Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, Dirty Vincent, dodoche1, fredouille83, FredP, laurent martiarena, oyo, papinova, Salamandar, sauce, sceint, SEM, ssebs, tfpsly, Ultranova, wolverine77, wopr et 42 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Au premier tour des législatives, je vote :

Le sondage s’est terminé le 11 Juin 2017 10:05

-En marche !
37
46%
-Les républicains
16
20%
-Parti socialiste
1
1%
-La France insoumise
7
9%
-Debout la France !
2
3%
-Front National
6
8%
-Parti communiste
1
1%
-une autre formation non citée
5
6%
-Vote blanc
2
3%
-Vote nul
0
Aucun vote
-Non merci !
3
4%
 
Nombre total de votes : 80

Législatives 2017 : Ca repart plus fort encore...[Sondage]

Message » 06 Juin 2016 22:25

Boc21 a écrit:De toute façon Poilau, je ne sais pas si tu es au courant, mais sincèrement, cette histoire de revenu universel sans condition, si il se substituait aux aides diverses et variées à tous les niveaux dont bénéficient exclusivement les pauvres, je t'assure que pour eux ce serait une sacrée perte plus qu'autre chose.

Plus d'allocs logement ? Pas de logment soclal à bas couts ? Plus de RSA ? Plus de frais de santé tous payés par la CMU (y compris ceux que ne peuvent plus se permette la classe moyenne sans dents), Plus d'exonération de la taxe d'habitation ? Plus d'allocs ou aides machintrucsbidules accessibles sous conditions de bas revenus (je les connais pas toutes hein...) ?
Tu passes un "revenu universel" à 1 K pas sur que tu atteignes ce à quoi les pauvres ont droit aujourd'hui.

En tout cas, ça serait un bien beau nettoyage (certes très partiel) du bordel législatif qu'est ce pays.

Surprenamment en Suisse, le coût du RBI n'aurait pas couté grand chose, grâce à la simplification des aides (du moins selon les estimations des pros-RBI) : coût de 208 mil, mais "économie" de 183 mil sur les aides et assurances sociales, d'où un coût de 25 mil seulement.
tfpsly
 
Messages: 2699
Inscription Forum: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • online

Annonce

Message par Google » 06 Juin 2016 22:25

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Juin 2016 0:21

tfpsly a écrit:
Boc21 a écrit:De toute façon Poilau, je ne sais pas si tu es au courant, mais sincèrement, cette histoire de revenu universel sans condition, si il se substituait aux aides diverses et variées à tous les niveaux dont bénéficient exclusivement les pauvres, je t'assure que pour eux ce serait une sacrée perte plus qu'autre chose.

Plus d'allocs logement ? Pas de logment soclal à bas couts ? Plus de RSA ? Plus de frais de santé tous payés par la CMU (y compris ceux que ne peuvent plus se permette la classe moyenne sans dents), Plus d'exonération de la taxe d'habitation ? Plus d'allocs ou aides machintrucsbidules accessibles sous conditions de bas revenus (je les connais pas toutes hein...) ?
Tu passes un "revenu universel" à 1 K pas sur que tu atteignes ce à quoi les pauvres ont droit aujourd'hui.

En tout cas, ça serait un bien beau nettoyage (certes très partiel) du bordel législatif qu'est ce pays.

Mais la complication est ancrée dans les gènes des Français. Les corporatismes réclameront des dérogations, les associations diverses demanderont des ménagements spéciaux, les médias montreront des personnes qui ne peuvent pas payer leur loyer, leurs lunettes, leurs dents, la redevance TV... les politiques en promettront et en accorderont dans tous les sens ... et en un rien de temps, on sera revenu aux imbroglios bureaucratiques électoralistes qui se rajouteront à ce revenu universel... avec éventuellement des neutralisations partielles et leurs corollaires en dérogations pour donner du boulot aux assistantes sociales... etc.

On ne se débarrasse pas de Kafka comme ça... :ane:
Snatcher
 
Messages: 591
Inscription Forum: 26 Fév 2006 3:11
Localisation: Twilight zone
  • offline

Message » 07 Juin 2016 2:07

tfpsly a écrit:
Boc21 a écrit:De toute façon Poilau, je ne sais pas si tu es au courant, mais sincèrement, cette histoire de revenu universel sans condition, si il se substituait aux aides diverses et variées à tous les niveaux dont bénéficient exclusivement les pauvres, je t'assure que pour eux ce serait une sacrée perte plus qu'autre chose.

Plus d'allocs logement ? Pas de logment soclal à bas couts ? Plus de RSA ? Plus de frais de santé tous payés par la CMU (y compris ceux que ne peuvent plus se permette la classe moyenne sans dents), Plus d'exonération de la taxe d'habitation ? Plus d'allocs ou aides machintrucsbidules accessibles sous conditions de bas revenus (je les connais pas toutes hein...) ?
Tu passes un "revenu universel" à 1 K pas sur que tu atteignes ce à quoi les pauvres ont droit aujourd'hui.

En tout cas, ça serait un bien beau nettoyage (certes très partiel) du bordel législatif qu'est ce pays.

Surprenamment en Suisse, le coût du RBI n'aurait pas couté grand chose, grâce à la simplification des aides (du moins selon les estimations des pros-RBI) : coût de 208 mil, mais "économie" de 183 mil sur les aides et assurances sociales, d'où un coût de 25 mil seulement.


Oui en ce qui me concerne, j'aurais voté pour.
Mais la Suisse est une démocratie, le peuple s'est exprimé de manière très claire, il n'y a pas à revenir là dessus :-?
Je me demande ce qui se passerait si une telle mesure était en discussion en France.
J'imagine effectivement (comme le dit Snatcher) que les droiteux hurleraient au scandale (donner de l'argent sans aucune contrepartie n'est-ce pas l'antithèse même des valeurs bourgeoises les plus élémentaires) et que les assos de gauche appelleraient au blocage du pays après avoir fait leurs calcul et compris que les pauvres se verraient proposer de "vendre" leurs droits sociaux dans le cadre d'une "régression historique". Les cocos hurleraient devant le fait que le gouvernement ferait là l'aveu implicite de son impuissance à lutter contre le chômage, désireux de surcroit d'enlever au proletariat la seule richesse dont il dispose (sa force de travail). Le FN verrait là l'occasion de militer pour la préférence nationale totale (seuls les Français de X générations se verraient bénéficiaires de la mesure, les immigrés n'en disposant pas n'auraient plus accès à RIEN)....
On a tellement fait du travail salarié une valeur indépassable que l'on en est là...c'est même gravé dans les esprits tout autant que dans la bible : "tu travailleras à la sieur de ton front" qui osera sérieusement transgresser la malédiction biblique ?

Perso l'idée me charme presque : fin de tout le bordel administratif des aides en tous genres, une somme donnée à tous, permettant entre autre à la classe moyenne de respirer un tantinet et l'exigence -seulement morale- rappellée à chaque bénéficiaire chomeur de donner en retour quelque chose à la société qui le nourrit (engagement associatif, blogs, spectacles, art...évidemment le statut des intermittents pourra être revu lui aussi comme entrant dans ce cadre).
Je suis certain qu'en France, l'état serait financièrement gagnant et de loin.
Mais ceci est une utopie contre laquelle tous se dresseraient.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 07 Juin 2016 3:39

Boc, cette histoire de revenu universel me fait penser à une anecdote des premières années de ma vie professionnelle.

J'étais alors ingénieur de travaux sur un chantier de souterrain. Sur un tronçon, Il y avait une équipe très pro et performante. Boulot impeccable, soutènement sécurisé, vitesse d'avancement en léger retard sur le planning, mais quand même supérieure aux autres équipes, qui leur reprochaient d’en faire trop.
On accusait un retard sur le planning, et tous disaient qu’ils ne pouvaient pas faire mieux. Mais le Chef de chantier pensait qu'ils étaient capables d'aller beaucoup plus vite.
Ils ont fini par dire qu'ils étaient disposés à accélérer… moyennant une récompense.
C’était de bonne guerre.

Alors on a négocié une prime en fonction de la vitesse d’avancement, sous réserve du respect de la qualité de travail et des règles de sécurité…
Et toutes les équipes ont fait nettement mieux, y compris l’équipe qui était déjà presque en conformité avec le planning.
Pendant 6 ou 7 mois, ils ont bien bossé et bien gagné.
Quand le chantier s’est trouvé en phase de finitions une partie de l’effectif a été mutée sur un autre chantier moins important, et le reste du personnel a été affecté à ces travaux de finition.

Ceux qui étaient restés ont alors fait valoir que ce n’était pas de leur faute si l’entreprise n’avait pas un autre chantier du même genre pour les occuper, que les finitions ils n’aimaient pas, qu’ils avaient des engagements financiers et que c’était une injustice de voir leur prime disparaître.
Je me suis dit qu’ils n’avaient pas tout à fait tort et j’ai accepté de leur verser temporairement une prime intermédiaire, de l’ordre de 65% de celle qu’ils avaient auparavant, le temps de leur trouver un autre chantier pour lequel ils étaient plus qualifiés. :wink:

Grave erreur. Tu devines la suite…
Sur leur nouveau chantier, la cadence d’avancement était pire que celle qu’ils avaient au début du chantier précédent, lorsqu’il n’y avait pas encore de prime d’avancement. Ils estimaient qu’en en faisant un minimum sur des travaux de finition ils gagnaient 65% de leur prime précédente et que ça ne valait pas la peine d'accélérer le rythme juste pour gagner les 35% de plus sur cette prime.
Donc si je voulais un rendement analogue il fallait leur verser 100% de leur prime précédente en plus des 65% qu’ils considéraient désormais comme faisant partie intégrante de leur salaire habituel. :siffle:

Mais là, le budget explosait et ce n’était plus tenable. Image

Conclusion : d’une bonne équipe, j’en avais fait une médiocre… mais pour moi c'était le métier qui rentrait. :-?
Snatcher
 
Messages: 591
Inscription Forum: 26 Fév 2006 3:11
Localisation: Twilight zone
  • offline

Message » 07 Juin 2016 7:20

Boc21 a écrit:Perso l'idée me charme presque : fin de tout le bordel administratif des aides en tous genres, une somme donnée à tous, permettant entre autre à la classe moyenne de respirer un tantinet et l'exigence -seulement morale- rappellée à chaque bénéficiaire chomeur de donner en retour quelque chose à la société qui le nourrit (engagement associatif, blogs, spectacles, art...évidemment le statut des intermittents pourra être revu lui aussi comme entrant dans ce cadre).
Je suis certain qu'en France, l'état serait financièrement gagnant et de loin.
Mais ceci est une utopie contre laquelle tous se dresseraient.

Rien que dans l'élément de langage "salaire universel" il y a une arnaque. Il ne s'agit nullement d'un salaire — rémunération contre travail par le truchement d'un contrat. Il s'agit d'une rente — somme d'argent reçue en dehors de tout travail.
"Donner en retour" comme exigence "morale" est une vue de l'esprit. C'est gager sur l' "honnêteté universelle" : vaste rigolade... :lol:
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 07 Juin 2016 8:27

Parler de l'immigration, en omettant soigneusement de parler du sans-frontiérisme "légal" — ou "travailleurs détachés" —, c'est de l'irresponsabilité. Ou peut-être une certaine forme d'auto-censure ?...
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 07 Juin 2016 8:59

Snatcher a écrit:Mais la complication est ancrée dans les gènes des Français.


oh que oui et combiné a l'administratif compulsif c'est le cancer qui ronge l'institution française :roll:
J'ai encore du remplir des documents alors que ces informations ont déjà été données il y a un an donc comme c'est pas le même document alors faut tout remettre au risque bien sur de se tromper
bref notre administration est un gros foutage de gueule surtout aujourd'hui à l'air des smartphones du net et des nouvelles technologies :evil: :evil: :evil:
FGO
 
Messages: 32813
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 07 Juin 2016 9:03

Et à chaque fois qu'on te parle de simplifier c'est ... pour complexifier encore plus. Rien que pour les impôts sur les valeurs mobilières par exemple, entre le nouveau prélèvement à la source imposé et l'amortissement des PV, bonne chance pour s'y retrouver :wtf: .
poilau
 
Messages: 4084
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 07 Juin 2016 9:07

c'est le but de l'administration de pondre des truc tordus pour justifier leur existence
La france doit comprendre que l'administratif ne garantie rien au contraire car ca cré même des trous dans la raquette (plus ou moins volontaire) mais par contre la seule chose qui est sur c'est que ca freine tout le monde et fou le bordel

Mais bon vu que 90% de nos politiciens sont issus de cette même administration c'est pas près de échanger
FGO
 
Messages: 32813
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 07 Juin 2016 9:10

Complètement, et les politiques sont grandement coupables. Ils veulent un effet d'annonce "je supprime l'imposition des heures sup", "la PV doit être taxée comme les revenus", " je supprime la taxe pro" ... puis une fois cette énormité racontée, ils se rendent compte que ce n'est pas faisable, donc ils montent une usine à gaz pour compenser :-? .
poilau
 
Messages: 4084
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 07 Juin 2016 9:23

FGO a écrit:
Snatcher a écrit:Mais la complication est ancrée dans les gènes des Français.


oh que oui et combiné a l'administratif compulsif c'est le cancer qui ronge l'institution française :roll:
J'ai encore du remplir des documents alors que ces informations ont déjà été données il y a un an donc comme c'est pas le même document alors faut tout remettre au risque bien sur de se tromper
bref notre administration est un gros foutage de gueule surtout aujourd'hui à l'air des smartphones du net et des nouvelles technologies :evil: :evil: :evil:

" la complication est ancrée dans les gènes des Français". Ben dis-donc !... :o Et le nazisme dans les gènes des Allemands peut-être ?... Rassure-moi, Snatcher... 8)
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 07 Juin 2016 10:02

Pour décomplexifier (ou simplifier, c'est plus simple), le président de ce qui reste de République française s'apprête à brader les barrages électriques. Ça ne sera pas plus cher que les autoroutes. Alors, à vos chèquiers les amis !...
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 07 Juin 2016 10:26

padcost a écrit:
FGO a écrit:
oh que oui et combiné a l'administratif compulsif c'est le cancer qui ronge l'institution française :roll:
J'ai encore du remplir des documents alors que ces informations ont déjà été données il y a un an donc comme c'est pas le même document alors faut tout remettre au risque bien sur de se tromper
bref notre administration est un gros foutage de gueule surtout aujourd'hui à l'air des smartphones du net et des nouvelles technologies :evil: :evil: :evil:

" la complication est ancrée dans les gènes des Français". Ben dis-donc !... :o Et le nazisme dans les gènes des Allemands peut-être ?... Rassure-moi, Snatcher... 8)


allez a défaut elle est tres tres profondement culturelle :ane:
FGO
 
Messages: 32813
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 07 Juin 2016 10:44

FGO a écrit:
padcost a écrit:" la complication est ancrée dans les gènes des Français". Ben dis-donc !... :o Et le nazisme dans les gènes des Allemands peut-être ?... Rassure-moi, Snatcher... 8)


allez a défaut elle est tres tres profondement culturelle :ane:
Mais non ! Ce n'est qu'une propagande pour enfants de chœur assénée jour et nuit pour sans cesse relancer ce qui, elle, existe vraiment dans notre beau pays : la haine de soi, qui annihile toute lucidité et fait écrire par étourderie des énormités imbéciles sur les forums.
As-tu jamais fichu le nez dans le droit dit "européen" pour voir ? Et dans le droit anglo-saxon en général dont le droit "européen" est un ersatz ?...
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 07 Juin 2016 11:04

Boc21 a écrit:On a tellement fait du travail salarié une valeur indépassable que l'on en est là...c'est même gravé dans les esprits tout autant que dans la bibl[i]e : "[i]tu travailleras à la sieur de ton front" qui osera sérieusement transgresser la malédiction biblique ?

Perso l'idée me charme presque : fin de tout le bordel administratif des aides en tous genres, une somme donnée à tous, permettant entre autre à la classe moyenne de respirer un tantinet et l'exigence -seulement morale- rappellée à chaque bénéficiaire chomeur de donner en retour quelque chose à la société qui le nourrit (engagement associatif, blogs, spectacles, art...évidemment le statut des intermittents pourra être revu lui aussi comme entrant dans ce cadre).
Je suis certain qu'en France, l'état serait financièrement gagnant et de loin.
Mais ceci est une utopie contre laquelle tous se dresseraient.


C'est vrai que c'est ancré dans la mémoire collective : "tout travail mérite salaire" et les revenus autres que ceux acquis par le travail sont suspects et non mérités.

L'idée du revenu universel à la naissance est à creuser, rien que la pour la jeunesse, ça pourrait remplacer les allocations familiales, les bourses d'étude, etc.

En revanche, je doute que ce soit mis en place car si tu as un revenu universel, de subsistance, te permettant de te loger et de te nourrir, tu ne seras pas soumis à la pression du marché du trav[/i][/i]ail et tu pourras choisir de travailler ou pas...A partir de là, soit tu revalorises financièrement les emplis peu qualifiés comme les agents de nettoyage, éboueurs, caissières, etc., soit les gens qui occupent ces postes auront la capacité de les refuser s'ils n'obtiennent pas le salaire adéquat pour que la différence entre le revenu universel et leur salaire soit incitative. Bien évidemment, le MEDEF, la CGPME et les autres organisations patronales ne seront pas favorables à ça, qu'un individu puisse avoir le choix de ne pas travailler et ait un vrai moyen de pression sur les employeurs. Actuellement, seuls les emplois très qualifiés permettent ce choix (refuser un emploi car pas assez rémunéré ou ne correspondant pas à ses souhaites en terme de localisation, horaires ou autres).
Nick Cave
 
Messages: 814
Inscription Forum: 06 Jan 2005 2:11
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message