Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: BAIOKO, gardfield77, griosu, Gurthang, johannes83, Le percheron, poilau et 93 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Et vos enfants ne sauront pas lire...ni compter !

Message » 18 Fév 2005 23:18

c'est le titre d'un bouquin que je vous conseille si vous avez des enfants en âge d'apprendre à lire. ( de Marc Le Bris, édition Stock)

L'auteur, un instituteur de 50 ans, explique le mal produit, à son avis, par les réformes successives qui ont transformé la façon dont les enfants apprennent à lire à l'école ( l'abandon du syllabage pour les méthodes plus ou moins "globales" )

Après avoir lu ce livre, j'ai interrogé des élèves de sixième.
Dans une classe de sixième, à l'endroit où je me trouve, où les instituteurs sont particulièrement obéissants face aux inspecteurs et autres conseillers pédagogiques, la majeure partie des élèves est incapable d'écrire un texte personnel sans faire beaucoup de fautes d'orthographe et de grammaire. J'ai interrogé les quelques élèves qui ne font pas partie de cette majorité sur la façon dont ils ont appris à lire : certains ont appris entièrement ou en partie à la maison, avec une méthode syllabique, d'autre ont fait leur cp ailleurs, et ont bénéficié de la méthode syllabique à l'école.
Une exception : une élève brillante, qui, spontanément, quand je lui ai demandé si elle se souvenait de la méthode ou du livre utilisé en cp, m'a répondu : "une très mauvaise méthode, le livre s'appelait Sophie quelquechose ( je ne me souviens pas ce qu'elle m'a dit ), et il y avait des phrases à apprendre par coeur". D'après elle, son petit frère, qui a appris à lire dans le privé avec la méthode syllabique lit beaéucoup mieux qu'elle.

bien sûr, ce qui précède n'est pas une démonstration, ceux qui peuvent se faire aider à la maison sont de toutes les façons mieux partis pour des études que les autres. Mais ça devrait inciter tout le monde à au moins se poser des questions.

Je ne suis pas instituteur, et je ne prétends pas être compétent dans leur domaine d'activité, je constate simplement, et j'ajoute que j'ai une soeur orthophoniste qui me parle depuis longtemps des méfaits de la méthode plus ou moins globale, qui me dit que la plupart des gamins qui viennent consulter à cause d'un soupçon de dyslexie ont seulement des problèmes de lecture.

D'ailleurs, 2 orthophonistes ont écrit une méthode d'apprentissage de la lecture, syllabique, qui rencontre un certain succés ( je ne la connais pas ) : je crois que ça s'appelle "lire avec léo et léa )

pour ceux qui veulent en savoir plus : le site de l'association " sauver les lettres " www.sauv.net

ce post n'a pas d'ambition polémique. Je l'ai écrit parce que si j'avais des enfants au cp, vu le niveau des élèves au collège et au lycée ( d'après une étude menée en 2004 par des professeurs de français en seconde, sur un grand nombre de classes, 56% des élèves obtiendraient 0/20 à la dictée du brevet des collèges de 1988 ( ils ont fait la dictée en classe, ce n'est pas un sondage ) ), je me pencherais très très sérieusement sur la question.
tiboard
 
Messages: 58
Inscription Forum: 06 Mar 2003 23:15
Localisation: guadeloupe
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Fév 2005 23:18

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Fév 2005 1:43

Je suis enseignant de lycée professionnel en banlieu, et je constate un niveau de français CATASTROPHIQUE. La méthode de lecture n'est probablement la seule raison, mais je suis certain qu'elle explique en partie cet échec dramatique.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75202
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 19 Fév 2005 10:38

une erreur dans ton post , tu devrais utiliser le présent au lieu du futur

il m'arrive de corriger des partiels d'étudiants en licence (bac+3)
toutes les copies ont des fautes plus ou moins graves
pratiquement aucun étudiant ne maitrise les règles des participes passées
certaines copies sont à la limite du compréhensible
il s'agit d'une génération de sacrifiés et c'est triste pour eux


ce qui me gène le plus : pas un enseignant ne se remet en cause dans cette faillite
la seule explication de cette corporation c'est le manque de moyens (or 500 000 éléves en moins en 10 ans et 100 000 enseignants de plus
ceux qui ont proné la méthode globale devrait etre pendus (image)

si dans le privé nous avions les memes résultats , nous serions chomeurs depuis logntemps
lerapia
 
Messages: 286
Inscription Forum: 19 Oct 2004 14:56
Localisation: sur ma chaise
  • offline

Message » 19 Fév 2005 10:43

Bonjour,

Mon fils Corentin est au CP cette année.

La méthode de lecture appliquée dans son école (publique) est une méthode mélangeant le global et le "syllabique". (plutôt phonétique, d'ailleurs)
J'explique (mais c'est très simple à comprendre :wink: ): l'instituteur leur enseigne les sons, avec fiches contenant des exemples de mots... et les élèves ont également plusieurs petits livres d'histoires tout au long de l'année.

Il est clair que la lecture "globale" de mots, phrases, textes, OBLIGE les enfants au par-coeur :-? et que lorsque vous leur demandez de lire un mot similaire à celui qu'ils ont lu, la première réponse est le mot qu'ils ont appris !!! :roll:

Mon fils est capable de lire des mots qu'il ne connaît pas, dans des livres autres que scolaires... mais c'est effectivement parce que personnellement HYPER allergique à la méthode globale, je m'efforce de lui apprendre la lecture façon "b+a= BA" depuis qu'il a 5 ans (car je déplore également que l'on n'enseigne pas quelques rudiments de lecture et d'écriture en maternelle !! On leur apprend à lire et écrire leur prénom, point-barre !! :roll: ).

Cependant, il s'amuse souvent à écrire "pour lui"... et alors là, évidemment, quand je lis sa prose, mon premier réflexe est de rigoler... mais le second est de m'inquiéter !!! :-? car il écrit en "phonétique", c'est-à-dire de la manière dont il entend les mots, et cela, même pour des mots qu'il a déjà lus !!!!! :roll:
(Je précise que mon fils n'a pas de portable, et n'est donc pas un fanatique des textos !!! :mdr: )

Je trouve navrant de devoir me substituer à l'instit... mais je ne me vois pas laisser mon fils (et ensuite ma fille) apprendre des pâtés de mots qu'ils ne sauront pas écrire correctement, ni reconnaître dans un autre contexte que leur apprentissage scolaire... :roll: :-?

Franchement, oui, je suis inquiète !!! :evil:

J'ai appris à lire avec la méthode "syllabique" (il y a belle lurette, certes :oops: ), et je ne sais si c'est parce que j'ai toujours eu le goût de la lecture, mais je peux me vanter de ne faire des fautes d'orthographe que par inattention (ou non-relecture)... Pour ce qui est de la grammaire, je pense ne pas faire trop de fautes, non plus, mais cela a toujours été mon point faible en Français :oops:

Et quand je vois de quelle manière on enseigne la lecture et l'écriture aux enfants maintenant, comment aussi on les pousse dans le ghetto du "textoïsme" et autres âneries du même style, ça me met en rogne !! Parce que je me demande à quoi ressemblera notre si belle Langue dans quelques années... :-?

Le problème, aussi, c'est que depuis des dizaines d'années (voire + ?), il est donné + d'importance aux matheux qu'aux littéraires... On s'inquiète + d'un enfant qui ne sait pas compter, et on le met vite de côté, que d'un enfant qui ne sait pas lire...

Ma conclusion sera de dire que je pense que les parents devraient s'investir et s'inquiéter un peu + de ce problème...
Il est bien beau de déléguer aux instits et aux profs, mais quand il s'avère que l'enseignement de la lecture n'est pas le bon, c'est bel et bien aux parents de faire évoluer cela !!

A+

Christelle

PS: J'ai écrit comme cela me venait... Pardon si cela n'est pas forcément très clair: je viens de me lever, aussi !! :wink:
christelle 31
 
Messages: 7791
Inscription Forum: 09 Juin 2004 18:46
Localisation: Toulouse, Occitanie
  • offline

Message » 19 Fév 2005 10:46

lerapia a écrit:ce qui me gène le plus : pas un enseignant ne se remet en cause dans cette faillite


+ 1
Mais je redis que les PARENTS aussi devraient réagir !!!! :wink:

Une ptite parenthèse: je ne connais pas l'enseignement privé, aussi ne vais-je pas le juger.
Cependant, il n'est pas donné à tous les enfants de pouvoir bénéficier d'un enseignement privé !!! :-? (Ca coûte cher !! :wink: )
christelle 31
 
Messages: 7791
Inscription Forum: 09 Juin 2004 18:46
Localisation: Toulouse, Occitanie
  • offline

Message » 19 Fév 2005 11:36

mais surtout pour "sculter" mon corpse, trop splendide pour le laisser se ramollir (hmm !).
Tu as parfaitement raison. Mes parents avaient fait pareil avec mio et mon frère.
Ma conclusion sera de dire que je pense que les parents devraient s'investir et s'inquiéter un peu + de ce problème...
Je le pense également. Mais ce n'est malheureusement pas tous les parents qui pensent à ça (et ensuite peuvent le faire).
J'ai bien souvent des élèves dont les parents ne parlent pas français ou extrêmement mal.
Quand je les convoque, c'est un sacré dialogue de sourds...

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75202
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 19 Fév 2005 11:43

Salut,
alors, tout d'abord, je tenais à réagir face à la vision qui veuille que pas un enseignant ne se remette en question.
Je ne connais pas d'enseignants du primaire, mais parmis ceux avec qui j'ai pu discuter (college, lycée, fac) un certain nombre sont lucides sur la médiocrité des méthodes employées. Il ne faut pas croire que c'est comme à la TV et que ces fainéants ne savent râler que pour demander des sous.

Bon, ceci étant dit, je suis tout a fait d'accord avec vous sur les meffets de la méthode globale. Je ne sais pas qui a pu avoir cette idée, mais j'ai du mal à imaginer quelque chose de plus stupide que cette méthode.
Alors oui, les seuls qui sauront lire sont ceux qui ont eu avec eux des parents présents pour les aider à apprendre à lire correctement. Ou, à la rigueur, ceux qui auront eu la chance d'avoir un enseignant un peu vieillot qui aurait gardé l'ancienne méthode.

En tout cas, comme lerapia, je corrige régulièrement des copies de partiel... et le niveau en orthographe est consternant. Mais, sans parler de ça, il n'y a qu'a voir les forums Internet et voir comment le français est maltraité.
J'ai toujours été très mauvais en Français (et dans toutes les matières littéraires), mais quand même, il y a des limites.

Bien entendu, il n'y a pas de solution (à notre niveau...), mais je trouve ça bien d'alerter les gens sur les mefaits de cette méthode globale.
guest
 
Messages: 23526
Inscription Forum: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 19 Fév 2005 11:51

Salut,
alors, tout d'abord, je tenais à réagir face à la vision qui veuille que pas un enseignant ne se remette en question.
Je ne connais pas d'enseignants du primaire, mais parmis ceux avec qui j'ai pu discuter (college, lycée, fac) un certain nombre sont lucides sur la médiocrité des méthodes employées. Il ne faut pas croire que c'est comme à la TV et que ces fainéants ne savent râler que pour demander des sous.
Je ne suis pas prof de français, mais à mon petit niveau, j'essaie de les aider un peu en français, notamment lorsqu'ils font leur rapport de stage (une horreur pour les fautes et les phrases trop longues incompréhensibles).
Sinon, je connais des profs de français du lycée et leur problème est qu'ils n'ont pas "le droit" d'enseigner la grammaire et l'orthographe. Le programme pour les BEP et le Bac Pro, c'est la poésie, l'art lyrique et que sais-je encore. C'est certainement très intéressant, mais lorsqu'on a déjà d'énormes difficultés en ortho et gram, ça me parait un peu superflu.
Le vrai problème se situe selon moi au primaire et au collège (mais principalement au primaire).
Et surtout le vrai problème est que les enfants n'ayant pas les bases poursuivent tout de même leur cursus dans la classe supérieure. Or, les bases non acquises ne sont pas réenseigner. Voilà pourquoi je me retrouve en BEP (moins en Bac Pro) avec des élèves ayant un niveau de français extrêmement faibles... y compris en compréhension de texte et plus simplement en lecture.
Ou, à la rigueur, ceux qui auront eu la chance d'avoir un enseignant un peu vieillot qui aurait gardé l'ancienne méthode.
Il risque de se mettre sa hiérarchie à dos...

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75202
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 19 Fév 2005 12:12

c'est certainement "has been", mais je pense que les parents ont un rôle d'education pour leurs enfants, et c'est pas la peine d'avoir deux licences pour leur aprendre le b a ba avec un abécedaire.
Je suis rentré au cours préparatoire en sachant lire(lentement, certes), et mes enfants ont eu des cours du soir familiaux, même s'ils râlaient parcequ'ils auraient préféré regarder goldorak ou dorothée.
Ca permet de se rendre compte de la stupidité de certains programmes: enseigner la chimie en 4ème ,sans enseigner la notion de valence, c'est cotton.(comment comprendre la difference entre le fer ferrique et le fer ferreux?)
charlie13
 
Messages: 725
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 15:29
Localisation: on dirait le sud...
  • offline

Message » 19 Fév 2005 12:14

Le problème ne viendrait-il pas plutôt du nivellement par le bas auquel nous assistons et ce dans tous les domaines? :wink:
ggta
 
Messages: 6645
Inscription Forum: 01 Juin 2003 17:54
Localisation: Gif sur Yvette (91)
  • offline

Message » 19 Fév 2005 12:38

c'est certainement "has been", mais je pense que les parents ont un rôle d'education pour leurs enfants, et c'est pas la peine d'avoir deux licences pour leur aprendre le b a ba avec un abécedaire.
Dans mon lycée de banlieue, nombreux sont les parents ayant "abandonné" leurs enfants aux mains maladroites de l'éducation nationale...
Le problème ne viendrait-il pas plutôt du nivellement par le bas auquel nous assistons et ce dans tous les domaines?
Preobablement également.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75202
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 19 Fév 2005 12:41

fafa.dudu a écrit:Et surtout le vrai problème est que les enfants n'ayant pas les bases poursuivent tout de même leur cursus dans la classe supérieure.

Là dessus, on est d'accord (mais on en a parlé il y a peu de temps ;) ).
guest
 
Messages: 23526
Inscription Forum: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 19 Fév 2005 13:21

Ca s'appelle "sélection naturelle"
Les gosses faineants et crétins ne sont plus portés à bout de bras par les enseignants (dont la qualité est proportionelle à leur paye et à la consideration qu'on leur accorde)
Les autres quelque soit leur niveau social, étudieront quand même, on n'a jamais eu dans l'histoire un accés aussi facile à la culture et à l'enseignement.
Le seul problème est de pouvoir étudier en classe, sans que les crétins susdits empêchent de le faire par leur cirque, mais là c'est un problème de discipline.
Si les profs comprennent que c'est pas en mettant les tables en rond qu'on avance, ce sera déjà un début.
charlie13
 
Messages: 725
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 15:29
Localisation: on dirait le sud...
  • offline

Message » 19 Fév 2005 14:04

charlie13 a écrit:Ca s'appelle "sélection naturelle"
Les gosses faineants et crétins ne sont plus portés à bout de bras par les enseignants (dont la qualité est proportionelle à leur paye et à la consideration qu'on leur accorde)
Les autres quelque soit leur niveau social, étudieront quand même, on n'a jamais eu dans l'histoire un accés aussi facile à la culture et à l'enseignement.
Le seul problème est de pouvoir étudier en classe, sans que les crétins susdits empêchent de le faire par leur cirque, mais là c'est un problème de discipline.
Si les profs comprennent que c'est pas en mettant les tables en rond qu'on avance, ce sera déjà un début.


Ta réflexion m'effraie réellement, tu ne serais pas un peu "sectaire", pour ne pas dire autre chose ?? :o :roll:
krisscore
 
Messages: 4411
Inscription Forum: 20 Jan 2002 2:00
Localisation: Sanary-Sur-Mer
  • offline

Message » 19 Fév 2005 14:07

krisscore a écrit:Ta réflexion m'effraie réellement, tu ne serais pas un peu "sectaire", pour ne pas dire autre chose ?? :o :roll:

+1
guest
 
Messages: 23526
Inscription Forum: 15 Fév 2001 2:00
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message