Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, Auric, lolo05, SEM, Ultranova, Velvet, wopr et 47 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

J'ai besoin de vous pour un questionnaire d'étude de marché

Message » 10 Jan 2014 19:34

syber a écrit:J'voudrais pas être méchant Joich car je sais que ces histoires te tiennent à cœur, mais si on fabrique des machines réparables à 2000 euros en France et que les Chinois en fabriquent à 350 euros qui durent 5 ans, hormis le fait que personne ne pourra se les payer celles à 2000 euros, il va falloir que les coûts de transports soient sacrément élevés pour que la machine à 350 euros ne finisse pas par se retrouver chez Conforama à concurrencer celle à 2000 euros. Parce que même en mettant 500 euros de transport par machine à laver, elle arrivera en France à 850 euros. Et entre 850 euros et une durée de vie de 5 ans (qui en pratique dure plus) et 2000 euros qui dure 50 ans - ce dont tout le monde se moque ; on ne va pas léguer sa machine à laver, non plus - moyennant des réparations de 200 euros, le choix est vite fait !

On prend la moins chère.


Il n'y aura pas le choix. Soit on le décide maintenant, soit on le subira. C'est de la physique pure et élémentaire: la planète ne pourra pas enrichir des Chinois à la hauteur des Occidentaux. Pour le moment, les Chinois n'ont pas tous de machine à laver, de voiture, etc.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Jan 2014 19:34

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Jan 2014 19:46

Et voilà ! C'est toujours le même type de conclusion avec les argumentaires des écologistes ! :lol:

Faites ce que l'on vous dit, il n'y a pas le choix ! :ko:



N'empêche que depuis qu'Haroun Tazieff est décédé, les volcans ne nous font plus chier ... heureusement qu'on l'invitait sur les plateaux TV parce qu'il faisait le show, et pas pour appliquer ses idées.
syber
 
Messages: 11697
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Jan 2014 19:48

syber a écrit:Et voilà ! C'est toujours le même type de conclusion avec les argumentaires des écologistes ! :lol:

Faites ce que l'on vous dit, il n'y a pas le choix ! :ko:



N'empêche que depuis qu'Haroun Tazieff est décédé, les volcans ne nous font plus chier ... heureusement qu'on l'invitait sur les plateaux TV parce qu'il faisait le show, et pas pour appliquer ses idées.


C'est pas de l'écologie, c'est de la physique et de l'économie. Il ne pourra pas y avoir 7 milliards de machines à laver qui consomment de l'énergie et des ressources comme les machines à laver Françaises. Ces ressources sont données une fois pour toutes à l'échelle humaine. La croissance les épuise, donc la société de la croissance doit s'arrêter.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 10 Jan 2014 19:53

Et pourquoi n'envisages-tu que l'éventualité de 7 milliards de machines à laver identiques aux actuelles ?

Et pourquoi pas 7 milliards de machine sans eau et détergent et fonctionnant aux ultrasons ?

Et pourquoi pas des lavomatic avec des navettes genre UPS qui viennent chercher ton linge à domicile et te le rendent propre.

Et pourquoi pas des textiles qui ne se salissent plus et donc plus besoin de machines à laver, ou disons moins.

Tu connais l'avenir ? Moi pas ! :wink:
syber
 
Messages: 11697
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Jan 2014 19:56

Pourquoi pas :wink:

Maintenant qu'on a réglé le problème des machines à laver, on s'attaque au voitures, aux camions, aux congélateurs, aux réfrigérateurs, aux amplis HC, au chauffage, etc. :hehe:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 10 Jan 2014 20:03

Pour ce qui est des amplis, je suis passé à la classe D.

EDF m'a remboursé de l'argent :lol: :o Véridique.

Pour ce qui est des véhicules, tu peux regarder les conférences de Jancovici, la réponse s'y trouve même si je la connaissais déjà : les plus grands écologistes que la Terre ait engendré ... ce sont les ingénieurs automobiles qui réduisent sans cesse la consommation de leurs véhicules. Il y a de moins en moins de pétrole, de plus en plus de voitures et le coût de l'énergie baisse en permanence ! Cherchez l'astuce !

Pour ce qui est des congélateurs, j'ai un Picard au pied de mon immeuble. Je mutualise :lol:


Syber-réponse à tout :grad: :ane:
syber
 
Messages: 11697
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Jan 2014 20:07

syber a écrit:Pour ce qui est des amplis, je suis passé à la classe D.

EDF m'a remboursé de l'argent :lol: :o Véridique.

Pour ce qui est des véhicules, tu peux regarder les conférences de Jancovici, la réponse s'y trouve même si je la connaissais déjà : les plus grands écologistes que la Terre ait engendré ... ce sont les ingénieurs automobiles qui réduisent sans cesse la consommation de leurs véhicules. Il y a de moins en moins de pétrole, de plus en plus de voitures et le coût de l'énergie baisse en permanence ! Cherchez l'astuce !

Pour ce qui est des congélateurs, j'ai un Picard au pied de mon immeuble. Je mutualise :lol:


Syber-réponse à tout :grad: :ane:


:lol:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 11 Jan 2014 1:30

Joich a écrit:
alain_38 a écrit:
Joich a écrit:
astrorock a écrit:
ca vas en faire des chomeurs en plus....

ou alors faudras qu'ils deviennent reparateur d'imprimantes.


Mais pour moi c'est ça le monde industriel de demain, l'après société de consommation. Des biens très durables, fort coûteux à produire et donc à acheter et re-donc qui ne permettent pas d'embaucher des milliers de salariés en production, mais en parallèle, des contrats d'entretien avec remplacement de pièces. C'est de toute manière ce qui se passe sur des machines industrielles. Quand on achète un tour à métaux qui coûte la peau des bouboules, il fait 40 ans et est régulièrement entretenu. Demain il en sera de même avec nos machines à laver. Sans compter que quand la machine à laver est vendue 350€, forcément le coût du travail est prépondérant. Il joue pour une part considérable du prix final, et la produit ne peut donc pas être produit en France. Sur des machines à 1500 ou 2000€, ce coût devient presque anecdotique. La qualité de fabrication et des matériaux entre en ligne de compte de façon bien plus importante. Et les emplois de techniciens d'entretien ne sont pas délocalisables. Je suis absolument convaincu que c'est la seule issue possible. On ne peut pas continuer à fabriquer et à jeter une machine à laver par foyer tous les 5 ans tout en leur faisait faire le tour de la terre (chaque pièce doit faire au moins trois fois le tour du monde avant d'arriver dans la buanderie de mémé). La planète ne peut pas le supporter (pas moralement, la planète se fout de morale, mais d'un strict point de vue physique).

"vendue 350€, forcément le coût du travail est prépondérant...Sur des machines à 1500 ou 2000€, ce coût devient presque anecdotique. La qualité de fabrication et des matériaux entre en ligne de compte de façon bien plus importante."
:hein: Comme çà, à chaud, j'ai du mal a suivre le raisonnement. De quel travail parle t-on ?. Avec tout le respect que je te dois pour la pertinence de tes interventions :wink:


Ben sur un produit, il y a le coût des matériaux, le coût des infrastructures pour le produire (local, transport, etc.) et le coût de la main d'oeuvre. Que ce soit une machine à laver à 350€ ou une machine à laver à 1500€, on peut légitimement penser que le travail soit grosso modo le même (on va éliminer de l'équation la RD). Donc mettons que pour fabriquer une machine à laver il y ait un coût de MO incompressible de 300€ en France, 50 en Chine, clairement il n'est pas possible de produire la machine en France. Si demain on accepte de payer une machine à laver 1500€, le coût de la MO représente une part moins importante, donc il devient possible de la fabriquer en France. On relocalise la production (emploi), et on entretient les produits avec des ouvriers dont l'emploi n'est pas non plus délocalisable. C'est un gain sur les deux tableaux pour l'emploi, en espérant que la perte d'emplois de production (forcément, des machines à 2000€ qui durent 50 ans on va en faire moins) soit compensée par les emplois de techniciens d'entretien. Et cette logique est valable pour tous les produits d'électro-ménager jetables: lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linges (qui vont disparaître du fait de la hausse du coût de l'énergie), chaudières (produit pour lequel un contrat d'entretien est obligatoire et passe très bien auprès du consommateur). Après, pour la coût à l'achat, c'est vrai que c'est important pour la consommateur. Mais c'était le cas il y a 60 ans. La société de consommation a changé ça, mais au bout de 40 ans, on a acheté et jeté combien de machines à laver? Et dépensé combien au total?

Désolé mais je n'y suis toujours pas. Au début on parle du prix de 1500 à 2000 €, puis ensuite on parle de la même tranche de prix que nous "serions prêts à accepter de payer". Sommes-nous à qualité et à niveau de prestation équivalente sur le produit ou bien l'écart de prix permet-il de financer les salaires. Désolé de pinailler, mais il y a trop de paramètres qui varient en même temps dans le raisonnement. Je développerai plus tard après réflexion. L'affaire "coût du travail" me préoccupe. La masse salariale n'est pas dans le coût de fab du produit. A mon avis.
alain_38
 
Messages: 326
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 11 Jan 2014 1:36

alain_38 a écrit: La masse salariale n'est pas dans le coût de fab du produit. A mon avis.

:o

ouh la.

bon sinon moi je t'ai compris Joich, et évidemment +1, les grands esprits toussa toussa :ane:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 11 Jan 2014 2:54

Analogeek a écrit:

bon sinon moi je t'ai compris Joich, et évidemment +1, les grands esprits toussa toussa :ane:

Joich essaie "d'éduquer les masses " en leur "apportant la lumière"... Image
Snatcher
 
Messages: 583
Inscription Forum: 26 Fév 2006 3:11
Localisation: Twilight zone
  • offline

Message » 11 Jan 2014 9:05

Ça, c'était avant. Maintenant, je me contente d'exister. Cela suffit 8)
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 11 Jan 2014 9:07

alain_38 a écrit:
Joich a écrit:
alain_38 a écrit:
Joich a écrit:
Mais pour moi c'est ça le monde industriel de demain, l'après société de consommation. Des biens très durables, fort coûteux à produire et donc à acheter et re-donc qui ne permettent pas d'embaucher des milliers de salariés en production, mais en parallèle, des contrats d'entretien avec remplacement de pièces. C'est de toute manière ce qui se passe sur des machines industrielles. Quand on achète un tour à métaux qui coûte la peau des bouboules, il fait 40 ans et est régulièrement entretenu. Demain il en sera de même avec nos machines à laver. Sans compter que quand la machine à laver est vendue 350€, forcément le coût du travail est prépondérant. Il joue pour une part considérable du prix final, et la produit ne peut donc pas être produit en France. Sur des machines à 1500 ou 2000€, ce coût devient presque anecdotique. La qualité de fabrication et des matériaux entre en ligne de compte de façon bien plus importante. Et les emplois de techniciens d'entretien ne sont pas délocalisables. Je suis absolument convaincu que c'est la seule issue possible. On ne peut pas continuer à fabriquer et à jeter une machine à laver par foyer tous les 5 ans tout en leur faisait faire le tour de la terre (chaque pièce doit faire au moins trois fois le tour du monde avant d'arriver dans la buanderie de mémé). La planète ne peut pas le supporter (pas moralement, la planète se fout de morale, mais d'un strict point de vue physique).

"vendue 350€, forcément le coût du travail est prépondérant...Sur des machines à 1500 ou 2000€, ce coût devient presque anecdotique. La qualité de fabrication et des matériaux entre en ligne de compte de façon bien plus importante."
:hein: Comme çà, à chaud, j'ai du mal a suivre le raisonnement. De quel travail parle t-on ?. Avec tout le respect que je te dois pour la pertinence de tes interventions :wink:


Ben sur un produit, il y a le coût des matériaux, le coût des infrastructures pour le produire (local, transport, etc.) et le coût de la main d'oeuvre. Que ce soit une machine à laver à 350€ ou une machine à laver à 1500€, on peut légitimement penser que le travail soit grosso modo le même (on va éliminer de l'équation la RD). Donc mettons que pour fabriquer une machine à laver il y ait un coût de MO incompressible de 300€ en France, 50 en Chine, clairement il n'est pas possible de produire la machine en France. Si demain on accepte de payer une machine à laver 1500€, le coût de la MO représente une part moins importante, donc il devient possible de la fabriquer en France. On relocalise la production (emploi), et on entretient les produits avec des ouvriers dont l'emploi n'est pas non plus délocalisable. C'est un gain sur les deux tableaux pour l'emploi, en espérant que la perte d'emplois de production (forcément, des machines à 2000€ qui durent 50 ans on va en faire moins) soit compensée par les emplois de techniciens d'entretien. Et cette logique est valable pour tous les produits d'électro-ménager jetables: lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linges (qui vont disparaître du fait de la hausse du coût de l'énergie), chaudières (produit pour lequel un contrat d'entretien est obligatoire et passe très bien auprès du consommateur). Après, pour la coût à l'achat, c'est vrai que c'est important pour la consommateur. Mais c'était le cas il y a 60 ans. La société de consommation a changé ça, mais au bout de 40 ans, on a acheté et jeté combien de machines à laver? Et dépensé combien au total?

Désolé mais je n'y suis toujours pas. Au début on parle du prix de 1500 à 2000 €, puis ensuite on parle de la même tranche de prix que nous "serions prêts à accepter de payer". Sommes-nous à qualité et à niveau de prestation équivalente sur le produit ou bien l'écart de prix permet-il de financer les salaires. Désolé de pinailler, mais il y a trop de paramètres qui varient en même temps dans le raisonnement. Je développerai plus tard après réflexion. L'affaire "coût du travail" me préoccupe. La masse salariale n'est pas dans le coût de fab du produit. A mon avis.


Les salaires des gens qui fabriquent le produit ne rentrent pas en ligne de compte quand tu fixes le prix d'un produit? :wtf:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 11 Jan 2014 10:15

J'ai répondu au questionnaire, pour voir. Il est mal fichu, il vous apprendra rien.


En effet, j'ai rarement vu un truc aussi mal gaulé

"Vous connaitre": Les questions démographiques se posent à la fin sauf à vouloir éliminer une partie des répodants ( questionnaire s'adressant uniquement aux femmes par ex )

"Vos achats de matériels"
1) n'indique ni le + gros vendeur sur internet ( amazon ) ni les + gros vendeurs d'informatique ( ldlc.com, materiel.net )
2) les "critères de choix" on ne comprend si les critères portent sur le choix du site ou le choix du produit

"Via quel support" : en effet, y'a pas internet ???

"Envisagez vous d'acheter une imprimante 3D" : à poser en 1er, et si la réponse est "non", inutile de demander combien on veut mettre et les critères ( long, les gens pas interessé arrètent ici )

"Conception et impression de pièces" : la pire page, je ne sais combien de question sans rapport entre elles
Attention à l'usage de certains termes comme modéliste ( je pense que vous vouliez dire "pratiquez vous le modélisme" )

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48680
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 11 Jan 2014 10:27

Tu pourrais peut être obtenir de l'aide d'une école ou d'étudiant en commerce. J'avais fait une enquête pour le Télégramme quand j'étais en BTS.


Quand on a lancé PXLG, on a fait faire une étude de marché par la junior entreprise de la fac de Dauphine. Ca a été une catastrophe, le mec n'a fait que recopier les info que je lui avais envoyé...

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48680
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 11 Jan 2014 10:53

Les salaires des gens qui fabriquent le produit ne rentrent pas en ligne de compte quand tu fixes le prix d'un produit?


Bah non, ca fait longtemps, le prix du produit est fixé selon le positionnement marketing que tu veux donner au dit produit...

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48680
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message