Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

les feministes

Message » 22 Oct 2019 22:38

c'est mort pour eux dans les urnes, et gentiment
pourtant ils (elles) sont toujours treize à la douzaine pour nous les briser menu avec des théories fumeuses...
ou dans la posture du donneur de leçon
en plus j'ai l'impression que la prescription d'opinions fonctionne toujours
SEM
 
Messages: 174
Inscription: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Oct 2019 22:38

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Oct 2019 23:00

led balloon a écrit:Comme une ancienne ministre :
Image

Ou pas. Je ne trouve aucune source à la partie gauche de cette image, qui semble être un hoax.
Les seuls rapport entre "théorie du genre" et "août 2011" ramènent... à l'UMP :ko: , ne voulant pas de l'égalité homme/femme :ko:
Une polémique née sous la droite

La théorie du genre, on en parle en fait depuis août 2011. A l’approche de la rentrée, 80 parlementaires de l’UMP (devenue Les Républicains) écrivent une lettre ouverte à Luc Chatel, alors ministre de l’Education nationale, pour réclamer le retrait de manuels scolaires qui expliquent que l’identité sexuelle est définie autant par le contexte socio-culturel que par le sexe biologique. Ces manuels répondaient en fait aux attentes d’une circulaire du même ministère de l’Education datée du 30 septembre 2010 et invitant à aborder la question "Devenir femme ou homme" "Ce sera l’occasion d’affirmer que si l’identité sexuelle et les rôles sexuels dans la société avec leurs stéréotypes appartiennent à la sphère publique, l’orientation sexuelle fait partie, elle, de la sphère privée", écrit le ministère.

A l’époque, cette circulaire n’avait soulevé aucun tollé. Plusieurs mois plus tard, au printemps 2011, des états généraux de l’UMP avaient également abordé cette question, sans passion aucune. Il s’agissait alors de formuler des propositions pour le futur candidat Nicolas Sarkozy, alors à l’Elysée. Une convention sur la place des femmes dans la société proposait ainsi d’"amener les enfants à se sentir autorisés à adopter des conduites non stéréotypées". "Il faut aider les filles et les garçons à percevoir positivement leur genre et celui du sexe opposé", pouvait-on lire sur le site. Soit, comme le relevait Le Monde en février 2014, rien de plus que ce que proposera plus tard les ABCD de l’égalité chers à Najat Vallaud-Belkacem.


Bref... Ne pas croire tout ce que l'on lit sur internet. Et surtout pas ce que l'on lit sur Facebook et co :ko:
tfpsly
 
Messages: 2658
Inscription: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 22 Oct 2019 23:11

Peut-être, peut-être, je plaide coupable de ne pas avoir vérifier ce qui est écrit sur l'image.
Par contre, le discours contradictoire d'une partie de la gauche qui d'un côté explique le genre, et d'un autre côté accuse de complotisme quand le camp adverse en parle, ça on a tous pu le constater. :oldy:
Donc l'un dans l'autre, cette image exprime bien une certaine réalité. :mdr:
led balloon
 
Messages: 1348
Inscription: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Oct 2019 23:11

Ou pas, voir le quote de mon message 8)
Je remarque que "la théorie du genre" ressort comme une excuse de ce qu'il faut combattre à chaque fois que quelqu'un espère améliorer l'égalité homme/femme. Comme pour taire le sujet, vraiment curieux.
EDIT : l'"interview" a été citée en premier par Boutin en effet. Dans l'original que j'ai retrouvé, c'était une citation, Najat reprenant la question d'un journaliste qui reprenait l'expression de la lettre des 80 parlementaires UMP. Donc plutôt " :lol: " pour moi.
C'est surtout une expression fourre-tout qui ne veut rien dire. La droite catho à chapeau en alu de Boutin image un complot mondial visant à transformer tous les français en homosexuels anti religion, grand bien leur fasse.

Quelqu'un pour m'expliquer le dangereux complot Najat-o-illuminati-esque, ce qu'est cette pseudo théorie du genre imaginée par les parlementaires de la droite svp?
Dernière édition par tfpsly le 22 Oct 2019 23:30, édité 1 fois.
tfpsly
 
Messages: 2658
Inscription: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 22 Oct 2019 23:29

Consulte les manuels scolaires et regarde ce qui a été ajouté récemment en sus de l'éducation sexuelle et des fonction reproductrice sexuées.
Keron
 
Messages: 20156
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 22 Oct 2019 23:30

Keron a écrit:Consulte les manuels scolaires et regarde ce qui a été ajouté récemment en sus de l'éducation sexuelle et des fonction reproductrice sexuées.

J'ai vu les manuelles de ma fille. Et? J'avais la même chose dans les miens il y a 25 ans, ça a juste avancé de 2 ans. Tu n'as pas vu de manuel scolaire depuis 40 ans? :o
Et toujours aucun rapport avec la soit-disant théorie du genre telle qu'imaginée et nommée par la droite ultracatho.
tfpsly
 
Messages: 2658
Inscription: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 22 Oct 2019 23:35

tfpsly a écrit:Ou pas, voir le quote de mon message 8)

Ta citation reste un écrit contestable qui sous-entend plus ou moins qu'on a à faire à une invention de la droite en 2011.
Or, cette notion vient de bien plus loin, sans-doute de Judith Butler (Gender Trouble, 1990).
Bref, pour moi ta citation (de qui d'ailleurs ?) illustre très bien cette partie du discours où ce serait "les adversaires de l'égalité" qui auraient inventé cette "soit-disante théorie".

tfpsly a écrit:Je remarque que "la théorie du genre" ressort comme une excuse de ce qu'il faut combattre à chaque fois que quelqu'un espère améliorer l'égalité homme/femme. Comme pour taire le sujet, vraiment curieux.

C'est une affirmation très subjective.

Evidemment, je ne nie pas qu'il y a on a aussi une réaction conservatrice pleine de mauvaise fois sur le sujet. Mais ce n'était pas mon propos.
led balloon
 
Messages: 1348
Inscription: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Oct 2019 23:40

tfpsly a écrit:Quelqu'un pour m'expliquer le dangereux complot Najat-o-illuminati-esque, ce qu'est cette pseudo théorie du genre imaginée par les parlementaires de la droite svp?

J'avais pas vu ton édit.
Tu tombes dans le piège. La théorie du genre n'est pas une invention de la droite.
Pour te citer, il ne faut ne pas croire tous ce qu'on lit sur internet. :hehe:
led balloon
 
Messages: 1348
Inscription: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Oct 2019 23:40

Joich a écrit:
Analogeek a écrit:Je suis baptisé protestant, c'est pas pour ça que je vais égorger du catho en représailles de la saint Barthélemy hein...
M'est avis que certaines religions sont beaucoup plus arriérées que d'autres... suivez mon regard...


Je ne pense pas que la violence soit intrinsèque à l'Islam. On a fait pareil au nom de la chrétienté, et ce n'était même pas le fruit des extrémistes. Les musulmans ont juste le goût de faire ça maintenant parce qu'ils ont la ressource et la volonté pour péter les couilles. Au niveau international, quand il n'y aura plus de pétrole (et si si ça arrive, quoi que tu en penses môsieur), ils retourneront à leurs biquettes et leurs tas de cailloux. Et en Occident me direz-vous? Que feront-ils sans la caillasse des Saoudiens et des Qataris? Rien. Ils feront des asso pour financer leurs mosquées, et l'Etat subventionnera le reste avec un droit de regard qu'il n'a pas aujourd’hui. Parce que ouh, la religion c'est séparé de l'Etat, alors on finance pas. Et comme ça on a laissé les mains libres aux enfoirés enturbanés.
Je sais bien qu'on arrivera à court de pétrole, wé l'autre hé, j'ai entendu dire qu'on en avait plus que pour 30 ans.



:ane:
Analogeek
 
Messages: 1182
Inscription: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 22 Oct 2019 23:43

led balloon a écrit:
tfpsly a écrit:Quelqu'un pour m'expliquer le dangereux complot Najat-o-illuminati-esque, ce qu'est cette pseudo théorie du genre imaginée par les parlementaires de la droite svp?

J'avais pas vu ton édit.
Tu tombes dans le piège. La théorie du genre n'est pas une invention de la droite.
Pour te citer, il ne faut ne pas croire tous ce qu'on lit sur internet. :hehe:

Et donc c'est???? Pas bien de répondre par de la sémantique sans vraiment répondre...

Tu tombes dans le piège. La théorie du genre n'est pas une invention de la droite.

Voir la citation ci-dessus de journalistes (Europe1 dans le cas présent).
tfpsly
 
Messages: 2658
Inscription: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 23 Oct 2019 0:03

Lis ce que j'ai écrit plus haut.
C'est une notion qui existe dans les universités américaines depuis 30 ans.
Tu as des diplômes consacré à ce sujet, les Gender Studies.
Il me semble d'ailleurs que Paris 8 propose aussi un diplôme d'études de genre aujourd'hui.
Donc le journaliste d'Europe 1 peut raconter autant qu'il veut que c'est une invention de la droite catho en 2011, c'est juste une histoire qu'il se raconte parce que ça l'arrange.
led balloon
 
Messages: 1348
Inscription: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 23 Oct 2019 0:13

led balloon a écrit:Lis ce que j'ai écrit plus haut.
C'est une notion qui existe dans les universités américaines depuis 30 ans.
Tu as des diplômes consacré à ce sujet, les Gender Studies.

Ca c'es le discours de la droite catho justement :lol:
Wiki :
L'expression « théorie du genre » : querelle sémantique

L'expression « théorie du genre » est parfois présentée comme une traduction de l'expression anglaise « gender theory ». Selon d'autres auteurs, en revanche, il s'agit d'une « francisation maladroite des gender studies », les études de genre. Ainsi, la pertinence de l'expression « théorie du genre » est contestée par de nombreux chercheurs estimant que le genre n'est pas une théorie mais plutôt une notion qu'ils utilisent ponctuellement.

L'expression « théorie du genre », calquée sur l'anglais « gender theory », ne serait par ailleurs pas anodine : alors que l'anglais « theory » peut avoir le sens d'une « hypothèse testée et confirmée », le sens français de « théorie » est celui d'une « construction intellectuelle méthodique et organisée de caractère hypothétique ». Pour François Cusset, cité par Éric Aeschimann dans un article du Nouvel Observateur, « aux États-Unis, le mot “theory” désigne un discours critique à contenu philosophique mais qui a dépassé le cercle des philosophes ». Et pour Aeschimann, « a contrario, en français, la “théorie” peut renvoyer à un système de pensée très cohérent, et alors, en effet, le genre n’est [pas] une théorie ».

Au contraire, le sociologue Éric Fassin insiste sur le fait que « le genre est un concept. Ce n'est ni une théorie ni une idéologie, mais une notion qui aide à penser ». L'expression « théorie du genre » serait, selon Laure Bereni, une tentative de faire croire qu'il existe une stratégie politique unifiée derrière les études de genre.

Selon Odile Fillod, chercheuse indépendante, l'expression « théorie du genre » aurait été créée au début des années 2000 par Tony Anatrella à des fins rhétoriques, dans le cadre de l'offensive menée par le Vatican contre les politiques qui remettent en cause les rôles des sexes dans la société et qui favorisent les droits des femmes et étendent les droits des personnes LGBT. L'historienne Joan W. Scott voit également dans cette expression une « invention » des catholiques « qui a remplacé le communisme dans la rhétorique du Vatican ». Pour elle, cette expression est utilisée par « les adversaires du “genre” » qui entendent faire valoir que les différences entre femmes et hommes établissent « une complémentarité qui justifierait selon eux une inégalité ». Le politologue Bruno Perreau estime lui aussi que « la “théorie du genre” n'existe que dans la tête des opposants à l'égalité des droits. Cette croyance repose sur le fantasme selon lequel le sexe et la sexualité pourraient être déterminés par un simple discours ».

Donc ce n'est pas une théorie :ko:, on ne sait pas trop ce que ça veut dire :ko:, et on en diffuse le nom pour refuser d'accepter qu'une petite partie de la société (disons moins de 10%) puisse vouloir être homosexuelle et que ce soit naturel :ko:
tfpsly
 
Messages: 2658
Inscription: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 23 Oct 2019 0:31

Ça, ça s'appelle jouer sur les mots.
Oui, il n'y a pas de théorie officielle, tamponnée, comme pour une théorie scientifique type relativité.
Mais pourtant, on sait très bien définir cette notion du genre.
Et cette notion de genre est utilisée dans tous les écrits feminismes, et par la socialiste dans la video juste au dessus, et sans doute à chaque fois qu'on parle de déconstruire les stéréotypes de genres.
Nier son existence, c'est quand même énorme. Et profondément ridicule.
Dernière édition par led balloon le 23 Oct 2019 0:32, édité 1 fois.
led balloon
 
Messages: 1348
Inscription: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 23 Oct 2019 0:32

led balloon a écrit:Ça, ça s'appelle jouer sur les mots.
Oui, il n'y a pas de théorie officielle, tamponnée, comme pour une théorie scientifique type relativité.
Mais pourtant, on sait très bien définir cette notion du genre.
Et cette notion de genre est utilisée dans tous les écrits feminismes, et par la socialiste dans la video juste au dessus.
Nier son existence, c'est quand même énorme. Et profondément ridicule.

Ça fait 3 messages que je te demandes de la définir, 3 fois que tu n'y arrives pas :ko:

Wikipedia n'en donne aucune définition concrète, et ne fait que citer des dizaines de versions différentes.

Alors c'est quoi? Une négation de la "pureté binaire biologique" ?
  • qui n'a que deux sexes (XX et XY qui détermine le sexe biologique seulement 80% du temps, plus XXY, XYY, Y, X, XX et ... oups :ko:). Déjà la gueule de la proba d'être fille ou garçon suivant la présence de XX ou XY, bah ce n'est pas du tout binaire :
    Image
  • et aucune homosexualité naturelle (ah bah si en fait, ça existe couramment, oups).
Donc ça ne peut pas être ça.

Alors... Quoi?
tfpsly
 
Messages: 2658
Inscription: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 23 Oct 2019 0:53

C'est juste une ressucé du vieux débat entre l'inné et l'acquis.
Croire que tout est inné est idiot.
Mais croire que tout est acquis est aussi idiot.
On est le produit des deux et bien malin est celui qui arrivera à déterminer ce qui tient plus de l'un ou de l'autre.
La théorie du genre, ou la notion de genre, considère que les différences hommes-femmes dans le comportement sont forcément le produit de la société et de notre éducation. Autrement dit, uniquement acquis. C'est l'axiome principal dont tout découle.
Évidemment il y a une part de vraie puisque l'acquis tient pour une grande part mais quand on décrète que rien n'est inné, ça part forcément sur de mauvaise base.

Donc quand on parle de jouets genrées, d'encourager les filles à faire des sciences, d'apprendre aux petits garçons à jouer à la poupée, bref tout ce qui consiste à vouloir modifier la culture pour lutter contre les inégalités, on parle de théorie du genre.

Maintenant tu peux continuer à croire que rien de tout ça n'existe et que c'est une invention française de droite de 2012. Si un journaliste l'a écrit, c'est que ça doit être vrai.
led balloon
 
Messages: 1348
Inscription: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema