Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: fabosteo, FGO, martinst4, ngc1976, poilau, Scudabear, Snatcher et 28 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Le post des nouvelles des étoiles...

Message » 13 Aoû 2006 19:28

WhyHey a écrit:"un jour", toute la question est là, plus on se rapproche de ce fameux "jour du bigbang" plus il s'éloigne, un peu comme la finitude de l'univers.
On peut bien se dire que l'univers n'a que 15 milliards d'année lumière de diamètre: concretement cela ne veut pas dire qu'il est fini car on ne peut s'approcher de ses bornes.
de même on peut bien dire que l'univers a eu un début, concretement cela ne veut pas dire qu'on peut s'en approcher.
Fini et borné, 2 notions différentes ...

+ 1 L'univers a "inventé" le temps donc on ne peut pas remonter au début de l'univers...Si ma mémoires est exacte on est coincé à la constante de Planck (j'espère ne pas me gourrer de nom) qui doit etre de 10.10-43 sec... donc pas grand chose, à l'époque tout l'univers (ce tout se présentant sous forme d'énergie uniquement) tenait dans une tete d'épingle...

Yves
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription Forum: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Aoû 2006 19:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Aoû 2006 19:29

Exact la proportion doit etre infime ceci dit fut un temps (est-ce encore les bons chiffres mais l'ordre de grandeur est là)... il existerait un millard d'étoiles dans notre galaxie et un milliard de galaxie dans l'univers et si chaque système solaire possède plusieurs planètes... Donc on se retrouve avec une probabilité de vie extremement faible par planètes mais un nombre de énormes de planètes.

Yves


C'est donc impossible que la vie (si ce n'est vie intelligente) soit absente en dehors de notre système solaire................statistiquement impossible
Murphy'S
 
Messages: 1677
Inscription Forum: 17 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 19:29

wooster* a écrit:le secret du mystere enfin dévoilé :
http://www.hubertreeves.info/chroniques/20031011.html

Ah merci huber reeves en plus, que du bonheur... :D

Yves
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription Forum: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 19:34

Pyjam a écrit:- On sait que l'espace contient des molécules organiques en grande quantité. C'est la première étape pour créer des acides aminés puis des protéines. Selon toutes probabilités, la première étape a donc lieu dans l'espace et non pas sur une planète. Donc, pas besoin de conditions particulières sur les planètes pour que cette première étape se fasse.

- On a découvert des organismes extrèmophiles que vivent dans des milieux souffrés auprès des volcans sous-marins. Preuve que la vie peut prendre des formes très différentes de la nôtre.

- Il y a aussi ces découvertes sur l'ARN qui tenait le rôle d'ADN avant l'apparition de celui-ci. Mais je ne suis pas à l'aise pour en parler.

- On s'est aussi beaucoup demandé d'où venait toute l'eau présente sur Terre. On sait maintenant qu'elle provient très probablement des micro-météorites qui tombent sur Terre (40 000 tonnes par an).

- Enfin, au cours des 10 dernières années, on a détecté environ 200 planètes extra-solaires.

Que du vrai... et bien expliqué. N'oublions pas que les ac animés qui nous composent (leur forme primitive) sont d'origine extra-terrestre apporté par des météorites... Donc ce phénomène doit existrer sur d'autres planètes qui si elles ont la chance d'avoir des conditions assez favorables vont permettre à la vie de se développer (quoique comme dit ici on a vu dans des grands fonds marins des bactéries vivrent à plus de 100°C dans un "atmosphère faite de soufre).

Yves

Yves
yves
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription Forum: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 19:35

homecine man a écrit:Oui,mais comme dirait JCVD:Si je tue l'oxygène qu'il y a entre toi et moi comme sur la lune,tu meurs. :mdr:
Lui quand je le lis j'ai l'impression qu'il vient d'une autre planète... :lol:

Yves
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription Forum: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 19:57

Yves Communal a écrit:
WhyHey a écrit:"un jour", toute la question est là, plus on se rapproche de ce fameux "jour du bigbang" plus il s'éloigne, un peu comme la finitude de l'univers.
On peut bien se dire que l'univers n'a que 15 milliards d'année lumière de diamètre: concretement cela ne veut pas dire qu'il est fini car on ne peut s'approcher de ses bornes.
de même on peut bien dire que l'univers a eu un début, concretement cela ne veut pas dire qu'on peut s'en approcher.
Fini et borné, 2 notions différentes ...

+ 1 L'univers a "inventé" le temps donc on ne peut pas remonter au début de l'univers...Si ma mémoires est exacte on est coincé à la constante de Planck (j'espère ne pas me gourrer de nom) qui doit etre de 10.1043 sec... donc pas grand chose, à l'époque tout l'univers (ce tout se présentant sous forme d'énergie uniquement) tenait dans une tete d'épingle...

Je me permets de vous corriger : ce n'est pas parce que l'Univers est vieux de 14 milliards d'années (plus précisément parce que le Big Bang a eu lieu il y a 14 milliards d'années), que l'Univers est grand de 14 milliards d'années lumière de diamètre (ou de rayon). L'Univers ne s'étend pas à la vitesse de la lumière !

Dans le modèle inflationnaire du Big Bang, l'Univers a connu une phase d'expansion extrême au tout début de son existence au cours de laquelle il a gonflé d'un facteur du genre 10 puissance 30 en une fraction de seconde au cours de laquelle l'énergie du vide s'est transformée en matière en se refroidissant. Puis l'expension a été ralentie considérablement sous l'effet de la gravitation...

Bref, cela pour dire que l'Univers est beaucoup plus grand que 14 millards d'années lumière de diamètre. Ce qui implique qu'une bonne partie est invisible parce que situé derrière "l'horizon".

En fait, l'Univers est fini (son volume est exprimable par un nombre fini) mais illimité (il n'y a pas de bord). Comme la surface d'une sphère.

Yves, la constante de Planck, c'est 10 puissance moins 43 secondes. Je pense que tu le sais mais tu l'a écris bizarrement. Je ne sais pas si c'est très clair.

Enfin, il faut se méfier de notre intuition en se qui concerne les probabilités. Notre Galaxie contient 100 milliards d'étoiles environ (mais elle est plutôt grosse) et il y a peut être 1000 milliards de galaxie dans l'Univers. Si je me souviens bien, il a été calculé qu'il y a environ 10 puissance 300 particules dans l'Univers. Ça peut sembler énorme mais les biologistes qui disent qu'il est improbable que la vie soit apparue ailleurs dans l'Univers connaissent ce chiffre et le trouvent encore beaucoup trop faible pour qu'une deuxième chance existe. :( J'espère bien qu'ils se plantent.
Dernière édition par Pyjam le 13 Aoû 2006 20:12, édité 3 fois.
Pyjam
 
Messages: 3701
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 20:04

Sur les sujets complexes de la création de l'Espace et du Temps, de la forme de l'Univers, de la théorie de la Relativité, de la théorie quantique, et de la théorie de cordes, je vous recommande l'ouvrage de Brian Greene : La Magie du Cosmos.

Brian Greene est un remarquable vulgarisateur. Avec lui, la théorie de la relativité restreinte n'a jamais été plus évidente. :wink:

Je crois qu'il a vendu plus d'un million d'exemplaires de son précédent ouvrage consacré à la théorie des cordes. :o Et cela malgré un chapitre imbitable sur les retournements d'espace de Calabi-Yau à 6 dimensions. :mdr:
Dernière édition par Pyjam le 13 Aoû 2006 20:13, édité 1 fois.
Pyjam
 
Messages: 3701
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 20:10

Pyjam a écrit:Yves, la constante de Planck, c'est 10 puissance moins 43 secondes. Je pense que tu le sais tu l'a écris bizarrement. Je ne sais pas si c'est très clair.
Merci j'ai tout fait à la vitesse de la lumière :lol: (j'suis fort moi), le diner étant pret, d'où certaines "bizarreries" :wink:

Pyjam a écrit:Enfin, il faut se méfier de notre intuition en se qui concerne les probabilités. Notre Galaxie contient 100 milliards d'étoiles environ (mais elle est plutôt grosse) et il y a peut être 1000 milliards de galaxie dans l'Univers. Si je me souviens bien, il a été calculé qu'il y a environ 10 puissance 300 particules dans l'Univers. Ça peut sembler énorme mais les biologistes qui disent qu'il est improbable que la vie soit apparue ailleurs dans l'Univers connaissent ce chiffre et le trouve encore beaucoup trop faible pour qu'une deuxième chance existe. :( J'espère bien qu'ils se plantent.
Si tu as des liens je suis preneur sur ce peu de probabilité :wink: . Et dans le meme temps d'autres chercheurs se demandent encore si la vie a pu exister sur mars (qui n'est qu'une planète parmi les milliards de milliards de planètes.

Yves
Dernière édition par Yves Communal le 13 Aoû 2006 20:16, édité 1 fois.
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription Forum: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 20:10

Yves Communal a écrit:
wooster* a écrit:le secret du mystere enfin dévoilé :
http://www.hubertreeves.info/chroniques/20031011.html

Ah merci huber reeves en plus, que du bonheur... :D

Yves


C'est donc surtout la preuve qu'il n'y a pas une infinité d'étoiles, ou alors qu'elles sont trop loin pour que leur lumière soit suffisante même si on considère que le nombre d'étoiles tend vers l'infini. Ouf ça me rappelle mes vieux cours sur les séries tout ça, au secours!! :wink:
Dernière édition par poilau le 13 Aoû 2006 20:12, édité 1 fois.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 13 Aoû 2006 20:12

Pyjam a écrit:Je crois qu'il a vendu plus d'un million d'exemplaire de son précédent ouvrage consacré à la théorie des cordes. :o Et cela malgré un chapitre imbitable sur les retournements d'espace de Calabi-Yau à 6 dimensions. :mdr:
:mdr: on reste encore petit devant d'autres humains...

Moi c'est Une brève histoire du temps. Du Big Bang aux trous noirs (Poche)
de Stephen W. Hawking qui m'a bc fait réver ainsi que pas mal d'auteurs de SF :wink: , je vais regarder l'ouvrage de Brian Greene.

yves
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription Forum: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 20:19

poilau a écrit:
Yves Communal a écrit:
wooster* a écrit:le secret du mystere enfin dévoilé :
http://www.hubertreeves.info/chroniques/20031011.html

Ah merci huber reeves en plus, que du bonheur... :D
Yves

C'est donc surtout la preuve qu'il n'y a pas une infinité d'étoiles, ou alors qu'elles sont trop loin pour que leur lumière soit suffisante même si on considère que le nombre d'étoiles tend vers l'infini. Ouf ça me rappelle mes vieux cours sur les séries tout ça, au secours!! :wink:

Je vais lire le lien d'hubert reeves de mémoire, il me semble qu'il fait noir la nuit pour les deux raisons suivantes ;
1) l'univers est en expansion
2) il a un age fini
=> les étoiles n'ont pas pu remplir le ciel de leur lumière.

Yves
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription Forum: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 20:32

Yves Communal a écrit:Si tu as des liens je suis preneur sur ce peu de probabilité :wink:

Non, pas de lien, désolé.
Mais si tu abordes le sujet sur le forum de Futura Sciences, tu obtiendras sûrement des réponses très documentées.

Les bouquins de Greene sont vraiment excellents. Il aime décrire des phénomènes complexes de façon très imagée et avec beaucoup d'humour. N'hésitant pas à appeler à l'aide Mulder et Scully sur les phénomènes quantiques, par exemple, où le cartésianisme de Scully prend un sacré coup. :mdr:

Par exemple, il a une description très simple concernant la relativité restreinte : il suffit de considérer que tout le monde se déplace dans l'espace temps à la vitesse de la lumière.

J'explique. Si vous vous déplacer à 50 km/h et que vous allez plein Nord, vous allez à 50 km/h vers le Nord (c'est évident); mais si vous allez à cette vitesse vers le Nord-Ouest avec une composante Ouest de 30 km/h, alors vous allez vers le Nord à seulement 40 km/h.

La relativité c'est pareil : vous allez à la vitesse de la lumière. Quand vous êtes arrêté dans l'espace (relativement aux autres), vous allez donc à la vitesse de la lumière dans le temps (toujours relativement aux autres). Si vous vous déplacez dans l'espace, vous allez nécessairement moins vite dans le temps (toujours relativement aux autres). Ceci explique que pour un corps en mouvement, le temps s'écoule plus lentement (par rapport à un référentiel qu'on considère au repos bien sûr). Donc, nous avons tous notre temps propre. A l'extrême, si vous allez à la vitesse de la lumière dans l'espace, vous êtes au repos dans le temps. La Relativité restreinte est une question de géométrie en fait. Vu comme cela, c'est tout de même plus simple. :wink:
Dernière édition par Pyjam le 13 Aoû 2006 20:37, édité 2 fois.
Pyjam
 
Messages: 3701
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 20:33

Yves Communal a écrit:Je vais lire le lien d'hubert reeves de mémoire, il me semble qu'il fait noir la nuit pour les deux raisons suivantes ;
1) l'univers est en expansion
2) il a un age fini
=> les étoiles n'ont pas pu remplir le ciel de leur lumière.

Oui. :D
Edgar Poe était quand même un mec balaise d'avoir trouvé ça tout seul. :o
Pyjam
 
Messages: 3701
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 20:38

Pyjam a écrit:
Yves Communal a écrit:Je vais lire le lien d'hubert reeves de mémoire, il me semble qu'il fait noir la nuit pour les deux raisons suivantes ;
1) l'univers est en expansion
2) il a un age fini
=> les étoiles n'ont pas pu remplir le ciel de leur lumière.

Oui. :D
Edgar Poe était quand même un mec balaise d'avoir trouvé ça tout seul. :o

C'est clair :o , mince mauvais jeu de mots :lol: .

Yves (chapeau le poete)
Dernière édition par Yves Communal le 13 Aoû 2006 20:45, édité 1 fois.
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription Forum: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 13 Aoû 2006 20:41

Tu es sûr que ce n'était pas Dave ? :wink:
Oz-WereWolf
 
Messages: 2193
Inscription Forum: 19 Jan 2002 2:00
Localisation: Ouest Lyonnais
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message