Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Kolian, papinova et 32 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Les gens m'étonneront toujours

Message » 22 Jan 2013 21:36

astrorock a écrit:de toute maniere tout ce qui donne envie de lire est bien, avec le temps on evolue. alors s'il faut commencer avec games of throne ou la saga des nains, ca me convient.


Ouep. Le type qui commence par Proust est un extraterrestre.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Jan 2013 21:36

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Jan 2013 21:36

c'est chiant proust. 8)
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 22 Jan 2013 21:38

Bah les deux derniers livres de game of throne commencent à être tout à fait acceptables.
Le passage en narrateur omniscient nous dévoilant les pensées des personnages est une (très très) grande réussitte.
Beaucoup plus de profondeur, d'intelligence et surtout d'humour.
Lorsque l'on lit le premier opus, on a le sentiment étrange de se retrouver devant un premier texte non corrigé :o
Et ensuite celui de suivre l'évolution d'un auteur dans son apprentissage de l'écriture.
Très étonnant : un scénario si remarquable dans un style aussi pourri.
Jamais lu ça de ma vie :o
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 22 Jan 2013 21:39

Boc21 a écrit:Bah les deux derniers livres de game of throne commencent à être tout à fait acceptables.
Le passage en narrateur omniscient nous dévoilant les pensées des personnages est une (très très) grande réussitte.
Beaucoup plus de profondeur, d'intelligence et surtout d'humour.
Lorsque l'on lit le premier opus, on a le sentiment étrange de se retrouver devant un premier texte non corrigé :o
Et ensuite celui de suivre l'évolution d'un auteur dans son apprentissage de l'écriture.
Très étonnant : un scénario si remarquable dans un style aussi pourri.
Jamais lu ça de ma vie :o

ouf, merci :lol:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 22 Jan 2013 21:40

astrorock a écrit:c'est chiant proust. 8)



Je ne peux pas te dire je n'ai jamais réussi à dépasser le début :)

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 22 Jan 2013 21:42

Boc21 a écrit:Bah les deux derniers livres de game of throne commencent à être tout à fait acceptables.
Le passage en narrateur omniscient nous dévoilant les pensées des personnages est une (très très) grande réussitte.
Beaucoup plus de profondeur, d'intelligence et surtout d'humour.
Lorsque l'on lit le premier opus, on a le sentiment étrange de se retrouver devant un premier texte non corrigé :o
Et ensuite celui de suivre l'évolution d'un auteur dans son apprentissage de l'écriture.
Très étonnant : un scénario si remarquable dans un style aussi pourri.
Jamais lu ça de ma vie :o


G.R.R. Martin n'est pourtant pas un perdreau de l'année mais c'est vrai que l'impression qu'il apprend en écrivant est étonnante. Je ne sais pas si c'est la traduction. Tu les as lu en anglais ou en français ?

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 22 Jan 2013 21:49

En Français.
Contrairement au seigneur des anneaux qui est définitivement à lire en anglais.
J'ai toutefois du mal à attribuer la nullité du style exclusivement au traducteur (en tout cas pour les 2 premieres intégrales).
Mais tu as raison : il faudrait le lire dans les deux langues pour être vraiment surs.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 22 Jan 2013 21:52

Je ne suis pas assez "fluent" en anglais pour me faire plaisir en lisant... donc je reste aux traductions.
Un de mes pires souvenirs "American psycho" en anglais, une tonne de vocabulaire par page, je l'ai lu jusqu'au bout et ensuite en français. Je focalisais tellement sur le vocabulaire que j'en perdais la trame.
Par contre, Asimov se lit sans problèmes.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 22 Jan 2013 23:21

Eldudo a écrit:
Analogeek a écrit:
papinova a écrit:C'est pas toi qui a dit : "quand j'entends parler culture, je sors mon revolver", ou alors je confonds avec un autre bien plus célèbre que toi... :( :friend:

Non c'est pas moi, mais y'en a un paquet qui confondent culture et intelligence. T'auras beau lire tous les livres que tu veux, ou savoir toutes les capitales de tous les pays par coeur, quand t'es con, t'es con. :idee:


Je ne suis on ne peut plus d'accord avec toi :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

ed

joli lapsus :wink:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 22 Jan 2013 23:38

Boc21 a écrit:Ah ben si on ne se cultive pas par plaisir, il ne faut pas insister :grad:
Je n'ai jamais lu que pour le plaisir, la "culture" accumulée est un élément totalement secondaire :wink:


Mais c'est quoi la culture? Une liste d'auteurs qui sont devenus célèbres parce qu'un cercle de happy fews les ont décrétés fameux, et qu'il faut faire lire à des enfants pour la seule raison qu'ils font la fierté nationale? C'est un hold-up. La culture qu'on veut nous vendre, c'est une sélection arbitraire. Sur les millions d'ouvrages qui ont existé, ceux qui sont arrivés jusqu'à nous et qu'on considère de ce fait comme des chefs d’œuvre ne sont que des extraits. Pourquoi ceux-là et pas d'autres? Parce qu'ils ont été lus par les bonnes personnes? Survécu aux incendies des bibliothèques antiques? La culture, c'est tout le contraire. Ce n'est pas un pack comme le laisse entendre l'idéologie qui domine. La culture c'est deux Flaubert, trois Hugo, un Zola, un Ronsard, deux Chrétien de Troyes et pour finir vous me lirez un exemplaire de "Minute", ça vous évitera de lire tout Sartre, vous aurez à la fois la Nausée et les Mains sales (Desproges). QCM vendredi en 8, ceux qui n'auront pas la moyenne ne seront pas considérés comme cultivés :grad: La culture, c'est ce qui permet de se libérer de la nature. Et ce n'est pas en imposant des lectures qui donnent des migraines aux ados qu'on y arrivera :wink:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 23 Jan 2013 0:26

Eldudo a écrit:
papinova a écrit:C'est pas toi qui a dit : "quand j'entends parler culture, je sors mon revolver", ou alors je confonds avec un autre bien plus célèbre que toi... :( :friend:


papi, tu sais bien que c'est un bobo rebelle :)

ed


... avec une bonne marge de progression... dans le sens bobo ou rebelle ? Ca c'est une énigme qu'il faudra qu'il règle avec son moi... :lol:

Salut Ed, toi, quand tu entends parler bouquin, tu sors de ta caverne à ce que je vois... :lol: :wink:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • online

Message » 23 Jan 2013 10:13

Boc21 a écrit:Ah ben si on ne se cultive pas par plaisir, il ne faut pas insister :grad:
Je n'ai jamais lu que pour le plaisir, la "culture" accumulée est un élément totalement secondaire :wink:


Je ne peut être que d'accord avec toi. Je n'ai jamais lu un livre en me disant que je vais emmagasiner de la culture... :wink:

Pour en revenir à la lecture des écrivains du passé tels que ceux qui sont cités plus haut, je me demande si le fait que les jeunes n'aiment pas l'histoire à l'école ne serait pas une explication de leur rejet pour la lecture. Il me paraît évident que s'ils n'arrivent pas à se transposer dans une époque, il leur est difficile de comprendre un roman. C'est ce manque de repère qui doit déclencher cette aversion. Si je prends l'exemple de mes enfants, tout ce qui se situe avant la 2e guerre mondiale ne les intéresse pas... pire, il rejette. Pour le cinéma, c'est pareil. Seul, le contemporain trouve grâce à leurs yeux. :-?
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • online

Message » 23 Jan 2013 10:29

papinova a écrit:
Boc21 a écrit:Ah ben si on ne se cultive pas par plaisir, il ne faut pas insister :grad:
Je n'ai jamais lu que pour le plaisir, la "culture" accumulée est un élément totalement secondaire :wink:


Je ne peut être que d'accord avec toi. Je n'ai jamais lu un livre en me disant que je vais emmagasiner de la culture... :wink:

Pour en revenir à la lecture des écrivains du passé tels que ceux qui sont cités plus haut, je me demande si le fait que les jeunes n'aiment pas l'histoire à l'école ne serait pas une explication de leur rejet pour la lecture. Il me paraît évident que s'ils n'arrivent pas à se transposer dans une époque, il leur est difficile de comprendre un roman. C'est ce manque de repère qui doit déclencher cette aversion. Si je prends l'exemple de mes enfants, tout ce qui se situe avant la 2e guerre mondiale ne les intéresse pas... pire, il rejette. Pour le cinéma, c'est pareil. Seul, le contemporain trouve grâce à leurs yeux. :-?

les gouts et les couleurs...
c'est dingue comment les ancetres (au sens ancetres) veulent toujours que leurs rejetons vivent dans le même siècle qu'eux...
bref laissez les gens aimer ce qu'ils veulent, s'ils préfèrent transformers a germinal, eh ben, eh ben, tant mieux. :ane:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 23 Jan 2013 10:41

astrorock a écrit:
Kolian a écrit:
astrorock a écrit:N'IMPORTE QUOI...

Zola, et tout le naturalisme, ca fait chier des generations d'eleves et a part les degouter de lire, je ne vois pas trop ce que ca apporte.

par contre on pourais leur donner le gout des classiques avec des ouvrages reconnus, comme salambo de flaubert par exemple, c'est plein de bruit, de fureur et de sexe, magnifiquement ecrit, pas chiant pour deux sous.

et il y a quantite d'autres exemples de grande litterature lisible.



+1

j'ai jamais autant lut que depuis que j suis sorti du systeme educatif :lol:


pareil. :lol:



Si on vous avez pas forcé a lire les classiques vous ne sauriez même pas qu'ils existent.
Faire lire Harry Potter a l'ecole? J'aime bcp la serie mais c'est une histoire pas de la literature.
Et le but de l'ecole c'est pas d'infantiliser les ados avec de la lecture facile, mais de leur faire connaitre la Literature.
Il se vends deja assez bien de bouquins de m....
jujulolo
 
Messages: 23169
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 23 Jan 2013 10:47

papinova a écrit:
Boc21 a écrit:Ah ben si on ne se cultive pas par plaisir, il ne faut pas insister :grad:
Je n'ai jamais lu que pour le plaisir, la "culture" accumulée est un élément totalement secondaire :wink:


Je ne peut être que d'accord avec toi. Je n'ai jamais lu un livre en me disant que je vais emmagasiner de la culture... :wink:

Pour en revenir à la lecture des écrivains du passé tels que ceux qui sont cités plus haut, je me demande si le fait que les jeunes n'aiment pas l'histoire à l'école ne serait pas une explication de leur rejet pour la lecture. Il me paraît évident que s'ils n'arrivent pas à se transposer dans une époque, il leur est difficile de comprendre un roman. C'est ce manque de repère qui doit déclencher cette aversion. Si je prends l'exemple de mes enfants, tout ce qui se situe avant la 2e guerre mondiale ne les intéresse pas... pire, il rejette. Pour le cinéma, c'est pareil. Seul, le contemporain trouve grâce à leurs yeux. :-?


Les jeunes n'ont jamais autant lu. Il n'est pas exact de dire que les jeunes ne lisent plus. Les jeunes d’aujourd’hui ne lisent pas de leur propre chef et avec plaisir les auteurs classiques, tout comme les jeunes d'il y a 20, 30 ou 100 ans ne les lisaient pas non plus. Obliger un gamin de 12 ans à lire 25 ouvrages d'auteurs classiques en 1920 ne faisait pas des lecteurs de 1920 des lecteurs plus ouverts, plus intelligents ou plus cultivés parce que comme les lecteurs d'aujourd'hui ils n'y comprenaient pas grand-chose (pour la minorité qui allait à l'école assez loin pour avoir l'occasion de lire ces auteurs). Ceux qui les lisaient et y comprenaient quelque-chose sont les mêmes que ceux qui les lisent et comprennent aujourd'hui: la minorité qui ira vers les grandes écoles ou les études supérieures de haut vol. Ni plus ni moins. En revanche, il suffit de faire un tour dans les rayons jeunesse des librairies pour se rendre compte de la richesse colossale des publications qui leur sont destinées. Certaines très médiocres, d'autres de très bonne qualité. Lisez La Croisée des Mondes, lisez la Brigade de l'oeil , lisez le Bizarre incident du chien pendant la nuit. Les auteurs sont vivants, talentueux et surtout ils sont lus avec plaisir par les jeunes d'aujourd'hui. Si je veux faire aimer le cinéma à un jeune, je ne luis passe pas Dogville. Un jeune de 14 ans n'est pas la cible de Lars Von Trier. Cela dit en dehors de toute considération esthétique ou qualitative (personnellement, je trouve que ce cinéma, c'est de la merdre à 100 à l'heure, mais ça c'est mon avis :ko: ).
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message