Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, dionysos29, FGO, griosu, jean GROS, Keron, papinova, poilau, Robert64, serge_e, Snatcher, tfpsly, wopr et 77 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Location résidence secondaire et résidence principale

Message » 08 Aoû 2013 16:38

Un petit problème que je soumets à votre sagacité :
Mon fils cherche un appart à Paris mais c'est impossible de le faire sans mon aide :
1-il est en contrat d'intérim
2-on lui demande 3 ou 4 fois le loyer en salaire...
Qu'à cele ne tienne je fais à sa place :
Solution 1 : je fournis les éléments requis pour le dossier et je demande que le bail soit rédigé en son nom : refus des agences -> en cas de non paiement c'est le propriétaire du bail qui est recherché...
Solution 2 : je remplis le dossier et fournis les éléments demandés et signe le bail en mon nom : refus des agences -> je devrai déclarer mon logement actuel(dont je suis proprio) en résidence secondaire et la location en résidence principale (sauf si je loue du meublé) :wtf: : c'est bien entendu hors de question avec les impacts fiscaux à la clé.
C'est assez dingue ce genre de situation et j'avoue être dubitatif sur les raisons avancées par les agences.
Vous avez un avis,idée à ce sujet ?
Merci
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 22439
Inscription Forum: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • online

Annonce

Message par Google » 08 Aoû 2013 16:38

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Aoû 2013 16:50

Ben porte toi caution solidaire :o

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • online

Message » 08 Aoû 2013 16:52

Et juste en étant caution de ton fils ? Vu ton salaire, cela ne devrait poser aucun soucis.
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 08 Aoû 2013 17:10

Salvor et analo en synchro pour dire exactement la même chose...
si ce n'est pas mignon :wink:
Du reste pour l'instant je n'ai guère mieux à avancer : la caution solidaire.
Toutefois...
Ben les agences déjà dingues sont devenues totalement tarées.
On est maintenant passés, au sujet des garanties à avancer pour pouvoir louer une piaule, du roman de science fiction à l'absurde.
Là il faut préparer un méga dossier si exhaustif, complet et absurde de garanties que seul un escroc peut l'avoir constitué.
Dans le cas présent ce n'est pas : le loueur doit gagner 3,4,25 fois le montant du loyer ou avoir la caution solidaire d'une personne satisfaisant à ces exigences mais :
"le loueur doit gagner X fois le montant du loyer ET avoir la caution solidaire de X personnes gagnant (X+1) le montant du loyer.
Et puis parfois il faut être fonctionnaire, non fumeur, pas d'animaux de compagnie, avoir entre tel âge et tel âge non sincèrement n'importe quoi :roll:
On se demande pourquoi il y a tant de propriétaires en France, franchement essayez d'être locataires rien qu'une fois et vous allez voir comme c'est facile.
Ce n'est en aucun cas une question d'argent mais de pathologie mentale avérée, de paranoïa chronique délirante, de stupidité rampante de la part des loueurs et agences.
adpcol si tu en as les moyens je te conseille plutôt d'offrir une petite surface à ton gamin, à l'achat donc...et à son nom...
Ou au pire payer les frais de notaire et refiler une partie du capital.
Et surtout pas payer cher/négocier à mort parce que la baisse des prix est quasi programmée.
Ou alors location dans le parc social/louer l'appart d'un ami sinon effectivement cela ne va pas être facile...
Ou alors un autre type de garantie : la caution bancaire.
Tu places un an, deux ans ou l'entièreté du bail sur un compte bloqué par ta banque (un dépot à terme/un livret A...) et l'agence/le proprio peut tirer dessus si il y a défaillance du loueur dans ses paiements.
Bon à Dijon une seule agence connaissait cette possibilité (hallucinant car c'est quand-même la garantie financière ultime) mais à Paris, va savoir, elles sont peut-être un peu plus civilisées (mais j'en doute).
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 08 Aoû 2013 17:25

Merci de vos réponses...
La caution ne marche pas pour 2 raisons:
-la première est que les proprios refusent des dossiers d'intérim ou de CDD à la base
-2ème : depuis la Loi Bouttin les propriétaires ne peuvent plus cumuler caution/garanties et assurances loyers impayés...
En cherchant un peu je crois que :
-mon fils et moi avons eu tort de laisser sous-entendre que l'appartement serait occupé par lui
-le fait de louer en pied à terre se traduit par une sous occupation de la location en résidence secondaire (cas des logements sous occupés en région tendue?projets de lois à venir visant à taxer les logements sous occupés?): d'où le fait de passer ton logement dont tu es propriétaire en résidence secondaire et t'inciter (taxation) à le mettre sur le marché locatif.
Quant à l'achat(Cf Boc) c'est certes une solution mais pas réalisable rapidement:
- avec les niveaux de prix constatés à Paris
-l'incertitude d'avenir du fiston
J'ai pas trop de solution ...
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 22439
Inscription Forum: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • online

Message » 08 Aoû 2013 17:33

Fais les agences en disant que tu cherches à louer pour ton fils étudiant ?
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 08 Aoû 2013 17:41

Salvor Hardin a écrit:Fais les agences en disant que tu cherches à louer pour ton fils étudiant ?


Je faisais ça quand mon fils était étudiant et les agences ou proprios acceptaient le cautionnement(je crois que la loi les y oblige dans ce cas sinon aucun étudiant ne pourrait se loger) mais selon les agences le fait que mon fils a un statut de salarié rend cette possibilité caduque :-?
Vrai ou faux je ne sais pas mais ce discours m'a été tenu 2 fois.
Phil,je ne suis pas très fana des fausses déclarations avec le risque de te faire coincer au moment des assurances ou déclarations/impôts divers... :wink:
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 22439
Inscription Forum: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • online

Message » 08 Aoû 2013 18:21

Question bête
t'es tu rendu à l'agence ?
J'ai parfois résolu ce genre de problème de visu
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 08 Aoû 2013 18:51

Solution 2 : je remplis le dossier et fournis les éléments demandés et signe le bail en mon nom : refus des agences -> je devrai déclarer mon logement actuel(dont je suis proprio) en résidence secondaire et la location en résidence principale (sauf si je loue du meublé) :wtf: : c'est bien entendu hors de question avec les impacts fiscaux à la clé.


Aucun rapport, domicile et lieu de résidence sont des notions distinctes...

Si tu loue un studio pour la danseuse que tu vois en cachette de ta femme, il faut que tu le déclare en résidence principale aussi :ane:

Phil,je ne suis pas très fana des fausses déclarations avec le risque de te faire coincer au moment des assurances ou déclarations/impôts divers...


Tu ne mens qu'au commercial de l'agence immobilière ( qui lui même t'aura menti 10 fois pendant l'entretien )...

Au pire, ton fils s'inscrit au CNAM ou autre cours pour récupérer une carte d'étudiant

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48680
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 08 Aoû 2013 19:11

adpcol a écrit:
Salvor Hardin a écrit:Fais les agences en disant que tu cherches à louer pour ton fils étudiant ?


Je faisais ça quand mon fils était étudiant et les agences ou proprios acceptaient le cautionnement(je crois que la loi les y oblige dans ce cas sinon aucun étudiant ne pourrait se loger) mais selon les agences le fait que mon fils a un statut de salarié rend cette possibilité caduque :-?
Vrai ou faux je ne sais pas mais ce discours m'a été tenu 2 fois.
Phil,je ne suis pas très fana des fausses déclarations avec le risque de te faire coincer au moment des assurances ou déclarations/impôts divers... :wink:


Les récentes lois pondues en France font qu'il est paradoxalement plus facile de trouver un logement lorsqu'on est étudiant que lorsqu'on est jeune travailleur. Oui c'est ridicule mais comme la plupart des lois sur l'immobilier elles engendre des situations stupides. Sur la paranoïa des propriétaires, quand ils ont le choix je le comprends tout à fait, même sir leurs critères sont parfois à côté de la plaque.
poilau
 
Messages: 3993
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 08 Aoû 2013 19:40

+1 avec Ogobert
Je suis quelqu'un de sincère et honnête, mais pas avec certaines professions où le mensonge fait partie de la règle du jeu.
Agents immobiliers tu peux y aller...

+1 avec Rann également.
Je suis un pessimiste mais mesuré :grad:
Si 9 agences immobilières sur 10 à Dijon sont par exemple exclusivement constituées de débiles psychorigides incompétents dont les pratiques sont aux marges à la fois de la légalité et du simple bon sens, il y a en a tout de même une sur dix où ce n'est pas la cas.
Il est certain qu'il s'agit de beaucoup de temps perdu mais même dans l'immobilier il y a des types sympas, intelligents, compétents, connaissant et respectant au moins la loi.
J'espère que l'on peut en trouver à Paris.

Après, un achat immobilier effectivement c'est beaucoup de temps, de l'argent probablement perdu, mais je ne connais pas les agences immobilières à Paris et à priori si mon fils devait aller étudier ou commencer à bosser là-bas je penserais direct achat. Parce que trouver une location me semble bien plus difficile.
Le plus sympa serait de conseiller une agence qui fasse du locatif à adpcol...
Il n'y a personne sur le site qui soit pote avec un directeur d'agence immobilière ?
Ou alors essaye avec le type de maison à vendre sur M6 :mdr:
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 08 Aoû 2013 22:04

J'ai pas de solution pour toi Phil, à part te réconforter en disant que c'est tous des kons dans les agences à Paris.... J'ai bien un autre conseil, mais pas politiquement correct vue la coincitude du forum, la blague risque de ne pas être appréciée à sa juste valeur :ane:
Kins
 
Messages: 1363
Inscription Forum: 01 Aoû 2011 14:19
  • offline

Message » 09 Aoû 2013 0:26

Bah Paris est une grande ville et il doit bien y avoir au moins 1 loueur qui ne soit pas totalement débile :friend:

Et puis le cas échéant le marché immobilier est grippé apparemment...
Cela signifie donc qu'il y a peut-être des négociations de possible assez monstrueuses à tenter.
Un petit pied à terre à Paris même si ton fils n'en a pas besoin, c'est toujours utile.
Et puis tu pourras le mettre en location, au pire, plus tard, tu pourras toujours t'en sortir : on m'a dit que trouver une location ce n'était pas évident à Paris :lol:

Au fait, il cherche quoi ton fils comme type de bien (surface, pièces, arrondissement...) ?
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 09 Aoû 2013 0:38

Les propriétaires (et donc les agences) se méfient des appartements loués en résidence secondaire, donc partiellement occupés dans l'année, à cause de la loi qui fait que si des intrus entrent dans un appartement temporairement inoccupé et l'habitent depuis plus de 48h, le propriétaire ne peut l'expulser que par une procédure judiciaire.
A un reportage TV (Canal+ ou M6, je ne sais plus) il y avait même une militante du DAL (Droit au logement) qui montrait comment squatter un appartement et éviter l'expulsion : ils s'envoient une lettre à eux-même avec une adresse portée sur une étiquette adhésive décollable, puis après l'avoir reçue avec le cachet de la poste, ils retirent l'étiquette.
Ils disposent alors d'une enveloppe sans adresse mais portant un cachet de la poste.
Le squatteur peut alors y porter l'adresse de l'appartement qu'il veut squatter et exhiber cette enveloppe falsifiée, afin de prétendre "prouver", en cas de tentative d'expulsion par la police, qu'il habite le local depuis plus de 48h puisqu'il y reçoit même du courrier. :o
Snatcher
 
Messages: 583
Inscription Forum: 26 Fév 2006 3:11
Localisation: Twilight zone
  • online

Message » 09 Aoû 2013 2:12

Mais dis pas ça alors que les gens sont en vacances malheureux :lol:
Pense à ceux qui sont partis, se connectent sur HCFR et habitent dans un bien qu'ils ont fixé comme leur résidence secondaire :-?
Car c'est tout à fait exact.
Bon cela dit pour rassurer ceux qui peuvent l'être, je ne crois pas que cette escroquerie soit possible pour la résidence principale.
Oui parce qu'il y a de surcroit quantité de faux loueurs qui sont susceptibles de louer un bien qui n'est pas à eux :grr:
Généralement, toutefois, ils repèrent un bien non occuppé genre qui "traine à la vente ou à la location".
Ensuite le type qui loue le bien n'a plus qu'à se faire établir une première facture EDF/GDF et hasta la vista baby :-?
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message