Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 59 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Parlons cinéma...

Message » 15 Juin 2001 7:13

D'accord avec toi, Goret. Spielberg a un talent fou, mais il veut ratisser le plus large possible et ça casse tout.
Dommage.
tupeutla
 
Messages: 5361
Inscription Forum: 02 Oct 2000 2:00
Localisation: Meudon
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Juin 2001 7:13

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Juin 2001 7:17

Je suis partiellement d'accord avec Goret . Les films de Spielberg ont tous ce défaut récurrent de tendre vers le pathos ou le miévre . Malgré cela il fait de sacrés bons films ce Spielberg . Heureusement , il ne sombre jamais franchement dans le grand guignolesque et le seul navet qui lui soit inputable est "Hook" , un monument de crétinerie . Spielberg , virtuose de la mise en scéne et conteur de génie , faiseur de rêves , était et reste un des meilleurs réalisateurs du monde .
Le-Saint fidéle de Spielberg
Le-Saint
 
Messages: 3103
Inscription Forum: 12 Mai 2001 2:00
Localisation: Face cachée de la lune
  • offline

Message » 15 Juin 2001 10:36

En fait, vous n'aimez pas le cinéma de Spielberg, car justement ces mièvreries (comme vous dites) font partie de la "patte" spielberg, et ce depuis bien des années. Mais tout dépend du sujet qu'il veut mettre en images. Comment ne pas mettre de l'émotion dans des sujets aussi graves que "Ryan", "Schindler", ou "la couleur pourpre" ?
Qu'aurait été "Ryan" sans la scène du cimetière à la fin (des scènes de pure émotion que l'on peut retrouver dans les 2 autres films cités)?
Dire que c'est uniquement dans un but commercial me parait totalement infondé. Certes son cinéma est commercial; mais qu'est ce que ça veut dire ?
Franchement, quel mal y-a-t-il à ça ?
JL37
 
  • offline

Message » 15 Juin 2001 10:38

Hélas, tant qu'il a cette tendance au racolage stupide, Spielberg ne sera pas l'égal des plus grands (i.e. des gens comme Welles, Kubrick, Rossellini, Bergman, Kurosawa, Mizoguchi, Fellini, Lang...), donc pas l'un des plus grands réalisateurs ayant jamais existé.
Et c'est vraiment dommage qu'un tel talent ne soit qu'intermittent. Averc A.I., on devrait être fixé : soit Spielberg se révèle enfin comme le grand homme que son tout début de carrière aurait pu promettre et parvient à éviter de tomber dans les ficelles qu'il utilise trop souvent, soit il continue à s'en servir et il y aura des chances qu'il n'évolue plus (pour A.I., il a ce que Kubrick lui a laissé en état assez avancé au niveau du matériau de base (scénar & co), donc le truc idéal pour faire ce qu'on attend de lui depuis 20 ans).
Goret
 
Messages: 337
Inscription Forum: 30 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 15 Juin 2001 10:49

> "Comment ne pas mettre de l'émotion dans des sujets aussi graves que "Ryan", "Schindler", ou "la couleur pourpre" ?"
Pour ce qui est du film de guerre, regarde ce a fait Malick (The Thin Red Line) (voire ce qu'ont fait Kubrick ou Coppola, mais pour une autre guerre)(voir aussi Fuller, que je connais assez peu hélas). On peut rendre hommage sans faire de pathos. On peut montrer des choses insoutenables sans en rajouter dans le pathos avec force gros plans, visages tourmentés et musique triste. On peut émouvoir en restant sobre et sans faire des simplifications outrancières, cf que qu'a fait Ingmar Bergman.
> "(des scènes de pure émotion que l'on peut retrouver dans les 2 autres films cités)?"
Des scènes assez mécaniques et outrées. On fait tout pour que le spectateur soit ému. Mais pourquoi, au juste ? Saving Private Ryan aurait été tellement mieux sans son cimetière terriblement américanisant (et donc, s'il avait laissé le spectateur dans sa réflexion)... Retirons les scènes en trop de ce film (en gros, retirer le cimetière, les discussions au coin du feu (ou faire en sorte qu'elles soient plus originales), et quelques scènes limite), et on aurait pu avoir un petit bijou crépusculaire.
> "Certes son cinéma est commercial; mais qu'est ce que ça veut dire ?"
Qu'il en fait trop pour être sûr de parvenir à son but : faire pleurer les chaumières.
> "Franchement, quel mal y-a-t-il à ça ?"
Ca laisse un sentiment de gâchis. On peut aussi émouvoir en y allant avec finesse, sans être excessivement lourd. Bergman émeut, mais il reste subtil et n'y va pas avec une massue de bons sentiments. D'ailleurs, Spielberg, ça regorge de bons sentiments. Dommage qu'il n'ait pas continué sur la lancée de Jaws...<p>[This message has been edited by Goret (edited 15-06-2001).]
Goret
 
Messages: 337
Inscription Forum: 30 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 15 Juin 2001 11:00

Ah oui, Spielberg pas aussi doué que Kubrik et tout les autres.????
Je remarque qu'ici film a grand nombre d'entrée égal film commercial donc film nul, trop plein d'emotion pour spectateur stupide que nous sommes et pareil pour le réalisateur, des que ca plait a la populace, ca ne vous plait plus a vous oh grand pacha du cinema elitiste.. Et oui, on a l'impression d'entendre l'elite du monde du cinema qui critique comme a chaque fois le commercial par rapport au grand film dont nous, pauvre petit peuple, on ne peut pas comprendre. Pour qu'un film soit bon, il faut qu'il n'ai pas eu trop de tappage dessus, pas trop d'entrée non plus sinon c'est plus "dans le coup".
Personnellement tout est histoire de gout mais ici j'ai l'impression qu'on se supporte pas ce qui marche face aux grands publics, pourquoi, c'est trop stupide pour vous, vous n'aimez pas le trop plein d'emotion...il y en faut pour tout les gouts. Spielberg, pas un grand? ah oui, c'est vrai un grand nombre de film dans les plus gros résultats jamais réalisé le met d'ambler dans les réalisateurs trop commerciaux et sans talent.
C'est pathetique!!!
Désolé mais bon ca me désole de lire certains mail
ptitseb
 
Messages: 173
Inscription Forum: 14 Mai 2001 2:00
Localisation: nancy
  • offline

Message » 15 Juin 2001 11:14

--> Ptseb !
Comment dire...j'en ai les larmes aux yeux ... je signe ou pour ta petition !!
Bon serieusement , je suis entierment d'accord avec toi, en résumé, tout les gouts sont dans la nature et je n'ai pas honte de dire que j'adore les fims a grand budget, les films ou on peux laisser son cerveau à la maison,..mais j'aime aussi les autres !!!!
A plus
steve r
 
  • offline

Message » 15 Juin 2001 11:39

je rejoint ptit seb pour soutenir spielberg en ajoutant que shindler list n'était pas un sujet facile et qu'il a pris justement un gros risque comercial en faisant un film aussi dur, sur un sujet qui à la base ne donne pas envie de voir le film et en noir et blanc en plus.
Quand le film est sorti, tout le monde a dit que c'était un pari fou de s'éloigner tellement de ce qu'il savait si bien faire (science fiction et aventure). Et pourtant le film a été un carton tout simplement parce que c'est un chef d'oeuvre qui montre la réalité de l'époque.
La scene finale est boulversante, mais il faut pouvoir la comprendre.
Pour remettre les pendules à l'heure, apres la guerre, la famille schindler, qui était ruinée, a toujours recu l'aide financiere des juifs sauvés par schindler et je n'ai jamais entendu parler d'un proces contre spielberg à propos de ce film.
Alors, Messieurs les intelectuels au crane mou et les cinephiles débutants, reflechissez un peu avant de vous engager sur un terain aussi glissant que celui de la shoa.
A bon entendeur
echobelly
Contributeur HCFR 2014
 
Messages: 7895
Inscription Forum: 18 Nov 2000 2:00
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 15 Juin 2001 11:44

Ce qui se passe c'est que certains ont tendance à oublier que Spielberg fait du cinéma familial, que tout le monde peut aller voir sans se prendre la tête. Alors on n'aime pas et on critique, et on rabache toujours les mêmes réalisateurs piochés dans l'encyclopédie du cinéma en affirmant qu'il ne sera jamais à leur hauteur. Copolla, Kubrick, j'adore, Fellini, je déteste, et Kurosawa à très petites doses.
Perso, j'ai vu "La ligne rouge" mais c'est pas le même film; et franchement, je me suis fait c.... à certains moments.
Depuis 30ans j'aime le cinéma de Spielberg (même si j'avoue qu'il y a eu des hauts et des bas), et je ne veux surtout pas qu'il change dans sa manière de raconter des histoires (c'est le but du cinéma non ?).
Comme je l'ai dit dans mon précédent post, certains n'aiment pas le cinéma de Spielberg, d'autres ici détestent le cinéma de Fellini ou Kurosawa, chacun ses goûts, mais ne dis pas que SP est un mauvais réalisateur qui ne sait faire que pleurer les chaumières.
Ce serait comme dire que les groupes de rock ne savent pas faire de la musique car tu n'écoutes que du classique.
JL37
 
  • offline

Message » 15 Juin 2001 11:53

Pour mémoire:
DUEL
LES DENTS DE LA MER
INDIANA JONES
LA LISTE DE SCHINDLER
SOLDAT RYAN
ptitseb
 
Messages: 173
Inscription Forum: 14 Mai 2001 2:00
Localisation: nancy
  • offline

Message » 15 Juin 2001 12:37

> "je rejoint ptit seb pour soutenir spielberg en ajoutant que shindler list n'était pas un sujet facile et qu'il a pris justement un gros risque comercial en faisant un film aussi dur, sur un sujet qui à la base ne donne pas envie de voir le film et en noir et blanc en plus."
Nuit et brouillard, en 30 minutes, a été pour moi beaucoup plus effcace que Schindler's List. Mais certes, ce n'est pas un sujet facile. Dommage que Spielberg ait une tendance au pathos et au larmoyant, et que parfois, il en rajoute. La scène ed la douche de Schindler's List, en faisant du suspense sur un point horrible de l'Holocauste, est tout de même quelque peu répugnante. Cette scène, pour moi, est rtès contestable. Et ce sont des petites choses qui, au final, gâchent un peu le film.
Cela dit, Schindler's List est loin d'être un film raté. C'est plutôt sur un Amistadt que Spielberg a tendance à dégouliner franchement.
Sur Saving Private Ryan, le cimetière est très clair : visage en larmes, en envoie la musique larmoyante, et crac ! Et Spielberg n'a pas un regard neutre, ça reste dans son schéma un film de guerre classique avec ses héros. Là où d'autres parviennent à obtenir des antihéros, et par contrecoup d'avoir un adversaire au lieu d'un ennemi déshumanisé.
Spielberg a beaucoup de talent, c'est même l'un des meilleurs actuels en termes de technique, quand il accepte de ne pas faire du pathos. Mais sur la durée d'un film, il ne peut s'empêcher de faire au moins une grosse scène racoleuse, et ça casse tout. Et c'est vraiment dommage.

Apocalypse Now a eu du succès. Je le classe tout de même dans les grands films. Chaplin et Hitchcock ont du succès. Ils font partie des très grandfs réalisateurs. On peut avoir du succès sans racoler.
Quant à l'agressivité, je parle du film, pas de vos goûts. Je n'agresse personne. On peut parfaitement aimer un film qui, sur le plan de la cinématographie, n'est pas très bon, et dans ce cas ne pas prétendre qu'il s'agit d'un chef-d'oeuvre. Par exemple, Todo sobre mi madre n'est pas un chef-d'oeuvre intemporel, mais j'aime bien ce film. Crouching Tiger, Hidden Dragon n'est pas le meilleur film chinois de l'an passé, loin de là, mais je le trouve sympathique. Et tiens, j'aime bien certains Spielberg, aussi, mais ce n'est pas encore pour moi l'un de plus grands.
Séparons goûts et jugements de valeur.
Goret
 
Messages: 337
Inscription Forum: 30 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 15 Juin 2001 12:51

Spielberg est un bon réalisateur, mais les ficelles qu'il utilise pour ses films fonctionnent bien avec des fictions. Pour des faits historiques ça marche aussi, mais je reste conscient que ces films sont faits pour l'émotion, pas pour dire des vérités.
Certains ont l'air de croire que parce qu'ils sont profondément émus, tout ce que raconte le film s'est vraiment passé. Je pense que c'est ce qui gêne le plus (en tout cas c'est ce qui me gêne le plus moi).
Je ne considère pas Spielberg comme un grand réalisateur, mais il fait de bons films.
Il en fait aussi des très mauvais à mon sens. Pour mémoire : Always, Amistad, Lost World.
Spielberg fait des films à émotion. On aime ou on n'aime pas.
Je ne sais pas si on peut dire que ce qu'il fait est commercial. Au final je ne pense pas. Mais c'est diablement efficace.
Donc j'irai surement voir AI, en espérant que ce soit bien.
Ookaze
 
Messages: 1184
Inscription Forum: 27 Déc 2000 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 15 Juin 2001 13:12

"Séparons goûts et jugements de valeur."
j'suis d'accord avec toi Goret
Je n'attaquais personne non plus, c'etait plus une mise au point...
Mais pour moi on peut dire:
je n'aime pas ce film.
Mais on ne dit pas:
ce film est nul.
ptitseb
 
Messages: 173
Inscription Forum: 14 Mai 2001 2:00
Localisation: nancy
  • offline

Message » 15 Juin 2001 14:19

En tout cas, certains ont fait de l'attaque perso...
> "Mais pour moi on peut dire:
je n'aime pas ce film.
Mais on ne dit pas:
ce film est nul."

On peut prétendre qu'un film est assez mauvais/contient des éléments assez mauvais, mais à condition de le démontrer.
[jugement]
Quand Spielberg utilise des violons lourds et du gros plan larmoyant dans le cimetière, d'une part ça n'a rien de très neuf au niveau mise en scène, d'autre part ça agit de façon purement mécanique sur le spectateur pris en otage. Pour moi, cette scène manque complètement de finesse, on y va à la massue.
[/jugement]
Et ne jamais oublier que Spielberg fait du divertissement et que ce qu'il montre à l'écran n'a pas de valeur documentaire. Si on le perçoit comme documentaire, ça deviendrait en effet de la manipulation dangereuse, mais il faut espérer que le public soit au dessus de ça.
Gare au rapport au réel et à l'humain, et c'est vrai que chez Spielberg c'est assez variable.
[goût]
Et les bons sentiments à outrance peuvent finir par énerver...
[/goût]
Goret
 
Messages: 337
Inscription Forum: 30 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 15 Juin 2001 14:40

Je cite ookaze : "Certains ont l'air de croire que parce qu'ils sont profondément émus, tout ce que raconte le film s'est vraiment passé. Je pense que c'est ce qui gêne le plus (en tout cas c'est ce qui me gêne le plus moi)"
ookaze, il faut faire attention à ce que l'on écrit : ta phrase cité ci-dessus, rapportée à la liste de shindler, devient limite négationiste! Il faut etre précis dans ses propos pour pas qu'ils ne soient pas mal interprétés.
Je suis sur que tu ne pensais pas à mal mais il faut penser que ce que l'on écrit ici, va etre lu risque de blesser certains si on manque de précision dans ses propos.
Pour goret, je te cite : "Et ne jamais oublier que Spielberg fait du divertissement et que ce qu'il montre à l'écran n'a pas de valeur documentaire. Si on le perçoit comme documentaire, ça deviendrait en effet de la manipulation dangereuse, mais il faut espérer que le public soit au dessus de ça."
La liste de shindler est le récit d'une histoire vraie (légérement romancée, je te l'accorde) et peu avoir valeure de documentaire. C plutot toi actuelement qui essai de manipuler les esprit avec tes grands discours. De la meme manier que pour Ookaze, il peut devenir dangereux d'ecrire certaines choses en restant dans le pseudo-vague : avec certaines personnes ca ne passera pas! Et là on ne parle plus de cinema...
A+
echobelly
Contributeur HCFR 2014
 
Messages: 7895
Inscription Forum: 18 Nov 2000 2:00
Localisation: Montpellier
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message