Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Ooook et 33 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Notre Dame ...

Message » 02 Sep 2020 11:35

Ah oui, et puis un fil où on ne parle ni insécurité/musulmans, ni Covid, ni bagnole, ça rafraîchit un peu. :lol:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4689
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Sep 2020 11:35

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Sep 2020 12:56

Enthousiasmantes pour le beotien que je suis les etudes historiques qui vont etre entreprises Sur ces bases :thks:
Me suis réabonné a S&v depuis quelques mois.
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 22439
Inscription Forum: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 03 Sep 2020 10:01

Ce n'est pas tout à fait dans le sujet, mais il y a des liens.
Ce document pour faire un petit point sur les méthodes de datation les plus utilisées en archéologie.
(extrait de Sciences & Avenir/La Recherche n°883)

De quelques siècles à plus de 55000 ans LE CARBONE 14
C'est la reine des méthodes, en tout cas la plus connue, car elle possède une large gamme d'utilisation. « C'est bien simple, dit Christine Hatté, spécialiste de la technique au CEA/CNRS, elle permet de dater tout ce qui contient du carbone charbon, bois, peintures rupestres [ici celles de la grotte d'Altamira en Espagne, datées de -15500 à -13500 ans], ossements, coquillages, granules de vers de terre, le vernis des violons, certains colorants de peintures historiques... » Certains atomes contenus dans un objet se désintègrent au cours du temps. La quantité de 14C diminue ainsi de moitié tous les 5730 ans. En comptant le nombre d'isotopes 14C restant dans un morceau de bois, on en déduit le temps qui s'est écoulé depuis la mort de l'arbre.

De 100000 ans à 10 millions d'années LE POTASSIUM-ARGON
Utilisée pour tout ce qui est d'origine volcanique, cette méthode mesure les quantités de certains isotopes du potassium (40K) ainsi que de l'argon (40Ar) emprisonnés dans les roches issues d'éruptions. Comme le potassium 40 se transforme au cours du temps en argon 40, mesurer les proportions respectives de ces deux isotopes permet d'estimer l'âge d'une strate d'occupation humaine en datant les couches volcaniques au-dessus et en dessous (ici des empreintes d'hominidés datées de -3,7 à -3 millions d'années sur le site de Laetoli, Tanzanie). Elle s'emploie également pour les carottes sédimentaires. Une technique dérivée, fondée sur le rapport argon 39/argon 40, s'applique à des époques plus récentes.

De 10000 à 500000 ans L'URANIUM-THORIUM
Comme toutes les méthodes isotopiques, elle exploite le déséquilibre à un instant donné entre deux atomes constituant un objet. En l'occurrence, l'uranium 234 présent dans l'eau qui s'incorpore à l'exosquelette des coraux, aux coquillages ou à la calcite recouvrant la paroi d'une grotte, et qui va progressivement se désintégrer en thorium 230, absent lors de la formation du matériau. Le rapport entre les isotopes mesuré à l'aide d'un spectromètre de masse permet d'établir l'âge des planchers stalagmitiques ou des couches de sédiments marins (ici le site préhistorique de la caune de l'Arago, à Tautavel, Pyrénées-Orientales, daté de -500000 ans pour le plancher stalagmitique situé au sommet).

Jusqu'à 10000 ans avant notre ère LA DENDROCHRONOLOGIE
Et si les arbres pouvaient parler? Leur croissance irrégulière, dépendante des conditions climatiques, se lit dans la largeur de leurs cernes annuels qui renseigne précisément sur l'année à laquelle des objets en bois comme des poutres ou des embarcations ont été façonnés. Ainsi, c'est par dendrochronologie qu'a pu être datée précisément la barque carolingienne (ci-contre) retrouvée en 1992 à Noyen-sur-Seine (Seine et Marne). Les analyses ont révélé qu'elle avait été taillée dans le tronc d'un chêne centenaire durant l'hiver 834-835! La méthode permet également de renseigner sur les climats du passé et ce jusqu'au mésolithique, 10 000 ans avant notre ère.

Jusqu'à 200000 ans LA THERMOLUMINESCENCE
Tout matériau chauffé pour être façonné par la main humaine peut être daté par la réaction des cristaux de quartz ou de feldspath qu'il contient. En effet, ces derniers possèdent la propriété d'émettre de la lumière lorsqu'ils sont soumis à une forte température. Lorsqu'il a été travaillé, l'objet a perdu sa charge énergétique qui s'est lentement reconstituée au fil du temps. En le chauffant de nouveau à plus de 500 °C, il devient possible d'analyser la quantité de lumière émise et ainsi d'estimer le temps séparant les deux cuissons. Outre les céramiques, « cette méthode sert principalement à dater les silex chauffés », précise Christine Flatté (ici un biface acheuléen mis au jour aux Eyzies-de-Tayac, Dordogne).

De 200000 à 5 millions d'années LA RÉSONANCE PARAMAGNÉTIQUE ÉLECTRONIQUE
Fondée sur la capacité de certains électrons à absorber et réémettre l'énergie d'un rayonnement électromagnétique, cette méthode, utilisée à l'origine pour l'analyse des matériaux, ainsi que pour déterminer certains paramètres biologiques, a également trouvé son intérêt en archéologie. Elle s'emploie essentiellement pour dater les os et les dents qui sont riches en apatite, un minéral contenant des traces d'isotope d'uranium (ici une dent datée de -550000 ans trouvée à Tautavel, Pyrénées-Orientales). Elle sert aussi pour les sédiments, les concrétions dans les grottes, les coquillages, les grains de quartz ou des coraux. Sa période d'application s'étend de 200000 à 5 millions d'années.

Jusqu'à 100000 ans L'ARCHÉOMAGNÉTISME
Ce procédé se base sur le fait que, lorsque l'on chauffe de l'argile, le matériau garde l'empreinte de la direction du champ magnétique terrestre au moment de sa cuisson. Or, au fil des millénaires, la position du pôle nord magnétique a énormément varié jusqu'à s'inverser complètement. Ces variations ont été répertoriées, permettant d'établir une chronologie de référence. Toutefois, la technique ne peut être utilisée seule, plusieurs dates pouvant correspondre à une même orientation. Elle doit donc être complétée par d'autres outils. L'archéomagnétisme permet de dater par exemple les fours de potier, à condition qu'ils n'aient pas été déplacés depuis leurs dernières chauffes (ici, un four gallo-romain, IIème-IIIème siècle, Paris).

Et aussi
LA STRATIGRAPHIE, LA TYPOCHRONOLOGIE ET LA SÉRIATION
À l'inverse des précédentes, ces trois méthodes sont relatives : elles ne renseignent sur la date de fabrication d'un objet que par comparaison avec des vestiges analogues sur des sites déjà datés. Ou en tissant des liens chronologiques entre plusieurs « artefacts » en un même lieu. La stratigraphie étudie la succession des couches géologiques. La typochronologie, l'évolution de la forme ou du mode de fabrication de productions humaines : céramiques, armes, outils (ici pointes à cran datées
de -20000 à -15000 ans avant J.-C), bijoux... La sériation tente de proposer une hiérarchisation chronologique d'un ensemble d'objets. Par exemple, dans une nécropole, elle permet de comprendre dans quel ordre les sépultures ont été mises en place.

Sans oublier
DATATION PAR MOLÉCULES SPÉCIFIQUES
À partir de résidus alimentaires incrustés dans de la vaisselle préhistorique, les chercheurs ont séparé différents acides gras, ce qui leur a permis de mettre au point la technique dite de recherche de « molécules spécifiques ». Ils ont choisi d'en conserver deux, résistants au temps et caractéristiques d'aliments comme la viande ou le lait. Puis, utilisant la puissance de l'« outil carbone 14 », ils ont pu en estimer l'âge et donc des poteries les ayant contenus (ci-dessus, bol datant du néolithique, Somerset, Royaume-Uni). En expérimentant et en calibrant sa méthode sur des sites bien connus, l'équipe a ainsi vérifié que la marge d'erreur n'excède pas une centaine d'années. D'autres molécules spécifiques peuvent donner des informations sur d'autres vestiges archéologiques, par exemple l'hydroxyproline pour l'os.
A+
Dernière édition par Robert64 le 03 Sep 2020 10:05, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4689
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 03 Sep 2020 10:02

.

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4689
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 03 Sep 2020 11:44

:bravo: :bravo:

La configuration dans mon profil


...Donc pas besoin de catapulter un âne à 100mètres s'il n'y a pas un peu hue de bonne volonté subtile et technique derrière tout çà...
Avatar de l’utilisateur
camps
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 7831
Inscription Forum: 17 Jan 2007 18:43
Localisation: Smiland
  • online

Message » 03 Sep 2020 12:01

Ça force l’humilité cette plongée moderne vers nos sources de vie. :bravo:
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 22439
Inscription Forum: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message