Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, balrog31, gardfield77, hmb21000, PASCAL85, SEM, Squall777, Velvet, yasathi et 65 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

L'Europe

Message » 26 Jan 2019 8:54

poilau a écrit:Ils manquent vraiment pas de culot les Allemands :o .

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 77f453eb10

Ils avaient qu'à gagner la guerre pour avoir cette place :zen: . Ou au moins ne pas la déclencher.


De toute manière c'est ce qu'il va se passer à terme. La France sera totalement diluée en Europe et dans le monde. Avalée par plus gros.
C'est déjà à l'oeuvre depuis un petit moment maintenant.
oyo
 
Messages: 666
Inscription Forum: 05 Aoû 2010 21:21
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Jan 2019 8:54

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Jan 2019 9:24



Mon opinion est que l'Europe, si elle veut avoir un sens en terme de mondialisation, doit favoriser l'émergence de géants industriels. Mais sa sacrosainte concurrence libre et non faussée est un piège dogmatique qui empêche un continent géographique de prendre la place qu'il devrait au niveau économique. Et pas seulement économique. Le monde se polarise autour de quatre géants: Amérique du Nord, Asie (Chine), Russie et Europe. Je ne crois pas à l'Afrique, qui va rester une terre de colonies (de plus en plus chinoises d'ailleurs). La faiblesse de l'Europe est dans son hétérogénéité. Elle doit se renforcer et pour cela à mon avis elle doit faire deux poids deux mesures: les règles pour ceux qui y sont (souples, mais ce n'est pas à toujours à l'avantage de la France*), et celles qui pour ceux qui n'y sont pas. Je pense que cette polarisation risque de dériver géopolitiquement et militairement. On ne va pas vers un monde plus stable. Et les Etats-Unis semblent se désengager de pas mal d'endroits... Je pense qu'il ne va pas falloir compter trop longtemps sur leur parapluie.

*prompte à voir midi à sa porte et à oublier les sommes colossales que son agriculture capte, mais passons, on préfère avoir peur du plombier polonais :lol:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 26 Jan 2019 9:32

oyo a écrit:
poilau a écrit:Ils manquent vraiment pas de culot les Allemands :o .

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 77f453eb10

Ils avaient qu'à gagner la guerre pour avoir cette place :zen: . Ou au moins ne pas la déclencher.


De toute manière c'est ce qu'il va se passer à terme. La France sera totalement diluée en Europe et dans le monde. Avalée par plus gros.
C'est déjà à l'oeuvre depuis un petit moment maintenant.


Ca l'est à chaque fois que l'on finit par renoncer à un acquis historique.

C'est déjà le cas sur le plan linguistique quand nous renonçons à utiliser le français alors même qu'il a officiellement le même statut que l'anglais dans la plupart des organisations internationales. Ca l'est aussi avec notre place au conseil de sécurité puisqie nois allons accepter de prendre en compte avis des vaincus de 1945 avant chaque vote :o .
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 26 Jan 2019 13:44

Joich a écrit:


Mon opinion est que l'Europe, si elle veut avoir un sens en terme de mondialisation, doit favoriser l'émergence de géants industriels. Mais sa sacrosainte concurrence libre et non faussée est un piège dogmatique qui empêche un continent géographique de prendre la place qu'il devrait au niveau économique. Et pas seulement économique. Le monde se polarise autour de quatre géants: Amérique du Nord, Asie (Chine), Russie et Europe. Je ne crois pas à l'Afrique, qui va rester une terre de colonies (de plus en plus chinoises d'ailleurs). La faiblesse de l'Europe est dans son hétérogénéité. Elle doit se renforcer et pour cela à mon avis elle doit faire deux poids deux mesures: les règles pour ceux qui y sont (souples, mais ce n'est pas à toujours à l'avantage de la France*), et celles qui pour ceux qui n'y sont pas. Je pense que cette polarisation risque de dériver géopolitiquement et militairement. On ne va pas vers un monde plus stable. Et les Etats-Unis semblent se désengager de pas mal d'endroits... Je pense qu'il ne va pas falloir compter trop longtemps sur leur parapluie.

*prompte à voir midi à sa porte et à oublier les sommes colossales que son agriculture capte, mais passons, on préfère avoir peur du plombier polonais :lol:


Assez d'accord avec toi sauf pour la Russie.
Économiquement elle ne compte pas.
Seul trois grands pôles vont s'affronter dans les prochaines décennies.
carlos67
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 232
Inscription Forum: 04 Avr 2011 23:27
  • offline

Message » 26 Jan 2019 13:51

De toute façon on sera bien obligé de faire des compromis avec nos voisins pour faire une alliance solide si l'on ne veut pas se faire soumettre à terme par les gros pays, sauf si l'on fait une découverte qui nous donnerai un avantage technologique considérable ( encore possible de nos jours ? ), on ne pèse pas bien lourd sur la scène mondiale, à choisir je préfère être dilué avec les pays européens qu'avec les chinois/russe/etc .
flogpr
 
Messages: 78
Inscription Forum: 12 Fév 2017 15:52
  • offline

Message » 26 Jan 2019 13:54

carlos67 a écrit:
Joich a écrit:


Assez d'accord avec toi sauf pour la Russie.
Économiquement elle ne compte pas.
Seul trois grands pôles vont s'affronter dans les prochaines décennies.


Avec le désengagement des US, la russe peut peut-être rattraper son retard économiquement parlant .
flogpr
 
Messages: 78
Inscription Forum: 12 Fév 2017 15:52
  • offline

Message » 26 Jan 2019 13:59

carlos67 a écrit:
Joich a écrit:
Mon opinion est que l'Europe, si elle veut avoir un sens en terme de mondialisation, doit favoriser l'émergence de géants industriels. Mais sa sacrosainte concurrence libre et non faussée est un piège dogmatique qui empêche un continent géographique de prendre la place qu'il devrait au niveau économique. Et pas seulement économique. Le monde se polarise autour de quatre géants: Amérique du Nord, Asie (Chine), Russie et Europe. Je ne crois pas à l'Afrique, qui va rester une terre de colonies (de plus en plus chinoises d'ailleurs). La faiblesse de l'Europe est dans son hétérogénéité. Elle doit se renforcer et pour cela à mon avis elle doit faire deux poids deux mesures: les règles pour ceux qui y sont (souples, mais ce n'est pas à toujours à l'avantage de la France*), et celles qui pour ceux qui n'y sont pas. Je pense que cette polarisation risque de dériver géopolitiquement et militairement. On ne va pas vers un monde plus stable. Et les Etats-Unis semblent se désengager de pas mal d'endroits... Je pense qu'il ne va pas falloir compter trop longtemps sur leur parapluie.

*prompte à voir midi à sa porte et à oublier les sommes colossales que son agriculture capte, mais passons, on préfère avoir peur du plombier polonais :lol:


Assez d'accord avec toi sauf pour la Russie.
Économiquement elle ne compte pas.
Seul trois grands pôles vont s'affronter dans les prochaines décennies.


:o Ah bon. Je vous laisse réfléchir... :thks: :zen:
alain_38
 
Messages: 326
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 26 Jan 2019 14:01

carlos67 a écrit:
Joich a écrit:
Mon opinion est que l'Europe, si elle veut avoir un sens en terme de mondialisation, doit favoriser l'émergence de géants industriels. Mais sa sacrosainte concurrence libre et non faussée est un piège dogmatique qui empêche un continent géographique de prendre la place qu'il devrait au niveau économique. Et pas seulement économique. Le monde se polarise autour de quatre géants: Amérique du Nord, Asie (Chine), Russie et Europe. Je ne crois pas à l'Afrique, qui va rester une terre de colonies (de plus en plus chinoises d'ailleurs). La faiblesse de l'Europe est dans son hétérogénéité. Elle doit se renforcer et pour cela à mon avis elle doit faire deux poids deux mesures: les règles pour ceux qui y sont (souples, mais ce n'est pas à toujours à l'avantage de la France*), et celles qui pour ceux qui n'y sont pas. Je pense que cette polarisation risque de dériver géopolitiquement et militairement. On ne va pas vers un monde plus stable. Et les Etats-Unis semblent se désengager de pas mal d'endroits... Je pense qu'il ne va pas falloir compter trop longtemps sur leur parapluie.

*prompte à voir midi à sa porte et à oublier les sommes colossales que son agriculture capte, mais passons, on préfère avoir peur du plombier polonais :lol:


Assez d'accord avec toi sauf pour la Russie.
Économiquement elle ne compte pas.
Seul trois grands pôles vont s'affronter dans les prochaines décennies.


Le problème de la Russie, c'est ses velléités de grandeur. Elle a des ressources énergétiques. Et je vous signale que les seuls réacteurs à neutrons rapides qui produisent du courant sont russes.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 26 Jan 2019 16:23

Joich a écrit:....
Et je vous signale que les seuls réacteurs à neutrons rapides qui produisent du courant sont russes.

ça risque de changer assez vite:

La Chine a mis en service en 2011 un petit réacteur rapide expérimental, de 20 MW, construit avec l’aide de la Russie. Mais, elle vient surtout, fin décembre 2017, de couler le « premier béton » d’un réacteur rapide de 600 MW à Xiapu, dans la province de Fujian de conception entièrement chinoise.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4693
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 26 Jan 2019 17:53

Robert64 a écrit:
Joich a écrit:....
Et je vous signale que les seuls réacteurs à neutrons rapides qui produisent du courant sont russes.

ça risque de changer assez vite:

La Chine a mis en service en 2011 un petit réacteur rapide expérimental, de 20 MW, construit avec l’aide de la Russie. Mais, elle vient surtout, fin décembre 2017, de couler le « premier béton » d’un réacteur rapide de 600 MW à Xiapu, dans la province de Fujian de conception entièrement chinoise.
A+


Certes, je sais fort bien que les Chinois ont développé le leur. Seulement nous parlions de la Russie et de son nanisme industrialo-économique.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 26 Jan 2019 18:04

Joich a écrit:
Certes, je sais fort bien que les Chinois ont développé le leur. Seulement nous parlions de la Russie et de son nanisme industrialo-économique.


Du nanisme en comparaison aux USA,Chine et CEE.
Pib Russie = 1/10 ieme du pib CEE
carlos67
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 232
Inscription Forum: 04 Avr 2011 23:27
  • offline

Message » 27 Jan 2019 11:46

Ce seul critère du PIB ne suffit pas. La zone d'influence de la Russie est énorme. Chasse gardée. C'est le plus grand pays du monde. Ses ressources énergétiques sont considérables. Son industrie a de beaux restes. Son armée a encore la possibilité de faire parler d'elle. Le pays à ce que je sache est toujours une puissance nucléaire. Et historiquement, la Russie a toujours été un pays de premier plan. Seulement, nous nous en sommes coupés dès le début de l'ère soviétique. Et nous n'en retenons que la période Eltsine. Un alcolo qui arrangeait bien tout le monde. La Russie ne se résume pas à ça.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 27 Jan 2019 12:34

Joich a écrit:
Et les Etats-Unis semblent se désengager de pas mal d'endroits... Je pense qu'il ne va pas falloir compter trop longtemps sur leur parapluie.



On ne peut pas ne pas compter sur le parapluie américain !
c'est une nécessité, car sinon on est à poil, ou presque, en Europe
Et je ne pense pas que l'oncle Sam ne veuille plus nous garder sous son ombrelle, à part dans certains discours...Ils y trouvent beaucoup d'avantages, au fait que nous restions sous leur tutelle
Et si on voulait s'affranchir de cette tutelle, il faudrait au moins doubler les budgets militaires en Europe, ou après la sortie des anglais (si elle se fait) il ne restera qu'une seule véritable puissance militaire: la France, qui possède la seule armée en Europe qui a des capacités opérationnelles sérieuses...
rappelons quand même (et je le fais souvent sur ce forum) qu'en termes de puissance militaire, et si on fait un classement des pays par le montant de leur budget affecté à la défense, les US non seulement arrivent largement en tête, mais leur est en plus supérieur à l'addition des budgets des 10 pays suivants !!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des ... militaires

En 2010, les dépenses militaires totales ont été de 1 630 milliards de dollars américain. De cette somme, 43 % ont été dépensés par les États-Unis, 18,4 % par l'Union européenne, 7 % par la Chine et 3,2 % par la Russie.

Une telle supériorité est sans précédent dans l'histoire mondiale
Pour les européens, être dans le camp de ce colosse représente beaucoup d'avantages, et quelques inconvénients que nous finissons toujours par accepter
qui est prêt en Europe à doubler/tripler le budget de la défense, et au détriment de quoi ?
SEM
 
Messages: 191
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 27 Jan 2019 13:05

carlos67 a écrit:
Joich a écrit:
Certes, je sais fort bien que les Chinois ont développé le leur. Seulement nous parlions de la Russie et de son nanisme industrialo-économique.


Du nanisme en comparaison aux USA,Chine et CEE.
Pib Russie = 1/10 ieme du pib CEE


La puissance d'un état ne se résume pas à son PIB.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 27 Jan 2019 13:11

SEM a écrit:
Joich a écrit:
Et les Etats-Unis semblent se désengager de pas mal d'endroits... Je pense qu'il ne va pas falloir compter trop longtemps sur leur parapluie.



On ne peut pas ne pas compter sur le parapluie américain !
c'est une nécessité, car sinon on est à poil, ou presque, en Europe
Et je ne pense pas que l'oncle Sam ne veuille plus nous garder sous son ombrelle, à part dans certains discours...Ils y trouvent beaucoup d'avantages, au fait que nous restions sous leur tutelle
Et si on voulait s'affranchir de cette tutelle, il faudrait au moins doubler les budgets militaires en Europe, ou après la sortie des anglais (si elle se fait) il ne restera qu'une seule véritable puissance militaire: la France, qui possède la seule armée en Europe qui a des capacités opérationnelles sérieuses...
rappelons quand même (et je le fais souvent sur ce forum) qu'en termes de puissance militaire, et si on fait un classement des pays par le montant de leur budget affecté à la défense, les US non seulement arrivent largement en tête, mais leur est en plus supérieur à l'addition des budgets des 10 pays suivants !!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des ... militaires

En 2010, les dépenses militaires totales ont été de 1 630 milliards de dollars américain. De cette somme, 43 % ont été dépensés par les États-Unis, 18,4 % par l'Union européenne, 7 % par la Chine et 3,2 % par la Russie.

Une telle supériorité est sans précédent dans l'histoire mondiale
Pour les européens, être dans le camp de ce colosse représente beaucoup d'avantages, et quelques inconvénients que nous finissons toujours par accepter
qui est prêt en Europe à doubler/tripler le budget de la défense, et au détriment de quoi ?


Je n'en suis pas aussi certain. Stratégiquement, les US ont intérêt à rester en Europe, mais cette présence est historiquement due au voisinage de la Russie. Si les Américains actent que la menace russe n'est plus, ils peuvent très bien laisser l'Europe se démerder. D'autant qu'économiquement, de nouveaux marchés s'ouvrent, et que géostratégiquement d'autres zones de la planète se réveillent.

Autant je suis plutôt d'accord que nous pouvons difficilement nous passer du parapluie américain (et encore, face à quelle menace? ils n'ont pas empêché le Bataclan), autant l'intérêt des US pour l'Europe peut très bien ne pas être éternel...
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message