé la châleur du son enregistré (à bas niveau) ainssi que des tubes selon schéma (esothérique ou droit).
Colbert67
 
Messages: 249
Inscription Forum: 06 Aoû 2014 20:53
Localisation: Grand Est
  • offline

Message » 12 Mar 2018 15:58

letit69 a écrit:Je vais dés demain essayer une interface audio USB afin de brancher toutes sources analogiques et numériques.
Elle sera intégrée, gérer les sources externes au travers du moteur de JRiver.


On parlent ici d'une source en direct, avec utilisation d'une interface USB on est HS, Je renvois ici : post179482807.html#p179482807
letit69
 
Messages: 2687
Inscription Forum: 09 Oct 2011 10:21
Localisation: Rhône (69)
  • offline


Retourner vers Amplificateurs de puissance