Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: beb, camps, Franck1, martinst4, nobodynoz, poilau et 79 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

les feministes

Message » 26 Oct 2020 18:20

Pour une fois qu'une révolution valait le (bon) coup. :hehe:
Et y'avait pas d'islamistes pour te gâcher la fête.
Dernière édition par Snatcher le 26 Oct 2020 18:21, édité 1 fois.
Snatcher
 
Messages: 583
Inscription Forum: 26 Fév 2006 3:11
Localisation: Twilight zone
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Oct 2020 18:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Oct 2020 18:20

Elle voulaient te montrer comment reluire des planches offsex ? Attention, elles devaient avoir pas loin des bacs à bromure.
Keron
 
Messages: 20826
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 26 Oct 2020 18:22

papinova a écrit:
Keron a écrit:Bon, maintenant en tout cas, on aura eu le confinement que vous n'avez pas connu à notre âge :ko:
Enfin un truc de bien en notre faveur. Cela fait râler les jeunes qui ne peuvent plus aller draguer sur les terrasses. Mais bon, ils ont Pinder :)

Et Analo, il devient quoi ? Il a été pris en otage par les gars du kebab ?


Il fait la gueule, t'as déjà essayé la position du missionnaire avec un bras ? :ane:


C'est quoi encore ce truc. Analo c'est encore cassé un bras ? En faisant quoi ? La manche ? :ko:
Keron
 
Messages: 20826
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 26 Oct 2020 18:28

L'épaule, je crois... Ca commence à faire beaucoup... :-?
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 26 Oct 2020 18:29

Keron a écrit:Elle voulaient te montrer comment reluire des planches offsex ? Attention, elles devaient avoir pas loin des bacs à bromure.


Quel technicien tu fais... :hehe:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 26 Oct 2020 20:01

Et encore, j'aurai pu parler de leur taille douce et des gros malins permettant le bon à tirer :grad:
C'est tout un langage imagé l'imprimerie quand même :bravo:
Keron
 
Messages: 20826
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 26 Oct 2020 20:07

C'est, hélas, derrière moi tout ça. Un langage que plus personne ne comprend, à part toi, moi... mais est-ce important ? Un univers effacé à jamais... :( :wink:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 26 Oct 2020 21:21

Oui c'est important. Cela fait partie de notre culture. Après, il est vrai que je ne regrette pas ma plume sergent major, mon tire ligne, mon tire ligne double, le vaccino, le benzène pour se nettoyer les mains :siffle: Passer une journée complète pour faire les planches mères avec 5-6 opérations sous chassis sans parler de la création de film avec des couches de film. Aujourd'hui tu veux un BAT, tu fais fichier > Imprimer ou tu envoies le fichier PDF :)

C'est un peu comme la photo numérique et argentique. Quand tu revenais d'un reportage et que tu attendais une journée pour avoir les tirages en espérant que la photo soit bien exposée. Ou quand tu réalises le soir que ta pellicule n'a pas enclenchée :ko:
Keron
 
Messages: 20826
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 26 Oct 2020 21:24

Vois avez pas connu les pools de dactylos?
Un hall de gare avec plusieurs dizaines de nanas en train de taper a la machine?
Alors vous savez rien de la vie en entreprise des annees 70.
J’y ai fait taper mes rapports.
Un autre monde.
Y’en a qui disent quec’etait mieux avant...
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 22960
Inscription Forum: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 27 Oct 2020 9:27

il est vrai que l'évolution des sciences et des techniques a changé radicalement notre monde
je suis né en 1958, dans un petit village...
quasi dans chaque maison une basse-cour, un petit élevage de lapin, un cochon à engraisser
le voisin avait un cheval de labour, avec une charrette en bois et des roues cerclées de fer
et dans la même rue un paysan avec une paire de boeufs, Hans et Fritz
plus loin un autre avec un mulet
quand il y avait du crottin frais dans la rue, c'était à qui était le plus rapide pour ramasser et mettre au jardin
les voitures étaient rares, et celui qui en avait une faisait taxi pour tout le voisinage en cas de besoin urgent, par exemple un départ vers la maternité
la photo de ma classe en maternelle (certains disaient encore "salle d'asile") en noir et blanc, et pas un élève avec des lunettes
dimanche les hommes étaient tous "endimanchés" :ko: (costume cravate), et l'église était pleine à craquer, et il y avait même un garde suisse en costume et hallebarde
le resto en haut de ma rue faisait aussi douche municipale, un RDV prisé par les hommes du village samedi soir
l'instituteur était aussi le secrétaire de Mairie
pour un bobo, ou pour des piqures, des soins, il y avait des soeurs garde-malade (soeurs Euloge et Expédit) logées dans une maison mise à disposition par la commune, soins non payant
Il y avait un garde-champêtre képi + mobylette qui faisait aussi l'appariteur, muni d'une cloche, annonces en alsacien, bien sûr
pour les remboursements sécu, un car passait régulièrement, ou il fallait présenter ses feuilles de maladies, et le remboursement se faisait en liquide
dans une bonne partie des maisons, les toilettes étaient dans la cour, chez certains elles surplombaient simplement le fumier
la télé était en noir et blanc, quand il y en avait une
les télés couleurs étaient de véritables monstres, et supportaient 2 standarts (PAL et SECAM) quand on voulait regarder la TV Française et Allemande...et ça coutait une fortune ! et en journée il n'y avait pas de programme, juste une mire...et bien sûr une antenne à rateaux sur le toit...
beaucoup de gens avaient comme unique moyen de locomotion une mobylette, à laquelle souvent on accrochait une remorque
sinon motoculteur + remorque (de fabrication artisanale, souvent) était très prisé aussi
transformer une vieille bagnole en camionette était très à la mode aussi...on conservait la partie avant et le chassis, le reste était scié, et on mettait une cloison et un plateau en bois...et on utilisait encore la manivelle pour "dégommer le moteur"

bon, j'arrête là, et vous m'en excuserez :ko:
SEM
 
Messages: 191
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 27 Oct 2020 11:11

:bravo: Sympa, SEM... nostalgie, nostalgie. Habitant la ville, je n'ai pas tout à fait les mêmes souvenirs, bien que parfois, en m'éloignant de 40 km de la banlieue parisienne (voyage en train), j'entrevoyais ce que tu décris... et surtout, quand un Parisien débarquait dans un petit village, les filles te faisaient les yeux doux... le petit cinéma local pourrait témoigner s'il existait encore... :hehe:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 27 Oct 2020 11:39

papinova a écrit::bravo: Sympa, SEM... nostalgie, nostalgie. Habitant la ville, je n'ai pas tout à fait les mêmes souvenirs, bien que parfois, en m'éloignant de 40 km de la banlieue parisienne (voyage en train), j'entrevoyais ce que tu décris... et surtout, quand un Parisien débarquait dans un petit village, les filles te faisaient les yeux doux... le petit cinéma local pourrait témoigner s'il existait encore... :hehe:


Ah les filles !
Je me rappelle que beaucoup de couples se mariaient jeunes, car il y avait obligation...
ce qui faisait dire aux esprits grincheux que les premières grossesses duraient presque toujours moins de 9 mois...
j'ai failli tomber dedans aussi, à 20 ans, suite à un retrait mal négocié :ko: ...ça a été l'angoisse jusqu'à ce que les anglais débarquent, finalement...sinon c'était monsieur le maire
C'est qu'à la campagne ou tout le monde se connaissait, les filles ne se sont mis que tardivement à la pilule, de peur de passer pour des p....
Et les capotes ont préférait aller jusqu'en Allemagne se servir à un distributeur plutôt que d'aller en pharmacie le rouge au front affronter un cerbère..
Me rappelle d'une copine d'un été qui prenait la pilule, mais sans me le dire (de peur d'être mal jugée) ce qui fait que je prenais toutes les précautions...j'ai finis par l'apprendre quand même..
Une autre qui ne voulait pas goûter à la chose car elle avait juré à sa mère "pas avant le bac"...bon, j'avais réussi à la convaincre que l'oral de français (à la fin de la première) après tout c'était le bac aussi, et qu'il n'y avait pas parjure.. :ko: :ko:
une autre époque, clairement
SEM
 
Messages: 191
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 27 Oct 2020 12:47

SEM a écrit:il est vrai que l'évolution des sciences et des techniques a changé radicalement notre monde
je suis né en 1958, dans un petit village...
quasi dans chaque maison une basse-cour, un petit élevage de lapin, un cochon à engraisser
le voisin avait un cheval de labour, avec une charrette en bois et des roues cerclées de fer
et dans la même rue un paysan avec une paire de boeufs, Hans et Fritz
plus loin un autre avec un mulet
quand il y avait du crottin frais dans la rue, c'était à qui était le plus rapide pour ramasser et mettre au jardin
les voitures étaient rares, et celui qui en avait une faisait taxi pour tout le voisinage en cas de besoin urgent, par exemple un départ vers la maternité
la photo de ma classe en maternelle (certains disaient encore "salle d'asile") en noir et blanc, et pas un élève avec des lunettes
dimanche les hommes étaient tous "endimanchés" :ko: (costume cravate), et l'église était pleine à craquer, et il y avait même un garde suisse en costume et hallebarde
le resto en haut de ma rue faisait aussi douche municipale, un RDV prisé par les hommes du village samedi soir
l'instituteur était aussi le secrétaire de Mairie
pour un bobo, ou pour des piqures, des soins, il y avait des soeurs garde-malade (soeurs Euloge et Expédit) logées dans une maison mise à disposition par la commune, soins non payant
Il y avait un garde-champêtre képi + mobylette qui faisait aussi l'appariteur, muni d'une cloche, annonces en alsacien, bien sûr
pour les remboursements sécu, un car passait régulièrement, ou il fallait présenter ses feuilles de maladies, et le remboursement se faisait en liquide
dans une bonne partie des maisons, les toilettes étaient dans la cour, chez certains elles surplombaient simplement le fumier
la télé était en noir et blanc, quand il y en avait une
les télés couleurs étaient de véritables monstres, et supportaient 2 standarts (PAL et SECAM) quand on voulait regarder la TV Française et Allemande...et ça coutait une fortune ! et en journée il n'y avait pas de programme, juste une mire...et bien sûr une antenne à rateaux sur le toit...
beaucoup de gens avaient comme unique moyen de locomotion une mobylette, à laquelle souvent on accrochait une remorque
sinon motoculteur + remorque (de fabrication artisanale, souvent) était très prisé aussi
transformer une vieille bagnole en camionette était très à la mode aussi...on conservait la partie avant et le chassis, le reste était scié, et on mettait une cloison et un plateau en bois...et on utilisait encore la manivelle pour "dégommer le moteur"

bon, j'arrête là, et vous m'en excuserez :ko:


Je me suis dis que SEM racontant son enfance et son adolescence, il ne parlerait pas des bobos qui l'obsèdent dans chaque post...

Et bien non :
l'instituteur était aussi le secrétaire de Mairie
pour un bobo, ou pour des piqures, des soins, il y avait des soeurs garde-malade (soeurs Euloge et Expédit) logées dans une maison mise à disposition par la commune, soins non payant

:mdr:
Snatcher
 
Messages: 583
Inscription Forum: 26 Fév 2006 3:11
Localisation: Twilight zone
  • offline

Message » 27 Oct 2020 12:50

:mdr:
oyo
 
Messages: 666
Inscription Forum: 05 Aoû 2010 21:21
  • offline

Message » 27 Oct 2020 13:18

il y avait des soeurs garde-malade (soeurs Euloge et Expédit) logées dans une maison mise à disposition par la commune, soins non payant


C'était des maisons closes en service public ? C'était étrange à l'époque :) Le curé ne disait rien ? :ko:
Keron
 
Messages: 20826
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema