Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Auric, BAIOKO, ChaG, filip-63, Glasgow, hmb21000, Kolian, poilau, Scudabear et 72 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

CHAMPAGNE... Le seul! L'Unique!

Message » 09 Juil 2019 22:28

Denis31 a écrit:J'ai fait ça une fois... avec un couteau à pain :mdr: (le dos de la lame)
Résultat parfait; Il faut y aller franchement et ça pète sans coup férir.
C'était il y a trèèèèèèès longtemps. Faudra que je réessaye :bravo:


Et tu "secoues" :siffle: un peu la bouteille avant (toute ressemblance avec d'autres pratiques serait fortuite bien entendu ! :mdr: ), histoire de créer une forte agitation des bulles, donc créer de la pression supplémentaire ?
BRUNOTILUS
 
Messages: 2292
Inscription Forum: 10 Oct 2006 20:13
Localisation: Extrême Sud du Noeuf 5
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Juil 2019 22:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Juil 2019 10:02

Non, inutile de secouer.
Par contre fais ça avec un champagne pas trop bien (celui de la photo était parfait :mdr: ), ça serait dommage de gâcher une bonne bouteille en cas de raté...
petitrex
 
Messages: 309
Inscription Forum: 06 Avr 2005 21:31
Localisation: 92
  • offline

Message » 10 Juil 2019 10:24

En parlant de grand champagne, un Françoise Bedel, l'âme de la terre 2005, dégusté il y a 10 jours, m'a envoyé au paradis :ohmg:

Sur une caille farcie au foie gras, accord fantastique, il fallait ça pour faire face à la longueur, la complexité de ce grand vin. Sûrement pas un champagne d'apéritif, mais un grand vin blanc de table avec des bulles, qu'il faut déguster une fois si l'on aime les grands bourgognes blancs un peu évolués.
Sans doute l'un des 10 plus beaux champagnes de ma vie.
Image
petitrex
 
Messages: 309
Inscription Forum: 06 Avr 2005 21:31
Localisation: 92
  • offline

Message » 16 Juil 2019 22:40

petitrex a écrit:En parlant de grand champagne, un Françoise Bedel, l'âme de la terre 2005, dégusté il y a 10 jours, m'a envoyé au paradis :ohmg:

Sur une caille farcie au foie gras, accord fantastique, il fallait ça pour faire face à la longueur, la complexité de ce grand vin. Sûrement pas un champagne d'apéritif, mais un grand vin blanc de table avec des bulles, qu'il faut déguster une fois si l'on aime les grands bourgognes blancs un peu évolués.
Sans doute l'un des 10 plus beaux champagnes de ma vie.
Image


Hello!

Très intéressant...
Tu peux nous en dire un poil plus ?
Cépages ? Durée de l'élevage ? Date de dégorgement ? Vins de réserve.... (euh bah non c'est un 2005 ! :hehe: :hehe: )

2005 ça fait un sacré bail pour un champagne... :zen: :ohmg:
BRUNOTILUS
 
Messages: 2292
Inscription Forum: 10 Oct 2006 20:13
Localisation: Extrême Sud du Noeuf 5
  • offline

Message » 17 Juil 2019 13:53

C'est un champagne élaboré en biodynamie, dans un grand respect de la terre et de la nature, et cela se sent : je ne saurais dire exactement, mais il y a une énergie, une vie dans le verre, bref un truc en plus sur les bons champagnes en biodynamie que j'ai eu la chance de goûter. Je pense aussi à Fleury, un champagne de l'Aube (sud de la Champagne), qui a aussi ce truc en plus. Ils sont un peu plus chers mais la différence est à mon avis justifiée (déjà par le fait que les rendements sont inférieurs, et le risque à la production supérieur, faute de certains traitements chimiques qui parfois même en dose homéopathique peuvent sauver une parcelle...).

Pour revenir à celui-ci, c'est un 60% meunier, 30% chardonnay et 10% pinot noir ; 11 ans sur lattes avant dégorgement ; ma bouteille a été dégorgée en mars 2017, donc déjà depuis 2 ans (pour la petite histoire ils ont une cuvée spéciale millésimée 1996, ils l'estiment seulement maintenant à peu près prête, et la vendront en 2020 je crois... J'ai eu la chance de la goûter directement sortie de cave, c'était époustouflant).
Autant dire que leurs champagnes vieillissent bien. J'en ai une autre, que je ne me presserai pas de boire.

Mais plus que les cépages c'est le terroir argilo-calcaire qui parle, avec une grosse densité en bouche, typique de l'argile, mais sans lourdeur en finale (merci le chardonnay et la craie en sous-sol). Sûrement pas un champagne d'apéritif, mais un régal à table, il irait bien aussi sur un plateau de fromages car bien assez costaud pour cela. Ou alors en "vin de méditation", tranquille au coin du feu...

Niveau tarif on est à 65€, justifiés mais c'est pas un champagne de toutes les occasions. Mais chez Françoise Bedel il faut goûter "Dis, Vin Secret" (autour de 35 €) et "entre ciel et terre" (vers les 47-50 €), déjà fantastiques et sans doute plus abordables pour des palais peu habitués.
petitrex
 
Messages: 309
Inscription Forum: 06 Avr 2005 21:31
Localisation: 92
  • offline

Message » 17 Juil 2019 15:11

petitrex a écrit:C'est un champagne élaboré en biodynamie, dans un grand respect de la terre et de la nature, et cela se sent : je ne saurais dire exactement, mais il y a une énergie, une vie dans le verre, bref un truc en plus sur les bons champagnes en biodynamie que j'ai eu la chance de goûter. Je pense aussi à Fleury, un champagne de l'Aube (sud de la Champagne), qui a aussi ce truc en plus. Ils sont un peu plus chers mais la différence est à mon avis justifiée (déjà par le fait que les rendements sont inférieurs, et le risque à la production supérieur, faute de certains traitements chimiques qui parfois même en dose homéopathique peuvent sauver une parcelle...).

Pour revenir à celui-ci, c'est un 60% meunier, 30% chardonnay et 10% pinot noir ; 11 ans sur lattes avant dégorgement ; ma bouteille a été dégorgée en mars 2017, donc déjà depuis 2 ans (pour la petite histoire ils ont une cuvée spéciale millésimée 1996, ils l'estiment seulement maintenant à peu près prête, et la vendront en 2020 je crois... J'ai eu la chance de la goûter directement sortie de cave, c'était époustouflant).
Autant dire que leurs champagnes vieillissent bien. J'en ai une autre, que je ne me presserai pas de boire.

Mais plus que les cépages c'est le terroir argilo-calcaire qui parle, avec une grosse densité en bouche, typique de l'argile, mais sans lourdeur en finale (merci le chardonnay et la craie en sous-sol). Sûrement pas un champagne d'apéritif, mais un régal à table, il irait bien aussi sur un plateau de fromages car bien assez costaud pour cela. Ou alors en "vin de méditation", tranquille au coin du feu...

Niveau tarif on est à 65€, justifiés mais c'est pas un champagne de toutes les occasions. Mais chez Françoise Bedel il faut goûter "Dis, Vin Secret" (autour de 35 €) et "entre ciel et terre" (vers les 47-50 €), déjà fantastiques et sans doute plus abordables pour des palais peu habitués.


11 ans sur lattes !!!! ouch !
60% meunier / 30% chardonnay et reste PN : pas courant comme assemblage !

Ca donne envie d'y gouter :siffle: :mdr:
BRUNOTILUS
 
Messages: 2292
Inscription Forum: 10 Oct 2006 20:13
Localisation: Extrême Sud du Noeuf 5
  • offline

Message » 17 Juil 2019 15:52

On est au tout début de la vallée de la Marne, c'est le royaume du meunier, beaucoup des champagnes de la région sont assemblés avec une majorité de ce cépage. Ils sont à Crouttes-sur -Marne, pas très vendeur comme nom :mdr:
Et dans ce village il y a un autre domaine qui élabore le seul champagne 100% pinot gris, une vraie rareté, dont j'ai pu me faire dégorger quelques bouteilles en brut nature (sans dosage) : le champagne le plus rare du monde ! J'en parlerai ici prochainement.

En Montagne de Reims (entre Epernay et Reims) et dans la côte des Bar on a une majorité de pinot noir, et en Côte des blancs beaucoup de chardonnay.
petitrex
 
Messages: 309
Inscription Forum: 06 Avr 2005 21:31
Localisation: 92
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema