Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: pm57 et 33 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

INTERMITTENT DU SPECTACLE

Message » 25 Fév 2013 9:49

jujulolo a écrit:D'après le lien de BFM on est passé de 9000 intermittents en 1984 à 100 000 en 2010...
Ça me fait penser au monde de la recherche il y a 30 ans. Dans les labo il n'y avait quasiment que des postes en Cdi.
Maintenant on doit tourner à 30% en CDD renouvelable...
J'imagine que pas mal de patron de " créateur de spectacles" doivent utiliser ce système pour éviter d'employer des gens en CDD.
Comme ça c'est pas eux qui les paient....


On était déjà à 100.000 en 2000, donc stable depuis plus de 13 ans...
Et il est clair que tu vas passer un temps incommensurable à faire des cdd dans tous les sens quand tu montes un spectacle. Certaines personnes vont être utilisées 1 journée, d'autres 5 , d'autre 1 mois,...
Le principe de l'intermittence c'est la solidarité pour que le milieu culturel français reste actif et créent d'autres richesses. Et c'est le cas.

edit: de rajouter que la population augmente, que l'activité culturelle augmente et est surtout plus répandue que ce qu'elle était en 1983, est-ce un mal? Aubry et Ayrault se sont refait la cerise, et pas qu'un peu ,en misant sur le culturel à Nantes et à Lille by the way.
Dernière édition par lag@uffre le 25 Fév 2013 10:08, édité 1 fois.
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Fév 2013 9:49

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Fév 2013 9:51

poilau a écrit:
lag@uffre a écrit:
haskil a écrit:http://www.youtube.com/watch?v=tC9ifnAumLM


Cette vidéo est parfaite, et montre bien la campagne de désinformation du moment:
Dire que le déficit de l'unedic vient directement de l’intermittence.

Les points à retenir:

-La courbe déficit/excédent de l'unedic et la courbe déficit/excédent annexe 8 et 10 (les intermittents) ne sont pas calculés de la même manière.
D'un côté l'unedic comptabilise toutes les cotisations des salariés du privé en france vers l'UNEDIC auxquelles on soustraie la totalité des indemnités que l'UNEDIC reverse à tous les chômeurs.
Pour les annexe 8 et 10, on comptabilise les cotisations reversées par les intermittents à l'unedic moins les indemnités que l'unedic leur reversent. Circuit fermé.
C'est donc une tromperie totale de dire que le déficit de l'annexe représente tant de pourcentage du déficit de l'Unedic.

-La courbe des annexes 8 et 10 est stable depuis plus de 10 ans, pas celle de l'unedic, donc aucun rapport impactant entre les 2.

-Le prétendu déficit de l'annexe 8 et 10 ne prend pas en compte toutes les cotisations dérivées de l'activité culturelle (restaurants, hôtels, achats matériaux, informatique,..) , ni les cotisations des ceux qui ne parviennent pas à faire 507 heures, ni les cotisations des stars qui ne reçoivent pas d'indemnités, etc...

Pour terminer, les intermittents représentent environ 4% des chômeurs. Ils touchent environ 3% de la totalité des allocations que l'Unedic reverse.


Parce que c'est un régime avec des règles particulières, et qu'il est donc facile de faire des statistiques dessus.

Parce que sinon oui si on regarde par branche, il est clair que l'informatique cotise aussi pour pouvoir payer les chômeurs de la sidérurgie ...


Que veux-tu que je réponde là-dessus. Si tu n’utilisais pas un ton ironique et belliqueux, mais que tu attaquais plutöt sur des points précis qui te chagrine, je pourrais te répondre. Là à part dire que tu n'as pas compris l'analyse des chiffres, je ne peux pas te cerner.

A moins que tu sois tellement second degré que tu sois acquis à la cause, je ne saurais dire. :-?
Dernière édition par lag@uffre le 25 Fév 2013 10:34, édité 2 fois.
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Fév 2013 10:00

En gros de dire à tout ceux qui estiment que l'on coûte trop cher, rien ne le prouve, contrairement au subterfuge de la cour des comptes. Mais encore une fois faut-il prendre le temps de bien lire ou regarder les infos que nous vous mettons à disposition. Parce que là à part "oui mais même" y'a pas vraiment de matière dans vos réponses. Entre la vidéo postée en première page, mon compte rendu de cette vidéo, et la dernière, on ne peut plus impartiale, les infos vous les avez.

On nous dit que les annexe 8 et 10 (intermittents) sont déficitaires d'un milliard et que l'Unedic est déficitaire de 3 milliard. Bingo, on dit que les intermittents pèsent pour 1/3 sur le déficit de l'Unedic.
Mais ses déficits n'ont rien à voir.
Si on prend l'année 2008 au l'unedic était excédentaire de plusieurs milliards or si on prend le même mode de calcul pour l'unedic que pour les annexe 8 et 10, c'est à dire de chomeur à chomeur (puisque que pour l'annexe on compte d’intermittent à intermittent) et bien on aurait un déficit de 23 milliards. Ca n'a donc aucun sens puisqu'elle était excédentaire cette année là!
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Fév 2013 10:42

lag@uffre a écrit:
poilau a écrit:
lag@uffre a écrit:
haskil a écrit:http://www.youtube.com/watch?v=tC9ifnAumLM


Cette vidéo est parfaite, et montre bien la campagne de désinformation du moment:
Dire que le déficit de l'unedic vient directement de l’intermittence.

Les points à retenir:

-La courbe déficit/excédent de l'unedic et la courbe déficit/excédent annexe 8 et 10 (les intermittents) ne sont pas calculés de la même manière.
D'un côté l'unedic comptabilise toutes les cotisations des salariés du privé en france vers l'UNEDIC auxquelles on soustraie la totalité des indemnités que l'UNEDIC reverse à tous les chômeurs.
Pour les annexe 8 et 10, on comptabilise les cotisations reversées par les intermittents à l'unedic moins les indemnités que l'unedic leur reversent. Circuit fermé.
C'est donc une tromperie totale de dire que le déficit de l'annexe représente tant de pourcentage du déficit de l'Unedic.

-La courbe des annexes 8 et 10 est stable depuis plus de 10 ans, pas celle de l'unedic, donc aucun rapport impactant entre les 2.

-Le prétendu déficit de l'annexe 8 et 10 ne prend pas en compte toutes les cotisations dérivées de l'activité culturelle (restaurants, hôtels, achats matériaux, informatique,..) , ni les cotisations des ceux qui ne parviennent pas à faire 507 heures, ni les cotisations des stars qui ne reçoivent pas d'indemnités, etc...

Pour terminer, les intermittents représentent environ 4% des chômeurs. Ils touchent environ 3% de la totalité des allocations que l'Unedic reverse.


Parce que c'est un régime avec des règles particulières, et qu'il est donc facile de faire des statistiques dessus.

Parce que sinon oui si on regarde par branche, il est clair que l'informatique cotise aussi pour pouvoir payer les chômeurs de la sidérurgie ...


Que veux-tu que je réponde là-dessus. Si tu n’utilisais pas un ton ironique et belliqueux, mais que tu attaquais plutöt sur des points précis qui te chagrine, je pourrais te répondre. Là à part dire que tu n'as pas compris l'analyse des chiffres, je ne peux pas te cerner.

A moins que tu sois tellement second degré que tu sois acquis à la cause, je ne saurais dire. :-?


Pour dire les choses plus clairement, même sans statut particulier cette branche serait quand même déficitaire, mais personne n'y trouverait rien à redire.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 25 Fév 2013 10:51

La principale raison du déficit actuel (on était encore excédentaire en 2008), c'est la crise, pas le régime des intermittents.
L'autre raison est qu'en 2000, l'unedic étant encore bien excédentaire, le medef et la direction de l'unedic ont revu les cotisations des salariés à la baisse, en comptant sur une reprise d'activité. Mauvais calcul, le chômage est reparti à la hausse et donc gros déficit en 2003 qui a déjà mené à une réforme de nos annexes qui n'avaient portant rien à voir avec cet appel d'air.
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Fév 2013 13:34

bonjours,
il me semble que le statut des intermittents du spectacle a été créer pour en quelque sortes aider le spectacle vivant, une sorte de subvention culturelle. Imaginez un artiste qui travail des mois pour monter un spectacle et n'est rémunéré que pendant ses représentations. Un des pbm est que des sociétés qui gagnent beaucoup d'argent y ont droit aussi (chaine TV, ...) ainsi que certain métier "moins créatif" (genre technicien,...) qui pourrais utiliser le système normal d'indemnisation des CDD il y en aurais du coup moins bien-sur. Le deuxième pbm selon moi qui ne suis pas contre le fait que l'État subventionne les métiers de la culture et du spectacle vivant, c'est plutôt le fait qu'en définitive ce soit l'UNEDIC qui si colle. Car regardons bien qui cotise? les salariés quid des fonctionnaires, artisans, liberal, et autres entrepreneurs. Donc toute une partie de la population ne contribue pas a l'effort culturel.
Cette réflexion date d'une quinzaine d'année a l'époque j'étais monteur vidéo, métier que je considérais ne pas devoir bénéficier de se statut.
Bref, j'estime que ce statut a toute sa place mais qu'une reforme est nécessaire a mon avis.
profete
 
Messages: 10
Inscription Forum: 18 Sep 2011 14:35
  • offline

Message » 25 Fév 2013 13:49

poilau a écrit:
baldabiou a écrit:
TELLOUCK a écrit:Tu résumes bien la réalité qui est de profiter du système.
Marrant que la plupart soit de gauche.

Sebastien30200 te parle de survivre, tu ne veux vraiment pas comprendre ?

je t'explique le doc d'Haskil puisque tu as de la peine

600 comédiens issus des écoles nationales supérieures :

55% = moins de [b]1250 €/mois
22 % = 2000 € (le salaire médian français).

3 % = plus de 3125 €
2,5 % = 0 €


Ils sont où vilains les profiteurs ???


Parce qu'y a trop d'artistes dans ce pays, tout simplement :idee: .

On a déjà renvoyé Hortefeux, Sarkozy, Copé chez eux .... On fait ce qu'on peut :grad:
speedfan
 
Messages: 615
Inscription Forum: 10 Juil 2007 9:08
Localisation: Au fond, oui par là....
  • offline

Message » 25 Fév 2013 14:04

Quand je vois le nombre de types médiocres qui se prennent pour des artistes.
TELLOUCK
 
Messages: 5248
Inscription Forum: 05 Nov 2005 15:00
  • offline

Message » 25 Fév 2013 14:05

Pourtant y a bien un clown triste à matignon non ?
Sebastien30200
 
Messages: 4408
Inscription Forum: 25 Aoû 2008 18:52
  • offline

Message » 25 Fév 2013 14:07

Le clown blanc à Matignon et l'auguste à l'Élisée :lol:
TELLOUCK
 
Messages: 5248
Inscription Forum: 05 Nov 2005 15:00
  • offline

Message » 25 Fév 2013 14:11

Au lieu de se monter le bourrichon avec les intermittents, on ferait mieux de mettre les moyens pour juguler les fraudes en tous genres... RSA, Sécu, CAF, niches fiscales, parce qu'elles représentent au bas mot 20 milliards par an. Sachant que les agents actuels en récupèrent 150 millions, il y aurait de quoi réfléchir sur l'opportunité de créer des emplois qui s'auto-financeraient... Encore faut-il qu'il y ait une volonté politique, vertu qui manquent cruellement à nos politiques qui préfèrent aller vers la seule chose qu'ils connaissent l'austérité... pas pour eux, bien sûr... :zen: :lol:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 25 Fév 2013 14:13

papinova a écrit:Au lieu de se monter le bourrichon avec les intermittents, on ferait mieux de mettre les moyens pour juguler les fraudes en tous genres... RSA, Sécu, CAF, niches fiscales, parce qu'elles représentent au bas mot 20 milliards par an. Sachant que les agents actuels en récupèrent 150 millions, il y aurait de quoi réfléchir sur l'opportunité de créer des emplois qui s'auto-financeraient... Encore faut-il qu'il y ait une volonté politique, vertu qui manquent cruellement à nos politiques qui préfèrent aller vers la seule chose qu'ils connaissent l'austérité... pas pour eux, bien sûr... :zen: :lol:

:mdr:
que tu es médisant :lol:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 25 Fév 2013 14:18

profete a écrit:bonjours,
il me semble que le statut des intermittents du spectacle a été créer pour en quelque sortes aider le spectacle vivant, une sorte de subvention culturelle. Imaginez un artiste qui travail des mois pour monter un spectacle et n'est rémunéré que pendant ses représentations. Un des pbm est que des sociétés qui gagnent beaucoup d'argent y ont droit aussi (chaine TV, ...) ainsi que certain métier "moins créatif" (genre technicien,...) qui pourrais utiliser le système normal d'indemnisation des CDD il y en aurais du coup moins bien-sur. Le deuxième pbm selon moi qui ne suis pas contre le fait que l'État subventionne les métiers de la culture et du spectacle vivant, c'est plutôt le fait qu'en définitive ce soit l'UNEDIC qui si colle. Car regardons bien qui cotise? les salariés quid des fonctionnaires, artisans, liberal, et autres entrepreneurs. Donc toute une partie de la population ne contribue pas a l'effort culturel.
Cette réflexion date d'une quinzaine d'année a l'époque j'étais monteur vidéo, métier que je considérais ne pas devoir bénéficier de se statut.
Bref, j'estime que ce statut a toute sa place mais qu'une reforme est nécessaire a mon avis.


Même si ce n'est pas le débat les fonctionnaires cotisent (contribution solidarité) pour le chomage même si ils n'en beneficieront jamais. :wink:
gardfield77
 
Messages: 92
Inscription Forum: 01 Mar 2005 0:26
  • offline

Message » 25 Fév 2013 14:35

Analogeek a écrit:
papinova a écrit:Au lieu de se monter le bourrichon avec les intermittents, on ferait mieux de mettre les moyens pour juguler les fraudes en tous genres... RSA, Sécu, CAF, niches fiscales, parce qu'elles représentent au bas mot 20 milliards par an. Sachant que les agents actuels en récupèrent 150 millions, il y aurait de quoi réfléchir sur l'opportunité de créer des emplois qui s'auto-financeraient... Encore faut-il qu'il y ait une volonté politique, vertu qui manquent cruellement à nos politiques qui préfèrent aller vers la seule chose qu'ils connaissent l'austérité... pas pour eux, bien sûr... :zen: :lol:

:mdr:
que tu es médisant :lol:


Toi, qui a toujours des idées sur tout mais surtout des idées, tu pourrais peut-être abonder dans mon sens, non ? Car, quand on y réfléchis un peu, il ne s'agirait pas de "chasse aux sorcières" dès lors qu'il s'agirait de créer des emplois et de rétablir des injustices qui n'ont que trop durées. Je suis persuadé qu'une majorité de citoyens n'y serait pas opposée... surtout si on leur dit que dans le même temps, ça permettrait "peut-être" de soulager leurs impôts... à moins... à moins que nos politiques dont l'intégrité, l'honnêteté qui ne fontt aucun doute, aient quelques raisons de traîner les pieds à ce sujet... pas pour le RSA, bien sûr... :zen:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 25 Fév 2013 15:05

papinova a écrit:
Analogeek a écrit:
papinova a écrit:Au lieu de se monter le bourrichon avec les intermittents, on ferait mieux de mettre les moyens pour juguler les fraudes en tous genres... RSA, Sécu, CAF, niches fiscales, parce qu'elles représentent au bas mot 20 milliards par an. Sachant que les agents actuels en récupèrent 150 millions, il y aurait de quoi réfléchir sur l'opportunité de créer des emplois qui s'auto-financeraient... Encore faut-il qu'il y ait une volonté politique, vertu qui manquent cruellement à nos politiques qui préfèrent aller vers la seule chose qu'ils connaissent l'austérité... pas pour eux, bien sûr... :zen: :lol:

:mdr:
que tu es médisant :lol:


Toi, qui a toujours des idées sur tout mais surtout des idées, tu pourrais peut-être abonder dans mon sens, non ? Car, quand on y réfléchis un peu, il ne s'agirait pas de "chasse aux sorcières" dès lors qu'il s'agirait de créer des emplois et de rétablir des injustices qui n'ont que trop durées. Je suis persuadé qu'une majorité de citoyens n'y serait pas opposée... surtout si on leur dit que dans le même temps, ça permettrait "peut-être" de soulager leurs impôts... à moins... à moins que nos politiques dont l'intégrité, l'honnêteté qui ne fontt aucun doute, aient quelques raisons de traîner les pieds à ce sujet... pas pour le RSA, bien sûr... :zen:

bah si tu comptes sur les politiques pour faire quoi que ce soit... :wink:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message