Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: dauchinen et 53 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Le post des nouvelles des étoiles...

Message » 14 Juin 2020 11:17

ngc1976 a écrit:Tu es sûr qu'il s'agit de la distance entre la Terre et le système formé par ces deux trois noirs (ou quelle autre)? Qu'est-ce que l'asymétrie de celui-ci apporte de plus, je ne comprends pas... Par contre étant donné que dans un système de 2 TN de masses voisines l'inclinaison du plan de rotation du système et la distance séparant ses deux TN varie suivant une fonction linéaire, le fait qu'ici ce système soit asymétrique > fonction courbe, et concrètement ça a l'intérêt de pouvoir déterminer leurs variations d'amplitudes propres à différentes coordonnées... non?

(Désolé si je me goure)

Justement!
Dans le cas de cette détection, les TN en cause sont très différents: un petit avec un moment cinétique faible, proche du modèle de Swartzchild et un gros avec un fort moment cinétique, lui répondant au modèle de Kerr.
Or c'est justement dans le cas de masses très différentes que l'on peut observer ces harmoniques d'intermodulation sur le signal capté, permettant ainsi de déterminer plus d'infos sur ce phénomène de coalescence.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Juin 2020 11:17

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Juin 2020 14:36

Dans ce cas,
Ô mon cher Maî(s)tre :thks: :oops: ,
en plus du fait déjà connu (prédit puis mesuré) qu'avant leur coalescence produisant une onde gravitationnelle, deux TN tournent l'un autour de l'autre tout en s'approchant et en s'éloignant au cours du temps, le fait qui est nouveau ici et qui permet d'en savoir plus sur les moments cinétiques et les trajectoires (ouf, heureusement que j'ai révisé deux trois trucs ces derniers temps ^^) respectifs des ces TN avant coalescence, c'est bien qu'ils et elles varient chacun et chacune différemment, vu que quand ils ont des masses voisines proches c'est symétrique... non?

Du coup pour moi, la distance du système se référant à la position de celui-ci, c'est de sa taille (qui est la distance non pas du système mais de la distance entre les deux TN) dont la phrase est question était censée parler... Nan?
ngc1976
 
Messages: 3440
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 20 Juin 2020 11:39

A lire:
(D'après le site de L'AFIS)
Supernova
Le dernier éclat de l’étoile disparue
Marco Zito
Belin, 2018, 225 pages, 19 €

"C’est avec brio que Marco Zito, physicien, nous plonge dans l’univers des supernovas, ces explosions qui détruisent complètement leur étoile. Avec des titres aiguisant notre curiosité, comme « À l’aube de la science moderne » ou « L’étoile frappe aux portes de l’histoire », et des sous-titres dans l’esprit de Jules Verne « Ou comment les chroniques anciennes et les astronomes amateurs ont pu contribuer au développement scientifique », on comprend vite que pour M. Zito l’acquisition du savoir scientifique est une formidable aventure, et cela se ressent tout au long de l’ouvrage ! L’étude de ces objets extraordinaires a jalonné notre histoire et l’auteur commence par retracer leur importance historique avant de décrire les fantastiques processus physiques qui les gouvernent. Phénomène aussi étrange qu’époustouflant, une supernova émet pendant quelques mois presque autant de lumière qu’une galaxie entière. M. Zito nous entraîne à la découverte de cette physique de l’extrême où tout est si difficile à appréhender. Certaines étoiles, si elles sont très massives, deviendront des supernovas, se transformant ensuite en étoiles à neutrons (les pulsars) ou en trous noirs pour les plus massives. La vitesse de libération 1 d’une étoile à neutrons correspond déjà à la moitié de la vitesse de la lumière. Quant au trou noir, rien ne peut s’en échapper, pas même la lumière. C’est grâce aux neutrinos, ces énigmatiques particules, que les scientifiques arrivent à obtenir des informations sur les supernovas. Et M. Zito détaille le rôle crucial, pour l’avancée des connaissances scientifiques, de la détection de telles particules en 1987, lors de la découverte de la première supernova observable à l’œil nu des temps modernes 2 : la supernova 1987A. Localisée dans le Grand Nuage de Magellan, une galaxie naine, elle est située à 168 000 années-lumière. Dans les entrailles de la Terre 3, on a pu capter 25 neutrinos, une toute petite moisson certes, mais pourtant un véritable trésor pour les astrophysiciens ! Ces messagers, rescapés d’un voyage de 168 000 ans, ont été enregistrés trois heures avant la détection du flash de lumière de l’explosion. En effet les neutrinos peuvent s’échapper dès les premières secondes alors que l’onde de choc nécessite un certain temps avant de traverser toutes les couches de l’étoile qui explose. À la suite de l’explosion de la supernova par effondrement gravitationnel, une partie de l’étoile est prise dans l’onde de choc qui repart vers l’extérieur. Cela devient alors ce que l’on nomme un rémanent de supernova. Comment ne pas s’extasier devant la beauté sophistiquée des photos de ces bulles de gaz chaud, en expansion pendant une dizaine de milliers d’années. M. Zito nous conte ensuite comment les supernovas sont de véritables usines à éléments chimiques. Sans elles, point de fer pour véhiculer l’oxygène dans le sang, ni de silicium, composant des puces qui permettent de les observer.

Si l’ouvrage est d’un niveau souvent avancé en physique, de nombreux encadrés permettent de définir les notions importantes. Les graphes et schémas qui émaillent l’ouvrage permettent de visualiser les phénomènes décrits. Ce livre appelle un effort, bel et bien récompensé, car le style est vivant, ponctué d’informations percutantes et il constitue une documentation actuelle et pointue en astrophysique.

1 La vitesse de libération est la vitesse minimale que doit atteindre un projectile pour échapper à l’attraction gravitationnelle. Pour la Terre, elle est de 11,2 km/s, pour le Soleil elle est de 617,5 km/s.

2 La précédente date de 1604.

3 17 neutrinos ont été captés par Kamiokande, immense cuve d’eau dans une mine au Japon, les autres par IMB dans une ancienne mine de sel aux États-Unis et par Baksan en Russie."

A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 20 Juin 2020 12:34

ngc1976 a écrit:Dans ce cas,
Ô mon cher Maî(s)tre :thks: :oops: ,
en plus du fait déjà connu (prédit puis mesuré) qu'avant leur coalescence produisant une onde gravitationnelle, deux TN tournent l'un autour de l'autre tout en s'approchant et en s'éloignant au cours du temps, le fait qui est nouveau ici et qui permet d'en savoir plus sur les moments cinétiques et les trajectoires (ouf, heureusement que j'ai révisé deux trois trucs ces derniers temps ^^) respectifs des ces TN avant coalescence, c'est bien qu'ils et elles varient chacun et chacune différemment, vu que quand ils ont des masses voisines proches c'est symétrique... non?

Du coup pour moi, la distance du système se référant à la position de celui-ci, c'est de sa taille (qui est la distance non pas du système mais de la distance entre les deux TN) dont la phrase est question était censée parler... Nan?

... Nan vraiment?
ngc1976
 
Messages: 3440
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 29 Juin 2020 11:26

Une décennie d'observation du soleil condensée en 1 heure

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 28427
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 29 Juin 2020 16:13

On s'en lasse pas!
L'est un peu ébouriffé, quand même! :lol:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 29 Juin 2020 17:52

C'est pas faux :ko: :lol:

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 28427
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 30 Juin 2020 20:17

Une étoile située dans la galaxie naine de Kinman a étrangement disparu du ciel.
Parmi les explications possibles, l'astre aurait pu s'effondrer en un trou noir sans passer par le stade de supernova. Si c'est le cas, cette détection serait une première.


Une étoile massive semble avoir comme disparu du ciel. Des astronomes ont découvert l’absence de cette étoile dans la galaxie naine de Kinman, située à 75 millions d’années-lumière de nous, dans la constellation du Verseau. L’Observatoire européen austral (ESO) a présenté le 30 juin 2020 l’étude consacrée à cette découverte.
Etoile5.jpg

Vue d’artiste de l’étoile variable bleue lumineuse de la galaxie naine de Kinman. // Source : ESO/L. Calçada

« Nous constatons que l’étoile variable lumineuse bleue était dans un état éruptif au moins entre 2001 et 2011, qui a ensuite pris fin, et qui peut avoir été suivie d’un effondrement dans un trou noir massif sans la production d’une supernova »
(l’explosion d’une étoile massive arrivée en fin de vie), peut-on lire dans ce document. En voulant observer l’objet au cours de l’année 2019, les scientifiques n’ont pas retrouvé la signature de cette étoile.

À l’origine, les auteurs de l’étude ont souhaité mieux comprendre les étoiles massives, qui produisent « une proportion importante des éléments actuellement présents dans l’Univers », écrivent-ils. C’est pourquoi ils se sont tournés vers cette étoile massive, une variable lumineuse bleue, dont la luminosité est 2,5 millions de fois plus importante que celle du Soleil. Ces étoiles sont connues pour être instables, précise l’ESO, mais elles laissent des signatures suffisamment spécifiques pour que les scientifiques puissent les identifier.

DISPARUE SANS DEVENIR UNE SUPERNOVA ?
Ce sont justement ces traces spécifiques que les chercheurs ont été surpris de voir manquer dans les données récoltées en 2019. Les observations ont alors été menées avec le Très Grand Télescope (VLT), un observatoire en lumière visible. L’instrument ESPRESSO, un spectrographe servant notamment à détecter des exoplanètes, a été pointé en direction de l’étoile. Aucun des signes antérieurs de la présence de l’étoile n’a été détecté. Quelques mois après, un autre instrument du VLT de l’ESO, baptisé X-shooter, a lui-même été employé sans parvenir à détecter l’étoile.

« Il serait très inhabituel qu’une telle étoile massive disparaisse sans donner lieu à une explosion de supernova brillante », explique l’astrophysicien Andrew Allan du Trinity College de Dublin, co-auteur de l’étude, cité dans le communiqué de l’ESO. Pour comprendre ce qui se passait, l’équipe de chercheurs a plongé dans d’anciennes données du même objet, capturées par le VLT en 2002 et 2009. Il semblerait que l’étoile ait connu une période marquée par des sursauts répétés et intenses, qui se serait finie après 2011.

DEUX SCÉNARIOS POSSIBLES
Deux scénarios sont envisagés. L’étoile a pu survivre, devenant une étoile de moindre luminosité, peut-être masquée partiellement par la poussière qui l’entoure. Il serait aussi possible que l’étoile se soit effondrée pour créer un trou noir, sans produire de supernova brillante. Dans ce cas, ce serait une observation sans précédent. Il ne faut cependant pas exclure l’hypothèse qu’une explosion en supernova aurait bien eu lieu, mais qu’elle n’aurait pas été détectée.

« Nous avons peut-être découvert l’une des étoiles les plus massives de l’Univers local se fondant lentement dans la nuit », résume Jose Groh, du Trinity College de Dublin, qui co-signe aussi l’étude, dans le communiqué de l’ESO. D’autres campagnes d’observations seront nécessaires pour élucider ce genre de « mystère cosmique ».
Le Télescope géant européen (ELT), qui doit être inauguré en 2025, devrait contribuer à résoudre de telles énigmes.
(D'après Numerama Sciences)
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 30 Juin 2020 22:02

arnuche
 
Messages: 24575
Inscription Forum: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • online

Message » 02 Juil 2020 5:23

tfpsly a écrit:Pourquoi tombe-t'on? À cause de la dilatation de l'espace par la masse des objets À cause de la dilatation du temps :


A 5:05 c'est pas correct... Et même si c'était juste, l'effet serait négligeable par rapport à celui de la masse. C'est un genre de piège?
ngc1976
 
Messages: 3440
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 05 Juil 2020 13:58

ngc1976 a écrit:
A 5:05 c'est pas correct... Et même si c'était juste, l'effet serait négligeable par rapport à celui de la masse. C'est un genre de piège?


Décidément les analogies :roll: Son raisonnement repose sur la "quadrivitesse" mais il se contente d'un "we call 4-velocity" sans vraiment l'expliquer. En physique classique l'écureuil est étiré horizontalement plus fort en haut qu'en bas mais sa déformation reste horizontale, tendant finalement vers l'apparence d'une simple droite... Oui mais la quadrivitesse relève de la relativité, du coup c'est pour les initiés. Je pige pas pourquoi on ne l'enseigne pas à l'école...

Ceci dit je maintiens qu'à mon avis si l'idée est bonne, l'effet serait néanmoins trop faible pour rendre compte de la gravité à lui tout seul.
ngc1976
 
Messages: 3440
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 09 Juil 2020 17:27

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 23 Juil 2020 16:59

Pensez à observer Neowise pendant qu'elle est encore visible!
Neowise.jpg

A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 23 Juil 2020 20:13

Robert64 a écrit:Pensez à observer Neowise pendant qu'elle est encore visible!
....
A+

Sinon, elle repasse dans 6800 ans . :oldy: :oldy: :oldy:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4690
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 28 Juil 2020 23:30

Lancement du rover Perseverance et de l'hélicoptère (!) Ingenuity jeudi 30/07 vers 13h50, ils devraient arriver sur Mars en février 2021 ;
https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/mars-nasa-vous-invite-suivre-lancement-perseverance-30-juillet-comme-si-vous-y-etiez-2845/
Dernière édition par arnuche le 29 Juil 2020 10:11, édité 1 fois.
arnuche
 
Messages: 24575
Inscription Forum: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • online


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message