Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: FredP, Robert64 et 20 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Regarder le film TED avec des onfonts ?

Message » 19 Mar 2015 12:30

Loug
 
Messages: 3209
Inscription: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Lugdunum
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Mar 2015 12:30

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Mar 2015 18:31

oyo a écrit:http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0204033694568-piratage-sony-idris-elba-le-prochain-james-bond-1077457.php

Le prochain James Bond pourrait être un peu dépaysant :o


Pourquoi donc poster une information aussi pertinente, utile et capitale dans un topic que personne ne lit ??!!..

:hein:
chicken run
 
Messages: 3054
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 20 Mar 2015 18:33

vraiment ??!!...

:hein:
chicken run
 
Messages: 3054
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 24 Mar 2015 21:39

Image

Sachez savourez ce final ou l'on apprend comment faire se télescoper une carte SIM fatale et la musique de Pump and Circumstance de Elgar en un chef d’œuvre d'irrévérence sur fond de lutte des classes comme l'on avait pas vu depuis l'époque des Monty Python.


:love: :love: :love:
syber
 
Messages: 11315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 25 Mar 2015 9:31

Syber, tu sais que ce film est sorti cette année, qu'il est en couleur, que tous les acteurs qui jouent dedans sont vivants? :hein:

Toi, tu vas me faire une analyse de pipi, y'a un truc qu'est détraqué :charte:
Joich
 
Messages: 1086
Inscription: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 25 Mar 2015 11:00

C'est ça , la vraie modernité 8)

Aimer Pabst et Fincher. Aimer "Le Transporteur" et "Mort à Venise".
syber
 
Messages: 11315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 25 Mar 2015 11:14

syber a écrit:C'est ça , la vraie modernité 8)

Aimer Pabst et Fincher. Aimer "Le Transporteur" et "Mort à Venise".


:wink:
Joich
 
Messages: 1086
Inscription: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 25 Mar 2015 12:33

pabst c'est chiant a mourir, fincher c'est tres bon, le transporteur c'est un film a bocal et mort a venise comme le titre l'indique c'est mortel d'ennui....
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 25 Mar 2015 13:43

Image

" pabst c'est chiant a mourir, fincher c'est tres bon, le transporteur c'est un film a bocal et mort a venise comme le titre l'indique c'est mortel d'ennui.... Na ! "
syber
 
Messages: 11315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 25 Mar 2015 13:47

:mdr:
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 12 Avr 2015 11:47

Image

Birdman

Une variation actualisée sur le thème de l'artiste qui cherche un sens à son art et un sens à sa vie. La confusion des deux fini par le faire basculer dans une forme de schizophrènie.

Contrairement à A double Life de Cukor et Hangover Square de Brahm que j'ai chroniqué sur ce topic, la version de Inarritu est émotionnellement moins impliquante pour le spectateur. On ne peut pas dire que l'on soit réellement concerné par le destin du héro, là où les précédents films décrivaient des personnages basculer dans le meurtre et la folie. On a plutôt affaire à une variation légère, brillante et virtuose du thème qui se suit comme un Woody Allen de la bonne époque, mâtinée de plans séquence à la The Rope de Hitchcock mais poussés à leur plus haut niveau. Je suis très client de ce genre de cinéma sophistiqué et je reverrai très probablement ce film.

Il n'empêche, et cela constituera la note finale de ce court billet, que dénoncer à juste titre à mon avis la forme pornographique des films de super-héros actuel en leur répondant par un exercice de style brillant à la limite de la caricature peut paraître comme une réponse un peu vaine. Habile néanmoins.
syber
 
Messages: 11315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 13 Avr 2015 19:49

Image

Ça se met en place doucement, mais surement. Je vais être méchant : l'acteur principal n'est pas aussi prenant que celui de Breaking Bad. Néanmoins, on retrouve les qualités d'écriture et de mise en scène de la série originelle.

A mon avis ce qui manque surtout à cette première moitié de la première saison (là où je suis rendu pour le moment), c'est un partenaire à Saul Goodman. Comme Walter White avait son épouse et Jesse Pinkman. Un partenaire qu'il va emmener dans sa chute et ainsi va servir de ressort dramatique.
syber
 
Messages: 11315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 14 Avr 2015 0:09

Image

Je n'arrive pas à trouver l'adjectif unique qui résume ma pensée. C'est très frustrant.

Tout d'abord beaucoup de sincérité dans le propos et les intentions de la part des scénaristes. Mais bon sang, que de maladresses dans le scénario. A trop vouloir prétendre expliquer tout de manière rationnelle, des choses qui s'expliquent mal, les scénaristes se prennent les pieds dans le tapis bien trop souvent. Et cela se voit. Et cela nuit à la suspension d'incrédulité.

Prétendre ... prétention ... je n'ose pas continuer d'écrire le fil de ma pensée mais vous voyez ce qui me gêne dans ce film.

Désolé, mais ce n'est pas 2001 ; et c'est bien le service de presse de Interstellar qui a vendu le film ainsi. Kubrick maniait l'ellipse comme un chef dans son film et savait introduire la dose idéale de métaphysique pour rendre son scénario digeste.
syber
 
Messages: 11315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 14 Avr 2015 0:19

la ci-dessus invisible image (édit : encore grillé :lol: ) de syber :

http://fr.web.img1.acsta.net/pictures/14/09/24/12/08/158828.jpg
baldabiou
 
Messages: 1755
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline

Message » 14 Avr 2015 12:51

:idee: A la réflexion, ce qui me gêne aussi dans Interstellar, c'est que je n'ai pas vu le film que l'on m'a vendu. On m'a vendu 2001, le fonctionnement des trous noirs, la relativité, toussa. Et je me retrouve avec un film d'amour ; globalement bien fait, à l'exception notable des retrouvailles du héro avec sa fille âgée où l'on ne discerne pas la moindre émotion sur le visage de Matiou Maconogui, ce qui est incompréhensible au vu du scénario.
syber
 
Messages: 11315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message