Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: chuinouvo, gardfield77, LeBarr, musicos06, papinova, poilau, SEM, Snatcher, trolldesign, Velvet, wopr et 104 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

L'Allemagne "sort" du nucléaire

Message » 10 Juil 2014 14:23

Ce n'est prioritairement pas une question de coût de construction, il est juste assez compliqué d'évacuer autant de puissance, surtout lorsque que l'on considère que les principaux acheteurs de tranches nucléaires dans le monde sont des pays àforte croissance, mais émergents. Les infrastructures en place ne sont pas adaptées. Les consommateurs ne sont pas tous centralisés autour d'un ou deux gros moyens de production.
krisscore
 
Messages: 4411
Inscription Forum: 20 Jan 2002 2:00
Localisation: Sanary-Sur-Mer
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Juil 2014 14:23

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Juil 2014 14:26

ok, je comprends ton explication.
syber
 
Messages: 11698
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 16 Juil 2014 13:07

astrorock a écrit:le prix s'oublie, la qualite reste. :siffle:

+1, ça tient encore le pavé ça :

Image

c'est une allemande! :siffle:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 16 Juil 2014 18:58

astrorock a écrit:le prix s'oublie, les déchets restent. :siffle:

Y avait une coquille que j'ai corrigé ! :grad:
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 20 Sep 2014 20:43

http://energie.lexpansion.com/prospecti ... -8065.html

Le développement massif du solaire et de l'éolien a coûté aux Allemands 78 milliards d'euros depuis 2001. Et la facture pourrait s'alourdir de 150 milliards d'ici 2023.


Déjà posté ? Peut-être ...
syber
 
Messages: 11698
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 20 Sep 2014 20:47

Et cela leur a rapporté quelque chose ?
Keron
 
Messages: 20581
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 20 Sep 2014 21:58

Keron a écrit:Et cela leur a rapporté quelque chose ?

Paradoxalement (mais attention à l'inertie) : http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/l-excedent-commercial-record-de-l-allemagne-bonne-ou-mauvaise-nouvelle_1557884.html
alain_38
 
Messages: 326
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 21 Sep 2016 12:02

tfpsly a écrit:
Robert64 a écrit:La filière thorium est connue depuis aussi longtemps que la filière uranium. C'est un autre choix, mais rien ne dit qu'il soit plus ou moins avancé qu'un autre.
C'est toujours pareil quand on promeut une nouvelle techno: on n'en voit au départ que les avantages. Les inconvénients, c'est après en exploitation.
"L'herbe est toujours plus verte..."
Tous les pays qui disent travailler sur le thorium continuent à exploiter leurs installations à uranium. Après, tout dépend de ce que l'on appelle "travailler sur": entre la veille techno active, le développement d'une maquette ou un proto industriel, il y a tout un monde et un bon paquet de milliards.

Ouaip. Je vois quand même de gros points incitant à plus regarder vers le thorium :
  • Weinberg, qui a dirigé l'invention du réacteur nucléaire à sels fondus, ne le voyait que comme une première étape plus simple à atteindre pour prouver à l'armée US de ne pas couper le projet et de continuer vers la filière thorium.
  • Pas de fonctionnement sous pression. Le gros point négatif de la filière U238, responsable de toutes les explosions.
  • Pas basé sur un matériau aussi rare que le platinium et donc extrêmement cher.
  • Pas de fabrication couteuse de carburant solide.
Oui il y aura probablement des soucis d'ingénieries à grande échelle, mais on a déjà des petits modèles qui ont fait leurs preuves.


Hier soir, un excellent documentaire sur ce sujet :

Thorium, la face gâchée du nucléaire - ARTE Future

http://future.arte.tv/fr/thorium

Dernière édition par 555 le 21 Sep 2016 12:40, édité 1 fois.
555
 
Messages: 0
Inscription Forum: 07 Sep 2016 15:32
  • offline

Message » 21 Sep 2016 12:32

Le projet VOSS : une solution béton pour stocker l’énergie solaire à faible coût (André Gennesseaux | TEDxParisSalon)

555
 
Messages: 0
Inscription Forum: 07 Sep 2016 15:32
  • offline

Message » 21 Sep 2016 15:00

555 a écrit:
tfpsly a écrit:Ouaip. Je vois quand même de gros points incitant à plus regarder vers le thorium :
  • [url=<span class="skimlinks-unlinked">http://en.wikipedia.org/wiki/Alvin_M._Weinberg#Work_at_Oak_Ridge</span>]Weinberg[/url], qui a dirigé l'invention du réacteur nucléaire à sels fondus, ne le voyait que comme une première étape plus simple à atteindre pour prouver à l'armée US de ne pas couper le projet et de continuer vers la filière thorium.
  • Pas de fonctionnement sous pression. Le gros point négatif de la filière U238, responsable de toutes les explosions.
  • Pas basé sur un matériau aussi rare que le platinium et donc extrêmement cher.
  • Pas de fabrication couteuse de carburant solide.
Oui il y aura probablement des soucis d'ingénieries à grande échelle, mais on a déjà des petits modèles qui ont fait leurs preuves.


Hier soir, un excellent documentaire sur ce sujet :

Thorium, la face gâchée du nucléaire - ARTE Future

<span class="skimlinks-unlinked">http://future.arte.tv/fr/thorium</span>



Emission franchement intéressante. Un peu partisane, mais exposant bien les avantages et les axes de progrès.
Ne serait-ce que pour expliquer clairement que la filière uranium a été choisie pour le plutonium (donc avec un but militaire).

Ils ont par contre bien oublié un point majeur dans les axes de progès : la conception de la centrale elle même :
Sur un réacteur type westinghouses ou EPR, faire circuler de l'eau sous pression et contenir des éléments très chauds dans des tubes métalliques est très compliqué et sensible, mais pas ingérable. Par exemple, parce que l'eau du circuit primaire n'est pas trop compliquée à corriger (gestion du bore, surveillance de l'hydrogène, etc.). Bref, ce sur quoi on peut agir est assez "connu, surveillable et maîtrisable" (je ne parle que de l'eau du circuit primaire)
Sur un réacteur "au Thorium" (~sels fondus ~MSR), on doit faire circuler des sels à très très très (vraiment très) grande vitesse dans des conduites. Les phénomènes mécaniques (ex : abrasion) et chimiques (ex : corrosion) sont archi problématiques en l'état actuel de nos connaissances. Ils ont été, en très grosse partie, à l'origine de l'abandon des études par les différents groupes/pays qui se sont intéressés à cette filière, dont les chinois (peut être les plus avancés en termes de connaissances sur le fonctionnement d'un tel réacteur) et les américains qui avaient trouvé plein d'artifices pour protéger les équipements du réacteur (céramiques, etc.).

En tout cas, cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un documentaire-reportage de cette qualité là!
hmb21000
 
Messages: 44
Inscription Forum: 26 Fév 2009 16:30
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema