Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 50 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

En France :

il faudra abandonner progressivement le nucléaire et diversifier les modes de production.
105
40%
continuer notre programme tout nucléaire.
27
10%
continuer notre programme nucléaire tout en diversifiant.
109
41%
s'éclairer à la bougie.
10
4%
Obiwan Kenobi !!!
14
5%
 
Nombre total de votes : 265

Accident Nucléaire Japon [Sondage]

Message » 13 Mar 2011 8:20

Salvor Hardin a écrit:Par contre, mort de rire. Annonce solennel sur LCI du chef de l'ASN : "français, vous n'avez rien à craindre, les vents ne sont pour l'instant pas favorable" :lol:


Il y a plus drôle : la propagande ecolo par Duflot qui vient de découvrir que "Le risque nucléaire n'est pas un risque réellement maîtrisable". http://www.latribune.fr/depeches/reuter ... aires.html
C'est pas fort ca ? Un risque non maitrisable ! M'enfin un risque n'est jamais reellement maitrisable.
La vraie légende c'est de croire qu'on maitrise reellement quoique ce soit à moins d'être completement cintré !

(... et j'en sais quelque chose du risque pas maitrisable, je me suis cassé le pied en sortant de mon lit en 2009 alors même que j'adore marcher et que je fais quelque chose comme 250 km à pieds par mois. Avec Duflot, il faudrait surement que pour eliminer le risque, j'élimine mon lit et que je dorme par terre parce que je n'ai pas maitrisé mon saut du lit !)



Pour ceux que ca interesse, NHK World emet en Anglais : http://wwitv.com/tv_channels/6810.htm
La NHK emet aussi en radio en français : http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news.html


Le tremblement de terre a été relevé à 9.0
karyboue
 
Messages: 5227
Inscription Forum: 02 Aoû 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Mar 2011 8:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Mar 2011 9:02

je vis au japon depuis 3 ans.
je ne ferais pas confiance au gouvernement japonais.
ils preferent mentir que d avouer leur echec, quit a se suicider apres...

pas mal d expat demande un depart du japon et quitent leur poste.

par contre une chose est vrai, dans 2 mois tout sera comme neuf, ou presque...
ranix
 
Messages: 1620
Inscription Forum: 17 Déc 2003 21:53
  • offline

Message » 13 Mar 2011 9:11

Je me permet ce post
j'espère que l'auteur (sur un forum voisin que je fréquente car ils y sont tous gentils) me pardonnera

Edit frahlt : c'est mieux en citant la source : http://ambiance-hifi.net/viewtopic.php?p=168897#p168897

Re: Séisme au Japon

Messagede Michel68 » Dimanche 13 Mars 2011 07:07
Pour mieux comprendre ce qui ce passe au Pays du Soleil Levant, vous trouvez ci-dessous, un article que je trouve très explicite et interressant de Nord-Eclair

Explosion Nucléaire
L'explosion, hier dans la centrale nucléaire de Fukushima 1, fragilisée par le séisme de vendredi, a forcé les autorités nippones à prendre des dispositions exceptionnelles pour limiter les émanations radioactives.
:arrow: Comment est protégé le réacteur d'une centrale nucléaire ?
La matière radioactive est séparée de l'environnement par trois barrières : le « crayon » qui enveloppe l'uranium, la cuve et enfin l'enceinte de confinement. Au Japon, elle est constituée d'un « liner » ancré dans des parois en béton, fermé d'un couvercle et muni de capteurs.
:arrow: Que se passe-t-il en cas de séisme comme au Japon ?
Dès qu'une secousse est détectée, les capteurs déclenchent des barres constituées de matériaux « neutrophages » qui s'insèrent automatiquement dans le réacteur et évitent la propagation de la réaction nucléaire. Le réacteur est de facto à l'arrêt. Cette première parade a très bien fonctionné dans la centrale de Fukushima numéro 1. Cependant, la réaction nucléaire continue à un niveau beaucoup plus faible et il faut alors refroidir le réacteur. Mais les systèmes de refroidissement de Fukushima 1 ont été vraisemblablement endommagés par le séisme. Comme à la centrale de Fukushima 2.
:arrow: Que se passe-t-il alors ?
Le réacteur de Fukushima 1 a continué de chauffer, avec des températures de l'ordre de 1 000°C. Une réaction chimique s'est alors produite, fabriquant de l'hydrogène qui a dû se répandre dans l'enceinte de confinement.
:arrow: À quoi est due l'explosion survenue hier ?
Les opérateurs de la centrale ont libéré une partie des gaz contenus dans l'enceinte de confinement, mélange de vapeur d'eau, éléments radioactifs et hydrogène.
Vraisemblablement, le gaz produit a été évacué dans la partie supérieure du réacteur et a fait sauter un panneau soufflant qui le recouvre. L'explosion aurait donc des causes chimiques (l'hydrogène) et ne serait pas liée à une réaction nucléaire. De plus, l'enceinte de confinement semble intacte car le taux de radioactivité mesuré est plutôt faible. Même si la dose de radioactivité reçue par un individu sur le site correspondrait à celle qu'une personne peut absorber au maximum en un an, sous peine de mettre en danger sa santé. L'accident de Fukushima a d'ailleurs été classé au niveau 4 (événement n'entraînant pas de risque important hors du site), sur l'échelle INES des événements nucléaires et radiologiques qui en compte sept.
:arrow: Qu'est-ce qu'une fusion au sein d'un réacteur ?
C'est la surchauffe du combustible qui commence à fondre et à couler, comme une bougie. Il est alors difficile à refroidir et les gaines qui retiennent les produits radioactifs n'existent plus. Les produits radioactifs risquent de passer dans l'eau qui circule en circuit fermé.
:arrow: Y a-t-il actuellement fusion au sein du réacteur japonais ?
Très probablement, selon les informations disponibles. Elle se traduira alors par un magma appelé corium qui résulte de la fusion des métaux présents et de l'uranium lui-même. Le corium pourrait alors se retrouver en fond de cuve, la percer à son tour en la chauffant, s'en échapper et tomber dans le fond de l'enceinte de confinement. Le béton peut encore jouer un rôle de refroidissement et l'explosion n'est pas automatique.
:arrow: Cette situation est-elle comparable à celle de Tchernobyl (Ukraine) en 1986 ?
Non, car la centrale de Tchernobyl ne disposait pas d'enceinte de confinement mais d'une simple chape de béton. En outre, il s'agissait là d'un emballement de la réaction nucléaire, avec un réacteur en surchauffe (accident classé 7), alors qu'au Japon, les réacteurs ont été arrêtés 24 heures avant l'explosion.
:arrow: Cette situation est-elle comparable à celle de Three Mile Island (États-Unis) en 1979 ?
En partie puisqu'il y avait eu fusion avec du corium retrouvé au fond de la cuve. L'enceinte de confinement avait résisté (accident classé 5).
:arrow: Y a-t-il eu relâchement d'éléments radioactifs à Yukushima ?
Oui, avec le relâchement volontaire d'un peu de vapeur et avec la vapeur d'eau contaminée qui est sortie de la centrale après l'explosion du bâtiment du réacteur.
:arrow: Quels sont les risques pour les populations ?
Il faudra mesurer sur place la quantité de radioactivité sur le sol. En fonction de la contamination constatée, les gens évacués pourront revenir plus ou moins tôt : plus ils habitent près de la centrale, plus ils risquent de tarder à rentrer. Mais si l'on a bien évacué les endroits où l'on pense qu'il y a risque de retombées radioactives, il n'y a aucun effet sur la santé de la population. Le gouvernement a ordonné aux habitants d'évacuer la zone dans un rayon de 20 km autour de la centrale. Les experts, relayant les autorités, ont fermement conseillé aux Japonais se trouvant dans un périmètre bien plus large de rester chez eux et de fermer les fenêtres. Ils ont aussi recommandé de couper les systèmes de climatisation chauffante qui pompent de l'air à l'extérieur et ont invité les personnes à l'extérieur à utiliser un masque ou une serviette mouillée pour protéger leurs voies respiratoires et à se couvrir au maximum pour ne pas exposer leur peau à l'air.
:arrow: Que faire ensuite ?
Il faudra nettoyer les endroits contaminés : soit mettre une couche de terre par-dessus, soit racler la couche du sol contaminé. Mais une partie des éléments radioactifs va se détruire d'elle-même car le propre de la radioactivité est de disparaître toute seule avec le temps. Tout dépend des quantités.w Hier soir, l'opérateur d'une centrale nucléaire du nord-est du pays a déclaré qu'un deuxième réacteur donnait des signes de problèmes avec un risque d'explosion.

France : les autorités rassurent, les antinucléaires se méfient
Tout en insistant sur les « informations fragmentaires » dont il dispose, le gouvernement français s'est voulu rassurant hier après l'accident survenu à la centrale de Fukushima, tranchant avec l'inquiétude des écologistes. «Faire le point » sur la situation au Japon. C'était le but de la réunion qui a réuni, hier à Paris, tous les acteurs du nucléaire français (ministères de l'Écologie et de l'Industrie, Areva, Autorité de sûreté nucléaire). Pour Éric Besson (Industrie), ce qui se passe dans la centrale nucléaire japonaise de Fukushima est « à ce stade, et selon les informations dont on dispose, un accident grave mais pas une catastrophe nucléaire ». « Ça n'a rien à voir avec Tchernobyl », a-t-il ajouté. « Toutes les centrales françaises ont été conçues en intégrant le risque sismique et le risque inondation, selon Éric Besson. On n'attend pas un accident au Japon pour se poser la question chez nous. » Pour Nathalie Kosciusko-Morizet (Écologie), la centrale nucléaire de Fukushima a relâché des émanations de vapeurs faiblement radioactives qui « ne semblent pas devoir être dangereuses pour les Japonais eux-mêmes et donc forcément pas dans les territoires d'outre-mer » français. Mais pour Greenpeace, cette situation remet tout simplement en question « le mythe de la sûreté nucléaire ». « La machine à étouffer l'information se met en marche », juge pour sa part le Réseau Sortir du nucléaire. « Lorsque les écologistes font face au scepticisme, voire aux railleries sur le risque nucléaire, ils ne veulent qu'une chose au fond : avoir tort », estime quant à elle Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe É cologie-Les Verts.

Et puis, souvenons-nous de Tchernobyl, nos responsables politiques n’avaient-ils pas dit que le nuage s'était arrêté aux frontières !!! Vachement fort les Français …. Bizarre toutefois que les problèmes liés à la thyroïde (surtout chez les femmes) aient augmenté fortement depuis cette date. Vous avez dit Bizarre ? Bizarre ...
De plus M. Besson est un peu optimiste pour la centrale de Fessenheim, jugée "globalement satisfaisante".
Elle est située à une bonne vingtaine de Km de chez moi. Nonobstant que c'est la plus ancienne de France, au niveau protection elle est aussi la moins bien équipée,. Ah oui !!!! "Globalement satisfaisante" disent-ils ..... . Si elle pète, vous aurez alors eu l'honneur de connaitre un futur irridié :oops:
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 13 Mar 2011 10:56

Pour comprendre le niveau de classification... :idee:

" L'échelle internationale des événements nucléaires (INES, de l'anglais International Nuclear Event Scale) sert à mesurer la gravité d'un accident nucléaire.

Cette échelle compte huit niveaux de gravité notés de 0 à 7. "


La suite ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Echelle_In ... avit.C3.A9
bpm92
 
Messages: 2016
Inscription Forum: 17 Avr 2008 13:11
  • offline

Message » 13 Mar 2011 12:30

selon itélé,les japonais craignent l'explosion du réacteur 3.il paraît que de l'hydrogène s'accumule dans le réacteur et que les barres de combustible sont à decouvert.ils ont évacué 140k personnes dans un rayon de 20 kms.
stevieray43
 
Messages: 549
Inscription Forum: 29 Oct 2007 12:33
  • offline

Message » 13 Mar 2011 12:36

voir NKMoriset,la ministre de l'écologie,minimiser les risques du nucléaire et de la situation japonaise en particulier pourrait être comique si la situation n'était pas aussi grâve.
de l'art de se fourvoyer en politique. :roll:
stevieray43
 
Messages: 549
Inscription Forum: 29 Oct 2007 12:33
  • offline

Message » 13 Mar 2011 12:58

stevieray43 a écrit:voir NKMoriset,la ministre de l'écologie,minimiser les risques du nucléaire et de la situation japonaise en particulier pourrait être comique si la situation n'était pas aussi grâve.
de l'art de se fourvoyer en politique. :roll:

Ecoutons les japonais, ils sont réputés transparents en matière de nucléaire, contrairement aux français et je ne parle meme pas des russes.
speedfan
 
Messages: 615
Inscription Forum: 10 Juil 2007 9:08
Localisation: Au fond, oui par là....
  • offline

Accident Nucléaire Japon

Message » 13 Mar 2011 13:07

Mouais leur transparence a une tendance à s'opacifier un peu ces dernières heures.
tbis1807
 
Messages: 6317
Inscription Forum: 21 Avr 2003 11:29
Localisation: Le Sud Ouest, Con ; Montauban Tout le monde remonte !
  • offline

Message » 13 Mar 2011 13:24

Leur transparence correspond à leur gestion des quotas de cétacés dans les mers et océans du Monde. :(
D'ailleurs ce sont des baleines qui se sont liguées pour provoquer un séisme sous-marin près des côtes japonaises, elles en ont marre de se faire dépecer par ces bouffeurs de baleines, et puis les tsunamis ne les empêchent pas de continuer à nager.
Reste juste à espérer que le manque de nourriture ne va pas pousser ce peuple à accélérer encore la chasse à ces merveilleux cétacés :mdr:
Clad 7
 
Messages: 1383
Inscription Forum: 05 Aoû 2008 13:07
Localisation: 73
  • offline

Message » 13 Mar 2011 13:30

En tout cas les medias se batent a celui qui sera le plus catastrophique :roll: .
On a deja droit a "explosion nucleaire au japon" en en faissant aucune difference entre une explosion dans une centrale et une explosion nucleaire...
jujulolo
 
Messages: 23194
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 13 Mar 2011 13:42

C'est sûr que les hommes (et femmes) politiques français ne sont pas un exemple. Et quand on sait que les médias sont fortement encadrés par l'équipe en place (on n'est pas encore au niveau de Berlusconi et de l'Italie, mais pas loin)
D'ailleurs on n'a pas vu beaucoup notre Président.
Clad 7
 
Messages: 1383
Inscription Forum: 05 Aoû 2008 13:07
Localisation: 73
  • offline

Message » 13 Mar 2011 14:59

tbis1807 a écrit:Mouais leur transparence a une tendance à s'opacifier un peu ces dernières heures.

Ah si tu le dis mais tu te bases sur quoi pour dire ça ? Tu ne penses pas qu'avoir un état des lieux précis d'une centrale nucléaire prenne un peu de temps. Tiens d'ailleurs combien de nos centrales nucléaires survivraient à un tel séisme ?
speedfan
 
Messages: 615
Inscription Forum: 10 Juil 2007 9:08
Localisation: Au fond, oui par là....
  • offline

Message » 13 Mar 2011 15:02

ben a priori, nos centrales sont de conception un petit peu plus sure. Je dis cela, je dis rien. :mdr:
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 13 Mar 2011 15:04

Salvor Hardin a écrit:ben a priori, nos centrales sont de conception un petit peu plus sure. Je dis cela, je dis rien. :mdr:

Du point de vue sismique ?
speedfan
 
Messages: 615
Inscription Forum: 10 Juil 2007 9:08
Localisation: Au fond, oui par là....
  • offline

Message » 13 Mar 2011 15:09

Tiens, pourtant quelqu'un c'est évertué à m'expliquer qu'une centrale nucléaire c'etait hyper sécurisé :)
360modena22
 
Messages: 964
Inscription Forum: 20 Avr 2005 12:51
Localisation: Bretagne - SaintBrieuc
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message