Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Auric, BAIOKO, ChaG, filip-63, Glasgow, hmb21000, Kolian, poilau, Scudabear, Snatcher et 75 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Notre Dame ...

Message » 17 Avr 2019 7:04

danieln70850 a écrit:si le chêne est retenu , la charpente sera chinoise peut être car 1/4 de nos billes
de chêne y partent pour transformation avant retour au pays pendant
que nos scieries ferment , aussi ...


Les chênes haute fidélité sont aussi construits en chine...... 8)
captain
 
Messages: 4867
Inscription Forum: 28 Mar 2003 12:03
Localisation: Hauts de France :-)
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Avr 2019 7:04

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Avr 2019 7:20

moumou3 a écrit:
BAIOKO a écrit:non ce n'est pas ce que je voulais, le financement de la reconstruction avec ses donateurs est un sujet.
on peut en débattre, et vu les opinions grandement différentes ça dévie.
de toute façon je vais vous laisser entre vous, je vois que ça n'a pas changé... :hehe:


Je pense qu'il faudrait plafonner les donations et c'est tout pour les particuliers.

Que des états aident à la reconstruction, ok.

Que les assurances jouent leur rôle, ok.

Mais que des mécènes amènent 100 à 200 millions d'euros pour s'acheter une virginité alors que certains d'entre eux sont des fraudeurs fiscaux (Pinault) ou des optimisateurs fiscaux (Total), là pas d'accord car comme cela a été dit par FGO, ensuite ils vont utiliser ces dons à des fins d'optimisation fiscale.


La cathédrale n'est pas assurée... pas même pour le feu alors qu'avec une forêt sous le toit il y avait un risque quand même... et des caméras sous et sur le toit ? non.
onovno
 
Messages: 883
Inscription Forum: 12 Déc 2008 9:11
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 17 Avr 2019 7:50

Aucun monument national n'est assuré, comme à l'étranger.
Par contre la boîte qui bossait normalement elle l'était


Pour le reste les caméras c'est facile de dire pourquoi il n'y en avait pas.
Une idée de la quantité nécessaire ? Et des problèmes d'installation ?
Et puis une caméra éteint un incendie c'est connu

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9949
Inscription Forum: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 17 Avr 2019 8:00

rmsk a écrit:Pour reprendre sur la charpente, je ne suis pas un fervent supporter d'une reconstruction à l'identique.
Une solution dérivée (avec les techniques d'aujourd'hui) de celle utilisée pour la cathédrale de Reims, m'irait bien : https://www.reims-histoire-archeologie. ... eneux.html
Remy

De toutes façons, il parait peu probable que l'on puisse trouver le bois nécessaire dans sa qualité initiale. Quitte à faire, autant envisager une structure haute en béton. D'autant que j'imagine que la structure latérale sera à conforter voire consolider. A cet égard, il faut être plus que prudent sur le risque de décompensation en lien avec la partie détruite. Des ouvrages de confortement au moins provisoires seront à réaliser en urgence. D'autre part, il parait quand même surprenant qu'aucun système d'alarme sérieux n'ait été posé dans la "forêt"...

Ainsi que décrit dans la presse nationale, sans doute serait-il aussi souhaitable d'envisager une réelle modernité dans les ouvrages à reprendre. L'histoire a inscrit cet incendie dans le vécu du bâti, autant apporter des solutions pérennes et novatrices. Quitte à revoir en partie l'esthétique globale.

Dernier point, il semble que beaucoup de plomb en toiture ait souffert dans l'incendie. Il conviendra de l'évacuer, d'autres matériaux plus actuels seraient moins polluants.
phil974
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8395
Inscription Forum: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • offline

Message » 17 Avr 2019 8:23

Béton c'est le poids qui risque d'être un problème

Après juste comme ça pour rire, un journal anglais avait un eedito hier faisant le parallèle avec le parlement de Londres

Travaux prévus en 2020 sur les toitures, et ils font des rondes 24h/24 et ont éteint des centaines de départ de feux mineurs.
Mais il insistait sur la nécessité de travaux de protection, la probabilité étant grande qu'ils fassent un NDDP bis.

Je ne comprends pas perso qu'il n'y ait pas eu des rondes régulières ost travaux pour vérifier qu'il n'y avait rien de problématique sur un tek chantier. C'est pas la première charpente de cathédrale qui part en fumée pendant des travaux :roll:

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9949
Inscription Forum: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 17 Avr 2019 8:34

phil974 a écrit:
rmsk a écrit:Pour reprendre sur la charpente, je ne suis pas un fervent supporter d'une reconstruction à l'identique.
Une solution dérivée (avec les techniques d'aujourd'hui) de celle utilisée pour la cathédrale de Reims, m'irait bien : https://www.reims-histoire-archeologie. ... eneux.html
Remy

De toutes façons, il parait peu probable que l'on puisse trouver le bois nécessaire dans sa qualité initiale. Quitte à faire, autant envisager une structure haute en béton. D'autant que j'imagine que la structure latérale sera à conforter voire consolider. A cet égard, il faut être plus que prudent sur le risque de décompensation en lien avec la partie détruite. Des ouvrages de confortement au moins provisoires seront à réaliser en urgence. D'autre part, il parait quand même surprenant qu'aucun système d'alarme sérieux n'ait été posé dans la "forêt"...

Ainsi que décrit dans la presse nationale, sans doute serait-il aussi souhaitable d'envisager une réelle modernité dans les ouvrages à reprendre. L'histoire a inscrit cet incendie dans le vécu du bâti, autant apporter des solutions pérennes et novatrices. Quitte à revoir en partie l'esthétique globale.

Dernier point, il semble que beaucoup de plomb en toiture ait souffert dans l'incendie. Il conviendra de l'évacuer, d'autres matériaux plus actuels seraient moins polluants.

Pourquoi ne pas réaliser une charpente traditionnelle en bois actuels? On n'est pas obligé de construire en chêne.
Pour la couverture, il me semblait qu'il s'agissait de zinc. Bien sûr, il y a des soudures au plomb, mais ça ne représente pas de grandes quantités.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4693
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 17 Avr 2019 8:44

Robert64 a écrit:
phil974 a écrit:De toutes façons, il parait peu probable que l'on puisse trouver le bois nécessaire dans sa qualité initiale. Quitte à faire, autant envisager une structure haute en béton. D'autant que j'imagine que la structure latérale sera à conforter voire consolider. A cet égard, il faut être plus que prudent sur le risque de décompensation en lien avec la partie détruite. Des ouvrages de confortement au moins provisoires seront à réaliser en urgence. D'autre part, il parait quand même surprenant qu'aucun système d'alarme sérieux n'ait été posé dans la "forêt"...

Ainsi que décrit dans la presse nationale, sans doute serait-il aussi souhaitable d'envisager une réelle modernité dans les ouvrages à reprendre. L'histoire a inscrit cet incendie dans le vécu du bâti, autant apporter des solutions pérennes et novatrices. Quitte à revoir en partie l'esthétique globale.

Dernier point, il semble que beaucoup de plomb en toiture ait souffert dans l'incendie. Il conviendra de l'évacuer, d'autres matériaux plus actuels seraient moins polluants.

Pourquoi ne pas réaliser une charpente traditionnelle en bois actuels? On n'est pas obligé de construire en chêne.
Pour la couverture, il me semblait qu'il s'agissait de zinc. Bien sûr, il y a des soudures au plomb, mais ça ne représente pas de grandes quantités.
A+

Pourquoi pas ne rien faire du tout, hormis le déblaiement pour faciliter les visites ultérieures, payantes bien sûr... tout en réorientant l'aumône si finement organisée qu'occasionne un tel événement pour construire des logements et par-là faire baisser le prix délirant de l'immobilier à Paris ou ailleurs ?... :bravo:
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 17 Avr 2019 8:54

et pourquoi pas le lamellé/collé, déjà évoqué ?
cette technique présente de nombreux avantage, dont par exemple le fait que les lamelles de bois utilisées sont au préalable purgées des défauts du bois, ce qui, une fois assemblées et collées présente une résistance plus élevée qu'une poutre massive de même gabarit et possédant forcément des défauts (noeuds, torsion des fibres, veines résineuses, excentricité du coeur, loupes, irrégularités des couches, etc...) dues à la vie de l'arbre (chaleur, froid, vent, parasites, blessures dues à l'abattage...)
et d'ailleurs en lamellé/collé on peut copier exactement la charpente d'origine...
et puis cette technique ne nécessite pas de disposer d'arbres de grandes dimensions
SEM
 
Messages: 191
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 17 Avr 2019 9:07

J’entendais ce matin que l’assemblage des poutres etaient « à toucher » ,impossibe d’y glisser une feuille de papier.
Comment faisaient-ils ,sur des poutres de plusieurs dizaines de kgs,montees a de telles hauteur.
Avec des outils de mesure type fil a plomb,outils de coupe rudimentaires...
Ça me fait penser aux assemblages de blocs de plusieurs tonnes incas ou egyptiens,sans mortier ajustés au mm.
Si l’on refaire a l’identique je doute de la duree,en pleine ville et manque de place. :wink:
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 22530
Inscription Forum: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 17 Avr 2019 9:20

Regardes les tolérances sur la tour eiffel à l'époque aussi...

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9949
Inscription Forum: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 17 Avr 2019 9:21

pepelomas84 a écrit:je me pose une petite question(bete).
que fera t'on du reste des dons? parce qu' avec 800M( et probablement plus)il devrait qd mm rester de l'argent.(enfin j'espère)
autant en profiter pour restaurer d'autres sites historiques non!(comme avec le loto du patrimoine)
vous en pensez quoi?



Qu'il y aura bien quelques malins pour escamoter quelques miettes pour les amis des amis :siffle: :wink:
griosu
 
Messages: 986
Inscription Forum: 17 Oct 2007 1:04
Localisation: Belgikistan du centre
  • offline

Message » 17 Avr 2019 9:28

SEM a écrit:et pourquoi pas le lamellé/collé, déjà évoqué ?
cette technique présente de nombreux avantage, dont par exemple le fait que les lamelles de bois utilisées sont au préalable purgées des défauts du bois, ce qui, une fois assemblées et collées présente une résistance plus élevée qu'une poutre massive de même gabarit et possédant forcément des défauts (noeuds, torsion des fibres, veines résineuses, excentricité du coeur, loupes, irrégularités des couches, etc...) dues à la vie de l'arbre (chaleur, froid, vent, parasites, blessures dues à l'abattage...)
et d'ailleurs en lamellé/collé on peut copier exactement la charpente d'origine...
et puis cette technique ne nécessite pas de disposer d'arbres de grandes dimensions

Le pb du lamellé collé c'est la colle.
Le jour où la colle colle plus...

Les poutres en lamellé collé qui lâchent ça existe aussi

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9949
Inscription Forum: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 17 Avr 2019 9:31

padcost a écrit:
Robert64 a écrit:Pourquoi ne pas réaliser une charpente traditionnelle en bois actuels? On n'est pas obligé de construire en chêne.
Pour la couverture, il me semblait qu'il s'agissait de zinc. Bien sûr, il y a des soudures au plomb, mais ça ne représente pas de grandes quantités.
A+

Pourquoi pas ne rien faire du tout, hormis le déblaiement pour faciliter les visites ultérieures, payantes bien sûr... tout en réorientant l'aumône si finement organisée qu'occasionne un tel événement pour construire des logements et par-là faire baisser le prix délirant de l'immobilier à Paris ou ailleurs ?... :bravo:


Le problème de l'immobilier à Paris ou à Londres c'est qu'on concentre les activités dans les capitales, qui n'ont aucune plus-value à être réalisées là...
Tu rajoutes là dessus les financiers moyen orientaux qui spéculent et font monter les prix...
je reviens de Londres, en dehors de l'aspect touristique tu ne peux que te poser des questions sur la viabilité de certaines évolutions...

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9949
Inscription Forum: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 17 Avr 2019 9:32

Robert64 a écrit:
phil974 a écrit:De toutes façons, il parait peu probable que l'on puisse trouver le bois nécessaire dans sa qualité initiale. Quitte à faire, autant envisager une structure haute en béton. D'autant que j'imagine que la structure latérale sera à conforter voire consolider. A cet égard, il faut être plus que prudent sur le risque de décompensation en lien avec la partie détruite. Des ouvrages de confortement au moins provisoires seront à réaliser en urgence. D'autre part, il parait quand même surprenant qu'aucun système d'alarme sérieux n'ait été posé dans la "forêt"...

Ainsi que décrit dans la presse nationale, sans doute serait-il aussi souhaitable d'envisager une réelle modernité dans les ouvrages à reprendre. L'histoire a inscrit cet incendie dans le vécu du bâti, autant apporter des solutions pérennes et novatrices. Quitte à revoir en partie l'esthétique globale.

Dernier point, il semble que beaucoup de plomb en toiture ait souffert dans l'incendie. Il conviendra de l'évacuer, d'autres matériaux plus actuels seraient moins polluants.

Pourquoi ne pas réaliser une charpente traditionnelle en bois actuels? On n'est pas obligé de construire en chêne.
Pour la couverture, il me semblait qu'il s'agissait de zinc. Bien sûr, il y a des soudures au plomb, mais ça ne représente pas de grandes quantités.
A+

Qualités mécaniques du chêne, et aussi résistance aux champignons et autres insectes. Le pin au niveau mécanique c'est très bof

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9949
Inscription Forum: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 17 Avr 2019 9:33

onovno a écrit:
moumou3 a écrit:
Je pense qu'il faudrait plafonner les donations et c'est tout pour les particuliers.

Que des états aident à la reconstruction, ok.

Que les assurances jouent leur rôle, ok.

Mais que des mécènes amènent 100 à 200 millions d'euros pour s'acheter une virginité alors que certains d'entre eux sont des fraudeurs fiscaux (Pinault) ou des optimisateurs fiscaux (Total), là pas d'accord car comme cela a été dit par FGO, ensuite ils vont utiliser ces dons à des fins d'optimisation fiscale.


La cathédrale n'est pas assurée... pas même pour le feu alors qu'avec une forêt sous le toit il y avait un risque quand même... et des caméras sous et sur le toit ? non.


La cathédrale appartient à l'État et l'État est son propre assureur. Pourquoi payer des primes d'assurance alors que tu es plus riche qu'une assurance et que tu peux lever l'impôt ?

Remy

La configuration dans mon profil


Et il poussa un de ces soupirs qui n'appartiennent qu'à ceux dont le génie se heurte aux âpres nécessités de la vie ...
Avatar de l’utilisateur
rmsk
Administrateur Forum Bla bla
Administrateur Forum Bla bla
 
Messages: 14252
Inscription Forum: 14 Nov 2005 0:37
Localisation: Juste au sud du zoo de Vincennes
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message