Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: pasender, yotpe et 104 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Limite d'âge pour les chasseurs ?

Message » 16 Nov 2005 16:31

Pef a écrit:
Goana a écrit:
Pef a écrit:Désolé de te dire ça, mais la chasse est elle aussi encadrée et très suivie. Personne ne s'amuse à tuer du gibier en trop parmis les chasseurs ;)


Hummm. Qui c'est qui se plaignait des généralistions déjà ? ;)


Je ne connais pas un seul chasseur qui s'amuserait à transgresser ces règles, car les sanctions sont très très dures. Et pourtant, j'en connais beaucoup, des chasseurs ;)

[edit] Et on se plaint de la généralisation lorsqu'on prends une exception pour faire une généralité, et non lorsqu'on prend la quasi totalité des membres à part quelques exceptions pour faire une généralité ;)


Ouais, enfin ama, il serait plus juste de dire que tu n'en connais aucun qui se vante de transgresser les règles ;) .
Goana
 
Messages: 1138
Inscription Forum: 04 Mar 2003 22:31
Localisation: Montpellier
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Nov 2005 16:31

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Nov 2005 16:39

Goana a écrit:
Ouais, enfin ama, il serait plus juste de dire que tu n'en connais aucun qui se vante de transgresser les règles ;) .


Si avec ça tu peux te persuader d'avoir raison, et te permettre de considérer les chasseurs comme des braconniers en puissance, libre à toi. Mais quand on ne connaît ni le milieu de la chasse, ni les chasseurs, on n'est pas forcément le mieux placé pour porter un jugement sur l'honnêteté des gens ;)
Pef
 
Messages: 758
Inscription Forum: 05 Mai 2002 17:35
  • offline

Message » 16 Nov 2005 16:52

Jolie pirouette, mais ce n'est pas moi qui ait fait de généralisation sur ce topic :) .

Même si j'en avais une belle envie, la plupart des chasseurs que j'ai croisés récemment ne ressemblaient pas aux amoureux de la nature que tu décris, ils étaient plutôt du style assis au bord du chemin à côté de leur bagnole en attendant qu'un rabatteur leur ramène un sanglier ;) .
Goana
 
Messages: 1138
Inscription Forum: 04 Mar 2003 22:31
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 16 Nov 2005 16:55

Goana a écrit:Jolie pirouette, mais ce n'est pas moi qui ait fait de généralisation sur ce topic :) .

Même si j'en avais une belle envie, la plupart des chasseurs que j'ai croisés récemment ne ressemblaient pas aux amoureux de la nature que tu décris, ils étaient plutôt du style assis au bord du chemin à côté de leur bagnole en attendant qu'un rabatteur leur ramène un sanglier ;) .


Ils peuvent attendre longtemps, alors ;)

Mais si tu n'en as pas croisé d'autres, c'est peut être aussi parce que tu es resté sur le chemin ;)
Pef
 
Messages: 758
Inscription Forum: 05 Mai 2002 17:35
  • offline

Message » 16 Nov 2005 17:24

Goana a écrit:Jolie pirouette, mais ce n'est pas moi qui ait fait de généralisation sur ce topic :) .

Même si j'en avais une belle envie, la plupart des chasseurs que j'ai croisés récemment ne ressemblaient pas aux amoureux de la nature que tu décris, ils étaient plutôt du style assis au bord du chemin à côté de leur bagnole en attendant qu'un rabatteur leur ramène un sanglier ;) .


t'es tombé (comme à la poste) durant la pause syndicale, et puis avec les 35 h, les RTT et tout ça, c'est devevnu compliqué de chasser :mdr:

La configuration dans mon profil


Attention, il se peut que ce post comporte des private joke navrantes, des poils de troll, voire des morceaux de boulets. Employé de l'année 2015. Aussi connu comme Admin dada. M'embêtez pas.
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 52151
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 16 Nov 2005 18:03

Pef a écrit:Désolé de te dire ça, mais la chasse est elle aussi encadrée et très suivie. Personne ne s'amuse à tuer du gibier en trop parmis les chasseurs ;)

Et interdire la chasse n'interdira jamais le braconnage ;)

Quant à l'australie, j'ai vu plusieurs reportages où ils abattent les animaux d'hélicoptère au fusil mitrailleur.
Et la somme des 2 permet largement aux sociétés de chasse de financer les dégats des animaux ;)

Les frais de structure d'une société de chasse ne sont pas si importants que tu l'imagine ;)


Quand il n'y a qu'une personne qui prélève, on sait exactement ce qui est tué, quand c'est 1.5 millions de chasseurs, c'est largement plus fou ... a moins que vous ayez des formulaires à remplir après chaque chasse. C'est le cas pour les chalutiers de pêche et on voit très bien qu'on extrêment du mal à gérer la ressource.

Quand au côtisation de chasse, elles doivent aussi financer les fédé départementales, voire régionale et celle nationale et les office de chasse paralèlles. Ca fait du monde tout ça .... donc j'ai toujours du mal à concevoir qu'il reste un montant aussi gros pour les réparations !!!! Peut-être que ce n'est qu'à léchelle nationale ???

La configuration dans mon profil


Projo PTAE 6000, Denon 1909, 4 M2 Tannoy et la centrale : MXC Tannoy, caissons Titan 7.3, DVD Denon 2200, BD Sony BDP S350. Ca décoiffe les oreilles
pj
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2598
Inscription Forum: 24 Avr 2002 12:58
Localisation: Charente
  • offline

Message » 16 Nov 2005 18:07

et puis un peu un parti bien connu dans le sud ouest 8)

La configuration dans mon profil


Attention, il se peut que ce post comporte des private joke navrantes, des poils de troll, voire des morceaux de boulets. Employé de l'année 2015. Aussi connu comme Admin dada. M'embêtez pas.
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 52151
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 16 Nov 2005 18:35

pj a écrit:Quand il n'y a qu'une personne qui prélève, on sait exactement ce qui est tué, quand c'est 1.5 millions de chasseurs, c'est largement plus fou ... a moins que vous ayez des formulaires à remplir après chaque chasse. C'est le cas pour les chalutiers de pêche et on voit très bien qu'on extrêment du mal à gérer la ressource.


Parce que tu crois que pour tuer 50 000 bêtes on envoie une seule personne ? :mdr:

Pour la chasse, c'est au contraire très clair et très surveillé. Chaque société de chasse dispose d'un certain nombre de bracelets décrivant chaque animal mort (1 chevreuil adulte, 1 vieux mâle, 2 sangliers, etc...)

Chaque animal tué doit se voir apposer automatiquement son bracelet. Si un chasseur est "pris" avec un animal tué sans bracelet correspondant, c'est assimilé à du braconnage, le permis de chasse est automatiquement annulé, et les sanctions administratives et pénales sont très lourdes.

Comme tu peux le voir, y'a rien de flou.

Les 1.5 millions de chasseurs ne chassent pas tous ces bêtes. Si un chasseur veut chasser un sanglier, il doit acheter un bracelet pour un sanglier.

Quand au côtisation de chasse, elles doivent aussi financer les fédé départementales, voire régionale et celle nationale et les office de chasse paralèlles. Ca fait du monde tout ça .... donc j'ai toujours du mal à concevoir qu'il reste un montant aussi gros pour les réparations !!!! Peut-être que ce n'est qu'à léchelle nationale ???


http://www.syndicatdelachasse.com/actua ... gibier.htm

Les chasseurs déboursent 21,5 millions d'euros par an pour indemniser les dégâts commis par le gibier sur les récoltes, qui proviennent, selon les dernières estimations, à 80 % des sangliers et à 20 % des cervidés. Ces indemnités commencent à 76 euros, le minimum, et peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d'euros pour les cultures à forte valeur ajoutée (horticulture, vigne). S'y ajoutent les 10 millions d'euros destinés aux mesures de prévention.

Ces sommes sont essentiellement financées par la vente de timbres "grand gibier" départementaux (7,5 à 75 euros pièce) dont les chiffres globaux ne sont pas communiqués.

S'y ajoutent les taxes sur les plans de chasse et la vente de bracelets qui rapportent environ 12,6 millions d'euros. Enfin, certains chasseurs payent des timbres "grand gibier" nationaux à 40 euros pièce, qui rapportent environ 4,4 millions d'euros.

Un système complexe, qui risque de se trouver en difficulté, comme le confirme Benoît Guibert, chef du service des dégâts à la Fédération nationale de la chasse : "La diminution du nombre de chasseurs n'influe pas directement sur le financement des dégâts car elle est compensée par l'augmentation du prix des timbres et des taxes sur les plans de chasse.
Néanmoins, un coût trop élevé de la chasse au grand gibier peut conduire les chasseur à délaisser cette pratique."

La situation deviendrait alors périlleuse : une baisse des prélèvements de gros gibiers conduirait à une augmentation des dégâts. D'où des indemnisations en croissance mais des ressources en diminution...

Sur le terrain, les initiatives en matière de prévention se multiplient :
"Les chasseurs posent des clôtures pour protéger les cultures sensibles. Ils mettent également des terres en jachère pour fournir de la nourriture aux animaux et éviter le ravage des cultures", souligne Benoît Guibert. Une prévention qui, si elle n'enraye pas de manière significative l'augmentation des dégâts, témoigne en tout cas l'urgence de la situation.



L'envolée démographique du gros gibier menace l'équilibre biologique



Chevreuils, cerfs et sangliers prolifèrent depuis une dizaine d'années. La chasse ne parvient plus à jouer son rôle régulateur entre faune sauvage, forêt et flore. Le financement du préjudice occasionné aux agriculteurs risque de devenir problématique.
Le territoire français connaît une explosion incontrôlée des populations de grand gibier. Une situation paradoxale dans un pays ayant institué en 1963 le système des plans de chasse, généralisé en 1979 à tous les départements pour protéger les cerfs, chevreuils, chamois, mouflons ou isards.

Depuis cette époque, les populations n'ont cessé d'augmenter, et la pente de la courbe s'est nettement accentuée au cours des dix dernières années.

L'évaluation des populations de grand gibier en France repose sur les informations collectées par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) dans le cadre des tableaux de chasse. Lors de la saison 2000-2001, les prélèvements cynégétiques ont concerné 430 262 chevreuils (+ 5,3 % par rapport à 1999-2000), 382 518 sangliers (+ 24,7 %) et 35 305 cerfs
(+ 6 %). Certes, ces chiffres ne recensent pas directement les populations, dont le comptage n'est réalisé qu'à petite échelle, mais ils reflètent leur régulière augmentation.



Et en ce qui concerne le "massacre" des espèces :

Au cours des vingt dernières années, les tableaux de chasse annuels des chevreuils et des sangliers ont été multipliés par 6 et celui des cerfs par 3,6. Instaurés pour protéger des espèces menacées de disparition, les plans de chasse se révèlent inadaptés à la régulation des surpopulations. Pour preuve, la différence entre les autorisations de prélèvement et leurs
réalisations. L'an dernier, les chasseurs avaient l'autorisation de tuer 49 000 cerfs, soit près de 14 000 de plus que le tableau de chasse effectivement réalisé. Cet écart de 40 % accélère l'augmentation des effectifs de cerfs. Le phénomène concerne également les chasses du chevreuil (déficit de 13 %), du chamois (12 %), du mouflon (29 %) ou de l'isard (32 %). Le sanglier, pour lequel aucun plan de chasse limitant les prélèvements n'est établi, est loin d'échapper à l'envolée des effectifs. Il a étendu son territoire à l'ensemble des départements français, y compris les régions de montagne.

Cette évolution pose de sérieux problèmes en matière d'équilibre biologique et d'augmentation des dégâts sur les cultures. A la direction générale de l'Office national des forêts (ONF), Renaud Klein, responsable chasse, pêche et faune sauvage, qualifie la situation de "grave". Pour lui, les surpopulations de gros gibier, parfois supérieures au double de la densité
d'équilibre, "remettent en cause la gestion durable de la forêt". Les dégâts les plus importants sont provoqués par l'abroutissement, c'est-à-dire la consommation de nourriture végétale par les cerfs et les chevreuils. Certaines de leurs pratiques, comme le fait de frotter les bois lors de leur repousse pour faire tomber le velours qui les entoure, "écorcent la tige des arbres jeunes". D'où une dégradation de la capacité de renouvellement de la forêt. "Les essences de base comme les hêtres et les chênes sont touchées", indique-t-il.
Cette surpopulation pourrait donc avoir un impact sur la biodiversité, avec le risque de voir disparaître certaines essences "plus consommées que d'autres" et en quantité inférieure (érables, merisiers, frênes).


Comme tu peux le lire, malgré le "flou" que tu supposes, on est largement en dessous des quotas fixés.

Et en ce qui concerne l'objectivité de l'article, évitez de me dire "oui, mais c'est un truc d'une société de chasse, donc pas objectif", parce que la première ligne, c'est :

d’après LE MONDE


C'est donc tiré d'un article du monde.
Pef
 
Messages: 758
Inscription Forum: 05 Mai 2002 17:35
  • offline

Message » 16 Nov 2005 19:28

Pef a écrit:Parce que tu crois que pour tuer 50 000 bêtes on envoie une seule personne ? :mdr:
Pour la chasse, c'est au contraire très clair et très surveillé. Chaque société de chasse dispose d'un certain nombre de bracelets décrivant chaque animal mort (1 chevreuil adulte, 1 vieux mâle, 2 sangliers, etc...)
Chaque animal tué doit se voir apposer automatiquement son bracelet. Si un chasseur est "pris" avec un animal tué sans bracelet correspondant, c'est assimilé à du braconnage, le permis de chasse est automatiquement annulé, et les sanctions administratives et pénales sont très lourdes.
Comme tu peux le voir, y'a rien de flou.
Les 1.5 millions de chasseurs ne chassent pas tous ces bêtes. Si un chasseur veut chasser un sanglier, il doit acheter un bracelet pour un sanglier.


Arrêtes de ne voir que la chasse au gros gibier !!! Celle-ci est certes plus encadrée, mais aussi la plus dangeureuse puisqu'ils tirent à balle. Concernant les ramiers, les perdraux, les faisans, les lièvres, .... y a des bagues ????

La configuration dans mon profil


Projo PTAE 6000, Denon 1909, 4 M2 Tannoy et la centrale : MXC Tannoy, caissons Titan 7.3, DVD Denon 2200, BD Sony BDP S350. Ca décoiffe les oreilles
pj
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2598
Inscription Forum: 24 Avr 2002 12:58
Localisation: Charente
  • offline

Message » 16 Nov 2005 19:37

pj a écrit:
Arrêtes de ne voir que la chasse au gros gibier !!! Celle-ci est certes plus encadrée, mais aussi la plus dangeureuse puisqu'ils tirent à balle. Concernant les ramiers, les perdraux, les faisans, les lièvres, .... y a des bagues ????


Non, ce n'est pas nécessaire. Ce qui n'empêche pas que ces espèces sont surveillées. Si celà s'avérait nécessaire, le même genre de contrôle que pour le gros gibier serait automatiquement mis en place.

As-tu seulement lu le lien que j'ai mis ? :roll:
Pef
 
Messages: 758
Inscription Forum: 05 Mai 2002 17:35
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message