Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Millka-Ln, Snatcher et 28 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Politique intérieure... 

Message » 13 Aoû 2019 13:11

poilau a écrit:Non c'est la division énergie de GE qui est mal en point.

Alstom ne s'est jamais aussi bien porté que depuis qu'ils ont vendu cette partie. En tout cas c'est ce que me disent mes actions :friend: .

Alstom Transport est seul maintenant. Presque 3 ans de carnet de commandes. :siffle:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4613
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Aoû 2019 13:11

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Aoû 2019 13:47

Hoian a écrit:De l'autre, une fois les bijoux de la couronnes liquidés, non seulement ils ne rapportent plus rien à l’État mais en plus ce dernier se trouve avec un capital diminué.

Mais non justement, ils rapportent toujours à l'état c'est la ou c'est pernicieux (Impôt société, cotisations sociales, ISR des salariés etc etc) et sans plus rien avoir dépenser ...
FGO
 
Messages: 29790
Inscription: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 15:08

FGO a écrit:
Hoian a écrit:De l'autre, une fois les bijoux de la couronnes liquidés, non seulement ils ne rapportent plus rien à l’État mais en plus ce dernier se trouve avec un capital diminué.

Mais non justement, ils rapportent toujours à l'état c'est la ou c'est pernicieux (Impôt société, cotisations sociales, ISR des salariés etc etc) et sans plus rien avoir dépenser ...

Sauf que la plupart des rachats par ces investisseurs étrangers sont des prises de contrôle agressives.
Soient ils achètent pour supprimer un concurrent, soit pour s’approprier le savoir faire, soit pour faire des bénéfices en démantelant la boite.
Dans tous les cas, une fois la société achetée, ils délocalisent les centres de décision, récupèrent les brevets et le savoir faire de la boite, dissolvent les bureaux d'études, les organes de R&D, délocalisent la production, découpent la société qu'ils vendent par petit morceau et ferment les usines de production restantes.

Au final, on a tout perdu, les revenus provenant de la boite (impôts, TVA, ...), le savoir faire, les emplois et tutti quanti. Il faut à un moment qu'on arrête d'êtres candides. :roll:

Franchement, regardez la vidéo, il explique tout cela extrêmement bien.
Hoian
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1021
Inscription: 05 Mai 2003 14:34
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 15:20

poilau a écrit:Non c'est la division énergie de GE qui est mal en point.

Alstom ne s'est jamais aussi bien porté que depuis qu'ils ont vendu cette partie. En tout cas c'est ce que me disent mes actions :friend: .

Comme si la valeur d'une action ça voulait dire quelque chose sur la santé d'une société (voir vouloir dire quelque chose tout court) :mdr:
Hoian
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1021
Inscription: 05 Mai 2003 14:34
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 15:23

C'est effectivement ce qu'explique l'ex-ministre qui n'était pas écouté... c'est la raison de son départ du gouvernement dont à l'époque Macron en faisait parti...
papinova
 
Messages: 1260
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 16:13

Sinon on peut prendre l exemple de la gestion d un pays qui avait tous ses organes de production nationalises : l’ URSS.....

Pas vraiment une franche reussite economique :ane:

La configuration dans mon profil


lecteur Luxman D08U, serveur SOtM, Dac Lampizator golden gate, préampli Ypsilon, blocs mono Ypsilon Aelius , enceintes Leedh Glass + caisson, câbles Plénitude évidence , meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 343
Inscription: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 16:25

Hoian a écrit:
poilau a écrit:Non c'est la division énergie de GE qui est mal en point.

Alstom ne s'est jamais aussi bien porté que depuis qu'ils ont vendu cette partie. En tout cas c'est ce que me disent mes actions :friend: .

Comme si la valeur d'une action ça voulait dire quelque chose sur la santé d'une société (voir vouloir dire quelque chose tout court) :mdr:


Bien sur, tu raisonnes pareil pour la valeur de ta baraque? :friend:
poilau
 
Messages: 3961
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 16:38

Hoian a écrit:
FGO a écrit:Mais non justement, ils rapportent toujours à l'état c'est la ou c'est pernicieux (Impôt société, cotisations sociales, ISR des salariés etc etc) et sans plus rien avoir dépenser ...

Sauf que la plupart des rachats par ces investisseurs étrangers sont des prises de contrôle agressives.
Soient ils achètent pour supprimer un concurrent, soit pour s’approprier le savoir faire, soit pour faire des bénéfices en démantelant la boite.
Dans tous les cas, une fois la société achetée, ils délocalisent les centres de décision, récupèrent les brevets et le savoir faire de la boite, dissolvent les bureaux d'études, les organes de R&D, délocalisent la production, découpent la société qu'ils vendent par petit morceau et ferment les usines de production restantes.

Au final, on a tout perdu, les revenus provenant de la boite (impôts, TVA, ...), le savoir faire, les emplois et tutti quanti. Il faut à un moment qu'on arrête d'êtres candides. :roll:

Franchement, regardez la vidéo, il explique tout cela extrêmement bien.


Hum hum la très grande majorité des entreprises privatisées sont restées Francaises, la tu parles de rachat de société privé pas de privatisation de sociétés nationalisées, c'est un autre débat.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Privatisa ... ues_Chirac
FGO
 
Messages: 29790
Inscription: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 16:54

Personne pour nous acheter la sncf ou la ratp? :mdr:
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 19658
Inscription: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 17:03

marius30 a écrit:Sinon on peut prendre l exemple de la gestion d un pays qui avait tous ses organes de production nationalises : l’ URSS.....

Pas vraiment une franche reussite economique :ane:


Tout nationaliser, ce n'est pas ce qui est préconisé.
Ce qu'il propose, c'est que pour les secteurs relevant de domaines stratégiques, c'est de trouver un ou des repreneur(s) privé(s) français et s'il n'y en a pas, alors de trouver un ou des repreneur(s) privé(s) étranger(s) compatibles avec les intérêts de la Nation et en faisant toujours en sorte que l’État français dispose d'outils décisionnels, juridiques et / ou financiers permettant de s'assurer la conservation des intérêts stratégiques dans le giron français. Comme le font les USA.
Si le contenu de la vidéo est trop compliqué, il faut le dire. Mais arrêtez de divaguer en y projetant vos aprioris.

Quand à l'URSS, faire semblant de croire qu'on y appliquait une politique inspirée du communisme sinon du socialisme est soit faire preuve de mauvaise fois, soit ne franchement rien n'y connaitre.
L'URSS comme tous les soit disant "pays communistes" n'était autre qu'une oligarchie, une dictature où des groupes d'individus ont prétendus s'appuyer sur l'idéologie communiste pour virer la caste au pouvoir afin de mieux pouvoir s'y installer eux mêmes. Les sociétés appartenaient donc à des intérêts privés et non à la nation russe.
Franchement, je n'ai aucune affinité avec le communisme, mais ce n'est pas une raison pour laisser dire n'importe quoi. :roll:
Hoian
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1021
Inscription: 05 Mai 2003 14:34
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 17:16

adpcol a écrit:Personne pour nous acheter la sncf ou la ratp? :mdr:
Phil


:lol:
poilau
 
Messages: 3961
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 17:17

Hoian a écrit:
marius30 a écrit:Sinon on peut prendre l exemple de la gestion d un pays qui avait tous ses organes de production nationalises : l’ URSS.....

Pas vraiment une franche reussite economique :ane:


Tout nationaliser, ce n'est pas ce qui est préconisé.
Ce qu'il propose, c'est que pour les secteurs relevant de domaines stratégiques, c'est de trouver un ou des repreneur(s) privé(s) français et s'il n'y en a pas, alors de trouver un ou des repreneur(s) privé(s) étranger(s) compatibles avec les intérêts de la Nation et en faisant toujours en sorte que l’État français dispose d'outils décisionnels, juridiques et / ou financiers permettant de s'assurer la conservation des intérêts stratégiques dans le giron français. Comme le font les USA.
Si le contenu de la vidéo est trop compliqué, il faut le dire. Mais arrêtez de divaguer en y projetant vos aprioris.

Quand à l'URSS, faire semblant de croire qu'on y appliquait une politique inspirée du communisme sinon du socialisme est soit faire preuve de mauvaise fois, soit ne franchement rien n'y connaitre.
L'URSS comme tous les soit disant "pays communistes" n'était autre qu'une oligarchie, une dictature où des groupes d'individus ont prétendus s'appuyer sur l'idéologie communiste pour virer la caste au pouvoir afin de mieux pouvoir s'y installer eux mêmes. Les sociétés appartenaient donc à des intérêts privés et non à la nation russe.
Franchement, je n'ai aucune affinité avec le communisme, mais ce n'est pas une raison pour laisser dire n'importe quoi. :roll:


Tous les régimes qui prétendent vouloir faire le bien du peuple finissent rapidement de cette façon.

C'est le propre de la nature humaine.
poilau
 
Messages: 3961
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 17:20

FGO a écrit:
Hoian a écrit:Sauf que la plupart des rachats par ces investisseurs étrangers sont des prises de contrôle agressives.
Soient ils achètent pour supprimer un concurrent, soit pour s’approprier le savoir faire, soit pour faire des bénéfices en démantelant la boite.
Dans tous les cas, une fois la société achetée, ils délocalisent les centres de décision, récupèrent les brevets et le savoir faire de la boite, dissolvent les bureaux d'études, les organes de R&D, délocalisent la production, découpent la société qu'ils vendent par petit morceau et ferment les usines de production restantes.

Au final, on a tout perdu, les revenus provenant de la boite (impôts, TVA, ...), le savoir faire, les emplois et tutti quanti. Il faut à un moment qu'on arrête d'êtres candides. :roll:

Franchement, regardez la vidéo, il explique tout cela extrêmement bien.


Hum hum la très grande majorité des entreprises privatisées sont restées Francaises, la tu parles de rachat de société privé pas de privatisation de sociétés nationalisées, c'est un autre débat.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Privatisa ... ues_Chirac

Je parle ici de ce qui est dit dans la vidéo.
De sociétés privatisées qui ont été rachetées par des sociétés étrangères.
Franchement, regardez la vidéo. Même la présidente, qui est LR et qui avoue avoir eu par le passé des point de vus différents d'A. Montebourg, approuve l'analyse qu'il en fait.
Tout le monde se plaint de la désindustrialisation de la France et là on a un individus qui en explique une bonne partie les causes et présente des solutions.
C'est parce qu'il est catalogué de gauche que vous vous refusez à écouter ce qu'il a à dire ? :roll:
Hoian
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1021
Inscription: 05 Mai 2003 14:34
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 17:26

Hoian a écrit:De sociétés privatisées qui ont été rachetées par des sociétés étrangères.
C'est parce qu'il est catalogué de gauche que vous vous refusez à écouter ce qu'il a à dire ? :roll:


déjà lit les liens toutes sont quasiment toujours francaises sauf à de tres rares exception donc c'est un épiphénomène surtout que celles que je connais tres bien n'ont absolument pas été démantelée ...
Gauche droite je m'en cogne même si je suis de gauche a la base, ils ont tous merdés et fait n'importe quoi sans bouger aucune ligne ...
quand a la désindustrialisation ce n'est pas le démantèlement qui est en est la cause mais juste une expression de la cause, la cause est bien la tertiairisation de la France voulu a une certaine époque ou l'on a pas su concurrencer la chine et cela notamment par Sarko
FGO
 
Messages: 29790
Inscription: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 13 Aoû 2019 17:41

adpcol a écrit:Personne pour nous acheter la sncf ou la ratp? :mdr:
Phil

Pourquoi, tu trouves qu'on ne paye pas assez cher comme ça ? :o
Franchement, si on leur donnait les moyens de faire leur travail correctement, on pourrait faire de substantielles économies.
Entretenir coute toujours moins cher que de réparer.
Mais apparemment, nos politiques préfèrent laisser pourrir la situation, ça leur donnera de bonne excuses pour privatiser :roll:

Pour une analyse de la privatisation du chemin de fer en Allemagne et en Angleterre, je vous propose de lire la Note EA SNCF (pdf) présente ici SNCF : derrière le statut, des enjeux économiques, sociaux et environnementaux
EA Note SNCF a écrit:Là encore, les exemples de l’Allemagne et du Royaume-Uni sont loin de confirmer l’argument libéral d’économie budgétaire. Ils révèlent au contraire une privatisation en trompe-l’œil, avec un service privé largement dépendant des subventions publiques et en en profitant indûment.En Allemagne, le trafic régional est placé sous l’autorité des Länder que l’on peut comparer aux régions françaises. En 2017, les Länder ont alloué au transport ferroviaire un budget de 8,2 milliards d’euros, contre 4,3 milliards pour l’ensemble des régions françaises. Loin d’avoir été allégées, les dépenses des Länder ont au contraire augmenté de 30% par rapport à 1994. Le même constat s’applique au Royaume-Uni où la privatisation coûte finalement plus cher aux contribuables. La privatisation a fait exploser les coûts de fonctionnement des chemins de fer, ceux-ci passant de moyennes de 2,4milliards de livres par an sur la période 1990-1995 à près de 5,4 milliards de livres pour 2005-201027. Face à cette course folle, le gouvernement a dû débourser 3,8 milliards de livres28 en 2013-2014 pour aider le secteur ferroviaire. Ni l’augmentation du prix des billets ni le «dégraissement» de la masse salariale n’ont permis de maîtriser l’endettement lié à la gestion des infrastructures. Ainsi, selon l’Office of Rail and Road qui est l’agence gouvernementale du rail et de la route, la dette de l’Infrastructure Network Rail gestionnaire des voies ferrées s’élève à 46,3 milliards de livres en 2017, soit 51,8 milliards d’euros, et risque de monter à 53 milliards de livres en 2019, soit 59 milliards d’euros. On est bien au-dessus de la dette de SNCF réseau, quand bien même le Royaume-Uni dispose d’un réseau inférieur de moitié à celui de la France.
Hoian
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1021
Inscription: 05 Mai 2003 14:34
Localisation: PARIS
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message