Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: brugam, carlos67, ChaG, chuinouvo, jacm, jeanluc79, jmiforum, Nautil, pleindastuss, yotpe et 104 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

L'imprimerie de Papinova.

Message » 02 Nov 2021 17:04

papinova : un alchimiste qui transforme un trait de plume en plomb :lol:
sax.tenor
 
Messages: 979
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Nov 2021 17:04

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Nov 2021 17:57

J'aurai tout de même préféré être Jésus qui transformait l'eau en pinard... M'étonne pas qu'il avait tout le temps des apôtres autour de lui... On les appelait des apôtres mais en fait c'était des pochtrons... :hehe:
papinova
 
Messages: 1275
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 03 Nov 2021 11:13

Keron a écrit:Et aujourd'hui, avec un simple traitement de texte tu remplaces je ne sais combien de métiers. Bouton j'imprime et hop ! Même mieux 'je publie en ligne'.

Hier j'expliquais à l'un de mes fils que demain nous aurons sans doute des écrans de télévision non réels. Avec une image que l'on pourra 'prendre au mur' et avancer par exemple devant l’ilot de cuisine avec quelques gestes. Puis changer de chaîne ou de médias rapidement.


Quand tu penses qu'un roman aujourd'hui démarre au cul d'une machine à imprimer et ressort à l'autre bout, broché, rogné, quasiment prêt pour la vente... ça me laisse songeur... Bien sûr, je suis incapable de dire comment le procédé fonctionne tellement je suis largué dans ce monde que je ne reconnais plus... :wink:
papinova
 
Messages: 1275
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 03 Nov 2021 12:09

et quand on pense qu'anciennement beaucoup de livres étaient "non coupés", c'est à dire que la tranche du livre n'avait pas été massicoté...on laissait ce soin au lecteur qui pouvait avancer dans sa lecture en coupant les pages au fur et à mesure, avec un coupe-papier qu'on imagine être un bel objet...
je pense que ça existe encore, car lorsque j'ai acquis mon exemplaire du "carnets du grand chemin" de Julien Gracq (éditeur José Corti), il était sous ce format...
j'en profite pour vous recommander ce livre que vous pouvez ouvrir à n'importe quelle page et lire quelques lignes pour être emporter par la magie du verbe de cet écrivain...
allez, au hasard, j'ouvre le livre, je pose mon doigt quelque part au pif: "J'ai une de mes patries secondes dans cette Auvergne sans âge, dans
cet antique morceau de lune tombé sur le coeur de la France, dans l'alcool entêtant de l'herbe que le vent essore, parmi les brachycéphales bruns tard venus des cavernes, qui sentent le suint des brebis et la suie du buron"
SEM
 
Messages: 193
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 03 Nov 2021 12:13

:bravo: :wink:
papinova
 
Messages: 1275
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 03 Nov 2021 13:12

vraiment au hasard ??

La configuration dans mon profil


Et je regardai, et je vis apparaitre un cheval couleur pale, et son cavalier se nommait la Mort, et l'enfer le suivait...
rann
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6924
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 03 Nov 2021 13:36

SEM a écrit:et quand on pense qu'anciennement beaucoup de livres étaient "non coupés", c'est à dire que la tranche du livre n'avait pas été massicoté...on laissait ce soin au lecteur qui pouvait avancer dans sa lecture en coupant les pages au fur et à mesure, avec un coupe-papier qu'on imagine être un bel objet...
je pense que ça existe encore, car lorsque j'ai acquis mon exemplaire du "carnets du grand chemin" de Julien Gracq (éditeur José Corti), il était sous ce format...
j'en profite pour vous recommander ce livre que vous pouvez ouvrir à n'importe quelle page et lire quelques lignes pour être emporter par la magie du verbe de cet écrivain...
allez, au hasard, j'ouvre le livre, je pose mon doigt quelque part au pif: "J'ai une de mes patries secondes dans cette Auvergne sans âge, dans
cet antique morceau de lune tombé sur le coeur de la France, dans l'alcool entêtant de l'herbe que le vent essore, parmi les brachycéphales bruns tard venus des cavernes, qui sentent le suint des brebis et la suie du buron"


Tiens, à ce propos, j'ai une anecdote (pour une fois pas sequsuelle)...
Un de mes frères avait laissé la moitié de son pouce dans un massicot pas sécurisé, dans une imprimerie "à l'arrache". A l'époque l'imprimerie embauchait dare-dare des gens sans qualification et il y avait à boire et à manger parfois, dans cette profession qui payait correctement. Certains comme mon frère s'y précipitaient... J'avais été le voir à l'hôpital Henri-Mondor après coup... il avait récupéré sa moitié de doigt et c'est là que j'ai vu pour la première fois qu'ils utilisait des sangsues pour tenter de le lui "recoller"... Bref, ça n'avait pas marché... :(
Je ne veux pas faire chialé mais mon frère est mort à 62 ans (pas à cause de ça). Nous étions 5, nous ne sommes plus que 4... :siffle:
C'était dans la série "tranche de vie"... :lol:
papinova
 
Messages: 1275
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 05 Nov 2021 16:19

Tiens, un miracle s'est opéré ! Un topic s'est multiplié :)
Keron
 
Messages: 21459
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 05 Nov 2021 16:21

SEM a écrit:et quand on pense qu'anciennement beaucoup de livres étaient "non coupés", c'est à dire que la tranche du livre n'avait pas été massicoté...on laissait ce soin au lecteur qui pouvait avancer dans sa lecture en coupant les pages au fur et à mesure, avec un coupe-papier qu'on imagine être un bel objet...
je pense que ça existe encore, car lorsque j'ai acquis mon exemplaire du "carnets du grand chemin" de Julien Gracq (éditeur José Corti), il était sous ce format...
j'en profite pour vous recommander ce livre que vous pouvez ouvrir à n'importe quelle page et lire quelques lignes pour être emporter par la magie du verbe de cet écrivain...
allez, au hasard, j'ouvre le livre, je pose mon doigt quelque part au pif: "J'ai une de mes patries secondes dans cette Auvergne sans âge, dans
cet antique morceau de lune tombé sur le coeur de la France, dans l'alcool entêtant de l'herbe que le vent essore, parmi les brachycéphales bruns tard venus des cavernes, qui sentent le suint des brebis et la suie du buron"


Cela existe encore pour le papier toilette ! A chaque fois que j'avance dans ma lecture je dois découper pour voir la suivante :)
Keron
 
Messages: 21459
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 05 Nov 2021 17:56

Keron a écrit:
SEM a écrit:et quand on pense qu'anciennement beaucoup de livres étaient "non coupés", c'est à dire que la tranche du livre n'avait pas été massicoté...on laissait ce soin au lecteur qui pouvait avancer dans sa lecture en coupant les pages au fur et à mesure, avec un coupe-papier qu'on imagine être un bel objet...
je pense que ça existe encore, car lorsque j'ai acquis mon exemplaire du "carnets du grand chemin" de Julien Gracq (éditeur José Corti), il était sous ce format...
j'en profite pour vous recommander ce livre que vous pouvez ouvrir à n'importe quelle page et lire quelques lignes pour être emporter par la magie du verbe de cet écrivain...
allez, au hasard, j'ouvre le livre, je pose mon doigt quelque part au pif: "J'ai une de mes patries secondes dans cette Auvergne sans âge, dans
cet antique morceau de lune tombé sur le coeur de la France, dans l'alcool entêtant de l'herbe que le vent essore, parmi les brachycéphales bruns tard venus des cavernes, qui sentent le suint des brebis et la suie du buron"


Cela existe encore pour le papier toilette ! A chaque fois que j'avance dans ma lecture je dois découper pour voir la suivante :)


:D hein ?

au moins t'es pas un sans-papiers :ko:
SEM
 
Messages: 193
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 05 Nov 2021 18:06

:mdr:
Folefer
 
Messages: 47
Inscription Forum: 22 Avr 2004 19:37
  • offline

Message » 05 Nov 2021 18:08

Dans l'esprit des belles choses anciennes, il y a aussi l'impression en taille douce.

Image

Avec un rendu où l'encre forme un relief sur le papier. C'est magnifique à voir.
Folefer
 
Messages: 47
Inscription Forum: 22 Avr 2004 19:37
  • offline

Message » 05 Nov 2021 20:51

Oui cela s'appelle des rides les trucs en relief sur les choses anciennes :mdr:

Cela dit, oui c'est un travail exceptionnel. Du reste je connais la presse montrée. Je pense qu'il est possible de la voir lors des journées du patrimoine pour ceux qui sont sur Paris.
Keron
 
Messages: 21459
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 05 Nov 2021 20:56

Ne pas confondre cul tanné et cutané :mdr:
sax.tenor
 
Messages: 979
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • offline

Message » 07 Nov 2021 12:06

papinova a écrit:J'aurai pu être facteur, comme mon grand-père maternel, gazé à la guerre de 14, c'est vrai et j'aurai été non seulement un homme de lettre mais aussi de colis...bien sûr, je n'aurai pas craché sur un petit r'montant de temps en temps... 8)


Autrefois, dans les campagnes, quand le facteur avait fini sa tournée il n'était pas toujours très frais. L'été c'était un coup de rouge dans les fermes et un coup de gnole l'hiver. :lol:
LaurentV
 
Messages: 12152
Inscription Forum: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: le vert pays des eaux vives
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema