Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 31 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Quand s'arrêter ?

Message » 03 Jan 2019 20:30

Nous sommes tous des passionnés pour venir sur ce forum. A la recherche de test, d'info, d'avis etc. Nous voulons toujours mieux....
.... Jusqu'à ? .... Perdre toute objectivité ?

Car voilà le dilemme. Nous investissons, temps et argent, et nous en satisfaisons pendant un certain temps. Puis on se dit : Et si j'essayai çà. Mais cela vaut-il le coup ? D'un point vu scientifique, mesurable, un gain sera-t-il obtenu ?

Je voudrais prendre mon cas : Une de mes enceintes a pris un coup au niveau du filtre et l'autre à son tweeter un peu abîmé. Du coup , je pourrais en changer sachant qu'elles ne descendent pas bas. Je leur ai ajouté un caisson. Cela vaut-il le coup d'investir ? Dans de l'occasion genre Focal trio 6 be ou du DIY ? Y Aura-t-il un gain phénoménal avec les caractéristiques de ma pièce ? Puis-je espérer au niveau des BW Nautilus ou des Thiel CS6 (pour l'instant mes meilleures références acoustiques) ?

L'acoustique impose ses limites , nos oreilles et l’électronique aussi. Cette limite vient de son maillon le plus faible. Quand objectivement sait-on que l'on a atteint cette limite ?
Avatar de l’utilisateur
vacheatuba
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 507
Inscription Forum: 23 Mai 2011 17:57
Localisation: Thouare, 44
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Jan 2019 20:30

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Jan 2019 10:58

vacheatuba a écrit:Nous sommes tous des passionnés pour venir sur ce forum. A la recherche de test, d'info, d'avis etc. Nous voulons toujours mieux....
.... Jusqu'à ? .... Perdre toute objectivité ?

Car voilà le dilemme. Nous investissons, temps et argent, et nous en satisfaisons pendant un certain temps. Puis on se dit : Et si j'essayai çà. Mais cela vaut-il le coup ? D'un point vu scientifique, mesurable, un gain sera-t-il obtenu ?

Je voudrais prendre mon cas : Une de mes enceintes a pris un coup au niveau du filtre et l'autre à son tweeter un peu abîmé. Du coup , je pourrais en changer sachant qu'elles ne descendent pas bas. Je leur ai ajouté un caisson. Cela vaut-il le coup d'investir ? Dans de l'occasion genre Focal trio 6 be ou du DIY ? Y Aura-t-il un gain phénoménal avec les caractéristiques de ma pièce ? Puis-je espérer au niveau des BW Nautilus ou des Thiel CS6 (pour l'instant mes meilleures références acoustiques) ?

L'acoustique impose ses limites , nos oreilles et l’électronique aussi. Cette limite vient de son maillon le plus faible. Quand objectivement sait-on que l'on a atteint cette limite ?
AMHA, jamais !
Avatar de l’utilisateur
buss
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 8157
Inscription Forum: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 04 Jan 2019 11:52

AMHA Les limites sont atteintes quand la somme dépensée devient déraisonnable et/ou que tu n'es plus enjoué à l'idée de brancher la chose.

Personnellement c'est mon cas, ma salle dédié est équipée avec un kit 7.1 plutôt pas mal et un bon vidéoproj 1080p... Je pourrais passer au 7.1.4 en 4K mais ça me gave de devoir tout changer. J'ai donc atteint ma limite :grad:
netrunner
 
Messages: 140
Inscription Forum: 21 Nov 2008 13:05
Localisation: Haut de Seine
  • offline

Message » 04 Jan 2019 14:05

J'ai toujours du mal avec ces topics...ou plutôt j'ai un ressenti des plus radicaux : avec un bon projo en 800X600 sur 4 mètres de base, à chaque fois que je démarre un film, c'est le paradis, depuis 15 ans :lol:
Toute l'audio est en monitor audio pour les enceintes, gamme bronze, l'ampli est un Denon antideluvien qui gère le 5.1, et là aussi pour moi c'est le paradis.
Notre désir de rendu parfait est très très subjectif.
Perso une grille en 800X600 n'empêche pas une immersion totale dans l'histoire racontée par un film.
Et niveau son, je trouve le rendu des monitor audio d'une beauté extraordinaire, lequel ne me donne pas envie de chercher mieux que ce que j'appelle la perfection :wink:
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 04 Jan 2019 14:24

Boc21 a écrit:J'ai toujours du mal avec ces topics...ou plutôt j'ai un ressenti des plus radicaux : avec un bon projo en 800X600 sur 4 mètres de base, à chaque fois que je démarre un film, c'est le paradis, depuis 15 ans :lol:
Toute l'audio est en monitor audio pour les enceintes, gamme bronze, l'ampli est un Denon antideluvien qui gère le 5.1, et là aussi pour moi c'est le paradis.
Notre désir de rendu parfait est très très subjectif.
Perso une grille en 800X600 n'empêche pas une immersion totale dans l'histoire racontée par un film.
Et niveau son, je trouve le rendu des monitor audio d'une beauté extraordinaire, lequel ne me donne pas envie de chercher mieux que ce que j'appelle la perfection :wink:


Désolé de te casser ta petite bulle Boc :siffle:
Mais un projo Sony 4K et un 7.2.4 basé sur des Monitor Audio Gold seront objectivement bien au dessus de ta config, et même toi tu pourras en convenir si tu en fait la démo.
Si ta config est "parfaite", alors celle que je décris est "sur-parfaite?" :mdr:
amicalement :friend:

La configuration dans mon profil


Son 9.2.4 (proc. 7.1.4): Marantz 7009 + Lexicon CX-7 / Monitor Audio Gold GX (300+C350+S12+S2+S2) [9 bas dont 4 surrounds] + moniteurs Bose 101 [4 hauts] / Klipsch R 115 + Sydney AR12
Video UHD: Panasonic UB700 + Epson 9300
(Détails de ma pièce dédiée)
Avatar de l’utilisateur
pasender
Relations PROs
Relations PROs
 
Messages: 5017
Inscription Forum: 01 Avr 2004 10:41
Localisation: 91
  • offline

Message » 04 Jan 2019 14:39

Eh je répondais juste à la question posée !
Je sais pertinement à quel point l'image est plus belle sur un projo 4K et à quel point la définition du son sera plus riche avec la gamme audio gold (encore heureux).
Mais à la question "quand s'arretter ?", je voulais souligner le fait qu'il est possible de se satisfaire de "peu", même dans le cadre de notre passion.
Vous vous rappellez comme nous étions heureux il y a 30 ans dans nos salles de ciné avec une image et un son moins "parfaits" qu'aujourd'hui ?
Perso j'ai une grande image, un son correct, le reste m'est accessoire : on "peut s'arreter" assez tôt dans la course au surarmement :mdr:
N'oublions pas que l'objectif principal dans toute installation est l'oeuvre de l'esprit que nous souhaitons recréer et où nous souhaitons nous immerger.
Que ce soit un film ou une musique.
La recherche de la perfection formelle est paradoxalement le pire défaut d'une installation, celle qui nous empêche de profiter de l'oeuvre et nous pousse à rechercher les imperfections, les détails qui tuent, les faiblesses de l'installation.
Pour un pro qui vous installe votre matos, la recherche des défauts est louable, pour celui qui est censé en profiter, ça craint :-?
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 05 Jan 2019 6:17

La recherche du graal est asymptotique ,la limite, c'est quand on estime qu'il faudrait dépenser beaucoup plus pour n’améliorer que d'un chouia... :oldy:
captain
 
Messages: 4867
Inscription Forum: 28 Mar 2003 12:03
Localisation: Hauts de France :-)
  • offline

Message » 05 Jan 2019 9:14

Quand s'arrêter ?
ben...quand madame met le hola ! :ane:
SEM
 
Messages: 191
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 05 Jan 2019 10:30

S'arreter, quand l'envie n'y est plus :mdr:
Nono
 
Messages: 26232
Inscription Forum: 09 Avr 2004 19:56
Localisation: 2.8 en BEAUCE
  • offline

Message » 05 Jan 2019 12:59

Mon problème est que le WAF est très élevé, je pourrais mettre des armoire normande dans le salon en guise d'enceinte que ca ne gênerai pas :P
Avatar de l’utilisateur
vacheatuba
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 507
Inscription Forum: 23 Mai 2011 17:57
Localisation: Thouare, 44
  • offline

Message » 05 Jan 2019 16:41

Pareil, tant qu'il s'agit de musique c'est open bar chez moi.
C'est moins facile à gérer qu'il n'y paraît ! :zen:
4AD
 
Messages: 1001
Inscription Forum: 04 Nov 2018 18:08
  • offline

Message » 05 Jan 2019 22:28

Quand le portefeuille (ou le banquier) dit stop ?

En réalité, cela devrait être quand l'ouïe et la vue disent ne plus percevoir de différence.
Et à mon avis, la moitié du forum, niveau audio, se prend pour l'homme qui valait trois milliards...

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 6746
Inscription Forum: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 06 Jan 2019 0:07

Boc21 a écrit:Eh je répondais juste à la question posée !
Je sais pertinement à quel point l'image est plus belle sur un projo 4K et à quel point la définition du son sera plus riche avec la gamme audio gold (encore heureux).
Mais à la question "quand s'arretter ?", je voulais souligner le fait qu'il est possible de se satisfaire de "peu", même dans le cadre de notre passion.
Vous vous rappellez comme nous étions heureux il y a 30 ans dans nos salles de ciné avec une image et un son moins "parfaits" qu'aujourd'hui ?
Perso j'ai une grande image, un son correct, le reste m'est accessoire : on "peut s'arreter" assez tôt dans la course au surarmement :mdr:
N'oublions pas que l'objectif principal dans toute installation est l'oeuvre de l'esprit que nous souhaitons recréer et où nous souhaitons nous immerger.
Que ce soit un film ou une musique.
La recherche de la perfection formelle est paradoxalement le pire défaut d'une installation, celle qui nous empêche de profiter de l'oeuvre et nous pousse à rechercher les imperfections, les détails qui tuent, les faiblesses de l'installation.
Pour un pro qui vous installe votre matos, la recherche des défauts est louable, pour celui qui est censé en profiter, ça craint :-?


Boc, à l'époque tu avais aussi les ouvreuses qui venaient te vendre des confiseries parfois en tenue légère. Elles sentaient bons. Cela ajoutait quand même au bien être dans la salle.

Aujourd'hui c'est plus l'ambiance que je peine à apprécier dans les cinémas. Les popcorn. Les portables allumés. Etc...

Image
Keron
 
Messages: 20589
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 06 Jan 2019 0:20

domin a écrit:En réalité, cela devrait être quand l'ouïe et la vue disent ne plus percevoir de différence.

Je pencherais plus pour cette raison ! :-?
Avatar de l’utilisateur
buss
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 8157
Inscription Forum: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 06 Jan 2019 20:50

Keron a écrit:
Boc21 a écrit:Eh je répondais juste à la question posée !
Je sais pertinement à quel point l'image est plus belle sur un projo 4K et à quel point la définition du son sera plus riche avec la gamme audio gold (encore heureux).
Mais à la question "quand s'arretter ?", je voulais souligner le fait qu'il est possible de se satisfaire de "peu", même dans le cadre de notre passion.
Vous vous rappellez comme nous étions heureux il y a 30 ans dans nos salles de ciné avec une image et un son moins "parfaits" qu'aujourd'hui ?
Perso j'ai une grande image, un son correct, le reste m'est accessoire : on "peut s'arreter" assez tôt dans la course au surarmement :mdr:
N'oublions pas que l'objectif principal dans toute installation est l'oeuvre de l'esprit que nous souhaitons recréer et où nous souhaitons nous immerger.
Que ce soit un film ou une musique.
La recherche de la perfection formelle est paradoxalement le pire défaut d'une installation, celle qui nous empêche de profiter de l'oeuvre et nous pousse à rechercher les imperfections, les détails qui tuent, les faiblesses de l'installation.
Pour un pro qui vous installe votre matos, la recherche des défauts est louable, pour celui qui est censé en profiter, ça craint :-?


Boc, à l'époque tu avais aussi les ouvreuses qui venaient te vendre des confiseries parfois en tenue légère. Elles sentaient bons. Cela ajoutait quand même au bien être dans la salle.

Aujourd'hui c'est plus l'ambiance que je peine à apprécier dans les cinémas. Les popcorn. Les portables allumés. Etc...

Image


Tout fout le camp. Les entractes au ciné, les matchs de lever de rideau au stade, les premières parties dans les concerts. Enfin ils ont raison vu que les spectacles n'ont jamais généré autant de fric.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema