Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], nonobowl et 13 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Le coin des sciences

Message » 05 Mar 2019 20:23

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4594
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Mar 2019 20:23

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Mar 2019 23:26

Moitié science, moitié fun : si vous vous demandez à quoi ressemble un tir d'obus par un Sherman M4, à plusieurs dizaines de milliers d'images/s, pour pouvoir bien voir l'onde de choc... (bref, si vous trouvez amusant/surprenant le mouvement d'un obus dans l'air, surfant sur son onde de choc) :

(et en bonus à la fin : comment dévier un des plus gros obus disponible actuellement avec des pastèques :o :ane: Mine de rien, ça montre comment des "blindages" en bois pouvaient protéger les tanks durant la GrMdl2).

Je poste ça ici car ça n'intéressera pas beaucoup de monde dans "Insolites".
tfpsly
 
Messages: 2657
Inscription: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 06 Mar 2019 0:25

Vraiment impressionnant. Surtout le coup des pastèques! :o

Dans le même genre, je me souviens d'une video d'une balle de golf lancée très vite contre un mur. Une caméra très haute fréquence filmait l'impact et on pouvait voir la balle se déformer énormément (alors qu'on aurait pu croire qu'elle était extrêmement rigide).

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 73447
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Fake news....et forums

Message » 29 Mar 2019 21:22

« Au mois de mai 1969, la ville d'Orléans est le théâtre d'une sinistre affaire criminelle. Une jeune femme, venue essayer des vêtements dans un magasin, se fait insidieusement endormir par une aiguille imbibée de sédatif que le gérant avait dissimulée dans le col d'un vêtement. La victime est d'abord séquestrée dans l'arrière-boutique, avant de disparaître mystérieusement. Et des dizaines de femmes seraient déjà tombées dans ce piège sournois, plusieurs boutiques de la ville étant impliquées dans ces enlèvements. Pire encore, la police et les pouvoirs publics seraient de mèche avec les criminels! Comble de cette conspiration, les victimes auraient été transportées hors de la ville par un souterrain, avant d'être conduites à l'étranger pour alimenter un vaste réseau de prostitution.

Rassurez-vous, cette histoire rocambolesque n'est qu'une fausse rumeur qui s'est propagée dans la cité johannique. Aucune femme n'a été enlevée ni séquestrée. De par son intensité et sa diffusion rapide, la « rumeur d'Orléans » a attiré l'attention de nombreux scientifiques de l'époque. Des sociologues comme Edgar Morin y voyaient une rare opportunité de pouvoir enfin comprendre comment naissent et se propagent les fausses informations
…….
.......
Plutôt qu'une simple histoire, nous avons fait circuler dans nos chaînes une controverse concernant la possible dangerosité du triclosan, un perturbateur endocrinien suspecté d'avoir de nombreux effets indésirables sur notre santé. Le premier participant était d'abord exposé à une collection de six documents reflétant divers points de vue sur le problème, dont une mise en garde de Greenpeace exagérant le risque associé au triclosan et une déclaration de marques de cosmétiques garantissant l'innocuité de la substance. Nous avons identifié une liste de 61 éléments importants, de quatre types: « effets secondaires », « anecdotes personnelles », «localisation du triclosan », « autres ». Ce premier maillon de la chaîne a ensuite dû communiquer ces informations au participant suivant, qui n'avait pas été exposé aux documents initiaux, et ainsi de suite jusqu'à la dixième personne. Nous avons répété l'expérience à quinze reprises, avec des volontaires différents à chaque fois.

Le premier enseignement de cette étude est que l'information se déforme à toute vitesse. Après seulement trois transmissions, 52 % des informations communiquées par le premier maillon de la chaîne avaient déjà disparu et les éléments restants étaient fortement déformés. Comme pour l'expérience de Bartlett, la distorsion de l'information était biaisée: les participants qui avaient des préjugés négatifs sur le triclosan avant l'expérience ont eu tendance à rendre le message plus alarmant, tandis que ceux qui n'en avaient pas ont plutôt minimisé le risque.
Ce biais est encore plus visible lorsque tous le maillons de la chaîne partagent le mêmes préjugés. Nous avons alors constaté que, progressivement, les informations contradictoires disparaissent, tandis que celles concordant avec l'avis des participants sont amplifiées. Au bout de la chaîne, cette dynamique conduit à un message renforçant le point de vue dominant du groupe. »

Mehdi Moussaïd
Institut Max Planck pour le développement humain
Berlin

Ref :
Edgar Morin, (a Rumeur d'OrlOans, Seuil, 1969.
P. A. Dow et at, « The Anatomy of Large Facebook Cascades), Seventh International AAAI Conference on Weblogs and Social Media, 2013.
S. Goel et al., Manage. Sri., 6Z 180, 2016.
S. Vosoughi et at, Science, 359,1146, 2018.
S. Vosoughi et at, ACM Trans. Knowl. Discov. Data, II, 50, 2011.
M. Moussaid et at, PNAS, 112, 5631, 2015.

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4594
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 26 Avr 2019 8:52

Cékoiça?
Ordi.jpg

Spoiler : cliquer pour lire

C'est le coeur d'un prototype d'ordinateur quantique de 50 qbits réalisé par IBM pour son laboratoire de recherche de Yorktowm Heights, dans l'état de New York.


A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4594
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 02 Mai 2019 19:19

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4594
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 02 Mai 2019 20:22

Robert64 a écrit:Cékoiça?
Ordi.jpg

Spoiler : cliquer pour lire

C'est le coeur d'un prototype d'ordinateur quantique de 50 qbits réalisé par IBM pour son laboratoire de recherche de Yorktowm Heights, dans l'état de New York.


A+


Ben tu vois j'aurais dit un stylo 4 couleurs :grad:
Joich
 
Messages: 1086
Inscription: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 20 Juin 2019 19:52

Alors que nous fêtons les 75 ans du débarquement de Normandie, il y a un sauveur auquel nous ne pensons pas systématiquement : les mathématiques. Par Aurélie Jean

Aucune citoyenneté, et encore moins de grade militaire. Et pourtant, nombreux sont ceux qui pensent qu'elles ont t à elles seules pu faire gagner aux Alliés la Seconde Guerre mondiale. On ne parle pas ici de super-héros, mais bien d'une discipline impressionnante pour beaucoup et profondément excitante pour certains : les mathématiques. En effet, les Alliés ont cassé le système d'encodage de la machine Enigma de l'Allemagne nazie grâce, entre autres, au travail du grand mathématicien et cryptologue Alan Turing, aujourd'hui enfin reconnu. Grâce à Alan Turing, les Alliés ont pu déchiffrer les messages des troupes ennemies et donc, démanteler leurs actions. Décidément, les mathématiques nous dévoilent encore des secrets, même celui de nous faire gagner des conflits  !

Enigma a été développée par les Allemands pour crypter les communications afin que leurs ennemis n'interceptent pas leurs intentions. Chaque individu (ou troupe) qui utilisait ces contenus cryptés possédait une machine Enigma, qui jouait d'une certaine manière le rôle de traducteur de messages. Au texte à communiquer et tapé sur Enigma correspondait un autre texte crypté transmis aux troupes dans lequel à chaque lettre correspondait une autre lettre de l'alphabet. Le message crypté reçu, les destinataires n'avaient plus qu'à taper le texte sur leur propre machine Enigma pour inverser le chiffrement. Enigma est ce qu'on nomme une machine symétrique, car son système cryptographique est réversible. Les lettres « AJN » tapées sur la machine Enigma donnent les lettres « KDI » qui, une fois tapées par le receveur sur sa propre machine, fournissent les lettres initiales non cryptées « AJN ».

L'ingéniosité de la machine était dans le caractère dynamique de son système d'encodage et de son paramétrage. À chaque lettre tapée, un des rotors de la machine se déplaçait d'un cran pour modifier la relation cryptographique de la lettre suivante. Par exemple à la chaîne de caractères « AA » pouvaient correspondre les lettres « FH », car l'encodage changeait entre les deux lettres « A » tapées. Enfin, le paramétrage de la machine piloté par un système mécanique de rotors et de connecteurs changeait chaque jour et possédait plus de dix millions de millions de configurations possibles  ! Ce qui réduisait les chances des Alliés de « casser » Enigma  !

C'est à Bletchley, en Angleterre, qu'Alan Turing, aidé de son équipe, réussit à « casser » Enigma, et ce, tous les jours  ! Son idée était la suivante : il est humainement impossible de déchiffrer Enigma tant le nombre de configurations à tester est énorme, et encore moins tous les jours. Seule une machine pouvant réaliser un nombre considérable d'opérations à la minute peut espérer tester toutes les combinaisons possibles de paramétrage d'Enigma. Alan Turing co-développe cette machine connue sous le nom de The Bomb. Les premiers calculs sont décevants, il y a encore trop de cas à tester. C'est par l'analyse statistique du contenu des messages cryptés que Turing et son équipe révèlent des schémas de répétitions entre les messages. Ce qui leur permet de contraindre davantage le problème à résoudre et donc, de réduire fortement le nombre de configurations. Enigma est enfin cassée  !

Alan Turing disparaît tragiquement il y a exactement 65 ans, le 7 juin 1954. Dix ans seulement séparent le débarquement de Normandie du suicide de celui qui deviendra quelques décennies plus tard un symbole pour tous les scientifiques en informatique. Certains relatent qu'Alan Turing aurait également appelé sa machine du nom de son grand amour, Christopher. Quelle que soit la réalité des faits, ce joli détail donne une certaine poésie au contexte laborieux et dangereux de cette aventure du chiffre et de la lettre  !


Source : https://www.lepoint.fr/invites-du-point ... 03_420.php

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4594
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 20 Juin 2019 19:59

Robert64 a écrit:Alors que nous fêtons les 75 ans du débarquement de Normandie, il y a un sauveur auquel nous ne pensons pas systématiquement : les mathématiques. Par Aurélie Jean

Aucune citoyenneté, et encore moins de grade militaire. Et pourtant, nombreux sont ceux qui pensent qu'elles ont t à elles seules pu faire gagner aux Alliés la Seconde Guerre mondiale. On ne parle pas ici de super-héros, mais bien d'une discipline impressionnante pour beaucoup et profondément excitante pour certains : les mathématiques. En effet, les Alliés ont cassé le système d'encodage de la machine Enigma de l'Allemagne nazie grâce, entre autres, au travail du grand mathématicien et cryptologue Alan Turing, aujourd'hui enfin reconnu. Grâce à Alan Turing, les Alliés ont pu déchiffrer les messages des troupes ennemies et donc, démanteler leurs actions. Décidément, les mathématiques nous dévoilent encore des secrets, même celui de nous faire gagner des conflits  !

Enigma a été développée par les Allemands pour crypter les communications afin que leurs ennemis n'interceptent pas leurs intentions. Chaque individu (ou troupe) qui utilisait ces contenus cryptés possédait une machine Enigma, qui jouait d'une certaine manière le rôle de traducteur de messages. Au texte à communiquer et tapé sur Enigma correspondait un autre texte crypté transmis aux troupes dans lequel à chaque lettre correspondait une autre lettre de l'alphabet. Le message crypté reçu, les destinataires n'avaient plus qu'à taper le texte sur leur propre machine Enigma pour inverser le chiffrement. Enigma est ce qu'on nomme une machine symétrique, car son système cryptographique est réversible. Les lettres « AJN » tapées sur la machine Enigma donnent les lettres « KDI » qui, une fois tapées par le receveur sur sa propre machine, fournissent les lettres initiales non cryptées « AJN ».

L'ingéniosité de la machine était dans le caractère dynamique de son système d'encodage et de son paramétrage. À chaque lettre tapée, un des rotors de la machine se déplaçait d'un cran pour modifier la relation cryptographique de la lettre suivante. Par exemple à la chaîne de caractères « AA » pouvaient correspondre les lettres « FH », car l'encodage changeait entre les deux lettres « A » tapées. Enfin, le paramétrage de la machine piloté par un système mécanique de rotors et de connecteurs changeait chaque jour et possédait plus de dix millions de millions de configurations possibles  ! Ce qui réduisait les chances des Alliés de « casser » Enigma  !

C'est à Bletchley, en Angleterre, qu'Alan Turing, aidé de son équipe, réussit à « casser » Enigma, et ce, tous les jours  ! Son idée était la suivante : il est humainement impossible de déchiffrer Enigma tant le nombre de configurations à tester est énorme, et encore moins tous les jours. Seule une machine pouvant réaliser un nombre considérable d'opérations à la minute peut espérer tester toutes les combinaisons possibles de paramétrage d'Enigma. Alan Turing co-développe cette machine connue sous le nom de The Bomb. Les premiers calculs sont décevants, il y a encore trop de cas à tester. C'est par l'analyse statistique du contenu des messages cryptés que Turing et son équipe révèlent des schémas de répétitions entre les messages. Ce qui leur permet de contraindre davantage le problème à résoudre et donc, de réduire fortement le nombre de configurations. Enigma est enfin cassée  !

Alan Turing disparaît tragiquement il y a exactement 65 ans, le 7 juin 1954. Dix ans seulement séparent le débarquement de Normandie du suicide de celui qui deviendra quelques décennies plus tard un symbole pour tous les scientifiques en informatique. Certains relatent qu'Alan Turing aurait également appelé sa machine du nom de son grand amour, Christopher. Quelle que soit la réalité des faits, ce joli détail donne une certaine poésie au contexte laborieux et dangereux de cette aventure du chiffre et de la lettre  !


Source : https://www.lepoint.fr/invites-du-point ... 03_420.php


A voir ou revoir Imitation Game sur Alan Turing ! :love:

Image
Dernière édition par wopr le 20 Juin 2019 20:02, édité 1 fois.
wopr
 
Messages: 5130
Inscription: 08 Avr 2004 19:51
  • offline

Message » 20 Juin 2019 20:01

Il y a un film récent sur cette histoire avec Bénédict kunderbach
beb
 
Messages: 9692
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 20 Juin 2019 20:01

Oups grillé
beb
 
Messages: 9692
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 20 Juin 2019 22:16

Par contre, le film centre trop sur le personnage de Turing et fait des simplifications qui sont des mensonges historiques :
- les services secrets Polonais ont cassé Enigma les premiers. Ils ont construit la première machine cassant Enigma, la Bomba! Ils ont donné leur infos aux Français et Anglais avant de se faire envahir.
Bomba polonaise : Image Image
Mais la version navale de Enigma était plus complexe et non déchiffrable.

- Turing n'a pas travaillé seul; la Bombe Machine (notez le nom inspirée de la Bomba polonaise) a été le fruit de toute une équipe, pas seulement pour sa construction mais aussi pour sa spécification (mais l'idée vient bien de Turing).
Bombe : Image
La Bombe fera mieux que la Bomba, permettant de casser aussi la version navale de Enigma.
tfpsly
 
Messages: 2657
Inscription: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 20 Juin 2019 22:22

Joich a écrit:
Robert64 a écrit:Cékoiça?
Ordi.jpg

Spoiler : cliquer pour lire

C'est le coeur d'un prototype d'ordinateur quantique de 50 qbits réalisé par IBM pour son laboratoire de recherche de Yorktowm Heights, dans l'état de New York.


A+


Ben tu vois j'aurais dit un stylo 4 couleurs :grad:
:mdr:
Analogeek
 
Messages: 1181
Inscription: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 20 Juin 2019 23:44

tfpsly a écrit:Par contre, le film centre trop sur le personnage de Turing et fait des simplifications qui sont des mensonges historiques :
....
-.

Tu as raison, ce n'est pas un film historique, et il y a pas mal d'inexactitudes.
Il met le focus sur Turing, mais surtout le Turing pendant l'affaire Enigma.
Je pense que ce personnage passionnant et très complexe mériterait à lui seul un film beaucoup plus biographique.
A mettre peut être en parallèle avec celui (j'ai oublié le titre) consacré à John Nash.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4594
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 21 Juin 2019 8:01

Un tres tres (tres) bon livre sur les codes secrets (qui a un gros chapitre sur enigma)

si je me rapelle bien un des trucs qui ont bien aidé la decritpion c'est que les allemands commencaient systemeatiquement leur communication avec les meme mots ( la date par exemple)

Image
jujulolo
 
Messages: 22743
Inscription: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message