Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: FGO, martinst4, Snatcher et 34 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

[Astrophysique] Nouvelle hypothèse

Message » 15 Oct 2016 19:32

Bonjour à toute la communauté,

J'ai une hypothèse très sérieuse à vous soumettre: et si la lumière ralentissait très (très) légèrement avec la distance? Conséquence directe: plus on observerait loin dans l'Univers, plus le spectre se décalerait vers le rouge. C'est ce qu'on observe actuellement, et les scientifiques en ont déduit que l'Univers était en expansion, qui plus est accélérée.

Mais si c'était la lumière qui se déplaçait de moins en moins vite après avoir traversé de telles distances, cela n'impliquerait pas forcément une expansion, encore moins une expansion accélérée car cette observation ne serait (en partie ou totalement) que la conséquence d'une décélération progressive de la lumière. Si celle-ci n'est perceptible qu'à de telles distances, cela expliquerait pourquoi on ne l'a pas relevée dans les mesures expérimentales déterminant la vitesse de la lumière, car effectuées sur des distances trop courtes et donnant l'impression d'une vitesse constante. Et si l'Univers n'est pas en expansion, plus besoin d'énergie noire a priori.

Qu'en pensez-vous?
ngc1976
 
Messages: 3440
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Oct 2016 19:32

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Oct 2016 19:45

Il y a trop de variables.
Soit la vitesse de la lumière ralentit avec la distance, ce qui m'étonnerait puisque ce n'est pas de la matière et il n'y a pas de forces de résistance.
Ou soit l'univers est en expansion.
Si l'univers est en expanson alors ce n'est pas la vitesse de la lumière qui ralentit. Mais le temps qu'elle met pour nous parvenir qui augmente.
asheewan
 
Messages: 1085
Inscription Forum: 19 Sep 2012 1:56
  • offline

Message » 15 Oct 2016 19:59

ngc1976 a écrit:Bonjour à toute la communauté,

J'ai une hypothèse très sérieuse à vous soumettre: et si la lumière ralentissait très (très) légèrement avec la distance? Conséquence directe: plus on observerait loin dans l'Univers, plus le spectre se décalerait vers le rouge. C'est ce qu'on observe actuellement, et les scientifiques en ont déduit que l'Univers était en expansion, qui plus est accélérée.

Mais si c'était la lumière qui se déplaçait de moins en moins vite après avoir traversé de telles distances, cela n'impliquerait pas forcément une expansion, encore moins une expansion accélérée car cette observation ne serait (en partie ou totalement) que la conséquence d'une décélération progressive de la lumière. Si celle-ci n'est perceptible qu'à de telles distances, cela expliquerait pourquoi on ne l'a pas relevée dans les mesures expérimentales déterminant la vitesse de la lumière, car effectuées sur des distances trop courtes et donnant l'impression d'une vitesse constante. Et si l'Univers n'est pas en expansion, plus besoin d'énergie noire a priori.

Qu'en pensez-vous?

Bonsoir,
Cette hypothèse, si ma mémoire ne me joue pas de tour, a déjà été proposée et étudiée. Je crois qu'elle a été réfutée, mais je ne me souviens pas des détails.
Je pense que cette hypothèse dite "de la lumière fatiguée" a été exprimée dans les années 80, avant que l'on établisse que la vitesse d'expansion augmente régulièrement avec le temps. Je ne sais pas ce qu'elle deviendrait dans le paradigme actuel.
Il faudrait peut-être faire une petite recherche sur ce sujet.
Comme ça, sans réfléchir, on ferait peut-être (à vérifier) l'économie de l'énergie noire, mais pour la matière noire, je ne pense pas.
Si jamais elle était vérifiée, il faudrait revoir pas mal de choses dans la relativité générale (la restreinte aussi), ce qui amha créera beaucoup plus d'autres problèmes.
Je vais voir si je retrouve d'anciennes publications
A+
Edit: j'ai trouvé ça :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lumi%C3%A8re_fatigu%C3%A9e
Dernière édition par Robert64 le 15 Oct 2016 20:04, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 15 Oct 2016 20:02

@asheewan Un univers en expansion n'est pas incompatible avec une décélération progressive de la lumière. C'est le fait que cette expansion est en apparence accélérée qui le serait...

@Robert64: merci d'avance ;) Mon hypothèse serait justement une réponse au fait que l'expansion de l'Univers apparaît accélérée, amenant les chercheurs à supposer l'existence d'une énergie noire de nature inexpliquée.

Edit: Ah ok donc j'ai juste 90 ans de retard :ko: Je ne connais pas cette notion de "spectre de corps noir", merci pour l'info :thks:
ngc1976
 
Messages: 3440
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 15 Oct 2016 20:39

Dans ce domaine, s'il y a un endroit où les physiciens avouent qu'ils ne savent pas, c'est bien là!
Déjà la matière noire, c'est bizarre. Malgré des campagnes de mesure avec des satellites spécialement faits pour ça, on n'a vu que dalle!
Alors l'énergie noire, c'est pire: un "truc" qui se comporte comme une gravitation répulsive, je veux bien, mais dont la densité ne varie pas quand l'univers se dilate!
Amha, il y a encore du boulot!
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 15 Oct 2016 20:41

L'univers est en expansion dans quoi , tel est la question...
Ultranova
 
Messages: 187
Inscription Forum: 06 Mar 2004 21:57
Localisation: Belgique fédérale francophone
  • offline

Message » 15 Oct 2016 20:53

carolinehifi a écrit:L'univers est en expansion dans quoi , tel est la question...

Dans rien!...pour l'instant. Mais il y a d'autres modèles qui font intervenir des "multivers" en nombre infini...ou pas, dans un "super univers" éternel.
Là aussi, on bute sur l'incompatibilité entre la relativité et la méca quantique.
Alors, si tout le monde est gêné par l'existence d'une singularité initiale (temps zéro), que dire d'un univers éternel? :mdr:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 15 Oct 2016 20:54

carolinehifi a écrit:L'univers est en expansion dans quoi , tel est la question...

C'est tel quel :zen:
alain_38
 
Messages: 326
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 15 Oct 2016 20:57

Il y avait eu un reportage sur arte où toutes les galaxies, aussi gigantesques soient-elles, étaient représentées comme des petites bulles en suspension.

Désolé, je n'ai vu que les images, j'étais en train d'écouter ma musique. :lol:
asheewan
 
Messages: 1085
Inscription Forum: 19 Sep 2012 1:56
  • offline

Message » 15 Oct 2016 21:09

asheewan a écrit:Il y avait eu un reportage sur arte où toutes les galaxies, aussi gigantesques soient-elles, étaient représentées comme des petites bulles en suspension.

Désolé, je n'ai vu que les images, j'étais en train d'écouter ma musique. :lol:

Ouaip! C'est vertigineux.
Il y a un endroit du ciel, assez petit, où c'est parfaitement noir. Les astronomes n'y ont jamais rien vu.
Puis un jour, on a pointé Hubble dessous, à sensibilité maximale: sur la photo apparaissent des milliers de points lumineux.
En poussant encore la sensibilité, on voit que ce n'est pas des étoiles, mais des galaxies!
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 15 Oct 2016 21:45

Oui ce qui est stupéfiant et passionant aujourd'hui, c'est que l'on a enfin atteint le stade où à la manière de Socrate, nous savons que nous ne savons rien.
Ou en tous cas pas grand chose.
Nous savons que ce que signifie "savoir" sur le plan scientifique, ce n'est en aucun cas "avoir accès à la vérité cachée derrière les apparences une bonne fois pour toutes".
Début XXième siècle on avait bien unifié l'électromagnétisme, Mendeleïev nous donnait une table stupéfiante des éléments rendant compte de leurs propriétés, Newton nous avait offert depuis longtemps une loi de la gravitation avec laquelle tout tournait impeccablement bien...tout pouvait laisser croire que l'humanité avait réussit à établir des théories éternelles pouvant mathématiquement rendre compte non seulement de tous les phénomènes astronomiques, mais aussi de ceux de l'infiniment petit...de l'atome à la galaxie.
Un atome, un système solaire...on pouvait même penser que tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et hasarder des correspondances entre l'infiniment grand et l'infiniment petit...
Juste un petit problème avec l'orbite de Mercure :lol:
Ouais tu parles :lol:
Et avec l'analyse de la lumière, il y allait y avoir un quanta de problèmes :lol:
Aujourd'hui que dire ? Les phénomènes pour lesquels nous n'avons aucune explication s'enchainent :o
Mais comme nous sommes devenus d'humbles adeptes de Russel et Popper, l'aventure s'annonce passionante...

Mais de là à avancer que la vitesse de la lumière puisse ne pas rester constante pas évident...sauf à nous sortir un milieu qui la ralentirait...le retour de l'Ether ?
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 15 Oct 2016 22:08

Boc21 a écrit:...
Mais de là à avancer que la vitesse de la lumière puisse ne pas rester constante pas évident...sauf à nous sortir un milieu qui la ralentirait...le retour de l'Ether ?

Ce qui pose un problème rigolo:
La lumière, dans son repère, se déplace de manière instantanée, quelle que soit la distance. Donc elle fait tous ses trajets en temps nul. (mesuré au chrono qu'elle porte sur elle). Alors comment fait-elle pour ralentir en un temps nul?
Ce qui indique clairement qu'on sort du domaine de validité de la relativité. :siffle:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 16 Oct 2016 8:41

Mais peut être que certains théorie qu'on pense correct sont en fait fausse :oldy: ( ou plutot incomplète )
Kolian
 
Messages: 8510
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • offline

Message » 16 Oct 2016 10:18

Kolian a écrit:Mais peut être que certains théorie qu'on pense correct sont en fait fausse :oldy: ( ou plutot incomplète )

C'est clair! D'ailleurs, amha, toute théorie est incomplète. Une théorie est un modèle (une construction intellectuelle) dont nous attendons qu'il rende compte de ce que l'on observe et si possible de prévoir des choses qu'on n'a pas encore observées.
Or tout modèle a un domaine de validité plus ou moins restreint. Et en général, les ennuis commencent quand on sort du domaine de validité.
Il est rare qu'une théorie soit complètement fausse (ça arrive quand même). Mais le plus souvent, on se plante sur le domaine de validité.
Par contre, il y a des cas où les limites du domaine sont clairement exprimées dès le début (relativité vs méca Q)
Pour le cas des matière et énergie noire, là, clairement, on ne sait pas quelle limite du modèle on a violé.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 16 Oct 2016 10:21

C'est quand ce genre de sujet tombe que tu t'aperçois de l'importance qu'avait la présence d'analo !! :mdr: :ane:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription Forum: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message