Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, franck660, Google Adsense [Bot], Ingmar, Jedge, oyo, sax.tenor, Teda974, Velvet, wopr et 64 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Les gens m'étonneront toujours

Message » 23 Jan 2013 11:38

Joich a écrit:Tu dois avoir raison vu que tu es prof de français en collège et lycée, que tu as eu à faire étudier lesdits classiques à des élèves de tous horizons, que tu as été jury de bac...


C'est pas parce que tu es contre le système que tu appliques que tu as raison.
jujulolo
 
Messages: 23244
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Jan 2013 11:38

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Jan 2013 11:39

jujulolo a écrit:
Analogeek a écrit:
jujulolo a écrit:Oui, tu as raison, faut arreter de faire lire a l'ecole, ou alors juste du musso et du weber, ca en ferra des jeunes capables de penser par eux meme et pas formaté...

Donc tu veux imposer des livres a lire aux gamins selon tes critères pour que ceux ci (les gosses) ne soient pas formatés? :o
tu te rends compte de l'absurdité de ta phrase ou pas? :idee: :lol: :lol: :lol:


T'as vraiment du mal avec la logique...
deja c'est pas mes criteres mais c'est les criteres de probablement toutes les ecoles du monde.
Faudrait que je t'explique ce qu'est la lecture et en quoi elle permet de reflechir mais t'es clairement pas equipé pour ca.
Tu crois que tout ceux qui ont lu Germinal sont devenu mineurs?

Tu savais que Balzac pissait des lignes dans un magazine pour vivre? Du genre roman feuilleton. S'il vivait à notre époque il serait scénariste de plus belle la vie. C'est d'ailleurs pour ça que ses bouquins sont si chiants.

Mais bon, jujulolo le considère comme un classique, alors acclamons le...

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 23 Jan 2013 11:41

papinova a écrit:
Eldudo a écrit:
papinova a écrit:C'est pas toi qui a dit : "quand j'entends parler culture, je sors mon revolver", ou alors je confonds avec un autre bien plus célèbre que toi... :( :friend:


papi, tu sais bien que c'est un bobo rebelle :)

ed


... avec une bonne marge de progression... dans le sens bobo ou rebelle ? Ca c'est une énigme qu'il faudra qu'il règle avec son moi... :lol:

Salut Ed, toi, quand tu entends parler bouquin, tu sors de ta caverne à ce que je vois... :lol: :wink:


Mon surnom c'est Platon ;-)
En fait, un boulot monstre en ce moment et suivre en pointillé une conversation c'est pas terrible pour y participer.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 23 Jan 2013 11:42

papinova a écrit:
Analogeek a écrit:
jujulolo a écrit:Oui, tu as raison, faut arreter de faire lire a l'ecole, ou alors juste du musso et du weber, ca en ferra des jeunes capables de penser par eux meme et pas formaté...

Donc tu veux imposer des livres a lire aux gamins selon tes critères pour que ceux ci (les gosses) ne soient pas formatés? :o
tu te rends compte de l'absurdité de ta phrase ou pas? :idee: :lol: :lol: :lol:


Ce n'est pas parce que tu joues aux rebelles que tu n'es pas formaté et pourtant tu n'as lu ni Proust ni Zola... allons, le formatage ne se limite pas à ça.
J'avoue que je m'interroge sur le point de vue de jujulolo et de Joich. Je n'ai franchement pas d'avis.

Vouloir imposer des "classiques" (entre guillemets) c'est un diktat de gens qui se croient supérieurs parce qu'en gros, ils ont lu Germinal et ils ont aimé. Et ils ne comprennent pas que d'autres trouvent ça à chier. J'ai lu du Rousseau aussi, chiant à mourir. Balzac, idem.
Y'a bien encore que Maupassant et Edgar Poe que je supporte rayon vieilleries.

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 23 Jan 2013 11:45

Joich a écrit:
jujulolo a écrit:
Analogeek a écrit:
jujulolo a écrit:Oui, tu as raison, faut arreter de faire lire a l'ecole, ou alors juste du musso et du weber, ca en ferra des jeunes capables de penser par eux meme et pas formaté...

Donc tu veux imposer des livres a lire aux gamins selon tes critères pour que ceux ci (les gosses) ne soient pas formatés? :o
tu te rends compte de l'absurdité de ta phrase ou pas? :idee: :lol: :lol: :lol:


T'as vraiment du mal avec la logique...
deja c'est pas mes criteres mais c'est les criteres de probablement toutes les ecoles du monde.
Faudrait que je t'explique ce qu'est la lecture et en quoi elle permet de reflechir mais t'es clairement pas equipé pour ca.
Tu crois que tout ceux qui ont lu Germinal sont devenu mineurs?


Et c'est quoi les critères de sélection? Pourquoi les programmes de collèges/lycée ont-ils fixé un certain nombre d'ouvrages à lire impérativement? Pourquoi ceux-là et pas d'autres? Pourquoi en biologie on passe si peu de temps sur l'évolution? Pourquoi en histoire on passe si peu de temps sur la période Napoléonienne (à laquelle nous devons pourtant toute notre organisation administrative)? L'instruction, c'est faire des choix, et ces choix impliquent de facto un formatage. Or c'est tout le contraire de l'esprit de notre système éducatif qui vise à former des citoyens libre et responsables. On veut des têtes bien faites mais on fait des têtes bien (enfin mal) pleines.


Je vois pas en quoi faire des choix éducatif implique un formatage?
Meme s'ils vont a l'ecole les gamins ne sont aps des eponges sans sens critique.
Ce n'est pas parce que tu passes plus de temps sur l'egypte pharaonienne que sur Napoleon que les gamins voudront tous construire des pyramides.
jujulolo
 
Messages: 23244
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 23 Jan 2013 11:50

FGO a écrit:je dirais surout que l'on fait de certains classiques des classiques en fonstion de leur auteur car pour ce qui est de l'écriture un balzac avec Mme bovarie ou un R&N de standal ne sont pas des models de litérature au niveau devellopement de l'histoire, je ne me suis jamais autan ennuyé à lire que sur ce genre de livre je le met au meme niveau que Ron hubard qui prend le lecteur pour un niai absolue dans mission terre des livres a vous dégouter de la lecture ...

Comme disait un de mes profs de francais l'important c'est de lire, pas obligatoirement ce que l'on lit.

FGO


Je pense (je me suis posé la question) que les littératures anciennes demandent à être lues dans leur contexte. Un peu comme un tableau ou un film. Si on ne connait pas le contexte de "Devine qui vient diner ce soir" (1967) on a du mal à comprendre le film...
Bref, au XIXieme siècle, les gens sortaient peu de leur ville et la seule manière de découvrir la vie c'étaient les livres. Effectivement, nous considérons maintenant ces bouquins comme longs avec des descriptions interminables mais il fallait à l'époque tout expliquer. Maintenant le moindre minot connait l'Afrique, le Japon....

Quand à parler de littérature, comme dit par je ne sais plus qui deux pages avant, je ne sias pas ce que c'est. Pour moi Balzac c'est le Paul Lou Sullitzer de l'époque et Sullitzer c'est pas de la littérature.

Et oui, l'important c'est de lire. J'ai autant appris dans San Antonio (la verve, le défi jeté au français, la liberté) que dans Zola (j'ai découvert le nord, les industries moi le Cannois bien au chaud au bord de la piscine). De mon coté je lis de tout, des essais qui me passionnent sur l'art moderne, aux policiers ou à la SF sans parler des bouquins de vulgarisation scientifique ou autres.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 23 Jan 2013 12:02

...faudrait penser à changer le titre du sujet... :lol: :idee:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46128
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 23 Jan 2013 12:29

Analogeek a écrit:
jujulolo a écrit:
Analogeek a écrit:
jujulolo a écrit:Oui, tu as raison, faut arreter de faire lire a l'ecole, ou alors juste du musso et du weber, ca en ferra des jeunes capables de penser par eux meme et pas formaté...

Donc tu veux imposer des livres a lire aux gamins selon tes critères pour que ceux ci (les gosses) ne soient pas formatés? :o
tu te rends compte de l'absurdité de ta phrase ou pas? :idee: :lol: :lol: :lol:


T'as vraiment du mal avec la logique...
deja c'est pas mes criteres mais c'est les criteres de probablement toutes les ecoles du monde.
Faudrait que je t'explique ce qu'est la lecture et en quoi elle permet de reflechir mais t'es clairement pas equipé pour ca.
Tu crois que tout ceux qui ont lu Germinal sont devenu mineurs?

Tu savais que Balzac pissait des lignes dans un magazine pour vivre? Du genre roman feuilleton. S'il vivait à notre époque il serait scénariste de plus belle la vie. C'est d'ailleurs pour ça que ses bouquins sont si chiants.

Mais bon, jujulolo le considère comme un classique, alors acclamons le...


Moi je le savais et beaucoup d'entre eux ont écrit de l'érotisme (ou pornographie)... fallait bien qu'ils bouffent... :hehe:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 23 Jan 2013 12:32

jujulolo a écrit:
Joich a écrit:
jujulolo a écrit:
Analogeek a écrit:Donc tu veux imposer des livres a lire aux gamins selon tes critères pour que ceux ci (les gosses) ne soient pas formatés? :o
tu te rends compte de l'absurdité de ta phrase ou pas? :idee: :lol: :lol: :lol:


T'as vraiment du mal avec la logique...
deja c'est pas mes criteres mais c'est les criteres de probablement toutes les ecoles du monde.
Faudrait que je t'explique ce qu'est la lecture et en quoi elle permet de reflechir mais t'es clairement pas equipé pour ca.
Tu crois que tout ceux qui ont lu Germinal sont devenu mineurs?


Et c'est quoi les critères de sélection? Pourquoi les programmes de collèges/lycée ont-ils fixé un certain nombre d'ouvrages à lire impérativement? Pourquoi ceux-là et pas d'autres? Pourquoi en biologie on passe si peu de temps sur l'évolution? Pourquoi en histoire on passe si peu de temps sur la période Napoléonienne (à laquelle nous devons pourtant toute notre organisation administrative)? L'instruction, c'est faire des choix, et ces choix impliquent de facto un formatage. Or c'est tout le contraire de l'esprit de notre système éducatif qui vise à former des citoyens libre et responsables. On veut des têtes bien faites mais on fait des têtes bien (enfin mal) pleines.


Je vois pas en quoi faire des choix éducatif implique un formatage?

Parce que quand dans le bulletin officiel tu décides de privilégier les différentes formes d'autobiographie aux formes argumentatives (l'impact n'est pas vraiment le même, hein, entre lire Rousseau en train de s'épancher mielleusement ou Jean de Léry critiquer le fanatisme religieux de la St Barthélémy) de fait tu formates. Parce que quand tu imposes d'étudier x œuvres et y auteurs, de fait tu formates en laissant entendre que la littérature, c'est ça et que la culture est un pack à acquérir. C'est faux. La culture est unique à chaque individu et elle est un fruit en maturation perpétuelle. Elle ne s'acquiert pas.

Meme s'ils vont a l'ecole les gamins ne sont aps des eponges sans sens critique.
Si :mdr: L'école est supposée le slibérer de cela, alors qu'elle renforce les inégalités et formate les esprits.

Ce n'est pas parce que tu passes plus de temps sur l'egypte pharaonienne que sur Napoleon que les gamins voudront tous construire des pyramides.
La question n'est pas là. La culture est supposer ouvrir et libérer. Crois-tu que les choix pédagogiques soient faits en dehors de toute idéologie? Il y a une idéologie qui dicte la conception des programmes et les choix des contenus. C'est donc contraire à l'esprit de notre système scolaire.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 23 Jan 2013 12:47

Eldudo a écrit:Je pense (je me suis posé la question) que les littératures anciennes demandent à être lues dans leur contexte. Un peu comme un tableau ou un film. Si on ne connait pas le contexte de "Devine qui vient diner ce soir" (1967) on a du mal à comprendre le film...
Bref, au XIXieme siècle, les gens sortaient peu de leur ville et la seule manière de découvrir la vie c'étaient les livres. Effectivement, nous considérons maintenant ces bouquins comme longs avec des descriptions interminables mais il fallait à l'époque tout expliquer. Maintenant le moindre minot connait l'Afrique, le Japon....

Quand à parler de littérature, comme dit par je ne sais plus qui deux pages avant, je ne sias pas ce que c'est. Pour moi Balzac c'est le Paul Lou Sullitzer de l'époque et Sullitzer c'est pas de la littérature.

Et oui, l'important c'est de lire. J'ai autant appris dans San Antonio (la verve, le défi jeté au français, la liberté) que dans Zola (j'ai découvert le nord, les industries moi le Cannois bien au chaud au bord de la piscine). De mon coté je lis de tout, des essais qui me passionnent sur l'art moderne, aux policiers ou à la SF sans parler des bouquins de vulgarisation scientifique ou autres.

ed


Que de bon sens :wink
Ne pas lire un classique ne veux pas dire ne pas étudier, a mon sens on a helas trop tendance a croire que pour étudier il faut absoluement tout lire en entier même si c'est indigeste mais pour la culture étudier les passages clefs est à mon sens bien sufisant :wink:

FGO
FGO
 
Messages: 30399
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • online

Message » 23 Jan 2013 12:49

Joich a écrit:[
Parce que quand dans le bulletin officiel tu décides de privilégier les différentes formes d'autobiographie aux formes argumentatives (l'impact n'est pas vraiment le même, hein, entre lire Rousseau en train de s'épancher mielleusement ou Jean de Léry critiquer le fanatisme religieux de la St Barthélémy) de fait tu formates. Parce que quand tu imposes d'étudier x œuvres et y auteurs, de fait tu formates en laissant entendre que la littérature, c'est ça et que la culture est un pack à acquérir. C'est faux. La culture est unique à chaque individu et elle est un fruit en maturation perpétuelle. Elle ne s'acquiert pas.
.


? Moi j'ai appris la st barthélémy a l'ecole. C'est un truc qui s'apprend plutot en Histoire, pas en cours de francais. En Francais tu apprends la litterature, c'est pas le meilleur endroit pour faire une critique de la religion.

Quand a dire que la culture ne s'acquiert pas j'ai un peu de mal a suivre.....

Quand a "lideologie" de l'ecole qui formate comme tu dis, vu que 80% des profs de francais et d'histoire sont de gauche si ca marchait si bien on aurait 95% des frnacais qui votent a gauche...
jujulolo
 
Messages: 23244
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 23 Jan 2013 12:57

jujulolo a écrit:
Joich a écrit:[
Parce que quand dans le bulletin officiel tu décides de privilégier les différentes formes d'autobiographie aux formes argumentatives (l'impact n'est pas vraiment le même, hein, entre lire Rousseau en train de s'épancher mielleusement ou Jean de Léry critiquer le fanatisme religieux de la St Barthélémy) de fait tu formates. Parce que quand tu imposes d'étudier x œuvres et y auteurs, de fait tu formates en laissant entendre que la littérature, c'est ça et que la culture est un pack à acquérir. C'est faux. La culture est unique à chaque individu et elle est un fruit en maturation perpétuelle. Elle ne s'acquiert pas.
.


? Moi j'ai appris la st barthélémy a l'ecole. C'est un truc qui s'apprend plutot en Histoire, pas en cours de francais. En Francais tu apprends la litterature, c'est pas le meilleur endroit pour faire une critique de la religion.
...

le cloisonnement des matières est une des causes de l'abrutissement des masses.

ne dis rien, je m'attends pas a ce que tu comprennes si vite. :mdr:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 23 Jan 2013 12:58

Joich a écrit:
jujulolo a écrit:
Joich a écrit:
jujulolo a écrit:
T'as vraiment du mal avec la logique...
deja c'est pas mes criteres mais c'est les criteres de probablement toutes les ecoles du monde.
Faudrait que je t'explique ce qu'est la lecture et en quoi elle permet de reflechir mais t'es clairement pas equipé pour ca.
Tu crois que tout ceux qui ont lu Germinal sont devenu mineurs?


Et c'est quoi les critères de sélection? Pourquoi les programmes de collèges/lycée ont-ils fixé un certain nombre d'ouvrages à lire impérativement? Pourquoi ceux-là et pas d'autres? Pourquoi en biologie on passe si peu de temps sur l'évolution? Pourquoi en histoire on passe si peu de temps sur la période Napoléonienne (à laquelle nous devons pourtant toute notre organisation administrative)? L'instruction, c'est faire des choix, et ces choix impliquent de facto un formatage. Or c'est tout le contraire de l'esprit de notre système éducatif qui vise à former des citoyens libre et responsables. On veut des têtes bien faites mais on fait des têtes bien (enfin mal) pleines.


Je vois pas en quoi faire des choix éducatif implique un formatage?

Parce que quand dans le bulletin officiel tu décides de privilégier les différentes formes d'autobiographie aux formes argumentatives (l'impact n'est pas vraiment le même, hein, entre lire Rousseau en train de s'épancher mielleusement ou Jean de Léry critiquer le fanatisme religieux de la St Barthélémy) de fait tu formates. Parce que quand tu imposes d'étudier x œuvres et y auteurs, de fait tu formates en laissant entendre que la littérature, c'est ça et que la culture est un pack à acquérir. C'est faux. La culture est unique à chaque individu et elle est un fruit en maturation perpétuelle. Elle ne s'acquiert pas.

Meme s'ils vont a l'ecole les gamins ne sont aps des eponges sans sens critique.
Si :mdr: L'école est supposée le slibérer de cela, alors qu'elle renforce les inégalités et formate les esprits.

Ce n'est pas parce que tu passes plus de temps sur l'egypte pharaonienne que sur Napoleon que les gamins voudront tous construire des pyramides.
La question n'est pas là. La culture est supposer ouvrir et libérer. Crois-tu que les choix pédagogiques soient faits en dehors de toute idéologie? Il y a une idéologie qui dicte la conception des programmes et les choix des contenus. C'est donc contraire à l'esprit de notre système scolaire.

que de paroles sensées. :thks:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 23 Jan 2013 12:58

FGO a écrit:
Eldudo a écrit:Je pense (je me suis posé la question) que les littératures anciennes demandent à être lues dans leur contexte. Un peu comme un tableau ou un film. Si on ne connait pas le contexte de "Devine qui vient diner ce soir" (1967) on a du mal à comprendre le film...
Bref, au XIXieme siècle, les gens sortaient peu de leur ville et la seule manière de découvrir la vie c'étaient les livres. Effectivement, nous considérons maintenant ces bouquins comme longs avec des descriptions interminables mais il fallait à l'époque tout expliquer. Maintenant le moindre minot connait l'Afrique, le Japon....

Quand à parler de littérature, comme dit par je ne sais plus qui deux pages avant, je ne sias pas ce que c'est. Pour moi Balzac c'est le Paul Lou Sullitzer de l'époque et Sullitzer c'est pas de la littérature.

Et oui, l'important c'est de lire. J'ai autant appris dans San Antonio (la verve, le défi jeté au français, la liberté) que dans Zola (j'ai découvert le nord, les industries moi le Cannois bien au chaud au bord de la piscine). De mon coté je lis de tout, des essais qui me passionnent sur l'art moderne, aux policiers ou à la SF sans parler des bouquins de vulgarisation scientifique ou autres.

ed


Que de bon sens :wink
Ne pas lire un classique ne veux pas dire ne pas étudier, a mon sens on a helas trop tendance a croire que pour étudier il faut absoluement tout lire en entier même si c'est indigeste mais pour la culture étudier les passages clefs est à mon sens bien sufisant :wink:

FGO


Et qui te les donne ces passages clef ? Es tu sûr qu'ils soient bien choisis ? Et avant de dire que Zola est indigeste (c'est mon avis) il faut bien l'avoir lu, non ? Ce que je regrette de ma scolarité, c'est qu'il n'y a pas de choix ou que l'on ne te donne pas d'autres pistes à creuser, en tous les cas je ne suis pas tombé sur des profs me le proposant. Cette envie de chercher ailleurs, arrive souvent plus tard, quand on a un peu plus de temps et de maturité pour ces choses, qui, dans notre système sont souvent présentées comme secondaires (versus les maths ou la physique).

A+
Velvet
Velvet
 
Messages: 1429
Inscription Forum: 19 Fév 2003 1:14
Localisation: Le bonheur est dans le pré...
  • online

Message » 23 Jan 2013 13:00

FGO a écrit:
Eldudo a écrit:Je pense (je me suis posé la question) que les littératures anciennes demandent à être lues dans leur contexte. Un peu comme un tableau ou un film. Si on ne connait pas le contexte de "Devine qui vient diner ce soir" (1967) on a du mal à comprendre le film...
Bref, au XIXieme siècle, les gens sortaient peu de leur ville et la seule manière de découvrir la vie c'étaient les livres. Effectivement, nous considérons maintenant ces bouquins comme longs avec des descriptions interminables mais il fallait à l'époque tout expliquer. Maintenant le moindre minot connait l'Afrique, le Japon....

Quand à parler de littérature, comme dit par je ne sais plus qui deux pages avant, je ne sias pas ce que c'est. Pour moi Balzac c'est le Paul Lou Sullitzer de l'époque et Sullitzer c'est pas de la littérature.

Et oui, l'important c'est de lire. J'ai autant appris dans San Antonio (la verve, le défi jeté au français, la liberté) que dans Zola (j'ai découvert le nord, les industries moi le Cannois bien au chaud au bord de la piscine). De mon coté je lis de tout, des essais qui me passionnent sur l'art moderne, aux policiers ou à la SF sans parler des bouquins de vulgarisation scientifique ou autres.

ed


Que de bon sens :wink
Ne pas lire un classique ne veux pas dire ne pas étudier, a mon sens on a helas trop tendance a croire que pour étudier il faut absoluement tout lire en entier même si c'est indigeste mais pour la culture étudier les passages clefs est à mon sens bien sufisant :wink:

FGO


La question fait débat. Certains préfèrent faire étudier quelques passages clef dans le texte, d'autres préfèrent faire étudier des éditions abrégées (le texte de l'auteur mais avec des coupes), d'autres encore préfèrent faire étudier l'histoire réécrite et vulgarisée. Vu que j'ai eu à faire ces choix, je peux dire qu'il n'y a pas de réponse toute faite. Le meilleur équilibre dépend de l'oeuvre. Certaines ont impacté l'histoire par la force du récit. Mais le style et le vocabulaire, complexe et daté, ne permettent plus de prendre la mesure de cette force. Pour ces oeuvres, une réécriture est parfaite. D'autres ont marqué par la force de leur style. Mais l'histoire, comment dire... Ca n'a pas vraiment été tip top (Genre Madame Bovary, une bourgeoise qui trompe et ruine son mari et ensuite qui se suicide, pinaise, c'est M6... :lol: par contre, le style de Flaubert, j'adore). Un résumé de l'intrigue et quelques passages clefs, c'est pas mal. Bref, je redis, le problème, ce n'est pas d'amener les élèves à lire de telles oeuvres. Le problème, c'est qu'on veuille réduire la culture à quelques grands ouvrages sélectionnés plus ou moins arbitrairement en fonction de l'idéologie dominante (Le Voyage au bout de la nuit est peu étudié, tout comme certains ouvrages d'auteurs franchement à droite de la droite) et qu'on veuille faire lire à des enfants (franchement, jusqu'à 18 ou 20 ans, on est un gamin) des textes qui ne leur sont pas destinés en restant persuadés que c'est bon pour eux. Je maintiens que c'est une erreur criminelle qui détourne de la culture les esprits tout en donnant bonne conscience au système.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message