Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: DANIEL1135, pnauts, poilau, wopr et 45 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

De Gaulle forever : y-a-t-il un non-gaulliste dans l'avion ?

Message » 10 Nov 2010 2:55

Image Avec le 40ème anniversaire de la mort de de Gaulle, toute la classe politique est tombée en phase de vénération avancée. Image

Les grands adorateurs de toujours Dupont-Aignan, Villepin, bien sûr, mais aussi Sarko, toujours prêt à sauter sur un cheval porteur, Martine Aubry (faux-jeton), Chevènement ou Marine Le Pen (qui n'est plus à ça près).

http://www.lcpan.fr/Quarante-ans-apres- ... 09104.html" onclick="window.open(this.href);return false;

Même à Sciences Po, un sondage organisé parmi les étudiants donne de Gaulle comme le meilleur président de tous les temps en France !... Image

Trop c'est trop !...
D'accord, la résistance à Pétain pendant l'occupation est toute à son honneur, mais il aurait dû arrêter là, car après...
Le coup d'état permanent dénoncé par Mitterrand, les multiples tentatives de prendre le pouvoir avant 1958 par des moyens illégaux, la cynique manipulation du peuple français pour accéder au pouvoir en mai 1958, le gâchis de la guerre d'Algérie avec la mise en exergue des divergences entre les deux communautés rendant impossible une solution pacifique au problème, la passivité devant l'extermination des harkis pour ne pas indisposer le FLN lors de la purge à la fin de la guerre d'Algérie, la tentation de l'utilisation des chars de Massu contre les grévistes de Mai 1968, la mainmise totale sur les radios, télés et journaux, la limitation à 3 du nombre de chaînes TV (particulièrement serviles), le licenciement des journalistes frondeurs, la censure permanente avec la falsification des faits reportés dans les journaux télévisés Image et le téléphone directement relié au secrétariat de l'Elysée (qui écoutait tout) posé bien en évidence sur le bureau du présentateur du Journal Télévisé (et qui sonnait parfois pour faire corriger par le journaliste lui-même l'information jugée inopportune), l'interdiction aux autres candidats de parler la veille des scrutins électoraux alors que lui s'arrogeait le droit d'intervenir le samedi soir en direct forcé sur les 3 chaînes, les référendums plébicites à la Napoléon du genre "si vous ne votez pas oui, je me tire illico ", les tribunaux d'exception, le refus de l'abolition de la peine de mort (en France, c'était la décapitation qui était en vigueur !) ...
... bref le pouvoir personnel du parfait dictateur, dans toute son horreur...

Sarkozy est un enfant de choeur à côté de ce de Gaulle président qui a fait de la satisfaction de son ambition personnelle une oeuvre d'art.
Mais les français avaient été bien inconscients de donner le pouvoir politique à un militaire !...

Aujourd'hui, il est navrant de voir des personnalités de gauche flatter l'électorat de droite en avançant une prétendue estime pour le président-dictateur.

Heureusement, la fin du lien donné plus haut apporte un peu de fraicheur et d'espoir :" Mais si le général est désormais une référence bien au-delà de son propre camp, il ne suscite plus l’enthousiasme des Français pour autant : selon un sondage réalisé mi-juin - en pleines célébrations gaulliennes -, le gaullisme est un courant d’idées périmé pour près de trois Français sur quatre. Ils n’étaient que 27% à le considérer comme "important" et "toujours d’actualité"."

Le fatal instant freudien est-il enfin survenu : Les fils auraient-ils tué le père ?
Les français vont pouvoir enfin grandir.
Snatcher
 
Messages: 583
Inscription Forum: 26 Fév 2006 3:11
Localisation: Twilight zone
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Nov 2010 2:55

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Nov 2010 7:55

C'est vrai que quand j'ai entendu lundi soir dans une émission de France3 que De Gaulle était pour les Français le plus grand personnage de notre histoire toutes époques confondues, loin devant Louis XIV, Charlemagne ou Napoléon premier (rien que ça :roll: ) j'en ai pas cru mes oreilles :o .

Je ne remets pas en cause ses convictions lors de la seconde guerre mondiale, mais tout le reste relève de la mythologie. Même si on peut le remercier d'avoir aussi montré qu'il existait une droite patriotique et malgré tout (ou plutôt justement) opposée à l'Occupation, la vérité c'est plutôt que :

- l'appel du 18 juin personne ne l'a écouté ni même entendu ;

- De Gaulle soi-disant visionnaire c'est une blague. En réalité il a loupé ses deux guerres, vite prisonnier en 14-18, il n'a guère fait les étincelles prétendues en 40. Et si au niveau stratégique il avait compris l'importance des blindés, il avait totalement omis celui de l'aviation ;

- De Gaulle interlocuteur des alliés, faux encore. Son rôle militaire comme politique était au début marginal, les Américains ne l'ont jamais pris au sérieux et lui ont toujours préféré Giraud ou Darlan ("mystérieusement" assassiné), il n'obtiendra sa place de seul interlocuteur que via un coup de force en Algérie, où il aura laissé des cadavres sur le chemin. De plus si on a pu avoir un statut privilégié parmi les "alliés-vaincus" c'est avant tout grâce à Churchill qui ne voulait pas se retrouver seul européen face à Roosevelt et Satline, et au poids acquis par l'armée d'Afrique du Nord (17% de la population européenne mobilisée, un record, sans compter les troupes coloniales) sur laquelle de Gaulle n'aura fait qu'une "OPA".


Pour le reste, outre le fait qu'il aura trompé son monde, la décolonisation de l'Algérie aura été la pire toutes puissances coloniales confondues. Si à terme cette issue était inévitable, dans la réalisation on n'aurait pas pu faire pire : des dizaines de milliers de Harkis abandonnées, plus d'un million de rapatriés, le pétrole du Sahara donné en cadeau, et une Algérie au main d'extrémistes, bref un cocktail qui pourrit toujours les relations entre les deux pays. Aujourd'hui encore, à part pour revenir au pouvoir, on se demande quelles étaient les réelles intentions du général dans cette affaire. Algérie française?, s'il a pu faire son coup de force grâce à cette formule, la vérité c'est qu'il n'y a jamais cru. Fédération?, peut-être, mais alors si c'est le cas ça relève de l'incompétence politique la plus totale. Comment en effet imaginer un seul instant que ce serait possible après sept années d'une guerre aussi sale??!! Bref, on aura juste eu au final la liquidation pure et simple ...

Quant à la société sous De Gaulle, comme tu l'as souligné c'est tout de même incroyable comme les Français peuvent avoir parfois la mémoire courte pour s'inventer aussi facilement un prétendu âge d'or. En réalité aujourd'hui plus personne ne tiendrait 6 mois dans une société aussi réactionnaire, noyautée par le pouvoir, et privée des libertés qui nous semblent aujourd'hui les plus fondamentales.

Reste qu'on peut malgré tout lui reconnaître des qualités que malheureusement on ne retrouve plus beaucoup parmi la classe politique. A commencer par une honnêteté et une moralité dans le civil que même ses plus farouches opposants lui reconnaissent, et un sens aigu de l'indépendance française, pourtant pas facile à assumer à cette époque. Grâce à lui la France est une puissance nucléaire (même si cet objectif l'a obnubilé au point de faire des choix qui aujourd'hui paraissent absurdes), même si elle a loupé son objectif de devenir le fer de lance des pays non alignés, elle n'est (ou plutôt n'était) pas un allié servile des anglo-saxons, et sur le plan économique nous avons quelques belles réalisations dont nous profitons encore aujourd'hui, comme le nucléaire civil, le TGV ou Airbus.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 10 Nov 2010 8:10

Ce qui me rire moi, c'est Sarkozy cirant les pompes de De Gaulle alors que plus anti gaulliste que Sarkozy toutes classes politiques confondues je ne vois pas :mdr: . Sarkozy étant un homme en manque de valeurs discibles, il se raccroche aux branches comme il peut
speedfan
 
Messages: 615
Inscription Forum: 10 Juil 2007 9:08
Localisation: Au fond, oui par là....
  • offline

Message » 10 Nov 2010 8:43

Ouais, il va bien cirer les pompes du pape alors qu'il est excommunié, alors de sa part on peut s'attendre à tout ... :roll:
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 10 Nov 2010 8:44

La visite précédente de Sarkozy (la dernière il a été assez sage, il a du faire des efforts) c'était avec Bigard ( :mdr: ) et il envoyait des textos pendant que le pape lui parlait ( :mdr: ). La classe quoi :mdr:
speedfan
 
Messages: 615
Inscription Forum: 10 Juil 2007 9:08
Localisation: Au fond, oui par là....
  • offline

Message » 10 Nov 2010 8:59

Vous connaissez la chronique de Jean-Pierre Gauffre sur France Info, il en parlait ce matin :mdr: :mdr:

La configuration dans mon profil


Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon, vous n’en sortirez pas vivant. Bernard le Bovier de Fontenelle
Avatar de l’utilisateur
Jumper
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3524
Inscription Forum: 13 Oct 2002 20:24
Localisation: Yvelines
  • online

Message » 10 Nov 2010 10:36

Oui, mais les Francais ont besoin de heros.
Il faut bien essayer de faire croire qu'on a reussi a gagner la deuxieme guerre mondiale grace au general.
En plus c'est a la mode d'etre anti 68 (c'est vrai c'etait vachement mieux avant :roll: ) .
Enfin sarko qui se compare a de gaulle faut vraiment etre gonflé. La différence est de taille 8)
jujulolo
 
Messages: 23246
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • online

Message » 10 Nov 2010 10:44

:mdr:

FGO
FGO
 
Messages: 30422
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 10 Nov 2010 10:54

C'était mieux avant ...........valable pour la hifi ...... 8)

Mais alors De Gaulle , le général, un général :evil: , moi ne peut pas blairer les militaires .... il est mooooooort , vive les jeunes et vive Martiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine .

Martiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine for President(e) . :mdr:

Allez , tous ensemble : Martiiiiine, Martiiiiiine , Martiiiiiine ............. :wink:
Dernière édition par fargo le 10 Nov 2010 12:45, édité 1 fois.
fargo
 
Messages: 7624
Inscription Forum: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 10 Nov 2010 10:57

J'avoue être très embarrassé pour donner mon avis sur ce personnage. La ou les seules fois où j'ai dû voter, j'ai voté contre lui. Cependant, en regardant tous ceux qui lui ont succédé, je m'interroge. Combien ont été à la hauteur ? Combien ont eu ce charisme international, cette volonté d'indépendance. Après guerre, il était incontournable. Qui, je dis bien qui, aurait pu lui être opposé à l'époque. Il était l'héritier naturel de ce contexte d'après-guerre. Certes, sont ego était surdimensionné et il en a joué intelligemment, pas toujours légalement. Se sortir de l'Otan en envoyant paître les USA, il fallait le faire. Mettre fin à la guerre d'Algérie... il était également le seul à pouvoir le faire. Après, il est vrai que sa politique intérieure laissait à désirer. Sa censure était étouffante, son machiavélisme pour juguler la presse aussi. J'étais à Baden-Baden quand son hélicoptère s'est posé en 68. J'en garde un souvenir amer. Qu'il fasse appel à Massu pour régler des problèmes de politique intérieure m'a définitivement convaincu qu'il fallait qu'il parte.
Il a effectivement été le symbole d'une droite que je déteste et qui n'en peut plus de dériver. Comment cette droite peut-elle encore s'identifier à lui en lui ayant pris tous ses défauts mais en occultant toutes ses qualités et notamment celle d'honnêteté ?
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 10 Nov 2010 12:39

papinova a écrit: Mettre fin à la guerre d'Algérie... il était également le seul à pouvoir le faire.
...(...)...
Comment cette droite peut-elle encore s'identifier à lui en lui ayant pris tous ses défauts mais en occultant toutes ses qualités et notamment celle d'honnêteté ?

Je relève ces 2 points de ton commentaire.

1) Seul à pouvoir mettre fin à la guerre d'Algérie ? Probablement. Mais il a délibérément attisé les antagonismes lorsqu'il a pris le pouvoir en 1958, sachant que l'armée n'avait pas digéré la défaite de la guerre d'Indochine. Il s'est servi des rancoeurs des militaires et la 4ème République ne pouvait que s'effacer. Même l'un de ses proches collaborateurs, Alain Peyrefitte, a déclaré que de Gaulle a instrumentalisé et manipulé les populations algériennes et françaises pour devenir incontournable (le célèbre " Je vous ai compris " sur le Forum d'Alger avec les bras faisant le V de la victoire).
Ce type de machiavélisme n'a rien à voir avec celui d'un Mitterrand par exemple, parce qu'il a coûté cher en vies humaines. Après il a mis fin à la guerre d'Algérie en ne négociant rien avec le FLN surpris de voir de Gaulle lâcher sur tous les points.

2) L'honnêteté ? Sur ce point, je n'ai pas de bémol si on parle bien d'honnêteté... disons financière, dans ses rapports avec l'argent et sur ce qu'il aurait pu tirer de sa fonction.
Aucun rapport avec un Chirac ou un Sarkozy. :mdr:
Mais l'honnêté (sic) morale ou intellectuelle... :evil:
... je n'en vois guère.

Si j'étais un élève de Sciences Po, j'aurais répondu que le meilleur président de la RF, c'était Mitterrand...
... et après lui Giscard.
Au revoaar. :wink:
Dernière édition par Snatcher le 10 Nov 2010 13:18, édité 1 fois.
Snatcher
 
Messages: 583
Inscription Forum: 26 Fév 2006 3:11
Localisation: Twilight zone
  • offline

Message » 10 Nov 2010 12:54

J'avoue ne pas trop connaître les négos des accords d'Evian et son absence de fermeté.

L'honnêteté par rapport à l'argent, oui. Les autres sont des minables à côté. Le pot de confiture est toujours proche de leurs doigts avides et même pris sur le fait, ils sont capables de jurer qu'ils sont innocents.
Quant à l'honnêteté morale ou intellectuelle :-? Il me paraît difficile d'être en phase avec elle en politique, je ne leur demande pas d'être parfait. Un minimum serait néanmoins souhaité.
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 10 Nov 2010 12:55

Voilà, pendant qu'il criait "Algérie française", il négociait la liquidation avec la ligne dure du FLN, tout De Gaulle est résumé là-dedans : honnête dans le civil, prêt à tout en politique :-? . Même en juin 40 il était prêt à combattre jusqu'à Brest et Biarritz, une folie qui aurait ravagé le pays et entrainé la mort de millions de personnes pour rien.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 10 Nov 2010 12:56

Disons que De Gaulle dans des circonstances troublées semblait toujours avoir une certaine vision/idée de la France qui nous grandissait, rien que pour ça respect au bonhomme (et c'est un gars de gauche qui vous le dit).
speedfan
 
Messages: 615
Inscription Forum: 10 Juil 2007 9:08
Localisation: Au fond, oui par là....
  • offline

Message » 10 Nov 2010 12:57

poilau a écrit:. Même en juin 40 il était prêt à combattre jusqu'à Brest et Biarritz, une folie qui aurait ravagé le pays et entrainé la mort de millions de personnes pour rien.



certains frapadingues l'auraient voulu

pour la grandeur de la france :roll:
tchakalakaboum
 
Messages: 163
Inscription Forum: 24 Mai 2008 18:47
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message