Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: BAIOKO, blounote, FredP, holggerson, jmiforum, laurent martiarena, oyo, Robert64, sammy4 et 57 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Et si on parlait de fruits et légumes du potager ?

Message » 13 Juil 2017 23:31

A Tournan-en-Brie, en Seine-et-Marne, dans une vieille maison vide où les voix résonnent, Hélène s’affaire avec son mari Aurélien à décoller un papier peint floral jaunâtre des années 70. Bientôt ils pourront emménager à trois avec leur fille Nora. Après des années à Paris et au Brésil, dans le «bruit et la folie» le besoin du retour à la campagne est devenu trop pressant. Elle retourne s’installer à quelques kilomètres de là où elle a grandi jusqu’à 17 ans. Pourtant, la campagne, Hélène lui doit l’une de ses plus grandes souffrances. Nora est née seulement cette année après six ans de vaines tentatives avec son mari.

En menant l’enquête, elle a découvert les perturbateurs endocriniens et leurs effets.

Après de longues hésitations, elle va en parler un jour, en colère, à ses parents. Alors qu’elle évoque ses soupçons, sa mère lui répond qu’elle se souvient que quand elle jouait dans le tas de pommes de terres avec ses petits frères, ça faisait un petit nuage de poussière.

En fait ce nuage c’était de l'anti germe que mon père mettait pour éviter que les pommes de terre germent, raconte Hélène. J’avais 12 ans, je jouais là-dedans, j’étais en pleine puberté. Peut-être que c’est pas du tout ça mais toujours est-il qu’il a fallu que j’attende 18 ans pour avoir un cycle normal. C’est terrible de se dire que les gens qui nous aiment le plus au monde ont pu peut-être entraîner involontairement un truc qui nous a tellement pesé.»

Que laisse-t-on derrière nous alors que la retraite approche? Comment transmet-on aux autres ce qui nous est cher?

Si Pascal a parfois répandu des pesticides par ignorance de leurs dangers, il s’est toujours attaché à transmettre l’amour de la terre à ses enfants et à les guider pour qu’ils se lancent.

Père d’Hélène mais aussi de Rémy et Jean, dans l’ordre d’arrivée, il a espéré longtemps qu’un de ses enfants reprenne l’exploitation qu’il tient depuis plus de trente ans avec sa femme Anne, et qu’il a hérité de ses beaux-parents.

Hélène est d’abord partie faire des études pour faire du journalisme, Jean est devenu éducateur spécialisé et Rémy a suivi à 18 ans Claire en Bretagne avant d’exercer comme paysagiste. Tous sont partis tôt; aujourd’hui, ils reviennent vivre près de la ferme. Avec sa femme Claire, autour d’un projet d’agroforesterie et de culture de plantes aromatiques et médicinales, Rémi a décidé de faire de l’exploitation de leurs parents une ferme bio.

Pascal, harassé par sa vie d’agriculteur, se libère de plus en plus de temps pour lui et est devenu maire du village de Lumigny. Aider et transmettre, c’est pour lui une «mission» après avoir fait visiter sa ferme à des générations de classes.

http://www.slate.fr/story/148488/agricu ... etier-papa
Loug
 
Messages: 3328
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Lugdunum
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Juil 2017 23:31

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Juil 2017 7:21

encore combien de temps pour inverser les habitudes :
http://www.sudouest.fr/2017/07/12/courg ... 2-3603.php
danieln70850
 
Messages: 731
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:34
  • offline

Message » 14 Juil 2017 7:41

danieln70850 a écrit:encore combien de temps pour inverser les habitudes :
http://www.sudouest.fr/2017/07/12/courg ... 2-3603.php



bah en regard un peu la photo c'est clairement du déchet ce que le producteur bio a ramassé.

Si il travail comme un cochon, c'est naturel que sa marchandise finisse aux cochons.


Tiens, une courgette bio de provence :
Image
Kolian
 
Messages: 8523
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • offline

Message » 14 Juil 2017 8:14

mais il a du se passer un peu de temps avant que la photo soit prise je pense ..
le label bio pur les légumes implique le respect de quels critères ?
danieln70850
 
Messages: 731
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:34
  • offline

Message » 14 Juil 2017 8:17

Même critère réglementaire que les autres fruits et légumes.

Sauf que c'est une connerie sans nom de vouloir viser la catégorie 1 pour du bio. Le plus simple est d’étiqueter cela en catégorie 2 ( qui est bien plus adapté aux produits moins joli )
Kolian
 
Messages: 8523
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • offline

Message » 14 Juil 2017 23:03

J'ai du mal à comprendre. Le distributeur ne veut pas du produit. C'est son droit. On ne va tout de même pas l'obliger à l'acheter, si ?

Remy

La configuration dans mon profil


Et il poussa un de ces soupirs qui n'appartiennent qu'à ceux dont le génie se heurte aux âpres nécessités de la vie ...
Avatar de l’utilisateur
rmsk
Administrateur Forum Bla bla
Administrateur Forum Bla bla
 
Messages: 14252
Inscription Forum: 14 Nov 2005 0:37
Localisation: Juste au sud du zoo de Vincennes
  • offline

Message » 14 Juil 2017 23:44

J'ai pu manger ma première récolte de tomates en famille ce midi. 300 grammes de tomates cerises et cocktails. Excellentes avec un peau qui ne reste pas en bouche. C'est encore peu mais le reste arrive.
Keron
 
Messages: 20595
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 15 Juil 2017 6:07

rmsk a écrit:J'ai du mal à comprendre. Le distributeur ne veut pas du produit. C'est son droit. On ne va tout de même pas l'obliger à l'acheter, si ?

Remy



:thks:

Mais il y a un discours nauséabond depuis quelques temps où les intermédiaires sont des méchants et les producteurs des gentils.

Dans ce cas :
- faire de la courgette jaune est déjà très compliqué en "conventionnel" ... Donc faire cela en BIO c'est un peu donner le baton pour se faire battre
- l expediteur a fait son job...Si la marchandise ne passe pas l'agréage pour être distribué sous les contraintes de la réglementation il est tout a fait normal de refuser la marchandise.
- Quielques illuminé sur FB qui se tire la nouille sur le bio, vente direct etc... Et sur la page facebook en question, les même producteurs bio disent eux même que les produits à l'aspect imparfait ne se vendent pas :lol:

D'ailleurs, je pourrai en parler de ces fameux producteurs en vente directe :siffle:
Kolian
 
Messages: 8523
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • offline

Message » 15 Juil 2017 8:43

Keron a écrit:J'ai pu manger ma première récolte de tomates en famille ce midi. 300 grammes de tomates cerises et cocktails. Excellentes avec un peau qui ne reste pas en bouche. C'est encore peu mais le reste arrive.


Content pour toi... :wink:

Malgré le mildiou, j'en mange depuis 15 jours (j'ai viré les mauvaises :lol: ) avant-hier, j'ai fait quelques barquettes de tomates farcies... j'en ai encore 2 cagettes sur le rebord de la fenêtre et j'en donne à mes belles-filles... Bref, ça donne bien. En revanche, les haricots verts :-? Pas terribles cette année. Mes deux gigérines n'arrêtent pas de grossir... :wink:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 15 Juil 2017 9:09

Kolian a écrit:
danieln70850 a écrit:encore combien de temps pour inverser les habitudes :
http://www.sudouest.fr/2017/07/12/courg ... 2-3603.php



bah en regard un peu la photo c'est clairement du déchet ce que le producteur bio a ramassé.

Si il travail comme un cochon, c'est naturel que sa marchandise finisse aux cochons.


Tiens, une courgette bio de provence :
Image

Ma femme n'en demande pas tant. 8) (désolé c'est le réveil de la ribouldingue de cette nuit) :ane:
alain_38
 
Messages: 326
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 15 Juil 2017 10:52

Kolian a écrit:
rmsk a écrit:J'ai du mal à comprendre. Le distributeur ne veut pas du produit. C'est son droit. On ne va tout de même pas l'obliger à l'acheter, si ?

Remy



:thks:

Mais il y a un discours nauséabond depuis quelques temps où les intermédiaires sont des méchants et les producteurs des gentils.

Dans ce cas :
- faire de la courgette jaune est déjà très compliqué en "conventionnel" ... Donc faire cela en BIO c'est un peu donner le baton pour se faire battre
- l expediteur a fait son job...Si la marchandise ne passe pas l'agréage pour être distribué sous les contraintes de la réglementation il est tout a fait normal de refuser la marchandise.
- Quielques illuminé sur FB qui se tire la nouille sur le bio, vente direct etc... Et sur la page facebook en question, les même producteurs bio disent eux même que les produits à l'aspect imparfait ne se vendent pas :lol:

D'ailleurs, je pourrai en parler de ces fameux producteurs en vente directe :siffle:


Il peut sans doute en faire de la confiture bio voir du moussaka et le vendre à prix d'or.

C'est un truc pour faire du buzz. Etre agriculteur pose toujours la question de qui paie en cas de mauvaise production. Ils ne sont plus fonctionnaires ou serfs protégés par un Seigneur. Quand cela va, ils ne se plaignent pas et ne vont pas donner des malus de bonne santé financière à l'Etat. Par contre dès que cela tourne au vinaigre, ils sont comme des mouches au derrière de la collectivité pour exiger des primes ou des aides. Ils sont comme beaucoup d'artisans ou professions libérales. Ils ne doivent pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier. Et accepter que de temps en temps, le chiffre d'affaire soit moins bon qu'espéré tout en sachant rebondir avec un produit refusé pour un type de consommation.
Folefer
 
Messages: 45
Inscription Forum: 22 Avr 2004 19:37
  • offline

Message » 15 Juil 2017 11:08

D'autant plus que ces produits refusés pour leur aspect imparfait pourraient se vendre à l'arrache... Il y a des amateurs qui se foutent du joli calibrage, moi par exemple... Quand j'étais aux restos du coeur, j'allais au cul des magasins pour récupérer ce genre de légumes... Il suffisait de trier ensuite, d'enlever les mauvaises feuilles des salades, virer le mauvais et garder les coeurs etc... ça partait comme du petit pain... bon, c'est vrai que c'était gratos...
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 15 Juil 2017 12:03

Folefer a écrit:Il peut sans doute en faire de la confiture bio voir du moussaka et le vendre à prix d'or.

C'est un truc pour faire du buzz. Etre agriculteur pose toujours la question de qui paie en cas de mauvaise production. Ils ne sont plus fonctionnaires ou serfs protégés par un Seigneur. Quand cela va, ils ne se plaignent pas et ne vont pas donner des malus de bonne santé financière à l'Etat. Par contre dès que cela tourne au vinaigre, ils sont comme des mouches au derrière de la collectivité pour exiger des primes ou des aides. Ils sont comme beaucoup d'artisans ou professions libérales. Ils ne doivent pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier. Et accepter que de temps en temps, le chiffre d'affaire soit moins bon qu'espéré tout en sachant rebondir avec un produit refusé pour un type de consommation.



Va expliquer cela a un pécord :lol: :lol:

Bon, perso j'évite de trop travailler avec ce genre de producteur qui passe leur temps a pleurer.
Mais c'est quand même dégueulasse pour l'expéditeur de lui rejeter la faute d'une production de mauvaise qualité. D'ailleurs, il aurait suffit que le producteur déclasse son produit pour le vendre ( mais accepter de diviser son prix évidemment )
Kolian
 
Messages: 8523
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • offline

Message » 15 Juil 2017 12:06

papinova a écrit:D'autant plus que ces produits refusés pour leur aspect imparfait pourraient se vendre à l'arrache... Il y a des amateurs qui se foutent du joli calibrage, moi par exemple... Quand j'étais aux restos du coeur, j'allais au cul des magasins pour récupérer ce genre de légumes... Il suffisait de trier ensuite, d'enlever les mauvaises feuilles des salades, virer le mauvais et garder les coeurs etc... ça partait comme du petit pain... bon, c'est vrai que c'était gratos...



Va expliquer a un producteur ( et BIO encore plus ) qu'au lieu d'être réglé autour de 2€/kg ( ca doit coter cela les courgettes jaune en bio ) il va être réglé 0.30€ du kg :ane:

edit : et un paysan qui donne gratos c'est un mythe...(remember 39-45 :siffle: )
Kolian
 
Messages: 8523
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • offline

Message » 15 Juil 2017 13:12

et un paysan qui donne gratos c'est un mythe...(remember 39-45 :siffle: )

Oui, effectivement, j'en côtoie (un peu) et c'est vrai que certains, pas tous, mangeraient leur merde, et pas des "petits"... je pourrai en parler plus longuement mais bon je ne veux pas jeter l'opprobre sur une profession et généraliser, ça serait trop facile... :wink:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message