Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: EricLille, gardfield77, papinova, poilau, sammy4 et 40 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

assurance degats des eaux.

Message » 13 Nov 2019 13:48

kinscalme a écrit:
poilau a écrit:
Oui sinon ce serait des procédures sans fin.

Donc CQFD: l'acheteur est toujours celui qui se fait baiser même quand il n'a rien à se reprocher :roll:
Arrête de faire ton calimero :ane:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Nov 2019 13:48

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Nov 2019 14:30

poilau a écrit:
Analogeek a écrit:Ou que tu l'as cassé toi-même... un appartement d'occaz est toujours acheté en l'état, malheureusement.


Oui sinon ce serait des procédures sans fin.



Ah non mes chers amis.

Un bien est vendu en l'état, oui, mais le vendeur a une obligation d'information. Si le bien a un défaut connu et qui n'est pas caché au vendeur lui-même, ou que le vendeur ne peut, du fait qu'il n'est pas du métier, connaître ce défaut, le vendeur est tenu d'informer l'acheteur. Pour les aspects techniques, il y a des diagnostiques obligatoires. Pour les autres aspects, il faut demander. Le mieux est de le faire par écrit ou devant le notaire, avec une liste de question claires: avez-vous constaté des fuites à tel endroit, etc.

Allez faire un tour du côté de ce qu'en droit on appelle le dol. Sans doute très difficile à démontrer face à un juge, mais le droit prévoit des recours tout de même.

Bon, pour vos douche, vous pouvez à mon avis vous les foutre où je pense... :ane:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 13 Nov 2019 14:43

Joich a écrit:
poilau a écrit:
Oui sinon ce serait des procédures sans fin.



Ah non mes chers amis.

Un bien est vendu en l'état, oui, mais le vendeur a une obligation d'information. Si le bien a un défaut connu et qui n'est pas caché au vendeur lui-même, ou que le vendeur ne peut, du fait qu'il n'est pas du métier, connaître ce défaut, le vendeur est tenu d'informer l'acheteur. Pour les aspects techniques, il y a des diagnostiques obligatoires. Pour les autres aspects, il faut demander. Le mieux est de le faire par écrit ou devant le notaire, avec une liste de question claires: avez-vous constaté des fuites à tel endroit, etc.

Allez faire un tour du côté de ce qu'en droit on appelle le dol. Sans doute très difficile à démontrer face à un juge, mais le droit prévoit des recours tout de même.

Bon, pour vos douche, vous pouvez à mon avis vous les foutre où je pense... :ane:
Je connais le dol, mais là comment veux tu prouver ça...
Sinon, les diagnostics, laisse moi rire : tout est fait à l'arrache, c'est detournements de fonds ce truc...

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 13 Nov 2019 14:54

Joich a écrit:
poilau a écrit:
Oui sinon ce serait des procédures sans fin.



Ah non mes chers amis.

Un bien est vendu en l'état, oui, mais le vendeur a une obligation d'information. Si le bien a un défaut connu et qui n'est pas caché au vendeur lui-même, ou que le vendeur ne peut, du fait qu'il n'est pas du métier, connaître ce défaut, le vendeur est tenu d'informer l'acheteur. Pour les aspects techniques, il y a des diagnostiques obligatoires. Pour les autres aspects, il faut demander. Le mieux est de le faire par écrit ou devant le notaire, avec une liste de question claires: avez-vous constaté des fuites à tel endroit, etc.

Allez faire un tour du côté de ce qu'en droit on appelle le dol. Sans doute très difficile à démontrer face à un juge, mais le droit prévoit des recours tout de même.

Bon, pour vos douche, vous pouvez à mon avis vous les foutre où je pense... :ane:

Disons que le mec savait qu'il y avait une fuite, a juste foutu 3 cuillères de mortier dans les joints pour faire style il a réparé, et savait aussi que sa douche italienne était construite à l'arrache, mais il a quand même vendu le bien. En toute bonne foi n'est-ce pas? Mais monsieur, je l'ai réparée la fuite!

Tu verrais la gueule des joints qui sont explosés même du côté de la SDB qui n'est pas exposé à l'eau, après 9 ans donc, c'est juste inadmissible.
kinscalme
 
Messages: 35
Inscription Forum: 01 Nov 2019 22:58
  • offline

Message » 13 Nov 2019 15:20

Joich a écrit:
poilau a écrit:
Oui sinon ce serait des procédures sans fin.



Ah non mes chers amis.

Un bien est vendu en l'état, oui, mais le vendeur a une obligation d'information. Si le bien a un défaut connu et qui n'est pas caché au vendeur lui-même, ou que le vendeur ne peut, du fait qu'il n'est pas du métier, connaître ce défaut, le vendeur est tenu d'informer l'acheteur. Pour les aspects techniques, il y a des diagnostiques obligatoires. Pour les autres aspects, il faut demander. Le mieux est de le faire par écrit ou devant le notaire, avec une liste de question claires: avez-vous constaté des fuites à tel endroit, etc.

Allez faire un tour du côté de ce qu'en droit on appelle le dol. Sans doute très difficile à démontrer face à un juge, mais le droit prévoit des recours tout de même.

Bon, pour vos douche, vous pouvez à mon avis vous les foutre où je pense... :ane:


sans compter que pour kins je doute que la legislation francaise s'applique pour un appart en hollande.
jujulolo
 
Messages: 23219
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 13 Nov 2019 15:24

Joich a écrit:
poilau a écrit:
Oui sinon ce serait des procédures sans fin.



Ah non mes chers amis.

Un bien est vendu en l'état, oui, mais le vendeur a une obligation d'information. Si le bien a un défaut connu et qui n'est pas caché au vendeur lui-même, ou que le vendeur ne peut, du fait qu'il n'est pas du métier, connaître ce défaut, le vendeur est tenu d'informer l'acheteur. Pour les aspects techniques, il y a des diagnostiques obligatoires. Pour les autres aspects, il faut demander. Le mieux est de le faire par écrit ou devant le notaire, avec une liste de question claires: avez-vous constaté des fuites à tel endroit, etc.

Allez faire un tour du côté de ce qu'en droit on appelle le dol. Sans doute très difficile à démontrer face à un juge, mais le droit prévoit des recours tout de même.

Bon, pour vos douche, vous pouvez à mon avis vous les foutre où je pense... :ane:


Si t'as que ça à foutre que d'engraisser des avocats qui facturent 1500€ la moindre lettre et qui ont tout intérêt à ce qu'il n'y ait surtout pas de compromis.

Et accessoirement de passer plusieurs mois sans pouvoir te laver ...
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message