Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 39 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Chauffage BOIS : de la bûche au pellets

Message » 23 Nov 2013 15:19

Joich a écrit:
Keron a écrit:Papi, il doit sans doute y avoir un moyen de créer un système qui diffuse la chaleur dans ta maison à partir du poêle. Même de simples trous en haut des murs qui laisseront passer la chaleur.

J'ai fait à chaque étage, sur le coffrage du tuyau de poêle, un point de prise d'air et une sortie en haut. C'est cela qui permet d'avoir une chaleur dans toute la maison. Bon, dans quelques semaines, quand le pignon sud mal isolé (pas encore fait une isolation par l'extérieur faute de moyens et comme le dit Joich... pour amortir.... tu as le temps de voir... ) je devrais remettre le chauffage central haute condensation.


C'est interdit (si tu parles du conduit de cheminée qui enveloppe le tube du poêle): gaz très toxiques en cas d'incendie qui se répandent dans l'habitation, et prise d'air qui attise le feu.


Exact, interdit et/car particulièrement dangereux: en cas de fuite du tuyau principal, et d'inversion de dépression d'air, tu asphyxie toute ta famille. Faut pas jouer avec ça (sauf si tu as des intentions particulières ...)
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7403
Inscription Forum: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Nov 2013 15:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Nov 2013 15:20

grand x a écrit:
Par contre, c'est sûr que les industriels vont tout faire pour limiter le droit d'utiliser ce mode de chauffage (en ville, pour la pollution, alors que ça pollue pas plus que le gaz quand c'est bien fait)

Plutôt pour les normes incendies que la pollution
car et c'est une vieille histoire
brûler du bois ne pollue pas où plutôt ne pollue pas plus que si cette même quantité de bois devait pourrir en forêt , même quantité de dégazage juste une différence sur l'échelle de temps
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 23 Nov 2013 15:24

grand x a écrit:
Keron a écrit:Je vois en effet gros comme une poule que prochainement, il va y avoir des normes européennes pour les granules et que l'on va trouver que tel ou tel liant n'est plus autorisé et que le seul à l'être est produit par telle société qui a fait du lobby.

Le Pellet ne passera pas par moi en tout cas. Cela présente les inconvénients d'une énergie classique dont on dépens pleinement sans en présenter les avantages (il faut sans cesse charger). A côté le bois tu en trouves partout. Tu brûles quand tu veux. Tu ne dépends pas d'une marque de granules ou de l'électricité. Et à 3-6 000 euros tu as un très bon produit qui dure 20 ans et même plus j'espère.


Je ne pense pas qu'il faille un liant dans les pellets. Regarde sur internet, les machines pour faire les pellets (on peut en avoir chez soi pour pas bien cher) n'utilisent que de la sciure.
Et les pellets sont un peu standards il me semble, pas de marque à privilégier (hormis la qualité liée au bois utilisé)


J'ai juste peur qu'à l'avenir tout cela sera bien normalisé.
Keron
 
Messages: 20587
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 23 Nov 2013 15:25

papinova a écrit:Vraiment, je suis dans l'expectative... C'est une véritable jungle... Personne n'y comprend plus rien... je vais sur des forums et je ne suis pas plus avancé... Les pellets augmentent de façon exponentielle et le risque de pénurie n'est pas à exclure, malgré ce qu'on nous dit. Le foyer de rann (son poêle en foto), je veux bien quand tu as une grande pièce centrale qui permet de chauffer un grand volume mais mon problème c'est que j'ai une maison dont les premières fondations datent de 1657 (Louis XIV, revue et corrigée en fonction des siècles) très compartimentée (oui je sais, c'est bien fait pour ta gueule, t'avais qu'à choisir une cage à lapin contemporaine, phrase de mon plus jeune fils dans le BTP), sauf qu'à l'époque de mon achat, le prix était dérisoire et qu'aucune cage à lapin ne peut rivaliser avec ces prix... il n'empêche, on me parle de 4000 euros de fuel pour l'équivalent (220 m2), je ne consomme actuellement, en faisant très attention que :-? 2500 euros à l'année. Ce qui, me semble-t-il est déjà pas mal. Je n'ai pas encore trouvé la solution miracle. Existe-t-elle ? Personne n'est capable actuellement d'être objectif... et encore moins les professionnels qui ne peuvent être juges et partie... "qu'est-ce que vous nagez bien, chef..." :-?


En même temps, est-il utile de vivre dans 220m², quand on est deux, voire même 3?
oyo
 
Messages: 666
Inscription Forum: 05 Aoû 2010 21:21
  • offline

Message » 23 Nov 2013 15:26

grand x a écrit:
Joich a écrit:
fargo a écrit:Vive la bûche . :lol:
Halte aux granulés qui seront bientôt vendus par EDF ou GDF !!!


+1

Après, je ne sais plus où ni quand j'écrivais ça, mais t'inquiète que le jour où ils n'auront plus le choix, il faudra faire certifier le bois que tu crames dans ta cheminée. Genre des certifications comme quoi il est assez sec, comme quoi il est coupé comme il faut, comme quoi il est de l'essence quivabien, etc., etc., etc. Et les coupes seront massivement rachetées par EDF et GDF. Et on l'aura quand-même dans le c.ul :mdr:

Oui, sauf qu'EDF et autres ne pourront jamais avoir la main sur tous les "petits producteurs". La garantie est que le bois est une ressource disponible partout, chez un grand nombre de particuliers, qui ne sont pas partie prenante de grands groupes monopolistiques. On pourra toujours trouver des prix normaux. Et faire des pellets, c'est très simple à partir de sciures ( et je ne parle pas des brisures de bois). N'importe quel agriculteur ou forestier peut faire ça sans problème. À 250 € la tonne vendue, les prix peuvent monter un peu avant que ça devienne moins intéressant que le fuel ou le gaz. Et si les prix augmentent, il y aura plus de producteurs, ce qui devrait stabiliser les prix à terme à un niveau qui restera raisonnable.

Par contre, c'est sûr que les industriels vont tout faire pour limiter le droit d'utiliser ce mode de chauffage (en ville, pour la pollution, alors que ça pollue pas plus que le gaz quand c'est bien fait)


Vont se constituer les lobbys, qui existent déjà, je pense... ceux qui ne veulent pas être cocus vont se mobiliser et parvenir à faire un équilibre... leur puissance, leur monopole ne sont pas prêts à se faire plumer... et je pense, qu'à terme, ils feront en sorte que l'énergie, quelle qu'elle soit, soit au même tarif pour tout le monde... ça me paraît tellement évident... et de ça, personne n'en parle de façon objective... nous sommes ficelés... je ne me fais pas d'illusion... les dindons seront toujours les mêmes et comme nos politiques en croquent pour améliorer leur soupe... on est niqués... :evil:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 23 Nov 2013 15:33

rann a écrit:
Joich a écrit: Par ailleurs, 800€, c'est le coût, c'est un coût économique, mais pas énergétique. Parce que pour 800€, j'ai cramé 11 stères de bois. A 2000kW/h le stère à quelque-chose près (dépend de l'essence), ça fait 22 000kWh. Je te laisse faire le calcul avec d'autres sources d'énergies (presque 3000€ en tout électrique). Donc je n'ai pas payé cher parce que je n'ai pas payé le stère très cher, mais j'ai consommé beaucoup d'énergie quand-même. La maison est une passoire, il faut améliorer ça :wink:

ah voilà l'explication :idee:
je viens de rentrer 10 stères de chêne coupés à 50 cm pour un billet de 600 livrés et rangés
je devrais en consommer la moitié
600€ je suppose ? :idee:
C'est pas donné c'est le prix d'un exploitant de bois , par chez moi 10 stéres pour 350€ coupé en 33 et livré ( particulier ) ... :wink:
Urga
 
Messages: 19687
Inscription Forum: 15 Mar 2006 14:35
  • offline

Message » 23 Nov 2013 15:37

rann a écrit:Salut
Le système chauffe-eau est simplement celui que tu évoques :wink: , il n'est pas sur la photo mais il existe bien sur celui que je vais installer
En effet un 602 est bien suffisant pour ta pièce,
La mienne fait 11 X 12 X 7,5 , je réussis à garder 21°c jusqu'à 13h avec la géothermie , cela me laisse le temps de démarrer le poele
Attention quand même aux résineux , achète toi un hérisson car dans ce cas il te faudra nettoyer une fois par mois? pour cela je prévois une trappe facilement accessible au niveau de la fumisterie

J’évacue les fumées du poele par une cheminée à foyer ouvert, le tuyau pénétrera le cheminée au dessus du registre ,
la norme c'est on tube tout jusqu'en haut et on ferme
ou on ne tube pas du tout , même pas de coude dans la cheminée. Pour les température je ne suis pas inquiet car mon conduit de cheminée est énorme et il est ramoné tous les ans

Une chose est sure, en choisissant cette marque tu ne t'es pas trompé , en plus ils ont une gueule d'enfer :wink:


Merci pour tes réponses.
J'ai cherché un bout de temps, et c'est au final ces 2 modèles qui se sont imposés. J'ai hésité un temps avec le F100, qui permet de mieux voir le feu, mais pas de plaque de cuisson, et plus encombrant (contraintes WAF). Le Godin .colonial m'a fait de l'oeil un temps (son coté cheminée refermable), mais pas de double combustion, et moins d'autonomie.
Je ne compte pas brûler de résineux, excepté pour l'allumage (allumage par dessus, selon les préconisations suisses: c'est bien moins polluant et pas moins efficace semble-t-il.
Je fais gaffe aussi avec le type de bois car j'ai 6 niveaux d'appartements au dessus de moi, je peux pas ramoner facilement tous les mois, surtout avec une prise de conduit à 50 cm du sol.
Pour les conduits existants, attention aux températures de fumées. 250 ° pour un poele ouvert ou une cheminée ouverte, 450 ° pour les poeles fermés à double combustion. A cette température, le platre qui scelle et lie les boisseaux de terre cuite fond, et les distances de sécurité de matériaux inflammables sont augmentées. C'est pourquoi il faut tuber le conduit, et ventiler l'espace entre le tube et le conduit, avec prise d'air en bas et sortie d'air en haut. C'est obligatoire de ventiler l'espace entre le tube et le conduit. et bien sur ne pas se servir de cet espace pour récupérer le flux d'air vers des zones habitées, pour cause de risques d'asphyxie.

Si j'ai bien compris, ton système de chauffe eau est le fait de pouvoir faire chaufferd es récipients posés sur le poele ? Si c'est le cas, c'est bien ce que j'avais vu. Pas de plaque de cuisson sur la photo que tu montres, mais sur le catalogue en ligne, ton modèle a cette plaque en fonte.

Je viens de voir qu'on pouvait se faire une cage grillagée pour utiliser des pellets dans ce type de poele, j'essayerai ça. Ensuite, ca se charge comme des buches, à la demande, mais ça a l'avantage sur les poeles à pellets d'être insensibles aux coupures de courant, et d'être silencieux (ni banc de chargement continu ou discontinu, ni ventilateur). Et du coup, je serai multicombustibles: buches, bois de récup, pellets, brisures de bois, ...
Dernière édition par grand x le 23 Nov 2013 15:40, édité 1 fois.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7403
Inscription Forum: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°
  • offline

Message » 23 Nov 2013 15:38

Pour le montage légal ou pas, je peux me référer à la norme DTU :

10.2.3.2.1 Dans les parties habitables ou occupées
Dans les parties habitables ou occupées, les condui
ts de fumée composites métalliques rigides doivent
être protégés par un
coffrage ou une gaine s'ils sont susceptibles de re
cevoir des chocs, et/ou si une isolation thermique
complémentaire est
nécessaire.
La résistance thermique du conduit et l'isolation t
hermique complémentaire du coffrage doivent répondr
e aux exigences du
paragraphe 7.6 .
Dans l'habitat individuel, à l'exception des condui
ts de classe de température inférieure ou égale à T
160, ce coffrage doit être
ventilé :

grâce à des orifices hauts et bas d'au moins 20 cm
de section utile à chaque étage, en cas de pose de
plaques coupe-feu,


par la libre circulation de l'air sur toute la hau
teur du conduit, en cas de pose de plaques ajourées
ou en l'absence de plaques.


http://www.loisir-jardin.fr/guide/NF_DTU_24.1_P1.pdf
Keron
 
Messages: 20587
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 23 Nov 2013 15:42

J'ais des cheminées d'avant guerre dans mon bunker ... :lol:
Urga
 
Messages: 19687
Inscription Forum: 15 Mar 2006 14:35
  • offline

Message » 23 Nov 2013 15:42

Le conduit est-il continu ? (Totalement étanche, et sans raccords)
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7403
Inscription Forum: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°
  • offline

Message » 23 Nov 2013 15:51

oyo a écrit:
papinova a écrit:Vraiment, je suis dans l'expectative... C'est une véritable jungle... Personne n'y comprend plus rien... je vais sur des forums et je ne suis pas plus avancé... Les pellets augmentent de façon exponentielle et le risque de pénurie n'est pas à exclure, malgré ce qu'on nous dit. Le foyer de rann (son poêle en foto), je veux bien quand tu as une grande pièce centrale qui permet de chauffer un grand volume mais mon problème c'est que j'ai une maison dont les premières fondations datent de 1657 (Louis XIV, revue et corrigée en fonction des siècles) très compartimentée (oui je sais, c'est bien fait pour ta gueule, t'avais qu'à choisir une cage à lapin contemporaine, phrase de mon plus jeune fils dans le BTP), sauf qu'à l'époque de mon achat, le prix était dérisoire et qu'aucune cage à lapin ne peut rivaliser avec ces prix... il n'empêche, on me parle de 4000 euros de fuel pour l'équivalent (220 m2), je ne consomme actuellement, en faisant très attention que :-? 2500 euros à l'année. Ce qui, me semble-t-il est déjà pas mal. Je n'ai pas encore trouvé la solution miracle. Existe-t-elle ? Personne n'est capable actuellement d'être objectif... et encore moins les professionnels qui ne peuvent être juges et partie... "qu'est-ce que vous nagez bien, chef..." :-?


En même temps, est-il utile de vivre dans 220m², quand on est deux, voire même 3?


Très pertinente comme question (j'aurai peut-être dû fermer ma gueule, parler de la réalité parfois, peut susciter des interrogations, des supputations, pire des suspicions, j'en conviens), c'est sûrement le prix à payer d'être sincère sur un forum... Devais-je m'expatrier et aller vivre en Corée du Nord ? Dilemme. C'est une question que je me suis posée... comme je ne veux pas me braquer face à une question insidieuse mais malgré tout d'actualité, je t'explique... J'habitais en région parisienne avec 3 enfants, dans une maison que j'avais fini de payer... Je me suis retrouvé au chômage, j'avais le choix entre rester ou partir plus au sud, vecteur de plus de soleil... et j'ai choisi une région, une maison qui correspondait au prix où j'avais vendu la mienne, rien de spéculatif dans ma démarche, il me semble... qu'aurai-je pu donc faire d'autre selon toi ? Alors, bien sûr, avec le temps, les enfants quittent le giron familial, logique... nous sommes encore trois parfois 4 en fonction de leur profession... Nous faisons quoi ma femme et moi... on se barre ou on reste ? Je sens chez toi germer des solutions... il y en a tellement... des plus radicales au plus rationnelles... tu imagines que nous y pensons... pas trop quand même quant à notre destinée... :wink: :ane:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 23 Nov 2013 16:23

:lol:

Je ne voulais pas être insidieux... quoique si, un peu, comme quand je lis qu'un retraité pauvre roule en Béhème 6 cylindres, je suis tenté de réagir :hehe:

Plus sérieusement, je vois mes grands parents, mes parents: les premiers qui vivent dans une maison de plus de 180m², avec plusieurs pièces relativement inutiles, mes parents, qui ne se servent plus de l'étage (sauf quand je reviens). Mes autres grands parents, qui ne se servent plus de l'étage du chalet, sauf quand il y a de la famille, et pas non plus de deux pièces de l'étage principal.
Je me dis qu'il y a matière à faire des économies.

Quand on est deux, une maison de 110m² me paraît déjà assez confortable, avec 3 chambres, de quoi accueillir un peu de monde quand le besoin s'en fait ressentir :idee:
oyo
 
Messages: 666
Inscription Forum: 05 Aoû 2010 21:21
  • offline

Message » 23 Nov 2013 16:35

On pourrait voter une loi pour obliger les vieux avec une grande maison à loger des roms pendant l'hivers :)
Keron
 
Messages: 20587
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 23 Nov 2013 16:39

Quand le besoin se fait sentir, c'est déjà trop tard pour agir ...

:( :oops:
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7403
Inscription Forum: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°
  • offline

Message » 23 Nov 2013 17:09

Keron a écrit:
Joich a écrit:
Keron a écrit:Papi, il doit sans doute y avoir un moyen de créer un système qui diffuse la chaleur dans ta maison à partir du poêle. Même de simples trous en haut des murs qui laisseront passer la chaleur.

J'ai fait à chaque étage, sur le coffrage du tuyau de poêle, un point de prise d'air et une sortie en haut. C'est cela qui permet d'avoir une chaleur dans toute la maison. Bon, dans quelques semaines, quand le pignon sud mal isolé (pas encore fait une isolation par l'extérieur faute de moyens et comme le dit Joich... pour amortir.... tu as le temps de voir... ) je devrais remettre le chauffage central haute condensation.


C'est interdit (si tu parles du conduit de cheminée qui enveloppe le tube du poêle): gaz très toxiques en cas d'incendie qui se répandent dans l'habitation, et prise d'air qui attise le feu.


Cela a été fait par mon fumiste.

Les tuyaux sont des poujoulats qui eux remplissent déjà la fonction d'isolant.

Et dans le coffrage, il faut forcément de la circulation d'air sinon tu as stockage de la chaleur en haut qui sera bouché et risque d'incendie.

Nous ne devons pas parler de la même chose.


Alors en effet, nous ne parlions pas de la même chose. Ce qui est interdit, c'est de percer un ancien conduit de cheminée maçonné pour récupérer la chaleur d'un tubage.C'est ce qui aurait pu être fait chez moi: ancien conduit de cheminée maçonné, cheminée inutilisable (moche, en plâtre, prête à se casser la gueule) donc démolie et remplacée par un poêle: le conduit en briques a été ramoné pour le mettre propre (bien qu'il le fût) et a été tubé. De fait, si je perce l'ancien conduit, je peux récupérer la chaleur du tubage. Mais c'est strictement interdit. Donc pas fait :wink:

Tiens, pour les utilisateurs de chauffage au bois, voici quelques photos de trucs à ne pas faire:

http://chemineesdefauts.blogspot.fr/

C'est très instructif :grad:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message