Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 35 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Réchauffement climatique

Message » 08 Nov 2010 11:09

par l'effet de serre de ce gaz. Ce gaz réfléchit certaines longueurs d'onde du rayonnement solaire réfléchi par la terre. En conséquence, l'énergie reçue a tendance à s'accumuler plus avec ce gaz que sans :wink:
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Nov 2010 11:09

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Nov 2010 11:23

Salvor Hardin a écrit:par l'effet de serre de ce gaz. Ce gaz réfléchit certaines longueurs d'onde du rayonnement solaire réfléchi par la terre. En conséquence, l'énergie reçue a tendance à s'accumuler plus avec ce gaz que sans :wink:



D' accord, mais je me demande l' impact réel de cet effet. Car pour réchauffer les océans il faut une énergie colossale en rapport de la situation pré-existante...
ed wood
 
Messages: 1035
Inscription Forum: 26 Jan 2004 19:50
Localisation: Qaanaaq
  • offline

Message » 08 Nov 2010 11:28

vi mais t'inquiètes la durée de vie de 100 ans du Co2 communément admise va nous permettre sans aucun soucis de constater que l'énergie s'accumule sur terre. Même Allègre considère qu'il y a réhauffement. Ce qu'il dénie ou d'autres, c'est que cela soit du à l'homme. Mais que cela soit des nuages de vapeurs d'eau ou du Co2 ou du Méthane etc... il y a une chose de sur, la température moyenne augmente.
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 08 Nov 2010 13:47

Réchauffement climatique pour les nuls et l'effet de serre:
L'augmentation de la concentration atmosphérique de certains gaz à effet de serre est démontrée par des milliers de mesures concordantes
Bon les gaz à effet de serre de l'activité humaine:
la vapeur d'eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le protoxyde d’azote(ou N2O), l'ozone (O3) et quelques autres moins important .
Bien bien pour l'effet de serre; Pas besoin donc de longues démonstrations : si vous mettez un pull de plus (c'est l'isolant), et si la température de la pièce reste identique, vous aurez plus chaud n'est ce pas ? Ce que l'on ne sait pas c'est le temps que ca prendra

Désolé j'en envoyé mon texte sans crier gare
J'édite pas je finirais plus tard
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 08 Nov 2010 13:50

Réouverture. 8)

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46101
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 08 Nov 2010 14:36

On peut considérer le système climatique comme une sorte d'amplificateur : à l'entrée, on perturbe le bilan d'énergie de la planète et à la sortie surprise :mdr: . Si la Terre était un simple caillou, ça serait très simple mais les sous systèmes sont nombreux et complexes.
Donc pour répondre au 0,00002% chiffre non vérifié, cité plus haut; voyons le principe. On peut considérer le climat comme un amplificateur: le signal d'entrée est un déséquilibre du bilan radiatif de la Terre, on l'appelle forçage (ou contrainte), le signal de sortie est une variation de température. Sous l'influence de cette variation de température, certaines propriétés du climat sont modifiées qui, à leur tour, modifient le bilan radiatif ; ce sont les rétroactions. L'augmentation de l'effet de serre perturbe justement cette rétroaction, qui elle même perturbe et elle même ......
Or l'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre est continue depuis le début de l'ère industrielle. Comment le sait on !
Les analyses faites au Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l'Environnement (Grenoble), de la composition de bulles d'air piégées dans les glaces de Vostok (Antarctique) montrent que le CO2 et le CH4 ont varié en même temps que le climat, pour des raisons parfaitement naturelles. Toutefois, les augmentations du dernier siècle, qui résultent des activités humaines, sortent totalement de cette fourchette de variation naturelle. Les variations de la température et les alternances glaciaires - interglaciaires dans le volume des glaces sont déterminées à partir des rapports des isotopes d'hydrogène et d'oxygène. On peut donc en déduire une grosse probabilité de responsabilité d'activité humaine. Je ne m'étends pas sur les aérosols trop complexes pour moi

Un petit graphe:
Image


Ce que nous avons déjà vu comme changement climatique est peu comparé à ce que nous risquons de voir si nous continuons à augmenter les émissions de CO2 et de CH4.
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 08 Nov 2010 14:37

opbilbo a écrit:Réouverture. 8)

merci j'ai cru que j'allais devoir mettre à la trappe mon petit compte rendu :wink:
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 08 Nov 2010 14:46

Le réchauffement global des océans ou du permafrost sibérien peut d'ailleurs avoir des conséquences dramatiques sur notre éco-système. Le scenario décrivant "l'accident du permien" qui a mené à la disparition de 95% des espèces vivant sur terre est une illustration de ce qu'il peut se passer.

-> les terres et les océans se réchauffent
-> les hydates de methane présent dans le permafrost ou dans le fond des océans passent de l'état solide à l'état gazeux
-> dégagement massif et continu de millions de m3 de méthane dans l'athmosphère
-> effet de serre qui s'amplifie
etc..
au permien, on estime que la température moyenne à monter de 8/10 degrès en quelques milliers d'années (entre 40 et 80 000 ans).

Je me demande si il ne faudrait pas mieux que nous envisagions d'exploiter ces hydrates de méthane, quittent à rejeter du co2.
Accident du permien
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 08 Nov 2010 16:58

La durée de vie des hydrates de méthanes est faible par rapport au CO²
mais effectivement le jour où ce scénario :cry:
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 08 Nov 2010 17:03

vi, 10 ans pour le méthane contre 100 ans pour le co2. Par contre l'effet de serre du méthane est 100 fois plus important que celui du co2.
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 09 Nov 2010 9:54

Salvor Hardin a écrit:par l'effet de serre de ce gaz. Ce gaz réfléchit certaines longueurs d'onde du rayonnement solaire réfléchi par la terre. En conséquence, l'énergie reçue a tendance à s'accumuler plus avec ce gaz que sans :wink:


Je pense que tu te trompes car c'est le rayonnement thermique que de le dioxyde de carbone accumule et non réfléchir le rayon solaire...
ed wood
 
Messages: 1035
Inscription Forum: 26 Jan 2004 19:50
Localisation: Qaanaaq
  • offline

Message » 09 Nov 2010 10:02

rann a écrit:On peut considérer le système climatique comme une sorte d'amplificateur : à l'entrée, on perturbe le bilan d'énergie de la planète et à la sortie surprise :mdr: . Si la Terre était un simple caillou, ça serait très simple mais les sous systèmes sont nombreux et complexes.
Donc pour répondre au 0,00002% chiffre non vérifié, cité plus haut; voyons le principe. On peut considérer le climat comme un amplificateur: le signal d'entrée est un déséquilibre du bilan radiatif de la Terre, on l'appelle forçage (ou contrainte), le signal de sortie est une variation de température. Sous l'influence de cette variation de température, certaines propriétés du climat sont modifiées qui, à leur tour, modifient le bilan radiatif ; ce sont les rétroactions. L'augmentation de l'effet de serre perturbe justement cette rétroaction, qui elle même perturbe et elle même ......
Or l'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre est continue depuis le début de l'ère industrielle. Comment le sait on !
Les analyses faites au Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l'Environnement (Grenoble), de la composition de bulles d'air piégées dans les glaces de Vostok (Antarctique) montrent que le CO2 et le CH4 ont varié en même temps que le climat, pour des raisons parfaitement naturelles. Toutefois, les augmentations du dernier siècle, qui résultent des activités humaines, sortent totalement de cette fourchette de variation naturelle. Les variations de la température et les alternances glaciaires - interglaciaires dans le volume des glaces sont déterminées à partir des rapports des isotopes d'hydrogène et d'oxygène. On peut donc en déduire une grosse probabilité de responsabilité d'activité humaine. Je ne m'étends pas sur les aérosols trop complexes pour moi

Un petit graphe:
Image




Ce que nous avons déjà vu comme changement climatique est peu comparé à ce que nous risquons de voir si nous continuons à augmenter les émissions de CO2 et de CH4.



Oups
Dernière édition par ed wood le 09 Nov 2010 10:03, édité 1 fois.
ed wood
 
Messages: 1035
Inscription Forum: 26 Jan 2004 19:50
Localisation: Qaanaaq
  • offline

Message » 09 Nov 2010 10:02

A ton avis, le rayonnement thermique dont tu parles il vient d'où ? :idee:

mais Ok sur le fond je me suis mal exprimé. Ce n'est pas tellement la réflection secondaire du rayonnement solaire de manière directe, mais l'émission de rayonnement infra rouge du sol due à l'énergie reçue par le soleil. :wink:
Dernière édition par Salvor Hardin le 09 Nov 2010 10:08, édité 1 fois.
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 09 Nov 2010 10:05

Salvor Hardin a écrit:A ton avis, le rayonnement thermique dont tu parles il vient d'où ? :idee:


Bein de la terre. Le soleil ne produit de la chaleur que par absorption de ses rayonnements.
ed wood
 
Messages: 1035
Inscription Forum: 26 Jan 2004 19:50
Localisation: Qaanaaq
  • offline

Message » 09 Nov 2010 10:09

vi je me suis relu, et j'ai compris ce que tu sous entendais. Voir edit du dessus.
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription Forum: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema