Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: DANIEL1135, pnauts, wopr et 44 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

De Gaulle forever : y-a-t-il un non-gaulliste dans l'avion ?

Message » 19 Nov 2010 11:51

8)
peg-harty
 
Messages: 744
Inscription Forum: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Nov 2010 11:51

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Nov 2010 11:53

Selon des études sérieuses, dans un discours parlé les mots comptent pour 10 à 20 %, la gestuel pour 40 % et l'intonation pour 40 %.
speedfan
 
Messages: 615
Inscription Forum: 10 Juil 2007 9:08
Localisation: Au fond, oui par là....
  • offline

Message » 19 Nov 2010 12:01

Bon. Supposons l'outil indispensable : le langage.
Admettons - bien sûr - l'animalité sous-jacente qui se traduit par, ben par l'animal qui se frotte et qui pue ou qui sent bon. :P on est d'accord, ça joue.
Admettons qu'il y a une part dans la traduction ET la transmission de l'Idée que l'on maîtrise... et une part que l'on subit.
Admettons que dans la part que l'on maîtrise... il y ait encore une part que l'on subisse. (y'a pas de raison)
Comment se traduirait le "résultat" autrement que parce que nous appelons communément notre "Realité" ?

ps : j'avais précisé dès le départ que je n'avais pas envie d'aborder ce sujet qui pourrait heurter les âmes sensibles. Donc toutes les âmes.
peg-harty
 
Messages: 744
Inscription Forum: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Message » 19 Nov 2010 12:02

cool, electre ne risque rien 8)

chui parti 8)

La configuration dans mon profil


Attention, il se peut que ce post comporte des private joke navrantes, des poils de troll, voire des morceaux de boulets. Employé de l'année 2015. Aussi connu comme Admin dada. M'embêtez pas.
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 52151
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 19 Nov 2010 12:02

Eldudo a écrit:peg-harty tu devrais lire un bouquin assez intéressant sur le language : l'enchassementy de Ian Watson. Roman basé sur un langage "enchassée" et donc exprimant plusieurs choses à la fois.

ed


Merci :wink: c'est noté.
peg-harty
 
Messages: 744
Inscription Forum: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Message » 19 Nov 2010 12:11

la construction de "la" réalité , vaste débat :idee:
par delà la complexité de la définition de "la" réalité qui change selon les individus, le moment, l'époque le contexte tout ça, je dirai que, justement, il faut un langage (au sens général du terme, ça va du hurlement quand on tombe du plafond après que le pinceau se soit décollé et que tu ais enlevé l'échelle à l'intégrale des oeuvres de Bourdieu) pour la définir .. et que tous les langues (je dis bien "langues") ne le permettent pas> manque de vocabulaire, mais ça évolue vite, mais aussi, plus fondamentalement, pb de construction grammaticale etc :-?
et les décalages entre la/les réalité(s) sont déjà grand au sein d'un groupe humain partageant cette même lange, alors avec les barbares incultes ne parlant pas le français 8)
ceci étant, et tu avais déjà posté sur l'universalité du mythe du dragon (ce en qui tu te plantais grave puisque ce n'est pas un mythe, puisqu'ils existent vraiement) et je te rejoins volontiers de nouveau (t'es blonde? mensurations stp? 8) ) sur , par delà ces divergences/différences/difficultés sur l'universalité du langage , non pas seulement chez les humains (pour les humaines, joker) mais aussi dans tout le règne animal. Et peut-être gaia aussi :lol:

La configuration dans mon profil


Attention, il se peut que ce post comporte des private joke navrantes, des poils de troll, voire des morceaux de boulets. Employé de l'année 2015. Aussi connu comme Admin dada. M'embêtez pas.
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 52151
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 20 Nov 2010 0:43

Snatcher a écrit:
SEM a écrit:Qu'il y ait eu une révolution en 68, oui, pourquoi pas, mais penser un seul instant que les fils de bonne famille qui lançaient des pavés au quartier latin en furent les initiateurs, c'est confondre la cause et les effets....


Au lieu de railler comme le faisaient la droite et le PC, relis les coupures de presse et la chronologie des faits. Il n'y avait pas que des fils de bonne famille bien sûr. Les " gauchistes " (ce mot issu du vocabulaire communiste n'avait pas le sens qu'on lui donne aujourd'hui, il n'avait un côté péjoratif que pour le PC, les manifestants l'avaient pris à leur compte et se désignaient eux-même ainsi ) de l'UNEF, du SNESSUP et les anarcho-syndicalistes se sont joints au mouvement.
La cause du mouvement ne consiste pas à jeter des pavés, ça c'est bien un effet . La cause est un souffle de liberté qui s'est rapidement amplifié et qui a profité d'un ras-le-bol général probablement mondial, ou tout au moins dans les pays où on pouvait manifester.

Mais le " détonateur " du mouvement est bien l'interdiction faite aux étudiants de fréquenter les chambres des filles... ce qui a provoqué des mouvements de grève des étudiants, puis des sanctions des administrations universitaires, puis des occupations de facs, puis les ouvriers les plus jeunes se sont joints aux défilés, et les mots d'ordre se sont globalisés... puis etc... etc... Enfin, on a vu un truc du même genre il n'y a pas très longtemps avec la révolte des lycéens et des étudiants contre le CPE.
Le mouvement n'était pas sérieux à l'origine, ce qui le rendait sympathique. Un journaliste américain plaisantait en écrivant qu'il n'y a qu'en France qu'on pouvait voir un mouvement politico-culturel de cette ampleur démarrer pour une histoire de c... " Ah !... ces Français !... " :mdr:

SEM a écrit:Allons, dans l'affaire on aura échangé le bourgeois louis-philippard contre le bobo, en un tour de passe-passe. une mue, en quelque sorte. le veau d'or, lui, est bien resté sur le piédestal.

C'est bien là le genre de remarque et le vocabulaire propres à ceux qui étaient hermétiques au côté festif du mouvement : les gaullistes et le PC.
Les " gauchistes " eux ne se souciaient que de leur liberté. 8) ... mais ils ont tout de même fait vaciller " le veau d'or ".... et ça a été la seule fois dans l'Histoire du monde occidental où il a été ébranlé.

Les gaullistes avaient peur de perdre leurs privilèges, les communistes craignaient la remise en cause de la " société de consommation " alors qu'ils en promettaient l'accès à leurs militants. Tu dois appartenir à l'un ou l'autre de ces camps.

Celui des gaullistes probablement ... car les communistes d'aujourd'hui ont fini par admettre le côté positif de Mai 1968.
Le mouvement a fait peur à de Gaulle au point d'aller chercher le soutien des chars de Massu à Baden-Baden. Je ne crois pas qu'il pensait avoir affaire qu'à des bobos, comme tu dis.
L'année suivante, il partait. Et les gaullistes n'en finissent pas d'en vouloir à Mai 1968 d'être à l'origine du départ de leur idole. 8)



Gasp !!

ma vision de mai 68 s'inscrit dans une perspective historique, et n'est pas politique. mai 68 est un phénomène semblable à un tremblement de terre: des tensions s'accumulent, le socle résiste, puis tout cède d'un coup, avec des ondes sismiques. là c'est le progrès qui est allé plus vite que les mentalités, puis le réajustement s'est fait.
quand à croire que les étudiants du quartier latin furent à l'origine du séisme, c'est penser que la girouette dirige le vent....quand il y a explosion, on pense à l'étincelle, mais on oublie qu'au préalable on a accumulé les tonneaux de poudre
SEM
 
Messages: 191
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

L'origine de Mai 1968 : Une histoire de sexe ?

Message » 20 Nov 2010 3:37

Une histoire de sexe ?.. ou de salutaire rigolade.
Pourquoi faudrait-il que les révolutions soient sérieuses ?... :mdr:

SEM a écrit:Qu'il y ait eu une révolution en 68, oui, pourquoi pas, mais penser un seul instant que les fils de bonne famille qui lançaient des pavés au quartier latin en furent les initiateurs, c'est confondre la cause et les effets....


SEM a écrit: ...quand à croire que les étudiants du quartier latin furent à l'origine du séisme, c'est penser que la girouette dirige le vent....quand il y a explosion, on pense à l'étincelle, mais on oublie qu'au préalable on a accumulé les tonneaux de poudre


Qui t'a dit " qu'on oublie l'accumulation préalable de tonneaux de poudre " ?... Tout le monde ici en est convaincu et le répète à longueur de post, moi-même, papinova et d'autres...

Mais ces tonneaux de poudre ont eu besoin d'un " détonateur ", çà aussi je l'ai déjà dit... une " étincelle " si tu préfères l'expression que tu as employée... L'origine de l'explosion, le début, c'est bien le détonateur, non ? Et si la girouette ne dirige pas le vent, elle n'est pas non plus à son origine. Elle ne bouge pas avant qu'il y ait du vent. Alors que l'étincelle, elle, précède bien l'explosion. Elle est donc bien à l'origine de l'explosion. :idee:

Mais pour en revenir aux étudiants du Quartier Latin, que tu traites avec condescendance de " fils de bonne famille ", de " bourgeois louis-phillipards " devenus " bobos ", ou autres termes à relent douteux, je suis désolé de te confirmer qu'ils sont bien à l'origine de l'explosion de Mai 1968, avec leur Mouvement du 22 mars. :-?

Extrait de Wikipédia :
Le Mouvement du 22-Mars est un mouvement étudiant né le vendredi 22 mars 1968 à la faculté de Nanterre.

D'inspiration libertaire, son principal leader est Daniel Cohn-Bendit. Il se manifeste vers 21 h par l'occupation par 142 étudiants du huitième et dernier étage du bâtiment administratif, suite à l'arrestation de Xavier Langlade du service d'ordre de la JCR et de Nicolas Boulte, ancien secrétaire général de la JEC et secrétaire du Comité Viêtnam national, après le saccage, la veille, du siège de l'American Express ...(...)...

L'affaire a démarré un an plus tôt, le 21 mars 1967 lorsque les étudiants de Nanterre décident de manière spontanée d'investir le bâtiment de la cité universitaire réservé aux étudiantes, ce qui provoquera leur expulsion musclée par les forces de l'ordre — or à l'époque, et depuis le Moyen Âge, les forces de police n'ont pas le droit d'entrer à l'université — et la circulation d'une « liste noire » d'étudiants que les professeurs étaient invités à refuser à leurs cours, parmi lesquels Daniel Cohn-Bendit qui s'est même vu notifier une demande de quitter le territoire (ce qui finira par advenir : il ne participera qu'au prélude de Mai 68). Ce mouvement ne restera pas qu'un « parisianisme », il s'étendra à l'ensemble de la France où des lycéens « non politisés » se prévaudront du Mouvement du 22-Mars pour organiser des mouvements de grève dans leurs établissements.

Les étudiants de ce qui allait devenir le mouvement du 22-Mars passent une année à diffuser leurs idées sur la liberté sexuelle et sur les névroses qu'induit le manque de liberté dans ce domaine et dans d'autres. Lorsque le bruit court que Dany Cohn-Bendit va être transféré dans une autre université, une grande grève est déclenchée par tous les étudiants anarchistes et/ou de gauche, comme ceux de la JCR.

Sitôt Nanterre fermée par son doyen Pierre Grappin le vendredi 3 mai 1968, le mouvement se dirige vers la Sorbonne. C'est le début des événements de Mai 68.
Le Mouvement du 22-Mars s'est dissous de lui-même début juin 1968 suite à une Assemblée Générale.

Le mouvement du 22-Mars sera ensuite plus fortement politisé encore, trahissant peut-être ses origines potaches, perdant un peu de sa composante anarchiste et de son identité « nanterroise ».


Tu peux continuer à " révisionner " l' Histoire. Mais tu n'y changeras rien... ces étudiants hilares et queutards, leur " dialectique a bien fini par casser des briques "... :roll:
...et Mai 68 c'est à eux qu'on le doit !... " A toi, ça te fait rien ? ... A moi, ça me fend la pipe !... " :mdr:
Snatcher
 
Messages: 583
Inscription Forum: 26 Fév 2006 3:11
Localisation: Twilight zone
  • offline

Message » 20 Nov 2010 7:59

Mais toutes les révolutions ont besoin d'une étincelle (le cuirassé Potemkine, le renvoi de Necker ...) mais surtout de causes profondes pour servir d'explosif. En 68 tout le monde en avait marre de de Gaulle, et pas uniquement les étudiants en manque de nana :wink:
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 20 Nov 2010 8:09

speedfan a écrit:Selon des études sérieuses, dans un discours parlé les mots comptent pour 10 à 20 %, la gestuel pour 40 % et l'intonation pour 40 %.


Oui bien sûr, mais je suppose que ces résultats ne sont valables que pour des personnes parlant la même langue.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message