Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, blounote, brugam, camps, gardfield77, laurent martiarena, laurentdelyon, lolo05, neric38, oyo, papinova, phil974, ptitju, Recital-Audio, sauce, TELLOUCK, tfpsly, Thx68, Ultranova, wopr, zert et 29 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

charlie hebdo en feu

Message » 03 Nov 2011 11:39

bpm92 a écrit:
phil974 a écrit:D'un autre côté, même si le geste est condamnable, le "Charia Hebdo" ne me fait pas rire et dans mon entourage ne fait pas rire grand monde. Est il réellement besoin de tirer sur une religion, aussi discutable soit-elle, par ailleurs, en se moquant de ses symboles? Cause et conséquences me semblent tout autant condamnables.


Car bien entendu toi et ton entourage l'avez tous lu avant de vous exprimez... :idee:

Remarques tu peux me répondre que oui... çà ne coûte rien... :zzzz:


Ah bon, il faut rire au simple nom de la revue? :D Qui fait la claque? :ane:
phil974
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9990
Inscription Forum: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • online

Annonce

Message par Google » 03 Nov 2011 11:39

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Nov 2011 11:59

fargo a écrit:Ah bon, maintenant on ne doit plus rire ou se moquer des religions ???
Charlie est un journal Athée et ils ont bien le droit de se moquer, d'ironiser sur les "peines à jouir" de tout poils .
Mille dieux de mille dieux de bordel . :grad:
Charlie n'est pas mort et va continuer son chemin . 8)

ps : j'ai acheté le Charlie et j'ai bien rigolé sur la "Charia molle" ...... :ane:


Bon bah moi je suis à Mille % d'accord avec le sudiste 8) 8) (pourtant on a de gros diférents par ailleurs :mdr: )

Raz la casquette de tous ces tarés des religions monothéistes "révélées" :evil:
Vive Charlie Hebdo, et bravo pour cette initiative, que malheureusement pas assez de gens savent apprécier à sa juste valeur : celle de la défense de la liberté d'expression, qui n'est finalement qu'un instrument de la liberté de penser, elle même de la liberté tout court!!
Un luxe immense acquis par le longue luttes, et finalement si fragile :oldy: :lol:
Quand on pense à tout ce qu'il a fallu mettre en oeuvre pour aboutir au concordat en 1905 :ohmg: et remettre le religieux à sa place :grr: :grr:
En matière de religion, en général plus c'est con plus ça marche :charte:

Si certains veulent s'élever un peu, lisez de la littérature instructive, pragmatique, raisonnée, documentée, étayée & critique : je vous conseille sans réserve Le traité d'athéologie de Michel Onfray (qui au passage doit surement mieux connaitre le Coran et assimilés que nombre de soit disant religieux (de tous poils)

Il a fallu des siècles pour se libérer du joug du christianisme, comment imaginer maintenant accueillir les préceptes si régressif de l'islam sans avoir franchement peur pour l'avenir :roll:

Que la raison vous "bless" :lol:
BRUNOTILUS
 
Messages: 2302
Inscription Forum: 10 Oct 2006 20:13
Localisation: Extrême Sud du Noeuf 5
  • offline

Message » 03 Nov 2011 12:04

En arriver à dire que "c'est rigolo parce que c'est Charlie Hebdo" est peut-être un poil réducteur, non?
phil974
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9990
Inscription Forum: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • online

Message » 03 Nov 2011 12:06

Mais est-ce que la question est de savoir si c'est rigolo ou non? Il y a en France des lois, que l'on peut discuter, qui ne sont pas celles d'autres pays, comme les US par exemple, et qui permettent à quiconque se sent offensé par la presse d'en faire état devant la Justice. Foutre le feu à un journal, quel qu'en soit le motif, est condamnable, que ce journal soit Charlie Hebdo ou Minute.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 03 Nov 2011 12:20

Tout à fait et c'est à la portée de n'importe qui de balancer un cocktail. N'importe quel cerveau étroit peut le faire ou peut tirer sur une foule, comme en Norvège ou ailleurs. Seulement derrière tout ça, il y a souvent des idées dont ils se sont imprégnés. Il suffit qu'on leur montre du doigt des boucs émissaires à longueur de temps.

La configuration dans mon profil


J'ai établi une entente de co-existence pacifique avec le temps : il ne me poursuit pas, je ne le fuis pas. Un jour nous nous rencontrerons. (Mario Lago)
papinova
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1283
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • online

Message » 03 Nov 2011 12:21

phil974 a écrit:En arriver à dire que "c'est rigolo parce que c'est Charlie Hebdo" est peut-être un poil réducteur, non?


Mais qu'est ce que ça a à voir avec cette affaire le fait que ce soit drole ou non ? :o
lasarce
 
Messages: 1419
Inscription Forum: 24 Jan 2003 0:15
Localisation: bourgoin jallieu
  • offline

Message » 03 Nov 2011 12:38

...mouais.

Par contre, ya des trucs qui ne gènent personne et dont personne ne parle.

http://www.francesoir.fr/actualite/soci ... 52260.html

extrait : "...les dernières minutes de la pièce. Au cours de ces dernières, un visage géant du Christ – placé au fonds de la scène – est souillé par des excréments. Il devient en quelque sorte l'exutoire de deux personnages : un vieillard incontinent et son fils qui le lave et le change."

J'imagine les cris d'orfraie du CRIF et de toutes les pseudos assoc bien pensantes si on faisait le même genre de pièce avec, disons, le visage du Prophète Muhammad...ou encore pire : le visage de Moïse ou d'Abraham (horreur !!!)

Je ne suis pas croyant, mais ce genre de truc me choque. C'est de la provoc à 2 balles et je comprends que des croyants sincères soient choqués. Chacun a le droit de vivre sa foi sans se faire agresser. Ca vaut pour tout le monde. Il y a quand même des LIMITES à ce qu'on peut supporter.

Mais on préfère parler de Charlie hebdo, c'est scandaleux ça, ha-lalalalalala....

Et ce qui me choque encore plus, ce sont les réactions de la "justice", je vous donne le texte intégral de l'avocat des inculpés (cathos comme par hasard) parce qu'ils ont trouvé la pièce honteuse : (que j'ai reçue par mèl en envoi de masse, donc je pense que c'est publiable)

« En ma qualité d'’avocat, j’ai été appelé à assumer la défense de ces catholiques de toutes générations et de tous milieux, qui depuis quelques jours ont manifesté par un courage sans précédent leur indignation face à une des injures publiques la plus grave faite à l’image au combien sacrée et chère au cœur de tout chrétien.

En effet, depuis quelques jours, se joue au théâtre de la ville à Paris une pièce dont le thème est un vieillard déféquant sur scène pendant plus d’une heure, un second acteur jouant son fils venant lui essuyer les fesses à intervalles réguliers. Les excréments sont ensuite utilisés pour recouvrir et badigeonner un portrait géant du Christ.

Cette « œoeuvre » destinée à une caste bourgeoise d’initiés privilégiés est subventionnée par les fonds publics, en p leine période de crise, lorsque tant de gens, auxquels nos hommes politiques ventripotents imposent une politique d’austérité, peinent à joindre les deux bouts, y compris ces catholiques dont les impôts sont utilisés pour les injurier gravement dans ce qu’ils ont de plus cher, pour la seule et unique satisfaction des quelques amis du multimilliardaire Pierre BERGE, mécène du « festival d’automne » organisé conjointement par la mairie de Paris et le Ministère de l’inculture.

Pour avoir simplement et sans violence osé s’en indigner, ces catholiques ont fait l’objet d’une véritable rafle généralisée, par cars entiers de police, avant de subir un acharnement judiciaire particulièrement aberrant.

Dans les faits, si quelques jets d'oe’œufs ou d’huile ont agrémenté les premières représentations, la très large majorité de mes clients n’a en réalité strictement rien fait d’autre que de se lever de leur siège dans le théâtre pour siffler ou manifester leur désapprobation par des mots simples, sans injures ni grossièretés. Certains autres se sont contentés d’une prière.

Un tarif de groupe leur a été appliqué à tous, sans distinguer les simples « siffleurs » des lanceurs d’œ'oeufs : atteinte à la liberté d’expression, violence avec arme et dégradation de biens… !

Pire encore, de simples spectateurs non catholiques et sans aucun rapport avec cette action contestataire, des personnes qui venaient au théâtre pour se détendre ont été arrêtés pour avoir quitté leur fauteuil, souhaitant rentrer chez eux parce que la pièce les ennuyait.

Ainsi tous ceux qui ne partagent pas le goût de Monsieur le Maire de Paris et de Monsieur le Ministre pour les matières fécales sont passibles de poursuites pénales et de détention !!!

Mais surtout, j’ai pu constater que tout était mis en œoeuvre pour priver intégralement mes clients des droits de la défense les plus essentiels et les plus fondamentaux.

Le Code pénal et le Code de Pr océdure Pénale ont tout simplement fait l’objet d’une suppression spéciale pour ces catholiques.

Deux nuits de suite, je suis passé de commissariat en commissariat pour assister mes clients placés en garde à vue. Alors que je me présentais au poste du Vème arrondissement de Paris, muni de ma carte professionnelle, il m’a tout simplement été interdit de voir mes clients et de leur parler après que le policier de l’accueil ait passé un coup de téléphone… !

Il a été signifié à mes clients qu’ayant été arrêtés à Paris, ils n’avaient pas le droit de désigner pour leur défense un avocat du barreau de Chartres : premier mensonge.

Il leur a ensuite été signifié que le même avocat ne pouvait défendre à la fois plusieurs des personnes impliquées dans l’affaire : second mensonge.

L’on a tenté faire signer à mes clients un procès-verbal signifiant la fin de leur garde à vue de 24 H, alors qu’ils en étaient déjà à leur 32ème heure de garde à vue !

Et des telles manœuvres se sont répétées et multipliées durant toute la procédure.

Si dans les autres commissariats les entretiens se sont mieux passées, les officiers de police judiciaire, censés être maîtres de la décision de placer ou non un citoyen en garde à vue, m’ont confié que ce pouvoir leur avait été ôté dans cette affaire précise et qu’ils avaient subi eux-mêmes d’extraordinaires pressions venant « de très haut ».

D’autres policiers se sont dits révoltés que les maigres moyens dont ils disposent soient mobilisés dans une affaire aussi absurde et ont même déclaré ouvertement aux personnes placées en garde à vue leur sympathie à l’égard de leur cause.

Alors qu’on me laissait entendre que mes clients seraient libérés sous peu après leur arrestation, les policiers me confiaient qu’ils avaient finalement reçu de « nouvelles instructions » pour que la garde à vue soit prolongée au maximum !

Il semble donc que la mairie de Paris et le Mini stère de l’ inculture aient donné leurs « instructions » et leurs ordres à tous les intervenants de la chaîne judiciaire, interférant ainsi pour leur propre compte dans l’enquête, ce qui est parfaitement illégal et constitue un remarquable abus de pouvoir.

Certains ont été placés en garde à vue au milieu d’individus retenus pour une agression au couteau. Ces individus étaient libérés quelques heures après leur arrestation, alors que l’on signifiait à mes clients une prolongation de leur détention, soit de nouveau 24 heures en cellule, à raison d’ « instructions spéciales »...

48 heures de garde à vue pour avoir sifflé dans un théâtre !!!

J’ai vu de jeunes filles à peine sorties de l’adolescence, menottées et le regard brisé…pour avoir dit une prière.

Ces catholiques ont ensuite été déférés devant « le Juge des Libertés et de la Détention ».

Je me suis présenté à l’audience pour 19 d’entre eux avec l’intention de plaider l’absence de me sures contraignantes.

Le juge a commencé l’audience en énonçant la décision…qu’il avait déjà prise sans même avoir jugé. Il m’a été purement et simplement interdit de plaider ! Le juge me signifiant que sa décision – déjà prise avant l’audience - ne saurait être contestée tant sur le principe que sur le fondement.

Avec le plus grand sérieux, ce magistrat invoquait « une conspiration contre la liberté d’expression », seul instant de cette tragique histoire où il m’a fallu retenir un fou rire.

Accusant mes clients d’entrée en force dans le théâtre (alors qu’ils avaient acheté leur place), ce juge les accusait d’atteinte à la liberté d’expression avant de leur expliquer, toujours avec le plus grand sérieux, que « la liberté ne doit pas nuire à autrui »… !

Sauf aux catholiques apparemment.

En une seule et même audience, ce juge a rendu une sentence générale applicable à toutes ces fournées de malheureux, sans se pencher à aucun moment sur les faits ni les actes, exerçant sa fonction de la manière des plus industrielles, visiblement très empressé de satisfaire un ministre ou un maire pour le bon avancement de sa carrière.

Mes clients ont donc tous été placés sous contrôle judiciaire, le magistrat leur expliquant que s’ils s’avisaient de rencontrer de nouveau leurs compagnons d’infortune ou de s’approcher du théâtre, ils seraient placés en détention jusqu’au procès… !

Enfin il leur rappelait que leur comportement – dont il ignorait tout – pouvait être sanctionné par trois ans de prison. Rien que ça. Heureusement le ridicule ne tue pas, sans quoi un magistrat nous aurait déjà quitté.

Après l’Affaire d’OUTREAU, l’affaire d’outrés ?

En résumé, pour avoir simplement sifflé ou prié dans un théâtre exposant des excréments sur le visage de leur Père, dans une mise en scène payée avec leurs impôts en période de crise, ces catholiques ont été arrêtés, maintenus en garde à vue durant 48 h, menottés, condamnés sans jugement, traités comme des chiens, des trafiquants de drogue ou des terroristes, privés de leur droit à une défense, isolés de leur avocat et placés sous contrôle judiciaire.

En toute humilité je dois avouer que je ne m’attendais pas à une telle ampleur dans la violation des droits de la défense les plus élémentaires, sans parler de la justice sur le fond.

La nausée m’est montée.

Malgré tout je garde l’espoir que devant le Tribunal Correctionnel devant lequel ces malheureux sont convoqués, la justice sera rendue par de véritables magistrats, droits, intègres, impartiaux et indépendants. »

François SOUCHON

Avocat au barreau de CHARTRES



...


Faut bien chercher sur google pour trouver une trace de ça, en revanche Charlie hebdo on en parle partout, et Libé va les héberger en atendant, bien sur...

Et en plus, on paye pour des merd.es (littéralement) subventionnées par NOS impôts, et il faut dire amen à tout ?
Ben, si ça tombe sur la gueule de certains (en l'occurrence Charlie dans le cas présent) ben, voila, faut pas s'étonner.
Certaines populations sont moins policées, mais la cathos, eux, faut qu'ils ferment leur gueule.

2 poids, 2 mesures ?
jeffas66
 
Messages: 1257
Inscription Forum: 21 Juin 2003 20:13
  • offline

Message » 03 Nov 2011 12:48

Dans le cas d'une pièce de théâtre ou un canard personne ne t'oblige à consommer...
C'est légal :le blasphème n'existe pas en droit pénal et c'est tant mieux...: un état laïqu est laïque pour tout le monde point barre.
Maintenant qu'à titre perso on juge plus ou moins déplacé ce type de pamphlet,c'est son droit et c'est respectable.

Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 29054
Inscription Forum: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • online

Message » 03 Nov 2011 13:05

adpcol a écrit:Dans le cas d'une pièce de théâtre ou un canard personne ne t'oblige à consommer...
C'est légal :le blasphème n'existe pas en droit pénal et c'est tant mieux...: un état laïqu est laïque pour tout le monde point barre.
Maintenant qu'à titre perso on juge plus ou moins déplacé ce type de pamphlet,c'est son droit et c'est respectable.

Phil


Mais je suis entièrement d'accord avec toi.

Sauf que dans un cas, on a un journal qui se fait exploser et dont on ne retrouvera probablement jamais les coupables (donc totale impunité). Par charité (chrétienne, ha ha ha !) je n'accuserais personne, même si on peut supposer de quel côté il faudrait regarder...

Et dans l'autre cas, quelques personnes qui vont jeter des oeufs ou juste manifester leur réprobation (alors que le "blasphème" est quand même manifeste pour le moins), et eux ils risquent 3 ans de tôle.

Moralité : faites sauter des bombes ou foutez le feu à des locaux, c'est moins risqué que de payer sa place pour montrer sa désapprobation à une activité "culturelle" ( ??? ) subventionnée.
jeffas66
 
Messages: 1257
Inscription Forum: 21 Juin 2003 20:13
  • offline

Message » 03 Nov 2011 13:12

J'ai du mal à saisir où tu veux en venir :roll:

Tu te doutes bien que les personnes qui ont foutu le feu à charlie hebdo vont être recherchées non :idee: Alors explique moi le refrain sur l'impunité :-?
lasarce
 
Messages: 1419
Inscription Forum: 24 Jan 2003 0:15
Localisation: bourgoin jallieu
  • offline

Message » 03 Nov 2011 13:20

phil974 a écrit:Ah bon, il faut rire au simple nom de la revue? :D Qui fait la claque? :ane:


C'est bien, tu confirmes ce que je dis... Tu donnes ton avis mais tu en ignores le contenu... :thks:
bpm92
 
Messages: 2016
Inscription Forum: 17 Avr 2008 13:11
  • offline

Message » 03 Nov 2011 13:24

@ à Lasarce

case impunité : tu fais exploser une bombe ou tu fous le feu quelque part, et tu ne te manifestes surtout pas. Tu peux toujours chercher les coupables longtemps. Sauf à se faire griller en foutant le feu, pas (peu) de risques de se faire prendre.

case prison : tu vas naïvement sur place et tu manifestes (assez gentiment en fait) ta réprobation : tu te fais choper, mettre en examen et tu risques la tôle.

Moralité : la justice/police pousse au crime en criminalisant des comportements responsables, ou les gens ne se cachent pas.

Moralité 2 : En France, on peut foutre un catho en tôle pour ses croyances et la façon dont il les exprime, mais pas un fondamentaliste musulman s'il est assez intelligent pour ne pas se faire choper (ou un membre de la LDJ, comme ça ya pas de jaloux)

C'est "normal", ça ?

(ps : encore une fois, je précise : je ne suis pas croyant, et surtout pas monothéiste. Païen peut être à la rigueur...)
Dernière édition par jeffas66 le 03 Nov 2011 13:26, édité 2 fois.
jeffas66
 
Messages: 1257
Inscription Forum: 21 Juin 2003 20:13
  • offline

Message » 03 Nov 2011 13:24

bpm92 a écrit:
phil974 a écrit:Ah bon, il faut rire au simple nom de la revue? :D Qui fait la claque? :ane:


C'est bien, tu confirmes ce que je dis... Tu donnes ton avis mais tu en ignores le contenu... :thks:

Déduction quasi journalistique... :D
phil974
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9990
Inscription Forum: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • online

Message » 03 Nov 2011 13:33

phil974 a écrit:Déduction quasi journalistique... :D


La prochaine fois que quelqu'un me raconte une blague merdique , je lui brûle sa caisse... Et surtout qu'on ne vienne pas me dire que c'est de ma faute !!! Il n'avait qu'à être drôle ce gros c... d'abord... 8)
Dernière édition par bpm92 le 03 Nov 2011 13:33, édité 1 fois.
bpm92
 
Messages: 2016
Inscription Forum: 17 Avr 2008 13:11
  • offline

Message » 03 Nov 2011 13:33

Pour moi, ce sont les excès, d'où qu'ils viennent, qui sont critiquables. Les religions provoquent ce genre d'excès, je ne m'étonne pas. Je suis athée et même anti-clérical mais je ne me déplacerai pas pour cautionner ce genre de "culture" que je trouve déplacée et vulgaire. La vulgarité c'est la religion qui la génère en étant toujours du côté des puissants pour les aider à manipuler les peuples. Rien que de le constater devrait faire réfléchir. La séparation du pouvoir et de la religion n'est qu'un leurre. Si ces mêmes cathos, pour ne parler que d'eux n'essayaient pas de braver et de contourner les lois, et parfois de façon violente, l'IVG par exemple, nous n'aurions sans doute pas ce genre de réaction en face.

La configuration dans mon profil


J'ai établi une entente de co-existence pacifique avec le temps : il ne me poursuit pas, je ne le fuis pas. Un jour nous nous rencontrerons. (Mario Lago)
papinova
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1283
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • online


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message