Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: BrunoL, Denis31, Kolian, pasender, petitrex, Robert64, Snatcher, Ultranova, wopr et 39 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

La Grande Crise !

Message » 03 Mai 2010 17:00

Moi, je suis beaucoup plus pessimiste qu'astro. Nous ne sommes absolument pas en crise, mais en pleine mutation des systèmes sociaux Européens. Personne (USA, Japon, Chine, Inde, la partie Européenne anglo saxonne) ne va continuer à accepter très longtemps un endettement public des nations Européennes, c'est à dire un système social désuet qui pèse sur les états et leur finances. La grèce ne sera pas sauvée, ni les autres. C'est à dire que ces pays devront dé-socialiser leur mode de fonctionnement pour en venir à une privatisation de leurs prestations sociales. La grèce a déjà commencée.

Car la dette des états n'est rien d'autre que le financement, c'est à dire l'assurance de la protection sociale, selon trois composante majeures : la santé, la retraite, le chomage. Ce qu'il y a au bout du chemin, c'est simplement la cessation de paiement des états, forcément remplacés par des prestations privées (pour ceux qui peuvent payer).

Les epiphénomènes que nous observons en ce moment ne sont qu'un faisceau de preuve. Les banques ont recemment démontrées leur pouvoir lors de la dernière crise fiancière. les politiques, de même que les populations n'ont eu qu'a se plier pour que le système économique soit "sauvé". Toutes les législations européennes qui portent sur les échanges commerciaux actuellement vont dans le sens de la libéralisation. la récente crise du Volcan Islandais montre la même chose : qui a fait pression sur qui pour que reprenne l'activité aérienne, et selon quels critères ?

Les états sont à la traine : préssés dans leur volonté de transformer l'europe en réalité, leur seule solution est une législation libérale, c'est à dire simplifiée. Il n'est pas possible d'uniformiser les complexités de chaque composant de l'UE : legislation fiscale, legislation du travail, règles de taxation. Ca conduit vers un marché qui se déreglemente petit à petit, et c'est cela la vrai attractivité de l'europe : c'est le seul véritable espace libéral dans le monde. Même le pouvoir des banques institutionnelles (fmi, banque européenne...) marque le pas face à de simples agences de notation.
brice1805
 
Messages: 923
Inscription Forum: 24 Déc 2006 17:30
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Mai 2010 17:00

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Mai 2010 18:07

:evil:
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 03 Mai 2010 18:39

http://www.gestionsuisse.com/ArticleDetail.asp?id=700" onclick="window.open(this.href);return false;

J'aime bien les analyses de ce type.

Ce qui est etonnant, c'est de voir que les nalyses convergent qu'elles viennent de la part de libertariens ou d'interventionnistes.

Il n'y a plus que les monetariste qui pensent encore que ca vas passer.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 03 Mai 2010 18:42

papinova a écrit:Une crise ? Quelle crise ? Même mon banquier m'affirme qu'il n'y en a pas eu et qu'il se fait toujours des koui... en or.

La crise ce sera quand il faudra rembourser la dette abyssale publique. Heureusement que Bayrou se présentera en 2012. On compte sur lui.
:mdr:


N'oubliez pas que la dette aujourd'hui se creuse en empruntant pour rembourser le dû antérieur (merci les années Mitterand) et en y ajoutant de nouveaux emprunts...

Les français le comprennent, tous les sondages placent Sarko en tête au 1er tour en 2012.
onovno
 
Messages: 883
Inscription Forum: 12 Déc 2008 9:11
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 03 Mai 2010 18:46

papinova a écrit:Une crise ? Quelle crise ? Même mon banquier m'affirme qu'il n'y en a pas eu et qu'il se fait toujours des koui... en or.

La crise ce sera quand il faudra rembourser la dette abyssale publique. Heureusement que Bayrou se présentera en 2012. On compte sur lui.
:mdr:


N'oubliez pas que la dette aujourd'hui se creuse en empruntant pour rembourser le dû antérieur (merci les années Juppé, Balladur et Sarkozy) et en y ajoutant de nouveaux emprunts...

Les français le comprennent, tous les sondages placent Sarko battu au second tour en 2012. 8)
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 03 Mai 2010 18:54

Les 2 (Mitt + les autres co.ns qui ont suivi) ; voire aussi la gestion des années 70, ne prévoyant pas que le ciel ne puisse toujours être bleu.

Pour rappel principaux poles de dépenses de l'État :
  • Éducation nationale 61 milliards
  • service de la dette 44 milliards
  • Défense 37 milliards (retraites comprises)
(source : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010 ... lette-.php" onclick="window.open(this.href);return false;)
Dernière édition par tfpsly le 03 Mai 2010 18:56, édité 2 fois.
tfpsly
 
Messages: 2695
Inscription Forum: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 03 Mai 2010 18:55

édité...
onovno
 
Messages: 883
Inscription Forum: 12 Déc 2008 9:11
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 03 Mai 2010 19:00

tfpsly a écrit:Les 2 (Mitt + les autres co.ns qui ont suivi) ; voire aussi la gestion des années 70, ne prévoyant pas que le ciel ne puisse toujours être bleu.

Pour rappel principaux poles de dépenses de l'État :
  • Éducation nationale 61 milliards
  • service de la dette 44 milliards
  • Défense 37 milliards (retraites comprises)
(source : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010 ... lette-.php" onclick="window.open(this.href);return false;)


Regarde le montant de la dette au départ de Giscard et le montant au départ de Mitterand. Sachant qu'année après année la croissance de la dette est indiquée en €uros courants, imagine ce qu'on pouvait payer avec 1 milliard d'€ courants empruntés en 1981 et la même somme empruntée aujourd'hui.... sachant qu'aujourd'hui on emprunte aussi pour rembourser les dettes du passé...
100€ de 1981 = 184€ aujourd'hui donc 1 milliard de 1981 = 1 840 000 000 € aujourd'hui...

Voir le convertisseur (francs ou euros) : ICI

Image
Dernière édition par onovno le 03 Mai 2010 22:41, édité 1 fois.
onovno
 
Messages: 883
Inscription Forum: 12 Déc 2008 9:11
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 03 Mai 2010 19:25

USB a écrit:Regarde le montant de la dette au départ de Giscard et le montant au départ de Mitterand.

Oui tu ne m'apprends rien. C'est dû à * dépenses des promesses de Mitt * financement sécu + retraite + autres non prévu dans les décennies précédentes pour une période non faste et avec moins de croissance démographique (pop vieillissante)
tfpsly
 
Messages: 2695
Inscription Forum: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 03 Mai 2010 19:31

tfpsly a écrit:
USB a écrit:Regarde le montant de la dette au départ de Giscard et le montant au départ de Mitterand.

Oui tu ne m'apprends rien. C'est dû à * dépenses des promesses de Mitt * financement sécu + retraite + autres non prévu dans les décennies précédentes pour une période non faste et avec moins de croissance démographique (pop vieillissante)


Si le tableau était en euros constants - et il devrait l'être - il serait bien différent...

Dernier sondage IFOP présidentielles (voir page 6) >> http://www.ifop.com/media/poll/1140-1-study_file.pdf" onclick="window.open(this.href);return false;
Si Marine le Pen et Bayrou se rapprochent de Sarko, au 2è tour, la gauche est largement battue... SI !
onovno
 
Messages: 883
Inscription Forum: 12 Déc 2008 9:11
Localisation: Toulouse
  • offline

la grande prise!

Message » 03 Mai 2010 22:06

peg-harty a écrit: Relativisation.


Image

:(
wuwei
 
Messages: 3261
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 04 Mai 2010 9:21

astrorock a écrit:http://www.gestionsuisse.com/ArticleDetail.asp?id=700

J'aime bien les analyses de ce type.

Ce qui est etonnant, c'est de voir que les nalyses convergent qu'elles viennent de la part de libertariens ou d'interventionnistes.

Il n'y a plus que les monetariste qui pensent encore que ca vas passer.


C'est de la cuisine financière.

je préfère l'analyse de ce matin du Figaro (ce me semble) : il y a deux ans, les gouvernenment soufflaient dans les bronches de la finances, hurlant à qui veut l'entendre que toussa aller chager, que la récréation etait terminée et que la Loi aller mettre de l'ordre la dedans. ce beau discourd s'accompagnait d'un gros chèque vers les mêmes banques. 2 ans plus tard, ce sont des agences de notations privées (américaines) qui mettent le feu aux finances des états (européens) avec les dégats et les turpitudes que l'on constate : Dans ces deux situations, les politiques sont à la traine, dépassés, incapables de prendre la main.
brice1805
 
Messages: 923
Inscription Forum: 24 Déc 2006 17:30
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 04 Mai 2010 9:36

Il me semble que du cote des agences de notation, apres une periode laxiste voire complice, on ais verse de l'autre cote, l'extreme rigueur. D'ou les degradations de notes. Autre probleme, dans l'esprit du notateur, tout est entreprise et les nations sont cotees selon les meme principes, meme si ce n'est pas a 100% identique, ce qui est note c'est la capacite a rembourser. Et force est de reconnaitre que l'agravation des deficits de tous les etats pour soutenir la relance, couple a la faillite de la regulation plus la derive de l'indusrtrie finnaciere vers les produits complexes a aboutis a la crainte que les etats ne puissent faire face a leurs engagements.

D'hors et deja, on ne rembourse plus le principal, juste les interets. Le principal est rembourse lors des refinancements. Les entreprises font de meme mais l'appreciation est differente par le fait que les marches anticipent la creation de produits et services qui generent et de la valeur et des dividendes.

Autre probleme, les etats se trouvent en competition avec les entreprises sur le marche obligataire.

Encore un autre probleme, le bilan des banques centrales croit de maniere vertigineuse et quand elles vont vouloir les degonfler, que vas t'il se passer avec des collateraux ou il n'y a plus de marche, donc plus de valeur.

Bref, on as pas le cul sortis des ronces.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 04 Mai 2010 9:36

"Est-ce là le grand projet Européen que nombre d'Euro-enthousiastes (dont je faisais partie) avions appelé de nos voeux? La réalité est que cette Europe ne fait plus rêver et pour cause du reste puisqu'elle n'offre plus qu'une croissance misérable à ses citoyens qui devront se contenter d'un maigre 1% cette année alors que (selon le F.M.I.) la croissance mondiale sera de plus de 4%. Le Japon lui-même fera mieux que nous en 2010...

Que font nos politiques et comment nos autorités nationales et Européennes réagissent-elles pendant ce temps? Ils blâment des agences de notation accusées d'aggraver la crise: Il est vrai qu'il est tellement plus facile et opportuniste de tirer sur le messager que de remettre en cause les dogmatistes Keynésiens accrochés à leurs certitudes selon lesquelles les ennuis grecs se résument à des problématiques de liquidités qui seront solutionnées par des apports en liquidités... Ne soyons donc pas choqués par les prochaines dégradations de notation de pays Européens, inévitables du fait d'une croissance condamnée à rester mièvre à cause d'un modèle Européen structurellement déficient.

L'expérience réjouissante du lancement de l'Euro et de l'Union Monétaire de ces dix dernières années a vécu en dévoilant aujourd'hui ses points les plus vulnérables. Alors que les Etats-Unis croissent à un rythme dépassant les 3% et que les pays émergents s'enrichissent selon des proportions encore supérieures, l'Europe est l'Homme malade du monde"

franchement, Astro, ca fait combien d'années, de décennies qu'on lit ce genre de conneries dans la presse ? US + Japon + Inde + Chine = super croissance ? Vous devriez voyager un peu et voir comment vivent ces gens là. Pas les ppm qui se partagent les 4% de croissance, mais les 99% qui rament pour les financer.
brice1805
 
Messages: 923
Inscription Forum: 24 Déc 2006 17:30
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 04 Mai 2010 9:41

brice, je lis tout un tas de choses, je ne pretend pas que cette analyse est la verite, je dis juste que c'est tres complexe et qu'il faut chercher les informations qui permettent de comprendre ce qui se passe.

Et je suis comme toi, je ne confons pas shangai et sa boursouflure d'expo universelle avec la masse chinoise. Pareil en inde au bresil ou en russie, pour ne parler que des BRIC.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message