Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, Dirty Vincent, dodoche1, fredouille83, FredP, laurent martiarena, mariofan de triangle, oyo, papinova, Salamandar, sauce, sceint, SEM, ssebs, tfpsly, Ultranova, wolverine77, wopr et 46 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

GPU président !

Message » 05 Oct 2016 13:01

FGO a écrit:
Keron a écrit:Et je repose ma question, quel est le cursus pour devenir conseiller d'orientation et est-ce que ce métier n'est pas finalement celui qu'il

J'espère que cela a évoluer vu le niveau de ceux de notre époque Kéké
il y a plus déjà de 30 an un conseillé d'orientation a dit à mes parents "Ne lui faite pas faire d'informatique ce serait une voix de garage"
Heureusement je suis têtu j'ai donc faits ce que je voulais, grand bien m'en a pris de ne pas l'écouter ...

:o Tiens tiens. C'est exactement ce qui a été dit à mes parents par le fameux conseiller d'orientation, quand j'ai choisi d'aller en seconde H (nouvellement créée). :grr: :ohmg:
Dernière édition par alain_38 le 05 Oct 2016 16:39, édité 1 fois.
alain_38
 
Messages: 327
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Oct 2016 13:01

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Oct 2016 13:06

Bien, gpu pourrait-il faire la mise à jour de la liste de la page 1 avec l'intégration des migrants des propositions très pertinentes et acceptables :grad: :siffle: que nous avons pu faire ?. Merci, il vous en prie :lol:
alain_38
 
Messages: 327
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 05 Oct 2016 13:07

FGO a écrit:
Keron a écrit:Et je repose ma question, quel est le cursus pour devenir conseiller d'orientation et est-ce que ce métier n'est pas finalement celui qu'il


J'espère que cela a évoluer vu le niveau de ceux de notre époque Kéké
il y a plus déjà de 30 an un conseillé d'orientation a dit à mes parents "Ne lui faite pas faire d'informatique ce serait une voix de garage"

Heureusement je suis têtu j'ai donc faits ce que je voulais, grand bien m'en a pris de ne pas l'écouter ...


Je comprends mieux :

Devenir Conseiller d'orientation : formation nécessaire

Les conseillers d'orientation psychologues sont recrutés sur concours. Ce dernier est ouvert aux détenteurs d'une licence de psychologie au minimum (dans les faits, la majorité des candidats ont un master professionnel). Quelques centres préparent au concours : l'Inetop (Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle), et les universités d'Aix-Marseille 1, Lille 3 et Rennes 2. Attention, il y a peu de places au concours (une cinquantaine environ). Une fois reçus, les étudiants suivent une formation de deux ans, à l'issue de laquelle ils obtiennent le Decop (diplôme d'État de conseiller d'orientation psychologue).


En gros, mais je vais être méprisant en disant cela, ce sont ceux qui n'ont pas réussi à devenir profs, ne veulent pas ouvrir un cabinet de psycho, n'ont pas de véritable travail mais veulent aider les autres à trouver le leur :D :D :D :bravo:

Je confirme donc que ce serait une réelle force de bénéficier de l'assistance de nombreux séniors de plus de 50 ans à ces postes. Venant de tout horizon. Et au lieu de les payer au chomdu à cet âge, de les voir perdre du temps à chercher en vain des emplois, à perdre en dignité à force de se sentir inutile, ils seraient vraiment de superbes mentors pour notre jeunesse.

Je dois avouer que la plupart des choses utiles dans la vie, je l'ai principalement appris d'anciens. A écrire correctement avec un ancien rédacteur en chef. A faire des photo avec un vieux reporter. A faire du placo avec un ancien artisan. A soigner les chevaux avec un ancien fermier... etc.. et tout dans un cadre privé. Même sur le forum des vieux m'ont beaucoup enseigné. Pierre et sa Newbinette par exemple.
Keron
 
Messages: 22304
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 05 Oct 2016 13:08

alain_38 a écrit:Bien, gpu pourrait-il faire la mise à jour de la liste de la page 1 avec l'intégration des migrants des propositions très pertinentes et acceptables :grad: :siffle: que nous avons pu faire ?. Merci, il vous en prie :lol:


Attends, il doit faire le tri pour trouver les plus populistes avant de les transmettre au parti :)

Tu vas voir que tout le forum va voter FN pour Notre programme :) Ou le programme HCFR. Je vois déjà la tête de certains :)
Keron
 
Messages: 22304
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 05 Oct 2016 13:25

alain_38 a écrit:
FGO a écrit:J'espère que cela a évoluer vu le niveau de ceux de notre époque Kéké
il y a plus déjà de 30 an un conseillé d'orientation a dit à mes parents "Ne lui faite pas faire d'informatique ce serait une voix de garage"
Heureusement je suis têtu j'ai donc faits ce que je voulais, grand bien m'en a pris de ne pas l'écouter ...

:o Tiens tiens. C'est exactement ce qui a été dit à mes parents par le fameux conseillé d'orientation, quand j'ai choisi d'aller en seconde H (nouvellement créée). :grr: :ohmg:


Ce qui prouve bien que la formation pro doit être encadrée par les pro. Evidemment ça arrange bien tout le monde de fourguer les jeunes au système et ensuite de gueuler qu'ils ne sont pas compétents, pas motivés et j'en passe. Motivés par quoi? Un travail sans salaire? Vous l'êtes vous?

Il ne faut pas raisonner pour les 10% de gosses qui feront des études supérieures et auront un job de cadre sup bien payé, valorisant et motivant. Ni pour les parcours atypiques de génies comme celui de GPU ou le mien 8) (à votre service). Il faut raisonner pour les 90% qui, si le monde n'était pas ce qu'il est, n'iraient pas plus loin que le brevet des collège (j'ai pas dit qui l'obtiendrait, j'ai dit aller jusque-là :ane: ) et pousseraient des brouettes sur des chantiers ou râtisseraient du purin. Pour eux, une solide instruction à la citoyenneté (les outils de décryptage du monde - lecture, écriture, sciences, histoire, connaissances des arts et des médias, droit social, civil et pénal élémentaire, connaissance des institutions, économie et gestion), et en parallèle, l'intégration d'une formation pro. Cette partie en deux phases:

-une phase de découverte évaluée par les pro de tous les secteurs (chaque année des modules intégrés à la scolarité du gosse, pourquoi pas au sein des établissement publics, collège et lycée, mais gérés par les professionnels: enseignants, animateurs payés par les chambres des métiers, etc.), sur ce qui est aujourd'hui la période du collège (au primaire, on doit être tout entiers occupés à l'apprentissage des savoirs fondamentaux).

-une phase de sélection/formation sur dossier + éventuellement concours intégralement gérée par les professionnels de chaque secteur.

La scolarité pourrait être jalonnée de point de sélection pour intégrer une formation ou une filière pro. 15 ans, fin d'un premier cycle de formation humaniste, premier point, d'intégration d'une formation pro. 18 ans, second point, 22 ans, etc. Les jalons que sont le brevet et le bac ne sont pas mauvais, seulement ils ont pour fonction de sanctionner une formation générale de citoyen et une aptitude à intégrer une formation professionnelle. Et personne n'y trouve son compte.

L'instruction publique ne peut pas tout, et elle ne doit pas tout, même si tout le monde s'accomode de cet à-peu-près ultra coûteux. Nous avons conçu un système qui fait comme si 90% des élèves étaient des ingénieurs en puissance, et on bricole à la marge pour ce qu'on pense ne représenter que 10% du public. Il faut juste faire tout l'inverse :hehe:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 05 Oct 2016 13:44

Keron a écrit:
C’est aussi le principe des compagnons du devoir. Prêt ou non, le gamin part pour en chier. La sélection est rude, mais bizarrement, ça forme des travailleurs qui sont parmi les meilleurs ouvriers au monde.


Qui te parle de ces filières là au collège et au lycée ?


Moi j'en parle. :mdr: Je n'ai pas besoin e l'autorisation des autres pour prendre en exemples des formations qui ont fait leurs preuves. :wink:

Les compagnons, c’est une filière d'excellence pour métiers manuels. Les prendre en exemple est tout à fait justifié dans le développement de filières d'excellences.
Accessoirement, les compagnons, ça forme un CAP à la base. :wink:

Au bac pro de mon fils c'est idem. Ils sont une promo de 4 cette année. Un diplome reconnu en Europe, un stage fait à l'étranger, et un métier assuré à la fin avec progression aisée comme cadre. Et l'entrée au BTS, licence et école d'ingé en matériaux composite à suivre (en se motivant vraiment).


Tant mieux. :bravo:

En ne parlant que de diplômes (pensant aux grandes écoles) est-ce que finalement vous n'entretenez pas aussi ces croyances au sujet de ces filières parallèles ? Vous parlez de filière d'excellence comme si les autres étaient des filières 'placard'.


Tu me fais un procès d’intention. Depuis le début, je précise que les filières d'excellence doivent être mise en place et valorisé quel que soit le niveau. :wink:

Dans le post que tu cites, j'ai même parlé de filière d'excellence pour métier manuel en prenant pour exemple les compagnons. Je ne sais pas ce que je peux faire pour que ce soit plus clair.

On peut aussi regarder ce qui a fonctionné pour redresser l'économie de la Corée du Sud (sans forcément copier le modèle à 100% car ils ont un taux de suicide de fou chez les jeunes). Il y a une sélection de dingue. C’est exigeant pour les mômes, mais ceux qui sont selectionnés font tourner le pays.


C'est à voir. C'est aussi le pays où tu as des usines de gamins qui jouent à des jeux toute la journée pour farmer des matériaux virtuels ou élever des personnages. En prenant du recul tu réalises que c'est du grand n'importe quoi mais vendre du rêve à des citoyens de pays où l'on en consomme est aussi une part de l'économie.


Tu noteras que l'exemple que tu cites n'ets qu'une application de la loi de l’offre et de la demande. Passer sa journée à farmer pour rapporter des sous à la maison n’est pas forcément plus idiot que de faire caissier (et ça ne demande pas de diplôme).


Pour les passerelles au niveau étude, c’est de toute façon compliqué. Le niveau est tel dans les filières exigeantes que l’écart par rapport aux formations moins discriminantes ne cesse de se creuser. Si le gamin se réveille, il a toujours la possibilité de démarrer (et de réussir) sa carrière et, s'il le souhaite et qu'il est assez bon, de se faire recruter par la suite dans les groupes internationaux sur la base de ses compétences / réalisations.


Oui mais en France on te demande ton diplôme dès le départ.


Tu pars du principe qu'hors filière d'excellence point de salut. Ce n’est pas ce que j'ai écris. :wink:

Après un gamin motivé arrivera toujours à faire son trou quelque part. Cela se valorise aussi la détermination et l'engagement. Mais moins en France que dans certains pays j'en ai peur.


C'est vrai. Ceci dit, même aux USA, rentrer dans de grands groupes sans diplôme est extrêmement difficile.
gloinfred
 
Messages: 5404
Inscription Forum: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 05 Oct 2016 13:46

Joich a écrit:Nous avons conçu un système qui fait comme si 90% des élèves étaient des ingénieurs en puissance, et on bricole à la marge pour ce qu'on pense ne représenter que 10% du public. Il faut juste faire tout l'inverse :hehe:



:thks:
gloinfred
 
Messages: 5404
Inscription Forum: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 05 Oct 2016 14:01

Keron a écrit:
Kolian a écrit:
Etre un "cancre" dans le système de l'EN actuel, cela se résume à ne pas rentrer dans un moule établi.


Avec bien souvent des gamins détruit et cassés au plan psychologique. Ce sont des cancres. Des bons à rien. Des gamins qui ne bossent pas alors que parfois ils révisent dix fois plus que d'autres bien formatés.

On génère des générations de suiveurs. Et on limite peut-être de grandes avancées scientifiques ou la création de processus qui feraient faire de grands bons à nos industries. Car on valorise et on écoute toujours ceux qui sortent du moule. Celui qui pense carré au lieu de penser rond est pris pour un agitateur et un illuminé.


Globalement, les grosses avancées technologiques sont l'oeuvre de chercheurs, formés et habitués à travailler en équipe.

Certaines des plus grandes révolution sociétales de ces dernières années (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) ont étés faites par des non diplômés, mais ce sont des gens qui ont plaqués des études de haut niveau pour monter leur boite au plus vite (2 noms: bill gate (mircrosoft) et Mark Zukerberg (facebook) => tous les deux ayant quittés Harvard).

A l'échelle du monde, les "cancres" qui génèrent des avancés scientifiques majeures sont très rares.
gloinfred
 
Messages: 5404
Inscription Forum: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 05 Oct 2016 14:12

gloinfred a écrit:...
A l'échelle du monde, les "cancres" qui génèrent des avancés scientifiques majeures sont très rares.

On l'a dit d'Einstein, mais c'était un faux cancre. Par contre, un très bon exemple de gamin qui n'arrive pas à rentrer dans un moule.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
La tolérance atteindra un tel niveau que les personnes intelligentes seront interdites de toute réflexion pour ne pas offenser les imbéciles » (Dostoïevski).
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5320
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 05 Oct 2016 14:15

Robert64 a écrit:
gloinfred a écrit:...
A l'échelle du monde, les "cancres" qui génèrent des avancés scientifiques majeures sont très rares.

On l'a dit d'Einstein, mais c'était un faux cancre. Par contre, un très bon exemple de gamin qui n'arrive pas à rentrer dans un moule.
A+


Effectivement, c’est celui qui me venait en tête. :wink:
gloinfred
 
Messages: 5404
Inscription Forum: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 05 Oct 2016 14:21

gloinfred a écrit:
Robert64 a écrit:On l'a dit d'Einstein, mais c'était un faux cancre. Par contre, un très bon exemple de gamin qui n'arrive pas à rentrer dans un moule.
A+


Effectivement, c’est celui qui me venait en tête. :wink:

Justement, et je pense que ton système de sélection précoce l'aurait orienté vers le métier de plombier. Même qu'il a dit qu'il aurait préféré. :siffle:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
La tolérance atteindra un tel niveau que les personnes intelligentes seront interdites de toute réflexion pour ne pas offenser les imbéciles » (Dostoïevski).
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5320
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 05 Oct 2016 14:22

Keron a écrit:
FGO a écrit:
J'espère que cela a évoluer vu le niveau de ceux de notre époque Kéké
il y a plus déjà de 30 an un conseillé d'orientation a dit à mes parents "Ne lui faite pas faire d'informatique ce serait une voix de garage"

Heureusement je suis têtu j'ai donc faits ce que je voulais, grand bien m'en a pris de ne pas l'écouter ...


Je comprends mieux :

Devenir Conseiller d'orientation : formation nécessaire

Les conseillers d'orientation psychologues sont recrutés sur concours. Ce dernier est ouvert aux détenteurs d'une licence de psychologie au minimum (dans les faits, la majorité des candidats ont un master professionnel). Quelques centres préparent au concours : l'Inetop (Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle), et les universités d'Aix-Marseille 1, Lille 3 et Rennes 2. Attention, il y a peu de places au concours (une cinquantaine environ). Une fois reçus, les étudiants suivent une formation de deux ans, à l'issue de laquelle ils obtiennent le Decop (diplôme d'État de conseiller d'orientation psychologue).


En gros, mais je vais être méprisant en disant cela, ce sont ceux qui n'ont pas réussi à devenir profs, ne veulent pas ouvrir un cabinet de psycho, n'ont pas de véritable travail mais veulent aider les autres à trouver le leur :D :D :D :bravo:

Je confirme donc que ce serait une réelle force de bénéficier de l'assistance de nombreux séniors de plus de 50 ans à ces postes. Venant de tout horizon. Et au lieu de les payer au chomdu à cet âge, de les voir perdre du temps à chercher en vain des emplois, à perdre en dignité à force de se sentir inutile, ils seraient vraiment de superbes mentors pour notre jeunesse.

Je dois avouer que la plupart des choses utiles dans la vie, je l'ai principalement appris d'anciens. A écrire correctement avec un ancien rédacteur en chef. A faire des photo avec un vieux reporter. A faire du placo avec un ancien artisan. A soigner les chevaux avec un ancien fermier... etc.. et tout dans un cadre privé. Même sur le forum des vieux m'ont beaucoup enseigné. Pierre et sa Newbinette par exemple.


C'est un boulot de planqué. Des gens qui veulent les horaires et les vacances des profs sans même avoir à affronter les contraintes.
poilau
 
Messages: 4084
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 05 Oct 2016 14:26

Kolian a écrit:Si on veut former des filières d'excellence, tout ce joue sur les premières années d'école.
Donc maternelle et primaire pour poser de vrais base solide.


Oui pour les bases. Ensuite quand la pente s'élève ça se joue beaucoup sur le cadre social et la motivation que font inculquer les parents. J'avais quelques camarades plutôt précoces et doués en primaire qui se sont arrêtés prématurément, car leurs parents ne les poussaient pas assez.
poilau
 
Messages: 4084
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 05 Oct 2016 14:33

Robert64 a écrit:
gloinfred a écrit:
Effectivement, c’est celui qui me venait en tête. :wink:

Justement, et je pense que ton système de sélection précoce l'aurait orienté vers le métier de plombier. Même qu'il a dit qu'il aurait préféré. :siffle:
A+


Plus exactement, mon système de sélection l'aurait probablement sorti des filières d'excellence. Il aurait fait une filière classique.
gloinfred
 
Messages: 5404
Inscription Forum: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 05 Oct 2016 14:35

Robert64 a écrit:
gloinfred a écrit:
Effectivement, c’est celui qui me venait en tête. :wink:

Justement, et je pense que ton système de sélection précoce l'aurait orienté vers le métier de plombier. Même qu'il a dit qu'il aurait préféré. :siffle:
A+


Soit, on aurait loupé Einstein, mais rien n'empêche de penser que nous en aurions trouver d'autres ... ou pas.

A+
Velvet
Velvet
 
Messages: 1430
Inscription Forum: 19 Fév 2003 1:14
Localisation: Le bonheur est dans le pré...
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema