Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jcpoire et 9 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

la plus grosse arnaque du siècle !

Message » 03 Juin 2013 16:12

Keron a écrit:A mon avis tu dois aussi être à 4-6 l d'eau pour un litre d'eau en bouteille :)


C'est clair :lol: L'eau en bouteille: l’arnaque ultime. Bientôt, l'air en tube :lol:
Joich
 
Messages: 1097
Inscription: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Juin 2013 16:12

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Juin 2013 16:13

Hoian a écrit:Petite question, quel est le coût écologique (notamment en CO2), de la fabrication et de la gestion en tant que déchet de ces différentes ampoules ?
Par soucis de respecter les contraintes écologiques, ne serait-il pas juste de forcer la garantie des nouvelles ampoules sur une durée de 10 ans ?

Je me souviens d'une étude qui traitait du cycle de vie complet d'une Toyota Prius et qui en concluait que son coût écologique été pire que celui d'un Humer.
N'ayant pas la référence sous la main, je ne demande pas à être pris pour argent comptant, seulement que ne considérer que le coup d'utilisation d'un matériel n'est pas du tout pertinent,
seul compte son cycle de vie complet, et la dessus, je trouve que les différents acteurs du domaines sont très flous.


P'têt ça ? :wink:

http://www.caradisiac.com/Le-Hummer-plu ... us-331.htm
syber
 
Messages: 11421
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 03 Juin 2013 16:15

Keron a écrit:A mon avis tu dois aussi être à 4-6 l d'eau pour un litre d'eau en bouteille :)


Idem ! J'ai arrêté aussi (avant le Coca).

Maintenant, c'est robinet et carafe !


Syber-qui a remplacé le Coca par les capsules Nespresso :oops: :lol:
syber
 
Messages: 11421
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 03 Juin 2013 16:16

pas tres clair cette étude balancée comme cela

FGO
FGO
 
Messages: 29909
Inscription: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 03 Juin 2013 17:10

surfeur91 a écrit:
alain_38 a écrit:Dans le BTP, on emporte ses ampoules quand on a fini le chantier. :lol:


T'as meme des locataires qui partent avec les ampoules.
S'ils pouvaient decoller le papier peint et partir avec, ils le feraient....

Dans ma contrée, c'est obligatoire... tu repars avec tes ampoules, ton parquet et ton papier peint!!!
Kins
 
Messages: 1363
Inscription: 01 Aoû 2011 14:19
  • offline

Message » 03 Juin 2013 17:25

C'est pourquoi dans les bars
L'eau est si chère par rapport au coca,
Le jus de raisin et si cher par rapport au vin.
Chercher l'erreur
Hoian
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1023
Inscription: 05 Mai 2003 14:34
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 03 Juin 2013 20:08

Kins a écrit:
surfeur91 a écrit:
alain_38 a écrit:Dans le BTP, on emporte ses ampoules quand on a fini le chantier. :lol:


T'as meme des locataires qui partent avec les ampoules.
S'ils pouvaient decoller le papier peint et partir avec, ils le feraient....

Dans ma contrée, c'est obligatoire... tu repars avec tes ampoules, ton parquet et ton papier peint!!!


Oui mais aux Pays-Bas il faut bien aménager sa caravane :oldy: .

Remarque j'ai bien un copain qui est reparti avec la moquette :lol: .
poilau
 
Messages: 3961
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 03 Juin 2013 20:32

Keron a écrit:Et pour une bouteille d'eau, combien de litres d'eau ? 8)



J'allais dire la meme chose.

Le chiffre en absolu fait bondir, mais sans référence, sans metre etalon, il ne veut rien dire.

Combien pour un litre de jus de fruit ?
surfeur91
 
Messages: 111
Inscription: 04 Aoû 2008 19:01
  • offline

Message » 03 Juin 2013 20:36

poilau a écrit:
Kins a écrit:
surfeur91 a écrit:
alain_38 a écrit:Dans le BTP, on emporte ses ampoules quand on a fini le chantier. :lol:


T'as meme des locataires qui partent avec les ampoules.
S'ils pouvaient decoller le papier peint et partir avec, ils le feraient....

Dans ma contrée, c'est obligatoire... tu repars avec tes ampoules, ton parquet et ton papier peint!!!


Oui mais aux Pays-Bas il faut bien aménager sa caravane :oldy: .

Remarque j'ai bien un copain qui est reparti avec la moquette :lol: .


DSK ?
Keron
 
Messages: 20230
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 03 Juin 2013 21:04

haskil a écrit:
Lis un peu, quoi... :mdr:

Mais je pense que l'auteur ici parle clairement des lampes BC comme de l'arnaque du siècle et ce depuis le début ! Il suffit de lire le premier post, tout simplement... S'est greffée dessus la notion d'obsolescence programmée sur le problème des lampes à filaments.
Et pour les ampoules à incandescence basiques (les halogènes sont de l'incandescence), elles ont été rendues obsolètes par les autorités européennes, qui les ont interdites tout simplement !


Pour ce qui est des lampes BC, c'est très simple, il y a des qualités différentes.
des lampes avec très peu de mercure, et d'autres avec des taux 10 à 15 fois supérieurs.
Des lampes à ballast ferromagnétique, avec un rendement de conversion moins bon, des lampes à ballast électroniques à meilleur rendement et à allumage plus rapide

Sinon,d ans le monde pro, sur des dizaines d'années d'utilisation on constate que
- bah visiblement les durées de vie des lampes n'ont pas baissé entre la période professionnelle et la période utilisation civile. Enfin celles affichées... Je parle d'un marché initial où quelques heures de durée de vie en plus sont clairement des gains en € chiffrés. Donc pas des marchés où l'obsolescence est un argument économique. Il n'y a pas eu de baisse de la durée de vie liée à un marché...
- que les ballast électroniques n'aiment pas les joyeusetés des réseaux électriques, pas plus en éclairage public qu'en domestique.
- que les produits made in china ont la vertu d'être paramétrés en 220v et non en 230. Donc ceux qui ont un secteur un poil gros (dans les 250V), eh bien ça a tendance à cramer ou à exploser... Comme les platines CD chinoises qui sont sujettes à ce genre de surprises...
- que sur les produits à "bruleurs" pas de gamme, eh bien la dérive chromatique est loufoque.

En dehors d'une volonté manifeste de tromper les gens, il y a surtout de grosses différences de qualité des produits aussi... On rajoute la sensibilité des lampes au mercure aux allumages/ extinction fréquentes, qui est liée à la technologie et pas à autre chose... D’ailleurs pour info, il n'y a rien de plus terrible que le réallumage à chaud? donc pour les toilettes c'est absolument pas la techno idéale... Bref la durée de vie est théorique, dans un environnement donnée, et en plus sous couvert que les mesures soient dans un cadre conforme.

Tiens chez moi j'ai remplacé 3 lampes éco d'énergie en 7 ans. ET j'en ai plusieurs qui fonctionnent plusieurs fois par jour.

A propos des LED, et des durées de vie complètement fausses.
C'est très simple, vous avez 4 constructeurs qui ont les données stat nécessaires pour garantir la durée de vie de leurs puces : Cree, Philips, Nichia, Osram. En dehors, certains ont vu des proportions de 50% des LED cramées en moins d'un an sur des tests. Et la durée de vie est une durée pour une perte de 20% du flux avec une puce maintenue à 25°¨et avec un courant de polarisation donné

Donc durée de vie de la puce
Sans aller vers le concept d'obsolescence dont on parle ici
- la puce n'est jamais à 25°mais toujours à plus, donc durée de vie plus faible
- en pratique la durée de vie est moyenne, donc il y a généralement 3% de LED foireuses chez les meilleurs. Mais comme elles sont chez eux testées systématiquement et triées.
- l'électronique derrière à moins de claquer des € par dizaines derrière ne tiendra jamais la durée de vie indiquée

Juste pour donner un ordre de grandeur, un système d'éclairage à base de LED, de puissance raisonnable (équivalent lampe éco d'énergie de 8W), sans l'enveloppe (boiboite qui contient) avec des composants décents et d'une durée de vie potable c'est de l'ordre de 45€. Et pas dans la distribution, qui multiplie les prix par 2.

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9800
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 03 Juin 2013 21:06

Sinon, c’est pas la peine de me gaver sur ce site de pubs pour des lampes à LED made in china avec des LED à IRC de 25 et des rendements dignes de lampes à incandescence pourries.
J'en achèterai pas :roll:

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9800
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 03 Juin 2013 22:56

alain_38 a écrit:
surfeur91 a écrit:C'est un avis intéressant, mais qui n'engage que son auteur.
Visiblement, l'ademe, le ministere de l'enviro, la plupart des ecolo, les instances européennes, etc, ne le partage pas.

Je suis notamment surpris de deux choses.

D'une part que les ampoules a filament consomment de l'energie sans CO2, et que les lampes BC consomment du fioul ?!..... :wtf:

Et que la baisse de consommation de 20% s'accompagne d'un doublement des rejets CO2. Re :wtf:

Un rapide coup d'oeil pour se rendre compte qu'effectivement le sujet ne fait pas l’unanimité.

Ici, http://archives-lepost.huffingtonpost.f ... cence.html , on chiffre le bilan carbone d'une incadescence à 173, le CFL à 36, la LED à 4. Avec un cout 4 fois inferieur avec une CFL et encore 4 fois moins avec une LED.

Ici, http://www.consoglobe.com/ampoules-bass ... on-2931-cg , on parle de 470 millions de tonne de CO2 economisé.

Ici, http://www.lesampoules.fr/ampoulebassec ... anger.html , on indique une eco d'electricité au niveau EU de 40 térawatts par heure (l’équivalent de la production annuelle de dix centrales électriques de 500 mégawatts) et de réduire les émissions de CO2 d’environ 15 millions de tonnes par an. Par ailleurs, la quantité de mercure dans une lampe (mercure qui ne posait pas de probleme au temps des tubes neons et cathodique) ne serait que de 4mg contre 25 dans uen pile de montre contrairement a ce que j'indiquais precedemment.

Je cesse là, tout le monde peu donner un coup de google.

L'analyse des techniques de l'ingénieur prend en compte le couple éclairage-chauffage. Donc oui l'éclairage BC consomme indirectement du fioul. Il n'est pas indiqué que l'éclairage à filament ne rejette pas de CO2 : 3,02 Mt (source ADEME).


Ce n'est pas l'analyse d'ingenieurs, mais celle d'un professeur d'economie.

Le tableau indique bien une economie d'electricité des CFL de seulement 20% (je croyais que ca consommait 5 fois moins !?...) pour des rejets de CO2 du double (!!!).

La donnée me semblait tellement loufoque, alors meme que l'ADEME encourage le passage au CFL, qu'il y avait forcement un bug.

Voici l'etude de l'ADEME citée dans l'article : http://acteursduparisdurable.fr/sites/d ... eademe.pdf

Annexe 3, tableau 189, ne figure QUE les taux de rejet des differentes energies, electricité, gaz, fioul.

Le reste des données est de l'auteur de l'article, pas de l'ADEME.

Ces données reposent sur un concept, qui enoncé tel quel pourrait tenir la route : les lampes a incandescences chauffent.

Certes.

Mais d'une part l'auteur passe totalement sous silence et ne chiffre pas le fait que pendant 8 mois, les ampoules chaufferaient en pure perte (on ne chauffe pas la maison), et comme indiqué par un des commentateurs dans le forum, l'impacte d'une lampe dans une chambre est de 0,3% de l'energie de chauffage consommée. Meme avec 10 lampes allumées en meme temps, soit la moitié des lampes d'une maison classique (!), l'impact n'est que de 3%. Il faudrait donc, dans le meilleur des cas, que les thermostats soient capables de relever cette difference de temperature, et la chaudiére capable d'adapter sa puissance à 3% pret.

Autant sur le papier on peut se dire que c'est une bonne idée, autant IN VIVO, ça ne tiens absolument pas la route.

Le probleme tiens en fait en trois points :

Primo, les CFL permettent une economie d'energie réelle, source d'economie de CO2.
Cette economie est modulée selon les pays en fonction de leurs sources d’énergie.

Secondo, l'interet economique des passer aux CFL est sujet a interpretations, puisque pour certains, leurs lampes tiennent 2 mois, 10 ans pour d'autres. Chacun aura un resultat different.
Ceci etant, il ne me semble pas hors de propos de considerer qu'economiser du CO2 à un cout qu'il faudra accepter.

Tertio, l'impact environnemental, avec cette problematique notamment du mercure. Recyclage, véritable impact sur l’environnement ?
Je ne sais pas.
surfeur91
 
Messages: 111
Inscription: 04 Aoû 2008 19:01
  • offline

Message » 04 Juin 2013 10:08

beb a écrit:
haskil a écrit:
Lis un peu, quoi... :mdr:

Mais je pense que l'auteur ici parle clairement des lampes BC comme de l'arnaque du siècle et ce depuis le début ! Il suffit de lire le premier post, tout simplement... S'est greffée dessus la notion d'obsolescence programmée sur le problème des lampes à filaments.
Et pour les ampoules à incandescence basiques (les halogènes sont de l'incandescence), elles ont été rendues obsolètes par les autorités européennes, qui les ont interdites tout simplement !


Pour ce qui est des lampes BC, c'est très simple, il y a des qualités différentes.
des lampes avec très peu de mercure, et d'autres avec des taux 10 à 15 fois supérieurs.
Des lampes à ballast ferromagnétique, avec un rendement de conversion moins bon, des lampes à ballast électroniques à meilleur rendement et à allumage plus rapide

Sinon,d ans le monde pro, sur des dizaines d'années d'utilisation on constate que
- bah visiblement les durées de vie des lampes n'ont pas baissé entre la période professionnelle et la période utilisation civile. Enfin celles affichées... Je parle d'un marché initial où quelques heures de durée de vie en plus sont clairement des gains en € chiffrés. Donc pas des marchés où l'obsolescence est un argument économique. Il n'y a pas eu de baisse de la durée de vie liée à un marché...
- que les ballast électroniques n'aiment pas les joyeusetés des réseaux électriques, pas plus en éclairage public qu'en domestique.
- que les produits made in china ont la vertu d'être paramétrés en 220v et non en 230. Donc ceux qui ont un secteur un poil gros (dans les 250V), eh bien ça a tendance à cramer ou à exploser... Comme les platines CD chinoises qui sont sujettes à ce genre de surprises...
- que sur les produits à "bruleurs" pas de gamme, eh bien la dérive chromatique est loufoque.

En dehors d'une volonté manifeste de tromper les gens, il y a surtout de grosses différences de qualité des produits aussi... On rajoute la sensibilité des lampes au mercure aux allumages/ extinction fréquentes, qui est liée à la technologie et pas à autre chose... D’ailleurs pour info, il n'y a rien de plus terrible que le réallumage à chaud? donc pour les toilettes c'est absolument pas la techno idéale... Bref la durée de vie est théorique, dans un environnement donnée, et en plus sous couvert que les mesures soient dans un cadre conforme.

Tiens chez moi j'ai remplacé 3 lampes éco d'énergie en 7 ans. ET j'en ai plusieurs qui fonctionnent plusieurs fois par jour.

A propos des LED, et des durées de vie complètement fausses.
C'est très simple, vous avez 4 constructeurs qui ont les données stat nécessaires pour garantir la durée de vie de leurs puces : Cree, Philips, Nichia, Osram. En dehors, certains ont vu des proportions de 50% des LED cramées en moins d'un an sur des tests. Et la durée de vie est une durée pour une perte de 20% du flux avec une puce maintenue à 25°¨et avec un courant de polarisation donné

Donc durée de vie de la puce
Sans aller vers le concept d'obsolescence dont on parle ici
- la puce n'est jamais à 25°mais toujours à plus, donc durée de vie plus faible
- en pratique la durée de vie est moyenne, donc il y a généralement 3% de LED foireuses chez les meilleurs. Mais comme elles sont chez eux testées systématiquement et triées.
- l'électronique derrière à moins de claquer des € par dizaines derrière ne tiendra jamais la durée de vie indiquée

Juste pour donner un ordre de grandeur, un système d'éclairage à base de LED, de puissance raisonnable (équivalent lampe éco d'énergie de 8W), sans l'enveloppe (boiboite qui contient) avec des composants décents et d'une durée de vie potable c'est de l'ordre de 45€. Et pas dans la distribution, qui multiplie les prix par 2.


merci pour ces infos techniques.
"Des lampes à ballast ferromagnétique, avec un rendement de conversion moins bon, des lampes à ballast électroniques à meilleur rendement et à allumage plus rapide"

comment reconnait-on les ferro. des autres ?
jean GROS
 
Messages: 2230
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 04 Juin 2013 10:15

Joich
 
Messages: 1097
Inscription: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 04 Juin 2013 10:22

Reste que personne ne nous donne le coût écologique et économique du cycle de vie complet des différentes solutions.

Parler d'économie de CO2 en utilisation théorique en faisant abstraction du coût de fabrication, de recyclage, de l'impacte sur le réseau EDF (par exemple lié à l'appel de courant lors de l'allumage), du mode d'utilisation réel et non pas théorique (on va pas se faire c.hier à ne pas allumer une lampe parce qu'on l'a éteinte il y a moins d'1/2 heure ou parce qu'on l'a déjà allumé 2 fois dans la journée), de l'impacte sur la santé et l'environnement,
c'est de l'enc.ulage de mouche une nuit sans Lune.

On a pas les éléments pour pouvoir conclure quoi que ce soit.

Par contre, je me souvient d'une époque où on pouvait allumer les lampes autant de fois qu'on voulait sans avoir besoin de consulter l'horoscope de papi.
Une époque où on ne changeait pas d'ampoule tous les 4 matins.
Une époque où on n'avait pas besoin d'un BAC + 5 pour savoir quelle ampoule il fallait mettre à la cuisine, la chambre, la cave ... par ce qu'elles marchaient partout.
Une époque où l'obsolescence programmée n'était pas monnaie courante et où une telle pratique commerciale aurait été impensable pour les fabricants et aurait provoquer un scandale.

Tout n'était pas mieux dans le temps, mais notre modèle politique et économique relève maintenant du grand n'importe quoi.

Question subsidiaire, à qui profite cette politique imposant les ampoules de BC ?
A l'environnement, aux utilisateurs, à des politiques, à des lobbies ???
Hoian
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1023
Inscription: 05 Mai 2003 14:34
Localisation: PARIS
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message